► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 25 avril 2016

Voyageur [Les clans Seekers #2] de Arwen Elys Dayton

clan seekers 2

  • Nom: Voyageur [Clans Seekers #2] de Arwen Elys Dayton
  • Lu en: français
  • Pages: 432 pages
  • Sorti le: 21 avril 2016
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Traveler en janvier 2016

 Quin Kincaid est une Seeker.Cet honneur est son héritage, une noble fonction transmise de génération en génération. Mais ce pour quoi elle a prêté serment n'est qu'une monstrueuse imposture : loin des idéaux chevaleresques, sa charge de Seeker la condamne à la barbarie. Son père se révèle être un tueur, son oncle un menteur, sa mère une victime collatérale. Et John, le garçon qu'elle a un jour aimé, ne vit plus que pour la vengeance. Quin ne peut guère se fier qu'à Shinobu, son plus vieux compagnon, l'unique personne aussi désespérément en quête de réponses qu'elle... Mais plus ils creusent dans le passé, plus le tableau s'assombrit.

 separator 

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Si vous vous souvenez bien, j'étais resté sur ma faim avec le premier tome des Clans Seekers, je l'avais trouvé presque mauvais mais cette suite m'a fait oublier cette déception. Voyageur s'est avéré être une excellente surprise !

 Il faut dire qu'après la catastrophe du premier tome, je n'attendais pas grand-chose de se second livre et pourtant, j'ai adoré ma lecture. L'auteure a corrigé tous les petits défauts du premier tome. L'histoire est intéressante et j'ai fini par trouver à quelle époque on se situe ( je ne vous le dirais pas, faudra lire le second tome pour le découvrir.). Dans Voyageur, tout a beaucoup été travaillé par rapport au premier roman pour notre plus grand plaisir.

 Premier bon point, l'histoire prend enfin son envol. L'action et l'intrigue sont mieux menées, on sent un réel suspens s'installer. Le tout m'a réellement passionnée, j'ai dévoré ce roman, et franchement, j'avais du mal à me dire qu'il était la suite d'une grosse déception.

Deuxième bon point pour Voyageur, le fait que les personnages soient bien plus intéressants que dans le premier tome, c'est le jour et la nuit. J'ai d'ailleurs complètement accroché à Quin, de même j'ai éprouvé beaucoup d'affection pour Shinobu, alors même que c'est un personnage qui a un talent incomparable pour s'attirer des ennuis. Même John a fini par trouver grâce à mes yeux, j'en suis la première surprise, c'était un personnage qui m'avait rebuté dès le début et pourtant, dans Voyageur, on le découvre sous un nouveau jour.

Troisième bon point, le fait que la romance s’efface progressivement au profit de l'exploitation de l'univers, c'était un truc qui m'avait dérangé dans le premier tome, l'univers était très intéressant mais quasiment inexploité, et, dans ce tome-ci, l'auteure nous offre une vue plus complète de l'histoire des Seekers et de la mythologie. Je pense que le fait que j'ai autant apprécié ma lecture vient de ce point-là. Je suis quelqu'un qui adore les backgrounds, je m'intéresse énormément aux univers et à leurs mythologies.

Pour en revenir à la romance, je trouve qu'elle tient plus facilement la route que celle du premier tome qui faisait trop «carton», dans le sens où elle était trop simple et trop aisée, je ne dis pas qu'une romance doit être forcément compliquée, mais pour accrocher le lecteur, elle doit avoir de la profondeur et de la matière, ce qui n'était pas le cas dans celle du premier tome.

 En bref Voyageur fut une surprise très agréable et inespérée. Je m'attendais à rester sur mon premier avis à savoir que Les clans Seekers aurait pu être quelque chose de très bon si l'auteure avait mieux travaillé son roman. Pourtant, le second tome m'a complètement fait changer d'avis à un point que j'attends le troisième tome avec grande impatience. D'autant plus que la fin est époustouflante, on ne s'y attend pas du tout.

Même si le premier opus vous avait carrément laissé sur votre faim, je vous conseille fortement de laisser une petite chance à ce second livre, cette série m'a tout l'air de celles qui se bonifient au fils des tomes!

