► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 6 octobre 2015

[RÉSULTATS Concours Binôme] Gagnez 3 exemplaires de PHOBOS de Victor Dixen!

concours-phobos

  • Présentation

Pour fêter à nouveau notre binôme, Siham et moi sommes très heureuses de vous présenter ce tout nouveau concours commun! Celui-ci nous tient tout particulièrement à coeur puisqu'il met en jeu Phobos de Victor Dixen. Nous tenions à vous proposer ce concours étant donné que nos blogs se sont mis à l'image du roman phénomène. Nous remercions d'ailleurs chaleureusement la Collection R pour avoir accordé ce concours! Vous pouvez des à présent tenter de remporter 3 exemplaires! Bonne chance!

  • Comment participer?

/!\ A LIRE /!\  Le formulaire est identiquement le même pour les deux blogs, une seule participation suffit, soit ici, soit sur le blog de Siham!!! 

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Répondez à la question posée. Elle nous permettra de faire le tri dans les participations!
  4. Vous avez la possibilité de gagner 1 chance supplémentaire en aimant la page facebook du blog et la page facebook de ma binôme, profitez-en!
  5. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous sur les réseaux sociaux :)
  6. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique et à la France Métropolitaine seulement.
  7. Concours ouvert du 13 septembre au 26 septembre inclus

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Les gagnants seront désignés par random.org. Un mail sera envoyé aux gagnants grâce à leurs adresses mails. Vérifiez donc bien la validité de celle-ci! Les lots seront envoyés par la maison d'édition, aussi elle ne sera pas responsable d'une éventuelle perte de la poste.


  •  Résultats

Avec un peu de retard, ma binôme et moi vous remercions de vos nombreuses participations à notre concours commun! A la question "Qu'est ce que Phobos" nous attendions bien évidemment la réponse " un satellite de Mars". Parmi les bonnes réponses, random.org a désigné les 3 chanceux qui vont donc remporter le roman phénomène! Bravo à:

  1.  AlineR
  2. Laetitia Houareau
  3. L'univers livresque de Kiwiriki

Votre exemplaire sera envoyé sous peu par la Collection R, encore un peu de patience et bonne future lecture! Merci à tous!

 

 


mercredi 30 septembre 2015

L'infini + un de Amy Harmon

infini et un

 

  • Nom: L'infini + un de Amy Harmon
  • Lu en: français
  • Pages: 423 pages
  • Sorti le: 17 septembre 2015
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Infinity + One le 8 juin 2014


Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie.
Finn Clyde, lui, n'est rien et ne possède rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. La seule chose qu'il demande : qu'on lui donne enfin sa chance.
Une main tendue et quelques coïncidences plus loin, et les voilà engagés dans un périple qui pourrait les transformer que les anéantir.
Une romance addictive ou il est question d'étoiles filantes, aussi bien de cages plus ou moins dorées et de destinées forgées envers et contre tout.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Amy Harmon est définitivement une auteure talentueuse. Après nos faces cachées, voilà que je me suis plongée dans Infini + Un, sans vraiment savoir ce qui m'attendait. Commencé par curiosité un matin, je ne l'ai plus lâché jusqu'à la fin. J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture qui m'a fait passer de beaux comme de tristes messages. 

Avec ce roman, Amy nous entraine dans un road trip aussi improbable que magique. La rencontre entre Finn Clyde et Bonnie Shelby était sans doute écrite dans les étoiles. Comment un ex détenu et une chanteuse à succès pouvaient ils se rencontrer? Le hasard? Je ne pense pas. La vie est imprévisible et ce qu'on vit au quotidien nous poussent à faire des choix, ceux là mêmes nous amenant à rencontrer des gens. Certains passent, croisent juste notre chemin, et d'autres chamboulent notre vie.

A travers ses personnages, l'auteure aborde certains sujets comme les liens familiaux, les sacrifices, la recherche de soi et l'amour. J'ai énormément aimé son approche de ces thèmes. En particulier en ce qui concerne la famille. Dans Infini + One, on assiste à deux extrêmes. Si Bonnie ne surmonte pas la perte de sa soeur pour qui elle aurait tout donné,en revanche, elle n'éprouve aucun lien envers ses frères si ce n'est un nom de famille commun. Quant à sa grand mère, j'avoue que cette garce m'a fait grincer des dents. Quand la gloire et l'argent aveuglent, on finit par se foutre des liens familiaux. Tout ce qu'on veut, c'est rester sous les projecteurs et la grand mère l'a très bien démontré, au détriment de sa petite fille.

