► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 17 mai 2015

In My Mailbox (125)

imm125bis imm125

Hello!! Cette semaine, j'ai reçu deux superbes réceptions de la part de mes partenaires Collection R et Pocket Jeunesse que je remercie vraiment beaucoup. Tout d'abord, j'ai reçu et déjà lu La Sélection T4 - L'Héritière de Kiera Cass. Un très bon tome qui m'a surprise et dont vous pouvez lire mon avis. Ensuite, j'ai reçu le nouveau roman jeunesse de chez PKJ, L'école du bien et du mal de Soman Chainani. La couverture est à tomber! Il s'agit de ma lecture actuelle donc je vous en reparle très vite!

Icon in my mailbox ok


jeudi 14 mai 2015

Mes conseils livresques (9)

mes-conseils-livresques

Je suis ravie de vous présenter un nouveau rendez-vous sur le blog: Mes conseils livresques. A travers des vidéos, je vous ferai découvrir les sagas que j'aime tout particulièrement et qui méritent selon moi d'être lues absolument. Les vidéos suivront seront découpées en 3 parties: ma découverte de la sagapourquoi je la conseille et les infos pratiques. J'espère que ces conseils vont plairont et vous donneront envie de découvrir les sagas présentées!


Après quelques mois d'absence, les conseils livresques sont de retour! Pour recommencer en douceur, j'ai choisi de vous présenter un standalone que j'avais adoré: Belle Epoque de Elizabeth Ross. Un roman se situant dans le vieux Paris de 1889, qui m'a charmée avec son ambiance. Pas vraiment récent, vous l'avez peut être déjà lu à sa sortie il y a 2 ans. Sinon, c'est une valeur sure que je ne peux que vous conseiller! 

 

mercredi 13 mai 2015

L'Héritière [La Sélection #4]

heritiere

  • Nom: L'Héritière [La Sélection #4] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 410 pages
  • Sorti le: 7 mai 2015
  • VO: paru sous le nom "The Heir" le 4 mai 2015

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection pour apaiser les tensions. À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn ne s'attend pas à voir son quotidien bouleversé par l'arrivée des 35 prétendants et le cirque médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, elle va se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Après une trilogie ma foi agréable, j'avais peur que Kiera Cass ne tourne en rond en proposant une Sélection 20 ans plus tard. Les premiers avis me laissaient craindre l'héroine au sale caractère, et j'étais sur mes gardes. Mais après lecture, je dois dire que ce tome m'a surprise.

Kiera Cass a réussi le pari risqué en nous entraînant dans une nouvelle sélection. Le plus gros avantage ici, c'est qu'il est du point de vue de la Sélectionneuse et non d'un des Sélectionnés. La perspective est alors nouvelle et rafraîchissante. C'est aussi un excellent complément à la première trilogie puisqu'on se retrouve de l'autre côté de la barrière. 

Eadlyn est l'héritière du trône d'Illéa. Ses parents, America et Maxon, se dévouent corps et âmes pour que le pays reste soudé. Mais alors que les castes ont été abolies, le peuple commence à se révolter, notamment les régions les plus pauvres. Pour faire diversion, le roi et la reine proposent à Eadlyn, la future souveraine, d'organiser une Sélection. Ainsi, les gens pourront se focaliser sur autre chose que leurs problèmes, ce qui laissera du temps au roi pour trouver une solution.

Sauf que cette idée n'enchante guère Eadlyn. Ce personnage m'a plu autant qu'il m'a horrifiée. Eadlyn est une tête à claque, une vraie princesse qui pense que tout le monde doit ramper devant elle. Première femme au pouvoir, la pression est énorme sur ses épaules et la jeune femme est convaincue que si elle laisse parler son coeur, elle deviendra quelqu'un de faible. Distante, autoritaire, égocentrique, voici quelques qualificatifs pour décrire l'héritière.

Si, en général, je déteste ce genre d'héroine, je dois avouer m'être éclatée à suivre Eadlyn. C'est une vraie garce et pour faire payer ses parents de l'obliger à faire une Sélection, elle fera tout pour l'etouffer dans l'oeuf. Sauf qu'on a beau se préparer mentalement, face aux imprévus on est bien vite désarmés..... Et Eadlyn va l'apprendre à ses dépends. Au début, elle se montre tellement exécrable qu'on en reste bouche bée, mais plus on avance plus sa personnalité va changer. C'est un personnage qui évolue, qui se remet en question, mais qui refuse de céder son coeur, sa liberté. Ce conflit intérieur est assez intéressant d'ailleurs: d'un côté la jeune femme a vraiment envie de faire plaisir à sa famille qu'elle aime énormément, de l'autre toute cette situation n'est qu'une mascarade. Eadlyn est une féministe, elle est persuadée qu'elle n'a besoin de personne pour régner.