Chronique rédigée par Olivia.


vendredi 22 avril 2016

Le sang des Dieux et des Rois [Sang des Dieux...#1] de Eleanor Herman

sang des dieux et des rois

  • Nom: Le sang des Dieux et des Rois de Eleanor Herman
  • Lu en: français
  • Pages: 454 pages
  • Sorti le: 21 avril 2016
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Legacy of Kings en aout 2015
  • (note de 3,5/5 en réalité)

Imaginez une époque ou les dieux s'amusent des souffrances des hommes. Ou des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Ou des cendres des villes naissent des empires. Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue. 

Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine. Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina. Même s'il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d'Alexandre.

Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d'Âmes, seuls capables d'infléchir son destin. 

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

 I'm a big fan of fantasy and I expected a lot from this book. The plot intrigued me a lot and it is with great curiosity that I started Legacy of Kings. I come out a bit mixed, although in any case, the book is rather good. I mainly enjoyed the historical side of the book plus the fantastic and magical sides. It clearly feels that the author has worked closely her story to offer us something of quality. Indeed, I must recognize that this first book is extremely rich, complex but also very detailed and therefore visual. It embarks us on an amazing adventure where the political strategy dominates, where betrayal is never far away. Not to mention the magic that invites itself and gives another dimension to the novel. From this point of view the author has really mastered her subject. Eleanor Herman proposes to follow the story of seven characters. And if in general, I have no problem with multiple points of view, I felt like a barrier. There are these characters that I did not like to follow, while others were picking my attention. Despite their adventures, their bravery, I had no attachment to any of them, not feeling concerned by what they lived. This is truly what disappointed me in this novel, but you can not always feel connection with all characters! In conclusion, I wish I felt closer to the characters, so I will remember the historical aspect based on Alexander the Great and his time. From this point of view, it is extremely interesting, especially for those who appreciate History. It is also helpful to read the notes of the author at the end of the book to realize what facts she was inspired  by, allowing us to better understand her approach and how she developed her story.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je suis une grande friande de fantasy, de ce fait, j'attendais beaucoup de ce roman. Mêlée à un aspect historique, l'histoire m'intriguait beaucoup et c'est avec une grande curiosité que j'ai débuté Le Sang des Dieux et des Rois. J'en ressors un peu mitigée, bien qu'en soit, le roman est plutôt bon.

Parlons peu mais parlons bien, j'ai principalement adhéré au côté historique du livre combiné au fantastique et à la magie. On sent clairement que l'auteure a travaillé minutieusement son récit pour nous offrir quelque chose de qualité. En effet, il faut reconnaitre que ce premier tome est extrêmement riche, complexe mais aussi très détaillé et donc visuel. On embarque dans une aventure extraordinaire où la stratégie politique domine, où la trahison n'est jamais loin, de même que les complots et les coups bas. Sans oublier la magie qui s'invite et qui donne une tout autre dimension au roman. D'un point de vue "scénaristique" l'auteure a vraiment bien maitrisé son sujet. 

Ce qui m'a grandement freinée ce sont les personnages. En règle générale, je n'ai aucun souci avec les multiples points de vue (je pense à Cassandra Clare ou Rick Riordan qui mettent pas mal de personnages en valeur), mais ici, j'ai ressenti comme une barrière. Eleanor Herman nous propose de suivre l'histoire de 7 protagonistes. Et si dans l'ensemble, chacun apporte sa pierre à l'édifice, il y a de ces personnages que je n'ai pas aimés suivre, alors que d'autres captaient plus mon attention. Malgré leurs aventures, leurs bravoures, les épreuves qu'ils peuvent traverser, je n'ai eu aucune attache pour aucun d'entre eux, ne me sentant pas concernée par ce qu'ils vivaient. C'est véritablement ce qui m'a déçue dans ce roman, mais on ne peut pas toujours ressentir de connexion avec tous les personnages! 

Par ailleurs, le style très narratif peut altérer la dynamique, donnant une impression de lenteur mais fort heureusement, on ne s'ennuie jamais tant il se passe de choses! C'est un bon point, d'autant plus que tout reste fluide et clair. 