Bonnie et Finn sont deux personnages très attachants. Bonnie est une jeune femme perdue qui ne sait plus ce qu'elle attend de la vie, malgré le succès de sa carrière. On peut vraiment s'identifier à elle, tant elle transpire la sincérité. Bonnie a le coeur sur la main et reste simple. Son désarroi est touchant et je l'ai vraiment comprise. Parfois, on est tellement au bout du rouleau que les idées négatives prennent toute la place, et la seule issue qu'on trouve est la plus radicale. Mais dans cette noirceur, en général, on attend que quelqu'un nous tende la main. Et Finn a sauvé Bonnie, sans doute de toutes les manières possibles. Ce gars là est difficile à cerner au départ et pourtant, on éprouve pour lui beaucoup de sympathie. Finn est renfermé, doué en maths. Les nombres l'obsèdent. Alors quand les maths rencontrent la musique, ça donne une certaine poésie. Moi qui n'aime pas cette discipline, j'ai été intéressée par la vision et la passion de Finn.

Leur rapprochement est vraiment très beau à voir. Bien entendu, sur une semaine, j'ai trouvé un peu court mais dans le contexte je peux comprendre. Ces deux jeunes gens se découvrent l'un l'autre comme ils se redécouvrent eux mêmes et c'est magnifique. Malgré quelques situations un peu trop tirées par les cheveux et arrivées à point nommé, le road trip est palpitant, touchant, énervant et passionnant. 

En résumé, on ne peut que partager les émotions et les sentiments de Bonnie et Finn ou plutôt Bonnie et Clyde. J'ai adoré comme l'auteure a lié les deux histoires tout en donnant à ses personnages une personnalité bien différente mais tout aussi charismatique. Le style de Amy est toujours aussi beau et rend la lecture fluide et agréable. Avec Bonnie et Finn, c'est comme si nous étions installés sur la banquette arrière à suivre leur périple vers le bonheur, l'amour et le renouveau.

lundi 10 août 2015

Phobos

phobos

  • Nom: Phobos de Victor Dixen
  • Lu en: français
  • Pages: 448 pages
  • Sorti le : 11 juin 2015
  • Editeur: Collection R 
  • Ma note

Six prétendantes d'un côté.
Six prétendants de l'autre.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l'amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre

Phobos, c'est le livre dont tout le monde parle depuis sa sortie. Phobos, c'est le livre dont j'ai sans cesse repoussé la lecture par crainte de ne pas aimer. L'engouement était tel que je n'osais pas m'y plonger, de peur d'en attendre trop. Au final, j'ai laissé passer quelques semaines et j'ai bien fait. Car Phobos m'a tenu en haleine un petit weekend et qu'en définitive, j'ai bien apprécié ma lecture.

Ce n'est pas le coup de coeur espéré mais Phobos est un bon roman. J'en attendais peut être un peu plus, surtout dans son développement que j'ai parfois trouvé trop superficiel. En effet, l'auteur prend le temps de mettre le Cupido en orbite, de nous narrer les deux premières semaines. Cela nous permet de prendre nos marques, certes, mais ce fut un peu long. Le premier acte souffre de répétitions et surtout, il nous balance toutes les infos croustillantes. J'avoue que niveau suspens, c'était un peu raté pour la suite. Néanmoins, on a envie d'en savoir plus, sur le pourquoi du comment, et on avance dans la lecture facilement.