L'héroine est donc sans aucun doute le point fort du roman. Elle apporte la touche de piquant à l'histoire. Heureusement, car l'auteure a un peu délaissé les Sélectionnés. Je les ai trouvés assez en retrait, voire complètement effacés pour certains. Kiera Cass n'en met que quelques uns en valeur, tandis que les autres restent dans l'ombre. Et encore, ceux qui bénéficient de plus de lumière ne sont pas assez développés. Si j'ai une petite préférence pour Kile, j'avoue que suis très intriguée par Erik. Ce personnage là est spécial et pourrait bien tirer son épingle du jeu. Si l'auteure suit ma petite logique personnelle, elle pourrait créer une véritable surprise et donner à sa nouvelle sélection un tournant très original. Mais pour ça, il faudra attendre le dernier tome.

Quant au reste, je n'ai pas grand chose à dire, les ingrédients restent les mêmes. Kiera Cass ne prend pas de risques et ne développe pas son background. Les menaces extérieures restent justement, bien en extérieur et elle se concentre exclusivement sur la Sélection. Niveau ambiance, rien de bien nouveau donc. Ce qui est par contre très agréable, c'est d'évoluer au sein même du palais et de croiser régulièrement America, Maxon, Aspen, Lucy, Marlee.... tous ces clins d'oeil sont les bienvenus, d'autant plus que nous, lecteurs, en savons davantage que Eadlyn. Un point pour nous!! 

Enfin, je dois tout de même dire que la fin m'a peu convaincue. Elle arrive assez précipitamment et se détache de la Sélection elle-même. Pour le coup, Kiera Cass a sûrement voulu maintenir l'intérêt de son public et a donc joué sur le pseudo drame. Il fallait bien ça pour qu'on s'accroche à la suite, car il faut bien l'avouer, plus on avance dans le roman, plus il se ramollit. Ce cliffhanger permet donc de rester alerte, sauf qu'il est tellement gros qu'il en devient surréaliste. Ou alors Kiera Cass est une vraie sadique. 

lecture-commune

L'héritière a fait l'objet d'une lecture commune avec ma partenaire Maelle du blog The Notebook 14! Sans tarder, découvrez son avis sur le roman!

dimanche 10 mai 2015

In My Mailbox (124)

imm124 imm124bis

Salut à tous! Cette semaine, je vous retrouve avec plaisir pour un nouveau In My Mailbox qui reprend mes dernières acquisitions! Tout d'abord, j'ai reçu et déjà lu (mon avis à découvrir) Perdue et Retrouvée de Cat Clarke. Je remercie la Collection R pour cette nouvelle lecture! J'ai reçu également Echopraxie de Peter Watts de la part de Fleuve Editions. Je suis très curieuse de lire ce roman, orienté science-fction!!! 

nostalgia

Enfin, grosse grosse surprise dans ma BAL qui vient de Mathieu (Enjoy Books): le artbook Nostalgia de Tsukiji Nao. Les illustrations sont justes phénoménales, c'est un régal pour les yeux. Je vous assure que ce cadeau surprise m'a fait vraiment au coeur! Mathieu, si tu passes par ici, encore merci ♥

Icon in my mailbox ok

jeudi 30 avril 2015

Perdue et Retrouvée

perdue et retrouvee

  • Nom: Perdue et Retrouvée de Cat Clarke
  • Lu en: français
  • Pages: 405 pages
  • Sorti le: 23 avril 2015
  • VO: à paraitre sous le nom "The lost and The found" le 2 juillet 2015
  • (note de 3,5/5 en réalité)

PERDUE 
Quand Laurel Logan, 6 ans, a été kidnappée, seule sa petite sœur en a été témoin. Toute l'enfance de Faith a été façonnée par la disparition de Laurel : de la séparation de ses parents à la présence constante des médias, en passant par celle de ces soi-disant amis qui ne veulent que lui parler de sa sœur. 
RETROUVÉE 
Treize ans plus tard, une jeune femme est retrouvée dans le jardin de l'ancienne maison des Logan, totalement déboussolée et serrant dans ses bras l'ours en peluche avec lequel Laurel a disparu.
Laurel est enfin de retour chez elle, saine et sauve. Faith avait toujours rêvé de revoir sa sœur, sans oser vraiment croire que cela arriverait. Mais une série troublante d'événements isole Faith et la pousse à la paranoïa : ce que l'on a perdu peut-il réellement être retrouvé ?