En conclusion, il m'a manqué l'étincelle pour vraiment adorer ce roman. J'aurai aimé me sentir plus proche des personnages, aussi j'en retiendrai donc surtout l'aspect historique basé sur Alexandre le Grand et son époque. De ce point de vue, c'est extrêment intéressant, surtout pour ceux qui apprécient l'Histoire. Il est également utile de lire les notes de l'auteure à la fin du livre pour se rendre compte de quels faits réels elle s'est inspirée, nous permettant de mieux comprendre son approche et comment elle a développé son récit. 

vendredi 25 mars 2016

{En bref} Immaculée de Katelyn Detweiler

immaculee

  • Nom: Immaculée de Katelyn Detweiler
  • Lu en: français
  • Pages: 404 pages
  • Sorti le: 17 mars 2016
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Immaculate en mai 2015
  • / Abandon

Mina a dix-sept ans. Elle est vierge. Et enceinte. Première de classe, bien dans sa peau et dans sa famille, Mina sort avec le garçon le plus ambitieux du lycée. Mais le jour où elle se découvre enceinte – alors qu'elle n'a jamais fait l'amour –, son monde bien ordonné chavire. Personne ou presque ne croit en sa virginité. Pour son père, le coupable est son petit ami ; ce dernier, lui, est persuadé qu'elle l'a trompé. L'histoire de la grossesse de Mina va se répandre comme une traînée de poudre. Pour certains elle est une hérétique, tandis que, pour d'autres, les miracles sont possibles et l'enfant à naître de Mina sera le plus grand de tous... Et vous, dans quel camp vous rangerez-vous ?

 separator 

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je suis extrêmement peinée d’avoir dû abandonner cette lecture car ce n’est pas dans mes habitudes, même quand j’ai du mal avec un roman, j’essaie de le terminer. Mais avec Immaculée cela s'est avèré impossible.

Il y a plusieurs raisons à mon abandon, la principale c’est l’héroïne, Mina, qui est insupportable. J’ai jamais autant vu un personnage parler de lui à la troisième personne en un seul chapitre. Deuxième point concernant Mina, c'est son égoisme, tellement obnubilée par son nombril. Au départ on se dit que ce n’est pas grave mais en réalité ça devient très vite horripilant.

La seconde raison de mon abandon c’est le style de l’auteure… En soi, ce n’est pas mal écrit au contraire, c’est très bien expliqué mais c’est aussi très plat, j’ai trouvé les 200 pages que j’ai lues sans aucune saveur. Pourtant le sujet du livre m’intéressait, je le trouvais innovant et original mais malheureusement ce ne fut pas assez pour maintenir mon intérêt et mon attention….

Pour terminer, peu importe le personnage, je n’ai pas réussi à m’attacher à eux, ni à éprouver de l’affection à leurs égards. Les personnages sont lisses et pas très recherchés. Pour en revenir à Mina, elle accuse les gens sans avoir de preuves.  C’est difficile de vous en dire plus sur mon choix d'abandon sans vous spoiler l’histoire, mais clairement Immaculée n’est pas un roman pour moi.

Chronique rédigée par Olivia. 

*** 

Note: {En bref} présente en quelques petites lignes mes avis sur des lectures que je n'ai généralement pas pu terminer. Cela me permet de donner un court ressenti sur ces romans qui n'ont pas pu m'embarquer dans leur univers.

mercredi 16 mars 2016

La carte du destin [La Conspiration #2] de Maggie Hall

carte du destin

  • Nom: La carte du destin [La conspiration #2] de Maggie Hall
  • Lu en: français
  • Pages: 414 pages
  • Sorti le: 17 mars 2016
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Map of Fates en mars 2016