Comme je vous le disais, Victor Dixen prend son temps au départ. Ainsi, quelle ne fut pas ma réaction de constater que nous passions de la 2ème semaine à bord à là 11ème puis à la 22ème. Ce découpage m'a un peu perturbée car j'ai ressenti une certaine distance avec les personnages. Si Léonor nous est proche, de part sa narration en je une bonne partie du roman, les autres filles restent bien trop en retrait. On en sait que le minimum, chacune étant survolée. Parfois même, j'ai eu cette impression de cliché. Cela manquait de profondeur à mon sens pour que je puisse sincèrement m'attacher au petit groupe. Bien entendu, je les ai trouvées sympathiques mais sans plus. L'auteur se focalise à fond sur Léonor, la seule à qui on peut finalement s'identifier. C'est une jeune fille intéressante, qui évolue bien mais qui pose parfois questions. J'avoue que j'ai eu du mal à la cerner par moments tant ses sautes d'humeur sont un peu imprévisibles. 

Quant aux garçons, on les voit à peine. La faute à un scénario découpé très précisément, qui nous empêche de les connaître davantage. J'avoue que j'aurai aimé au moins en suivre un, comme Léonor chez les filles, pour mieux les comprendre. Les séances de speed dating, aussi courtes qui finalement peu nombreuses, ne nous donnent pas assez d'élements. Si certains candidats nous balancent leur vie - un peu trop clichée ? - en 3 minutes top chrono, d'autres restent carrément invisibles. Quel dommage, sachant que ces séances de speed dating étaient censées être le pilier du roman. 

Par ailleurs, le récit offre d'autres points de vue extérieurs. J'avoue avoir bien apprécié ces passages qui nous permettent de mieux comprendre la machine Atlas. Derrière toutes ces belles promesses, des gens tirent les ficelles pour leurs propres avantages. Serena McBee en est la preuve. Complexe, ce personnage est aussi intrigant que détestable. Avec elle, on découvre l'envers du décor et toutes les petits secrets bien gardés....ou presque. Car il y a une faille dans le système Serena, et elle ne l'avait pas vu venir. Ce retournement de situation arrive un peu tard à mon goût dans le roman mais l'essentiel est qu'il soit présent. Il tient tellement en haleine qu'on ne peut plus lâcher le livre jusqu'à la fin. Pire, il nous rend curieux de la suite qu'on aimerait déjà avoir sous la main. Un suspens qui s'installe dans les dernières lignes et qui est plutôt du genre insoutenable.

Concernant le style d'écriture, c'est la première fois que je lisais un roman de Victor Dixen et j'avoue avoir bien apprécié sa plume claire, nette, précise. Un petit côté addictif vient se greffer à l'ensemble, ce qui rend notre lecture assez rapide et agréable. Si l'action est finalement peu présente, la dynamique du découpage est intéressante et offre une lecture fluide et peu ennuyante. 

En conclusion, même si je lui ai trouvé quelques longueurs ou parfois une certaine superficialité, j'ai quand même apprécié Phobos. Son ambiance particulière vous catapulte directement dans les étoiles, avec parfois une sensation d'étouffement (je ne crois pas que je pourrai effectuer ce genre de mission!). L'intrigue arrive à son paroxysme à la fin, nous invitant à plonger sur la suite des la sortie du second tome. 

mardi 16 juin 2015

Fin de Partie [Night School #5]

fin de partie

  • Nom: Fin de Partie [Night School #5] de C.J Daugherty
  • Lu en: français
  • Pages: 391 pages
  • Sorti le: 11 juin 2015
  • VO: paru sous le nom "Endgame" en juin 2015

A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies. Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche. C'est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie où, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Et voilà, la fin est arrivée.... j'ai toujours ce pincement au coeur lorsque j'arrive au terme d'une saga, encore plus quand je l'apprécie. Je n'aurai pas vu défiler les 5 tomes de Night School, tant j'ai été prise dans l'histoire. Pourtant, quand on assiste au grand final, on se dit que l'histoire d'Allie aurait pu se clôturer en deux tomes. Mais j'ai aimé faire partie de Cimmeria, j'ai aimé regarder les personnages évoluer. Night School est un monde à part, et quand bien même, le déroulement final était un peu prévisible, la saga n'en reste pas moins une belle valeur sûre.