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

A peine reçu, et aussitôt lu. J'attendais ce nouveau Cat Clarke avec impatience, et quand bien même j'ai passé un bon moment, je m'attendais clairement à plus. Plus d'émotions, d'adrénaline, de mystère.  Du coup, je ressens une pointe de déception.

Inutile de revenir vraiment sur le déroulement de l'histoire, je pense que le résumé le fait très bien à ma place. Si je ne prends pas le risque de m'aventurer sur ce terrain c'est pour éviter d'en dévoiler trop. Parce que c'est un roman complexe qui nous conte l'histoire d'une fille qui voit sa soeur enlevée sous ses yeux à 4 ans et qui la retrouve 13 ans plus tard. On assiste alors à la reconstruction d'une famille blessée depuis longtemps et qui vit un vrai miracle.

Faith est notre narratrice. Jeune fille de 17 ans maintenant, elle a toujours vécu dans l'ombre de sa soeur disparue. Difficile pour elle de s'affirmer. Mais malgré les recherches, les nombreuses interviews qui lui rappellent chaque jour que sa soeur est quelque part, là, dehors, Faith a établi une routine: Avec sa mère - complètement déprimée -, avec son père - remis en couple avec un homme - , avec son petit ami et sa meilleure amie au bahut. Cela lui convient jusqu'au jour où sa soeur réapparaît. Laurel, devenue une jeune femme magnifique, monopolise alors toute l'attention: de ses parents, des médias, des gens, partout où elle va, Laurel est une Star. Et la pauvre Faith est reléguée au 3è plan.

Et c'est là que j'ai déjà eu du mal. Faith est beaucoup trop passive, effacée. Tout tourne autour de Laurel: Laurel a fait-ci ou là, Laurel s'est exprimée comme ceci ou comme cela, Laurel se tenait d'une façon ou d'une autre. Je crois que j'en suis venue à détester Laurel. Comprenez bien: j'ai ressenti de l'empathie pour ce qu'elle a vécu, même si on ne connait rien de ce qu'elle a traversé. Mais ça s'est arrêté là. Cat Clarke ne pousse pas assez loin le traumatisme de la jeune femme, pourtant restée captive pendant 13 ans avec un psychopathe. Il y a bien quelques réactions mais rien d'extravagant. Du coup, on la perçoit du point de vue de Faith qui s'oublie totalement. J'aurai vraiment aimé lire ce roman du point de vue de Laurel. Une perspective angoissante et différente mais qui aurait rendu le roman plus prenant.

Car il faut l'avouer, il ne se passe pas grand chose. Laurel tente de se réadapter à la vie normale, entourée d'une famille aimante qui tente elle aussi de se reconstruire. C'est peut être le plus intéressant dans ce roman, finalement. Les parents qui changent, la maman qui se sent revivre, le père qui s'implique davantage.... chacun a un rôle particulier. Mais Faith est trop en retrait, pour la narratrice. Je n'ai pas vraiment ressenti d'attachement envers elle. Je crois même que j'ai eu du mal à la suivre. Faith est une jeune fille déstabilisée par le retour de sa soeur. On voit qu'elle est très heureuse mais aussi perdue. Très vite, une rivalité s'installe entre elles. On le sent mais l'auteure ne creusera pas trop cet aspect de l'histoire, Faith préférant s'écraser au profit de sa soeur. J'ai compris qu'elle voulait que Laurel soit heureuse après ce qu'elle avait vécu mais je lui en ai voulu de s'oublier en même temps, de tout pardonner, accepter. 