Deux semaines. C'est le temps qu'il a fallu pour que la vie d'Avery bascule du tout au tout. En l'espace de deux semaines, elle a découvert qu'elle était l'héritière d'une puissante société secrète connue sous le nom du Cercle et que sa mère était l'otage des ennemis du Cercle. Elle est aussi tombée amoureuse d'un garçon qu'elle n'a pas le droit d'aimer au moment même où elle apprenait qu'un autre lui était destiné, à son cœur défendant. À présent, Avery traverse les océans à bord d'un jet privé, à la chasse aux indices qui lui permettront de lever le voile sur la vraie nature du Cercle, condition sine qua non pour que sa mère et elle reprennent leur liberté avant qu'il ne soit trop tard. Les deux garçons sont à ses côtés : Jack, fiable, loyal et bien décidé à l'aider, quitte à négliger sa propre mission ; et Stellan qui, jour après jour, se rapproche d'elle, lui faisant remettre en question toutes ses certitudes. Mais à l'issue d'une course contre la montre qui mène Avery des îles grecques au tapis rouge de Cannes, une découverte vient tout chambouler, menaçant les fondations mêmes du monde. Voilà Avery forcée d'affronter la vérité en face : les membres du Cercle sont à mille lieues d'être ce qu'ils prétendent.

 separator 

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

La carte du destin s'est révélé être une très bonne lecture, si vous vous souvenez bien de mon avis sur le premier tome, j’avais apprécié mais j’avais trouvé que La conspiration avait beaucoup de faiblesses, et qu’elles étaient très visibles. Alors imaginez un peu ma surprise lorsque j’ai ouvert ce second tome et que j’ai tout de suite accroché à l’histoire !

Nous retrouvons Avery, Jack et Stellan très peu de temps après la fin de La Conspiration. La première chose qui m’a marquée et que j’espérais vraiment, c’est l’évolution de la psychologie des personnages. Avery m’a vraiment plu, moins cruche et plus réfléchie, elle est de ce fait moins pénible à suivre. Bon, bien sûr à des moments je la trouvais vraiment énervante mais pas comme dans le premier tome, où elle me faisait lever les yeux au ciel toutes les deux pages. Les autres personnages sont aussi plus travaillés, notamment celui de Stellan: dans le premier roman il était la caricature même du beau gosse un peu (beaucoup) bad boy. Mais dans La Carte du destin, on découvre que c’est un personnage bien plus profond et qui se révèle assez sensible.

Niveau action, ce livre dépote, on entre directement dans le vif du sujet et si je trouvais que l’on voyageait déjà pas mal dans le premier tome, le second nous offre un tour du monde incroyable. Le suspense est beaucoup plus maitrisé, certains faits sont encore prévisibles mais j’ai été plusieurs fois stupéfaite par la tournure des évènements, surtout dans les derniers chapitres. Une excellente fin, qui me fait attendre avec impatience la suite.

J’ai eu une autre très bonne surprise au niveau de la romance cette fois. Dans le premier tome, je l’ai trouvée sincèrement lourde et inutile à la progression de l’histoire. Dans La Carte du Destin, la romance prend une tournure vraiment inattendue et du coup, je ne peux pas m’empêcher de me demander comment ça va évoluer. La fin du livre est insoutenable à tel point que je me demandais s’il ne manquait pas des pages à mon exemplaire, alors que j’étais soulagée d’avoir fini le premier tome de la conspiration , le second volume de la série m’a laissée stressée et en attente concernant le troisième tome.

Je suis vraiment ravie que ce second tome soit bien meilleur que le premier, ce fut une lecture vraiment prenante et si je ne l’ai pas fini en une journée ou deux c’est simplement que j’avais pas mal de travail pour la fac à côté. La Carte du Destin a répondu à toutes mes attentes et m'a rendue vraiment impatiente à l’idée de lire la suite. Je vous le recommande grandement même si vous n’avez pas apprécié son prédécesseur. La conspiration semble faire partie de ces séries qui se bonifient au fil des tomes.

Chronique rédigée par Olivia.

lundi 7 mars 2016

Les clans Seekers [Clans Seekers #1] de Arwen Elys Dayton

clan seekers

  • Nom: Les clans Seekers [Clans Seekers #1] de Arwen Elys Dayton
  • Lu en: français
  • Pages: 473 pages
  • Sorti le: 17 septembre 2015
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Seeker en février 2015

 

Il y a des vérités qui tuent...
Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s'est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu'il s'hérite.
Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l'opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au coeur des ténèbres.
Et elle sera avec celui qu'elle aime, qui n'est autre que son meilleur ami.
Mais la nuit ou elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu'elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu'elle croyait.
Et il est trop tard pour faire marche arrière...