Après les événements catastrophiques du tome 4, les élèves autant que les professeurs, sont sur le pied de guerre. Cette fois, la partie est bien lancée et est sur le point d'être terminée. Il faut juste que Allie et ses amis trouvent la bonne stratégie pour faire avancer leurs pions. Dans fin de partie, exit les cours et les petits problèmes existentiels et bonjour les opérations d'élites, stratégiques, et réfléchies pour enfin arrêter Nathaniel. On entre de plein fouet dans une ambiance radicalement différente des précédents tomes et j'ai vraiment adoré.

Chaque personnage prend ici conscience de l'ampleur de la tâche et chacun y met du sien. Nous avançons avec un groupe soudé, qu'on ne peut qu'apprécier. Je pense bien sur à Rachel, Nicole, Zoé, même la rouquine Katie m'aura surprise!!! Quant à Allie, elle fait preuve ici d'une belle maturité. Bien entendu, elle est tellement obnubilée par la disparition de Carter qu'elle passe à côté de révélations concernant ses amis, mais ça ne la rend pas moins attachante. Dans ce tome, elle fait preuve de discernement et montre une grande combativité. Allie, c'est le pilier des opérations et elle prendra son rôle très à coeur. On ne peut que l'approuver. Mieux encore, la relation avec les professeurs s'intensifient, chacun se considérant d'égal à égal. Je pense à Isabelle, qui tient un rôle majeur ici, ou alors à Raj que j'ai toujours adoré! Par contre, s'il y en a un qui brille par sa grande absence, c'est Sylvain. Autant il fut un des plus grands personnages de la saga durant les 4 précédents tomes, autant ici, il est tellement discret qu'on en vient à l'oublier.

Malgré la lenteur de certains moments, on ne s'ennuie jamais dans ce dernier tome. L'ambiance si particulière rend le récit totalement addictif qu'il nous oblige à tourner les pages encore et encore. Comme les élèves de Cimmeria, on a une boule au ventre et on a qu'une envie: que cette histoire malsaine et dangereuse soit enfin terminée et que chacun soit enfin heureux. L'action arrive toujours à point nommé, ce qui nous stresse davantage. On s'inquiète pour nos personnages et on ne souhaite que le meilleur pour eux.

Et si la fin est relativement attendue et prévisible, elle n'en reste pas moins logique et impressionnante. Quand on regarde en arrière, on se rend compte du chemin parcouru pour en arriver là et c'est phénoménal. Les personnages ont tellement grandi, évolué! Une chose est sure, ils vont beaucoup me manquer. Ils auront beau avoir joué avec mes nerfs, je m'y suis attachée! Night School se conclut de la meilleure manière qui soit, et démontre que c'est une saga à lire. C.J Daugherty a imaginé un monde complexe mais réel et grâce à sa superbe plume, l'a rendu aussi intéressant qu'addictif.  Je n'aurai qu'une dernière chose à dire: bon vent à tous nos personnages....

mardi 9 juin 2015

What I would like to read this month (5|Juin 2015)

what-i-would-like-to-read-this-month

C'est un nouveau rendez vous qui se tiendra une fois tous les mois. Il m'a été suggéré sur ma page facebook lorsque je parlais d'une nouvelle sortie et j'ai trouvé l'idée très bonne! Le but est de mettre en avant les sorties du mois en cours que j'aimerai lire ou que je compte lire. Bien sur, il s'agit d'un tri parmi toutes les sorties proposées que vous pouvez retrouver dans le planning des parutions sur le blog!


 

  • La Conspiration de Maggie Hall (dans ma PAL)

conspiration

Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C'est cette incroyable famille qu'Avery West se découvre à dix-sept ans. Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d'une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l'énigme de ses origines.
Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l'humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d'Istanbul. Au coeur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l'aider à sauver l'humanité et celui qui fait battre son coeur.

♠ Pourquoi ce livre? Une des nouveautés de la Collection R qui me tente beaucoup, j'avoue que le résumé est très accrocheur, cela annonce une belle aventure autour du monde. Une de mes prochaines lectures!

♠ Infos: Parution le 4 juin | VF - broché grand format

  • Night School T5 - Fin de partie de C.J Daugherty (dans ma PAL)

fin de partie

A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies. Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche.
C'est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie ou, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main.

♠ Pourquoi ce livre? C'est le tout dernier Night School et que j'ai trop envie de connaitre la fin, en même temps, je la redoute un peu. Une de mes sagas favorites chez R! 