Très vite cependant, on se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond dans ce miracle. De ce fait, le roman devient très addictif. Parce que même s'il s'y passe peu de choses, on reste très curieux. Comment l'auteure va-t-elle finir cette histoire qui commence par un Happy Ending? C'est toute la question. Je redoutais d'avancer et en même temps, il fallait que je sache. Malheureusement, je n'ai pas été surprise de la fin, assez troublante soit-elle. Et je n'ai pas non plus ressenti l'émotion que j'attendais depuis si longtemps. Tout est expliqué avec une certaine platitude que je suis restée extérieure aux sentiments véhiculés. 

En bref, même si j'ai apprécié le contexte, j'en attendais certainement de trop. Pour moi, Perdue et Retrouvée ne va pas assez au bout des choses. Il m'a manqué une étincelle pour que je considère ce roman d'exceptionnel. Ceci dit, le style de Cat Clarke est toujours agréable et addictif. Au final, j'ai tout de même dévoré le roman assez vite, passant un bon moment de lecture.


jeudi 23 avril 2015

{En bref} Les coeurs brisés

coeurs brisés

  • Nom: Les coeurs brisés de Amelia Kahaney
  • Lu en: français
  • Pages: 456 pages
  • Sorti le: 12 février 2015
  • VO: paru sous le nom "The brokenhearted" en octobre 2013

Fille d'un magnat de l'immobilier, Anthem Fleet est une ballerine accomplie. Elle est promise à un avenir radieux avec son petit ami Will, également fils de l'aristocratie de Bedlam, ville où le luxe ostentatoire contraste avec la misère des quartiers pauvres gangrenés par la puissante mafia du Syndicat. C'est à la croisée de ces deux mondes que la vie d'Anthem bascule, lorsqu'elle rencontre au cours d'une rave illicite le romantique et sulfureux Gavin. Anthem vit leur liaison comme un rêve éveillé, jusqu'à ce que Gavin soit kidnappé par le Syndicat... et qu'Anthem perde la vie. La jeune fille se réveille alors dans un laboratoire clandestin avec un nouveau cœur bionique qui lui confère des capacités extraordinaires.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'ai sincèrement essayé d''avancer le plus loin possible dans ce roman, sans succès. Et pourtant il me faisait vraiment envie avec sa superbe couverture et son résumé attrayant. Mais des les premiers chapitres, j'ai senti qu'entre ce livre et moi, il n'y aurait aucune connexion. Au final, j'ai préféré l'abandonner, plutôt que de m'obliger à rester dans un univers qui ne me correspondait pas.

D'emblée, j'ai ressenti un énorme blocage envers l'héroine. Cette petite fille riche qui se plaint de son monde alors qu'elle a tout. Malgré la froideur de ses parents, je pense qu'elle n'avait pas à s'en plaindre. Danseuse apparemment très douée, Anthem ne semble pas réellement s'intéresser à cette discipline, j'ai plutôt vu ça comme une corvée pour elle. Si ce n'était que ça, j'aurai pu continuer. Mais lorsque "l'amour" s'en est mêlé, ça a été fini pour moi. Je n'ai absolument pas adhéré à la logique d'Anthem. L'amour au premier regard, avec un inconnu qui vient de l'autre côté de la ville, non merci. Définitivement. Encore plus quand la fille bafoue tout ce qu'elle connait pour ce type et se donne à lui au bout de quoi, 3 ou 4 jours? Un peu moins? Je ne sais plus mais ça m'a suffit. 

A côté, on a le déjà vu d'une ville coupée en deux, avec un côté riche et un côté pauvre, bien entendu très dangereux. Je me serai crue dans la ville de Gotham. Ce sentiment s'est d'ailleurs accentuée lorsqu'Anthem décide de devenir LA justicière. Au secours. C'était déjà tellement peu crédible mais là, c'en était trop. Sa motivation de vengeance est d'ailleurs ridicule (et liée au beau garçon du début bien sur). S'en suit alors des règlements de compte et bien que l'action soit présente, c'est toujours aussi tiré par les cheveux. J'ai fini par survoler jusqu'à la fin, me félicitant d'avoir trouvé des le départ le fameux méchant de l'histoire. Tellement prévisible et sans surprise.

Et donc, si l'intrigue ne m'a pas du tout emballée, de même que les personnages, le style d'écriture n'a pas su me convaincre non plus. Très superficiel, le roman court après l'action et enchaîne les événements à vitesse grand V sans prendre le temps d'aprofondir les choses. Anthem subit tout de même un gros choc et un grand changement dans sa vie et il est accepté comme une lettre à la poste. Vraiment dommage. 