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

Usually I don't stop a book without finishing it. But Seeker was difficult to read. For the most part, it's sad to admit it was boring. I didn't like how the author introduced her world to us, it was very confusing. I didn't know which path she'll choose for her characters and it annoyed me.  The characters weren't really bad but they didn't catch my attention either. Seriously this book was nonsensical. But, and it's surprised me, the end was suddenly interesting. Things changed and became better. So even if I didn't enjoy this book so much, I'm still curious to read the sequel. I hope it will be more promising.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je n’ai pas l’habitude d’abandonner un service presse mais j’ai été tentée pleins de fois d’abandonner ce roman. Je ne l’ai pas fait et malgré les nombreux points négatifs de ma lecture, j’ai envie de lire la suite des Clans Seekers. 

Le premier tome de cette saga, raconte la jeunesse de Quin, Shinobu et John. Les trois jeunes gens s’entrainent pour devenir des seekers. Mais plusieurs choses se produisent au moment de l’examen final et cela va bouleverser leurs vies.

Mon premier gros souci avec ce livre a été la façon dont l’auteure nous jette dans son univers sans nous en donner les bases. Au début, c’est extrêmement difficile de situer l’histoire. On n’a pas d’indication concernant le lieu et l’époque où se déroule le récit, du coup difficile de  définir ce genre de livre. C’est sans aucun doute le plus gros point noir de ce livre.

Le deuxième gros point négatif c’est que les personnages sont assez lisses et par conséquent pas très intéressants. Je pense surtout à Quin, notre personnage principal, qui, faut-il le dire, assez soporifique. Elle incarne typiquement le genre d’héroïne avec lequel j’ai du mal parce que j’ai l’impression qu’elle ne sait pas réfléchir. Les deux personnages masculins sont déjà un peu plus travaillés, cependant ils ont eu du mal à capter mon attention. Ce sont des personnages plutôt transparents que l’on oublie assez vite.

L’intrigue met une éternité à se mettre en place.  Les deux cent premières pages du roman sont interminables et du coup on a très vite envie d’abandonner le livre. Le début et vraiment lent et on ressent une espèce de lourdeur dans la narration. J’avais l’impression que l’auteure ne savait pas trop où elle voulait nous mener, du coup j’ai trouvé que la grosse moitié du roman était maladroite et plutôt bancale. Je me suis vraiment ennuyée une bonne partie de ma lecture, en me demandant pourquoi l’auteure avait décidé d’écrire son univers de cette façon. 

Mais dans le dernier tiers, il s’est produit quelque chose. L’histoire a enfin réussi à capter mon attention. Les personnages changent complètement et deviennent super intéressants, l’auteure nous offre pas mal d’action et en plus de ça les descriptions deviennent également plus précises et moins soporifiques.

Je ressors de cette lecture extrêmement mitigée parce que si Arwen Elys Dayton s’était donnée la peine de partager quelques informations de base aux lecteurs, ce roman aurait pu donner quelque chose de très bon. Malgré un début de lecture très laborieux, mais grâce au changement de comportements des personnages, j’ai envie de lire le tome deux des Seekers pour connaitre la suite des aventures de Quin. 

Chronique rédigée par Olivia.


lundi 29 février 2016

La Conspiration [La Conspiration #1] de Maggie Hall

conspiration

  • Nom: La Conspiration [La Conspiration #1] de Maggie Hall
  • Lu en: français
  • Pages: 426 pages
  • Sorti le: 4 juin 2015
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom The Conspiracy of us en janvier 2015

Une énigme millénaire. Des indices aux quatre coins du globe. Une destinée extraordinaire. Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C'est cette incroyable famille qu'Avery West se découvre à dix-sept ans. Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d'une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l'énigme de ses origines. Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l'humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d'Istanbul. Au cœur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l'aider à sauver l'humanité et celui qui fait battre son cœur.

 separator 

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J’ai commencé la conspiration avec quelques appréhensions. J’avais entendu pas mal d’avis mitigés et du coup j’avais un peu peur de ce que j’allais trouver dans les pages de ce roman. Au final, j’ai été plutôt agréablement surprise par ma lecture. Malgré quelques points assez dérangeants, l’histoire est prenante et la dimension voyage/quête rend la lecture réellement intéressante.