♠ Infos: Parution le 11 juin | VF - broché grand format

  • Phobos de Victor Dixen (dans ma PAL)

phobos

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l'amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Pourquoi ce livre? Pour sa couverture sublime, parce que les premiers avis sont très positifs, parce que l'univers m'intrigue et parce que je suis les recommendations! Ce sera mon premier roman de l'auteur.

Infos: Parution le 11 juin | VF - broché grand format

  • The Girl at Midnight de Melissa Grey (dans ma PAL)

girl at midnight

Sous les rues de New York vivent les Avicen, une ancienne race aux chevelures de plumes et dont les veines sont parcourues de magie. Des enchantements séculaires les gardent dissimulés aux humains. Tous sauf une. Echo est une fugueuse, une pickpocket qui survit en vendant des trésors volés au marché noir, et les Avicen sont la seule famille qu'elle a jamais connu. Echo est intelligente et audacieuse, et parfois impertinente, mais elle est d'une loyauté farouche avant tout. Alors quand une guerre antique arrive à ses portes, elle décide qu'il est temps d'agir.
Selon les légendes, il y a un moyen de mettre fin au conflit une bonne fois pour toutes : il faut trouver le Firebird ( l'Oiseau de Feu ), une entité mythique qui posséderait un pouvoir dont le monde n'a jamais été témoin. Ce ne sera pas une tâche facile, mais si la vie de voleuse a appris quelque chose à Echo, c'est comment trouver ce qu'elle veut... et comment en prendre possession. Mais certaines tâches ne sont pas aussi simples qu'elles ne paraissent. Et celle-ci pourrait embraser le monde entier.

Pourquoi ce livre? Il me faisait déjà grandement envie lors de sa sortie VO mais j'ai préféré attendre la VF pour une fois, d'autant plus que notre couverture est très belle. Je pense que ce genre d'univers est fait pour moi!!

Infos: Parution le 18 juin | VF - broché grand format

  • Sword Art Online Progressive Vol.1 de Reki Kawahara (dans ma PAL)

sao_progressive_vol01_jaq

Tout comme dix mille autres joueurs, Asuna Yûki est piégée dans la forteresse d’Aincrad au cœur du monde virtuel de Sword Art Online.
Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais très vite sa volonté farouche de survie la pousse à combattre en première ligne. Elle y rencontre Kirito, un mystérieux joueur solo bien résolu à terminer le jeu. Suivez Asuna et Kirito dans leur conquête de l’Aincrad, étage par étage.

♠ Pourquoi ce livre? Quelle question! Parce que j'aime, j'adore SAO et que ce "rebbot" de l'Aincrad me fait de l'oeil depuis un moment. Le manga semble être magnifique et j'ai vraiment trop hâte de retrouver encore une fois Kirito et Asuna!

♠ Infos: Parution le  25 juin | VF - broché sens de lecture japonais


dimanche 17 mai 2015

In My Mailbox (125)

imm125bis imm125

Hello!! Cette semaine, j'ai reçu deux superbes réceptions de la part de mes partenaires Collection R et Pocket Jeunesse que je remercie vraiment beaucoup. Tout d'abord, j'ai reçu et déjà lu La Sélection T4 - L'Héritière de Kiera Cass. Un très bon tome qui m'a surprise et dont vous pouvez lire mon avis. Ensuite, j'ai reçu le nouveau roman jeunesse de chez PKJ, L'école du bien et du mal de Soman Chainani. La couverture est à tomber! Il s'agit de ma lecture actuelle donc je vous en reparle très vite!

Icon in my mailbox ok

jeudi 14 mai 2015

Mes conseils livresques (9)

mes-conseils-livresques

Je suis ravie de vous présenter un nouveau rendez-vous sur le blog: Mes conseils livresques. A travers des vidéos, je vous ferai découvrir les sagas que j'aime tout particulièrement et qui méritent selon moi d'être lues absolument. Les vidéos suivront seront découpées en 3 parties: ma découverte de la sagapourquoi je la conseille et les infos pratiques. J'espère que ces conseils vont plairont et vous donneront envie de découvrir les sagas présentées!