En bref, ce roman avait certainement de bonnes idées, un concept intéressant mais de ce que j'en ai lu, j'ai trouvé le rendu bâclé, brouillon, distant. Rien ne m'a donné envie de continuer cette histoire. Malheureusement, il y a de ces univers auxquels on n'accroche pas et malgré tout l'espoir que j'avais pour ce livre, il n'était pas fait pour moi. 

***

Note: {En bref} présente en quelques petites lignes mes avis sur des lectures que je n'ai généralement pas pu terminer. Cela me permet de donner un court ressenti sur ces romans qui n'ont pas pu m'embarquer dans leur univers.

lundi 13 avril 2015

Retour [Les 100 #3]

retour les 100

  • Nom: Retour [Les 100 #3] de Kass Morgan
  • Lu en: français
  • Pages: 340 pages
  • Sorti le: 26 mars 2015
  • VO: paru sous le nom "Homecoming" le 24 février 2015

Survivre. 
Le manque d'oxygène à bord de la Colonie a déclenché une panique meurtrière. Seuls les plus chanceux ont pu emprunter les dernières navettes partant en direction de la Terre.
Aimer. 
Cette nouvelle apocalypse plonge les 100 dans l'angoisse : qui parmi leurs proches a survécu à l'atterrissage ? Les retrouveront-ils à temps?
Manipuler. 
Bien décidé à conserver le pouvoir, le vice-chancelier n'hésitera pas à faire taire quiconque tentera de lui résister.
Combattre. 
Prêts à tout pour garder leur nouvelle liberté, Clarke, Bellamy, Wells et Glass devront chacun affronter leur destin pour sauver leur idéal. L'ultime compte à rebours a commencé.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Le tome 2 m'avait un peu réconciliée avec la saga, me faisant penser que ce dernier opus serait explosif. Et quand bien même il a énormément de potentiel, le tout est desservi de manière bâclée. Autant vous dire, je ne comprends même pas pourquoi Kass Morgan s'est embarquée dans une histoire pareille. Comme le nom du roman l'indique, si le but était simplement de ramener les Colons sur Terre, elle aurait pu faire un standalone: Les 100 arrivent sur Terre, c'est un peu la pagaille pour s'y retrouver, décider qui est le leader, explorer légèrement les environs, établir le camp là où ils ont atterri, vivre dans de jolies cabanes, et tout le monde est content. Voilà, fini. Les 3 tomes en un et on en parlait plus.

Mais non, Kass Morgan a voulu jouer sur les drames: en veux tu en voilà. Comme je vous le disais, les idées sont bonnes mais terriblement mal exploitées. Ainsi, nous avons cette portion de Nés-Terre. Un bel exemple de conflit avec les Colons. Cela aurait pu être passionnant. Mais là encore, parmi ces Nés-Terre, les 3/4 sont pacifiques et ouvrent leurs bras, et portes et maisons à ces gentils Colons. Évidemment, il y a bien quelques rebelles, genre 3 ou 4 qui tentent de massacrer les Colons pendant un sale quart d'heure mais bon, c'est vite réglé: quelques lignes et puis c'est tout. 

Autant vous dire que j'étais frustrée. Si l'auteure veut faire du pseudo drame qu'elle y aille à fond! Cette fameuse bataille est à peine décrite, j'ai cru que je lisais une liste de courses. De même, l'arrivée du vice Chandelier Rhodes qui met un peu le bordel dans le campement des 100 aurait dû être exploitée jusqu'au bout. Ce type est imbuvable et n'hésite pas à exécuter les gens qui ne suivent pas ses ordres. Et que se passe-t-il? Et bien tout le monde finit par s'aimer. Où réside l'intérêt du roman alors? Parce qu'il faut le souligner, quasi tout l'histoire tourne autour de la prise de pouvoir de Rhodes. Déception. 

Et donc, si le background est à peine présent (finalement on aura jamais vraiment exploré les environs), les personnages ne sont pas mieux lotis. Quand je lis l'auteure, nos 4 héros se sont intégrés à la vie du camp avec peine et se sont imposés tant bien que mal. Le truc c'est qu'on a réellement jamais assisté à ces événements. Pour exemple Bellamy est le parfait chasseur qui nourrit tout le camp à lui tout seul. Sauf qu'on a jamais suivi une vraie partie de chasse et que personne ne l'a jamais remercié ou accompagné. Glass n'est pas mieux. Si son rôle sur le Vaisseau était plutôt intéressant, dans ce dernier tome elle ne sert à rien. Son histoire est oubliée, son passé, son lien avec Luke, tout est réduit au minimum. Au final, l'auteure a préféré assommer Luke une bonne partie du roman pour lui éviter d'exploser sa colère face à Glass. 