On suit les aventures d’Avery, une jeune fille qui découvre du jour au lendemain qu’elle fait partie d’une des familles qui dirige le monde. Sans en mesurer les conséquences, elle se lance à la poursuite d’un secret vieux de plusieurs millénaires. De Paris à Istanbul en passant par les États-Unis, embarquez-vous dans cette aventure matinée de mystère.

Je vais commencer par vous parler des quelques petites choses qui m’ont posées problèmes et je finirais par les choses que j’ai vraiment appréciées dans ma lecture. Je lui ai trouvé plus de qualités que de défauts, cependant les dits défauts étaient bien trop visibles. Premièrement l’héroïne, Avery est un personnage trop superficiel et très stéréotypé, voir même un peu nunuche sur les bords. On a parfois l’impression lorsqu'on lit le début du roman qu’elle ne réfléchit pas avec son cerveau mais avec ses hormones. Malgré tout, c’est un personnage que j’ai commencé à apprécier dans la seconde partie du roman. Avery évolue un peu, ce qui rend la lecture bien plus agréable étant donné que l’histoire nous est racontée de son point de vue.

L’autre gros défaut de ce premier tome, c’est sa première partie complètement bancale, qui peut donner envie de rapidement abandonner sa lecture. L’histoire débute de façon assez maladroite et comme dit précédemment, l’héroïne est assez énervante. Il y a vraiment une différence entre le début et la fin du roman, l’écriture se bonifie au fil des pages et donne lieu à des descriptions de qualités. Mais outre l’écriture, la façon dont nous est narré le roman évolue. Au début, le roman fait très middle grade avec une héroïne pas très mature pour ses presque dix-sept ans. Mais après « la première partie » le roman fait très Young Adult avec des réflexions plus poussées et des considérations moins enfantines.

Cependant, ces deux gros défauts sont contrebalancés par une intrigue originale et prenante bien qu’un peu passée sous silence à certains moments du roman. Le thème choisi par l’auteure pour son roman lui permet de sortir des sentiers battus du Young Adult, la quête dans laquelle se lancent les personnages est principalement ce qui a retenu mon attention dans ce roman. Même s’il nous manque quelques éléments pour comprendre la totalité de l’entreprise des personnages. La façon dont est amenée la dimension de la quête, jumelée à celle du voyage rend ce roman entrainant.

Les quelques longueurs instaurées par une romance trop stéréotypée sont en quelque sorte annulée par une fin, bien qu’un peu prévisible dans le dernier quart du roman, qui relance l’intérêt du lecteur et qui donne fortement envie de connaitre la suite des aventures des personnages de la conspiration.
Vous aurez remarqué que je n’ai pas encore parlé des personnages secondaires, c’était fait exprès, à vrai dire, ce sont des personnages assez conventionnels et qu’il est facile d’oublier. Mais je pense qu’il y a moyen de faire quelque chose de très bon en les développant un peu plus, c’est ma principale attente concernant le second tome.

Donc malgré un début qui ne m’a pas forcément enthousiasmée, j’ai trouvé cette lecture intéressante pour son thème. C’est une série qui a un fort potentiel et qui peut donner quelque chose de très bon si l’auteure continue sur sa lancée et qu’elle approfondie un peu plus ses personnages. Vraiment, ma grande attente concernant le second tome ce sont les personnages.

Chronique rédigée par Olivia.

lundi 14 décembre 2015

[Résultats] Gagnez 1 exemplaire de Je t'ai rêvé de Francesca Zappia!

concours-noel-2015

 

  • Présentation

Pour fêter Noël ensemble, le blog s'associe à la Collection R pour vous faire découvrir un roman magnifique, qui m'a beaucoup émue: Je t'ai rêvé de Francesca Zappia. Une histoire qui ne laissera personne indifférent et qui mérite qu'on s'y intéresse! En cette fin d'année, je suis heureuse de pouvoir mettre 1 exemplaire en jeu! 

  • Comment participer?