Après quelques mois d'absence, les conseils livresques sont de retour! Pour recommencer en douceur, j'ai choisi de vous présenter un standalone que j'avais adoré: Belle Epoque de Elizabeth Ross. Un roman se situant dans le vieux Paris de 1889, qui m'a charmée avec son ambiance. Pas vraiment récent, vous l'avez peut être déjà lu à sa sortie il y a 2 ans. Sinon, c'est une valeur sure que je ne peux que vous conseiller! 

 

mercredi 13 mai 2015

L'Héritière [La Sélection #4]

heritiere

  • Nom: L'Héritière [La Sélection #4] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 410 pages
  • Sorti le: 7 mai 2015
  • VO: paru sous le nom "The Heir" le 4 mai 2015

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection pour apaiser les tensions. À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn ne s'attend pas à voir son quotidien bouleversé par l'arrivée des 35 prétendants et le cirque médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, elle va se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Après une trilogie ma foi agréable, j'avais peur que Kiera Cass ne tourne en rond en proposant une Sélection 20 ans plus tard. Les premiers avis me laissaient craindre l'héroine au sale caractère, et j'étais sur mes gardes. Mais après lecture, je dois dire que ce tome m'a surprise.

Kiera Cass a réussi le pari risqué en nous entraînant dans une nouvelle sélection. Le plus gros avantage ici, c'est qu'il est du point de vue de la Sélectionneuse et non d'un des Sélectionnés. La perspective est alors nouvelle et rafraîchissante. C'est aussi un excellent complément à la première trilogie puisqu'on se retrouve de l'autre côté de la barrière. 

Eadlyn est l'héritière du trône d'Illéa. Ses parents, America et Maxon, se dévouent corps et âmes pour que le pays reste soudé. Mais alors que les castes ont été abolies, le peuple commence à se révolter, notamment les régions les plus pauvres. Pour faire diversion, le roi et la reine proposent à Eadlyn, la future souveraine, d'organiser une Sélection. Ainsi, les gens pourront se focaliser sur autre chose que leurs problèmes, ce qui laissera du temps au roi pour trouver une solution.

Sauf que cette idée n'enchante guère Eadlyn. Ce personnage m'a plu autant qu'il m'a horrifiée. Eadlyn est une tête à claque, une vraie princesse qui pense que tout le monde doit ramper devant elle. Première femme au pouvoir, la pression est énorme sur ses épaules et la jeune femme est convaincue que si elle laisse parler son coeur, elle deviendra quelqu'un de faible. Distante, autoritaire, égocentrique, voici quelques qualificatifs pour décrire l'héritière.

Si, en général, je déteste ce genre d'héroine, je dois avouer m'être éclatée à suivre Eadlyn. C'est une vraie garce et pour faire payer ses parents de l'obliger à faire une Sélection, elle fera tout pour l'etouffer dans l'oeuf. Sauf qu'on a beau se préparer mentalement, face aux imprévus on est bien vite désarmés..... Et Eadlyn va l'apprendre à ses dépends. Au début, elle se montre tellement exécrable qu'on en reste bouche bée, mais plus on avance plus sa personnalité va changer. C'est un personnage qui évolue, qui se remet en question, mais qui refuse de céder son coeur, sa liberté. Ce conflit intérieur est assez intéressant d'ailleurs: d'un côté la jeune femme a vraiment envie de faire plaisir à sa famille qu'elle aime énormément, de l'autre toute cette situation n'est qu'une mascarade. Eadlyn est une féministe, elle est persuadée qu'elle n'a besoin de personne pour régner.

L'héroine est donc sans aucun doute le point fort du roman. Elle apporte la touche de piquant à l'histoire. Heureusement, car l'auteure a un peu délaissé les Sélectionnés. Je les ai trouvés assez en retrait, voire complètement effacés pour certains. Kiera Cass n'en met que quelques uns en valeur, tandis que les autres restent dans l'ombre. Et encore, ceux qui bénéficient de plus de lumière ne sont pas assez développés. Si j'ai une petite préférence pour Kile, j'avoue que suis très intriguée par Erik. Ce personnage là est spécial et pourrait bien tirer son épingle du jeu. Si l'auteure suit ma petite logique personnelle, elle pourrait créer une véritable surprise et donner à sa nouvelle sélection un tournant très original. Mais pour ça, il faudra attendre le dernier tome.