Enfin, Clarke et Wells restent les plus "développés". Clarke a réussi à s'imposer comme une fille douce et dévouée aux autres et on sent qu'elle aime son travail de médecin. Elle est indispensable. Elle n'est pas non plus niaise et affiche un caractère fort. Seule grosse grosse ombre au tableau pour elle: son objectif totalement oublié du second tome. Un événement qui aurait pu nous faire voyager dans ce dernier tome et surtout, avoir des réponses sur la Colonie, ses expériences. Mais non, encore une fois, l'auteure ne choisit pas cette voie et clôture le sujet en 10 lignes à deux pages de la fin. Quant à Wells, le leader qui a réussi à gagner le respect de tous à la sueur de son front, il voit son coeur brisé à jamais. Pourquoi tant de haine fasse à lui Kass Morgan? D'autant plus que ce nouveau drame n'était vraiment pas nécessaire et tombe comme un cheveux dans la soupe. Si c'était censé être de l'émotion, c'est un peu raté.

Au final, j'ai peiné à terminer Retour, m'endormant à plusieurs reprises. Toutes les idées étaient là pour faire de cette trilogie, ce dernier tome, une bombe. Kass Morgan tenait en mains toutes les cartes mais les a très mal distribuées. On se retrouve avec un roman superficiel qui joue aux petits drames tout en restant très gentil. Honnêtement, bien que cet univers ne me manquera pas, un 4è tome aurait été bienvenu. Il aurait pu enfin apporter toutes les réponses à nos questions. Je pense que cette saga est la base idéale pour la série télé qui elle, a compris comment l'exploiter.

dimanche 18 janvier 2015

In My Mailbox (115)

IMM115

Salut à tous! En ce mois de janvier j'essaie de faire le challenge 0 achat (juste exception faite pour Never Never de Colleen Hoover) mais malgré tout, je reçois de belles choses dans ma BAL! Tout d'abord, je remercie chaleureusement la Collection R pour l'envoi de la version définitive de Nos faces cachées de Amy Harmon. Un roman que j'ai déjà lu en épreuves non corrigées fin décembre et dont vous pouvez lire mon avis. Une vraie petite perle! Ensuite, grande, grande surprise lorsque j'ai vu l'enveloppe avec La Martinière! Je n'avais même pas su que j'avais gagné au grand concours de Noel chez Les Reines de la nuit! Aussi, quelle ne fut pas ma joie de découvir que j'ai remporté The Vincent Boys de Abbi Glines!!! Il s'agit de la version non censurée avec une nouvelle couverture... encore mieux :p Voilà pour cette semaine! Et vous?

Icon in my mailbox ok

jeudi 15 janvier 2015

Deux nouvelles trilogies chez la Collection R!

partenairesbis_R

Vous le savez, j'affectionne tout particulièrement la Collection, aussi je me réjouis de vous apprendre que 2 nouvelles trilogies vont arriver déjà courant 2015! Deux trilogies pour deux styles bien différents.... Voici les présentations des deux premiers tomes.

seeker consipracy of us

 

Seeker de Arwen Elys Dayton s'inscrit dans le genre YA fantasy. Après La fille de braises et de ronces, cela fait du bien de retrouver ce genre dans la Collection. Prévu en VO le 10 février prochain, voici son résumé (on copie, on crédite):

Quand Quin Kincaid prendra son serment, elle deviendra ce pour quoi elle a été entrainée toute sa vie: une Chercheuse. Cet héritage est un immense honneur. En tant que chercheur, Quin se battra aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, afin de protéger les plus faibles. Ensemble, ils représenteront l'espoir dans un monde obscur. Et elle sera avec le garçon qu'elle aime - qui est aussi son meilleur ami. Mais la nuit où Quin prend son serment, tout change. Être un chercheur n'est pas ce qu'elle pensait. Sa famille dévoile son vrai visage. Même le garçon qu'elle aime n'est pas comme elle le croyait.... Mais il est trop tard pour faire machine arrière.