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Vous avez la possibilité de gagner 2 chances supplémentaires en aimant la page facebook du blog et la chaine youtube, profitez-en!
  4. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous sur les réseaux sociaux :)
  5. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique et à la France Métropolitaine seulement.
  6. Concours ouvert du 14 décembre au 25 décembre inclus

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Le gagnant sera désigné par random.org! Le lot sera envoyé par la maison d'édition, aussi elle ne sera pas responsable d'une éventuelle perte de la poste.


 

  • Les Résultats

Je vous remercie sincèrement pour votre participation, quel engouement pour ce livre, j'en suis très très heureuse! Mais il n'y a qu'un gagnant et pour une fois, c'est un garçon qui remporte ce merveilleux livre! Bravo à: 

gagnant je taireve

Bravo à toi!!! Le livre te sera envoyé par la Collection R dans les prochains jours, merci de ta patience et surtout, bonne future lecture! Quant aux autres, je vous donne rendez vous très vite pour un nouveau concours! Merci pour vos petits mots chaleureux qui accompagnent vos participations! 

jeudi 3 décembre 2015

Je t'ai rêvé de Francesca Zappia

je t'ai revé

 

  • Nom: Je t'ai rêvé de Francesca Zappia
  • Lu en: français
  • Pages: 442 pages
  • Sorti le: 12 novembre 2015
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Made You Up en mai 2015

La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être « normale ».
- On joue au jeu des vingt questions ?
- OK , mais c'est moi qui les pose cette fois.
- Ça marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
- Ne m'insulte pas.
- Est-ce que tu es vivant ?
- Oui.
- Tu habites ici ?
- Oui.
- Je te connais ?
- Oui.
- Est-ce que je t'ai rêvé ?

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

 Je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce roman et j'ai été agréablement surprise. J'ai même été époustouflée par ce récit qui m'a englouti des les premières pages. Que dire, Je t'ai rêvé est très addictif et nous entraîne dans son univers particulier avec facilité.

Le sujet abordé ici est tout aussi passionnant qu'horrifiant. Alex, notre jeune héroïne, souffre d'une maladie mentale. Pour elle, différencier la réalité de l'imagination se révèle être un défi quotidien. Pour tenir le coup, Alex a quelques habitudes rassurantes: inspection du périmètre en faisant un tour complet sur elle-même et prises de photos régulières pour garder des preuves de ce qu'elle voit. A 17 ans, la jeune fille tente de se comporter comme une ado normale.

Lorsqu'elle intègre son nouveau lycée, elle fait très vite la connaissance d'un petit groupe bien sympathique: Tucker - son ami avec lequel elle bosse dans un restau -, Les triplés, Jetta, et enfin Miles. Ce dernier va vite prendre de la place dans la vie d'Alex même si elle ne s'en rend pas compte au départ. Ces personnages sont tout aussi attachants que l'héroïne. Ils lui apportent une certaine stabilité, normalité. Bien qu'elle doute toujours d'elle même, Alex peut compter sur ses nouveaux amis, en particulier Miles.

Ce major de promo est difficile à déchiffrer. Mais avec Alex, ils forment un tandem exceptionnel. Leurs échanges sont hillarants. Ils m'ont autant faire rire qu'émue, tout dépendait des moments. La complicité s'installe progressivement et j'ai beaucoup aimé cette évolution tout en douceur. Ca ne rend leur lien que plus réel et magnifique.

Je ne m'étais d'ailleurs pas attendue à une romance mais elle a été la bienvenue. Cette légèreté était nécessaire pour Alex comme pour nous, lecteurs. On en oublie un peu que notre héroïne doit batailler chaque jour et quand elle flanche, on a mal au coeur. Alex est une fille courageuse, qui en veut. Elle n'arrive pas toujours à garder le contrôle et j'ai trouvé admirable le fait qu'elle s'en rend compte et l'accepte.  

L'intrigue, liée à la maladie, est hyper prenante. Il se trame des choses au lycée et Alex va jouer un grand rôle. Alors qu'on pensait tomber dans une certaine petite routine, l'auteure amène quelques twists, choquants. J'avoue qu'une révélation en particulier m'a brisée le coeur. Je ne l'avais pas du tout vu venir. En cela, Francesca Zappia sait comment maintenir l'attention du lecteur.