Quant au reste, je n'ai pas grand chose à dire, les ingrédients restent les mêmes. Kiera Cass ne prend pas de risques et ne développe pas son background. Les menaces extérieures restent justement, bien en extérieur et elle se concentre exclusivement sur la Sélection. Niveau ambiance, rien de bien nouveau donc. Ce qui est par contre très agréable, c'est d'évoluer au sein même du palais et de croiser régulièrement America, Maxon, Aspen, Lucy, Marlee.... tous ces clins d'oeil sont les bienvenus, d'autant plus que nous, lecteurs, en savons davantage que Eadlyn. Un point pour nous!! 

Enfin, je dois tout de même dire que la fin m'a peu convaincue. Elle arrive assez précipitamment et se détache de la Sélection elle-même. Pour le coup, Kiera Cass a sûrement voulu maintenir l'intérêt de son public et a donc joué sur le pseudo drame. Il fallait bien ça pour qu'on s'accroche à la suite, car il faut bien l'avouer, plus on avance dans le roman, plus il se ramollit. Ce cliffhanger permet donc de rester alerte, sauf qu'il est tellement gros qu'il en devient surréaliste. Ou alors Kiera Cass est une vraie sadique. 

lecture-commune

L'héritière a fait l'objet d'une lecture commune avec ma partenaire Maelle du blog The Notebook 14! Sans tarder, découvrez son avis sur le roman!

dimanche 10 mai 2015

In My Mailbox (124)

imm124 imm124bis

Salut à tous! Cette semaine, je vous retrouve avec plaisir pour un nouveau In My Mailbox qui reprend mes dernières acquisitions! Tout d'abord, j'ai reçu et déjà lu (mon avis à découvrir) Perdue et Retrouvée de Cat Clarke. Je remercie la Collection R pour cette nouvelle lecture! J'ai reçu également Echopraxie de Peter Watts de la part de Fleuve Editions. Je suis très curieuse de lire ce roman, orienté science-fction!!! 

nostalgia

Enfin, grosse grosse surprise dans ma BAL qui vient de Mathieu (Enjoy Books): le artbook Nostalgia de Tsukiji Nao. Les illustrations sont justes phénoménales, c'est un régal pour les yeux. Je vous assure que ce cadeau surprise m'a fait vraiment au coeur! Mathieu, si tu passes par ici, encore merci ♥

Icon in my mailbox ok

jeudi 30 avril 2015

Perdue et Retrouvée

perdue et retrouvee

  • Nom: Perdue et Retrouvée de Cat Clarke
  • Lu en: français
  • Pages: 405 pages
  • Sorti le: 23 avril 2015
  • VO: à paraitre sous le nom "The lost and The found" le 2 juillet 2015
  • (note de 3,5/5 en réalité)

PERDUE 
Quand Laurel Logan, 6 ans, a été kidnappée, seule sa petite sœur en a été témoin. Toute l'enfance de Faith a été façonnée par la disparition de Laurel : de la séparation de ses parents à la présence constante des médias, en passant par celle de ces soi-disant amis qui ne veulent que lui parler de sa sœur. 
RETROUVÉE 
Treize ans plus tard, une jeune femme est retrouvée dans le jardin de l'ancienne maison des Logan, totalement déboussolée et serrant dans ses bras l'ours en peluche avec lequel Laurel a disparu.
Laurel est enfin de retour chez elle, saine et sauve. Faith avait toujours rêvé de revoir sa sœur, sans oser vraiment croire que cela arriverait. Mais une série troublante d'événements isole Faith et la pousse à la paranoïa : ce que l'on a perdu peut-il réellement être retrouvé ?

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

A peine reçu, et aussitôt lu. J'attendais ce nouveau Cat Clarke avec impatience, et quand bien même j'ai passé un bon moment, je m'attendais clairement à plus. Plus d'émotions, d'adrénaline, de mystère.  Du coup, je ressens une pointe de déception.