Quant à The Conspiracy of us de Maggie Hall, il s'agit d'un roman YA contemporain orienté thriller. Le roman vient tout juste de sortir en VO le 13 janvier 2015. Il est prévu en juin 2015 chez nous!!  Voici son résumé (on copie, on crédite):

La nouvelle famille d'Avery Ouest est très puissante. Elle peut aussi bien faire son shopping chez Prada sur demande ou encore commander une bombe pour lancer une guerre. Membres d'une société secrète et dangereuse appelée Le Cercle, ils croient qu'Avery est la clé d'une ancienne prophétie. Certains veulent l'utiliser comme un pion. Certains veulent sa mort. Pour percer le mystère, Avery doit suivre une piste d'indices allant des monuments de Paris aux ruelles sombres d'Istanbul avec deux garçons qui travaillent pour le Cercle - Stellan volatile et mystérieux et  Jack, magnétique. Mais alors que les indices exposent un complot qui pourrait plonger le monde dans une Troisième Guerre Mondiale, elle découvre que les deux garçons cachent eux aussi des secrets. Maintenant, elle devra choisir entre la liberté et la famille - mais aussi le garçon qui pourrait l'aider à sauver le monde, ou celui dont elle est amoureuse.

Avez vous hâte? Personnellement, je suis ravie! Les deux me tentent beaucoup, mais j'avoue que le thriller avait déjà retenu mon attention il y a quelques semaines! Je me réjouis de les voir arriver chez nous!

jeudi 1 janvier 2015

Nos faces cachées

nos faces cachées

  • Nom: Nos faces cachées de Amy Harmon
  • Lu en: français
  • Pages: 437 pages
  • Sorti le: 22 janvier 2015 
  • VO: paru sous le nom "Making faces" en octobre 2013

Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le coeur. Le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romances, et c'est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'attendais ce roman avec grande impatience et aussitôt reçu, aussitôt lu. Ce fut un très beau cadeau de fin d'année, autant vous dire que je l'ai dévoré. Je suis ressortie de cette lecture très émue. Nos faces cachées, c'est un sacré roman qui vous offre une très belle leçon de vie.

Que dire face à ce livre? Je peine à trouver les mots justes pour vous décrire mon ressenti. L'histoire d'Ambrose Young, de Fern Taylor, de Bailey, de Rita, de Paul, de Grant, de Beans, de Jesse, elle vous touche au plus profond de vous. Je me suis tellement attachée à ses personnages! Chacun fait passer un message, chacun a son rôle à jouer. Ces vies là sont liées les unes aux autres à jamais. Et c'est émouvant à en pleurer.

Oui, ce roman m'a émue. Parce qu'il vous donne une sacrée claque. Il vous dit que la vie, c'est ici et maintenant. Il vous dit que les choix que vous faites font de vous ce que vous êtes. Que sous une belle apparence physique se cache une tout autre apparence: celle du coeur. Il vous dit que souvent, l'emballage ne fait pas le contenu. Que ce qui importe c'est ce qu'on ressent au fond du coeur. Et nos personnages vont vivre tout ça. Mais pas seulement. Ils vont aussi comprendre l'amitié profonde, l'amour, l'espoir, la solitude, la mort, la vie, les croyances. Amy Harmon arrive à traiter de tous ces sujets avec habileté à travers chacun de ses personnages. Et ça les rend encore plus beaux. Parce qu'ils vivent ce que chacun peut traverser à un moment donné. Mais l'espoir est toujours là. L'optimisme d'avancer, en accepter son passé et en vivant au présent. 

J'ai aimé chaque personnage. Ambrose parce qu'il se cache derrière son physique et parce qu'il ne veut décevoir personne. Mais qui perd ce qu'il pensait acquis et souffre de la disparition de ses amis. Fern parce qu'elle est naturelle et spontanée. Paul, Jesse, Beans, Grant pour leur amitié sans faille. Rita pour sa naïveté. Mais surtout Bailey pour son incroyable leçon de vie. Je pense que c'est lui qui m'a le plus remuée. 

Nos faces cachées est un concentré d'émotions. Il vous touchera inévitablement. Il représente tous les aspects de la vie. On ne peut pas être indifférent à l'histoire de ces personnages. Ce roman est à lire absolument. Un presque coup de coeur!!