Inutile de revenir vraiment sur le déroulement de l'histoire, je pense que le résumé le fait très bien à ma place. Si je ne prends pas le risque de m'aventurer sur ce terrain c'est pour éviter d'en dévoiler trop. Parce que c'est un roman complexe qui nous conte l'histoire d'une fille qui voit sa soeur enlevée sous ses yeux à 4 ans et qui la retrouve 13 ans plus tard. On assiste alors à la reconstruction d'une famille blessée depuis longtemps et qui vit un vrai miracle.

Faith est notre narratrice. Jeune fille de 17 ans maintenant, elle a toujours vécu dans l'ombre de sa soeur disparue. Difficile pour elle de s'affirmer. Mais malgré les recherches, les nombreuses interviews qui lui rappellent chaque jour que sa soeur est quelque part, là, dehors, Faith a établi une routine: Avec sa mère - complètement déprimée -, avec son père - remis en couple avec un homme - , avec son petit ami et sa meilleure amie au bahut. Cela lui convient jusqu'au jour où sa soeur réapparaît. Laurel, devenue une jeune femme magnifique, monopolise alors toute l'attention: de ses parents, des médias, des gens, partout où elle va, Laurel est une Star. Et la pauvre Faith est reléguée au 3è plan.

Et c'est là que j'ai déjà eu du mal. Faith est beaucoup trop passive, effacée. Tout tourne autour de Laurel: Laurel a fait-ci ou là, Laurel s'est exprimée comme ceci ou comme cela, Laurel se tenait d'une façon ou d'une autre. Je crois que j'en suis venue à détester Laurel. Comprenez bien: j'ai ressenti de l'empathie pour ce qu'elle a vécu, même si on ne connait rien de ce qu'elle a traversé. Mais ça s'est arrêté là. Cat Clarke ne pousse pas assez loin le traumatisme de la jeune femme, pourtant restée captive pendant 13 ans avec un psychopathe. Il y a bien quelques réactions mais rien d'extravagant. Du coup, on la perçoit du point de vue de Faith qui s'oublie totalement. J'aurai vraiment aimé lire ce roman du point de vue de Laurel. Une perspective angoissante et différente mais qui aurait rendu le roman plus prenant.

Car il faut l'avouer, il ne se passe pas grand chose. Laurel tente de se réadapter à la vie normale, entourée d'une famille aimante qui tente elle aussi de se reconstruire. C'est peut être le plus intéressant dans ce roman, finalement. Les parents qui changent, la maman qui se sent revivre, le père qui s'implique davantage.... chacun a un rôle particulier. Mais Faith est trop en retrait, pour la narratrice. Je n'ai pas vraiment ressenti d'attachement envers elle. Je crois même que j'ai eu du mal à la suivre. Faith est une jeune fille déstabilisée par le retour de sa soeur. On voit qu'elle est très heureuse mais aussi perdue. Très vite, une rivalité s'installe entre elles. On le sent mais l'auteure ne creusera pas trop cet aspect de l'histoire, Faith préférant s'écraser au profit de sa soeur. J'ai compris qu'elle voulait que Laurel soit heureuse après ce qu'elle avait vécu mais je lui en ai voulu de s'oublier en même temps, de tout pardonner, accepter. 

Très vite cependant, on se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond dans ce miracle. De ce fait, le roman devient très addictif. Parce que même s'il s'y passe peu de choses, on reste très curieux. Comment l'auteure va-t-elle finir cette histoire qui commence par un Happy Ending? C'est toute la question. Je redoutais d'avancer et en même temps, il fallait que je sache. Malheureusement, je n'ai pas été surprise de la fin, assez troublante soit-elle. Et je n'ai pas non plus ressenti l'émotion que j'attendais depuis si longtemps. Tout est expliqué avec une certaine platitude que je suis restée extérieure aux sentiments véhiculés. 

En bref, même si j'ai apprécié le contexte, j'en attendais certainement de trop. Pour moi, Perdue et Retrouvée ne va pas assez au bout des choses. Il m'a manqué une étincelle pour que je considère ce roman d'exceptionnel. Ceci dit, le style de Cat Clarke est toujours agréable et addictif. Au final, j'ai tout de même dévoré le roman assez vite, passant un bon moment de lecture.