De plus, elle a un style d'écriture que j'ai adoré. Très juste, réaliste, orienté jeunes, sans filtre, sincère. C'était vraiment le style idéal pour cette histoire: tantôt plus dramatique et sérieux, tantôt drôle. De même, on a parfois nous mêmes la sensation de ne plus faire la différence entre ce qui est réel ou pas. C'est très déstabilisant.

Je t'ai rêvé est pour moi un roman hors du temps qui nous fait prendre conscience de beaucoup de choses. Que la réalité n'est pas acquise pour tout le monde. Que malgré tout, il faut garder espoir. Et quand l'amour s'en mêle, on se sent toujours plus fort. Ce roman est juste magnifique. Il ne peut laisser personne indifférent. Il traite le sujet de la maladie mentale avec subtilité et finesse. Ce n'est ni de trop, ni trop peu. 

En bref, je conseille absolument ce roman. C'est un contemporain qui mérite qu'on s'y intéresse. Ce sont des personnages qui méritent qu'on partage un bout de leur histoire. 

 

lundi 30 novembre 2015

Le Feu Secret de Carina Rozenfeld & C.J Daugherty

feu secret

 

  • Nom: Le Feu Secret de Carina Rozenfeld & C.J Daugherty
  • Lu en: français
  • Pages: 474 pages
  • Sorti le: 12 novembre 2015
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom The Secret Fire en septembre 2015

Sacha est un ado français de 17 ans et il ne peut pas mourir. Il peut se jeter depuis un toit, être poignardé, se faire tirer dessus, il survivra à tous les coups. Jusqu’au jour où l’histoire et certains ennemis décident qu’il doit mourir. Pire encore, sa mort entraînera quelque chose de terrible. Quelque chose de mortel. Et ce jour se rapproche…
Taylor Montclair est une ado anglaise ordinaire, qui sort avec ses amis, et travaille dur pour réussir ses examens, jusqu’au jour où elle commence à faire jaillir des éclairs de son esprit. Elle est également la seule personne sur Terre qui peut sauver Sacha.
Il n’y a qu’un problème : les deux ne se sont jamais rencontrés. Ils vivent à des kilomètres l’un de l’autre et des forces obscures vont tout faire pour les maintenir éloignés. Ils ont huit semaines pour se trouver. Survivront-ils assez longtemps pour sauver le monde ?

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'étais très impatiente de découvrir ce livre. Voilà que deux de mes auteures favorites s'associaient pour nous offrir une lecture pas comme les autres. Et que vous dire! Cette écriture à 4 mains m'a complètement bluffée tellement c'était remarquable. Il y a une telle fluidité dans le récit, qu'on ne sait pas/plus qui écrit quelle partie. Un vrai régal. 

L'histoire quant à elle, comporte tous les bons ingrédients d'un YA. Au départ, cela peut sembler classique, voir même assez cliché. D'un côté une ado anglaise, première de classe, un peu coincée, trop sérieuse. De l'autre, un ado français, rebelle, qui sèche les cours et semble se foutre pas mal de ce qui se passe autour de lui. Les deux auteures prennent le temps de planter le décor et de nous présenter les personnages. C'est un peu longuet sur le début mais très vite, on se rend compte qu'il faut souvent se méfier des apparences. 

Car Taylor et Sacha portent bien plus sur leurs épaules qu'ils ne le savent. Et c'est là qu'on rentre dans le vif du sujet. Si Sacha se comporte de manière détachée, c'est parce qu'il se sait condamné le jour de son 18ème anniversaire. Comment? Pourquoi? C'est toute la question. Et quel est le rôle de Taylor? La jeune fille semble à des milliers de kilomètres de Sacha, tant au sens propre qu'au figuré. Mais quand les deux se rencontrent, d'abord virtuellement, on sent une étincelle.

L'intrigue s'accélère et avec nos deux protagonistes, on plonge la tête la première dans une histoire incroyable! Le Feu Secret a une ambiance tout à fait particulière. Avec le recul, je me suis dit qu'il serait parfaitement entré dans mon challenge halloween! Carina & CJ ont imaginé un monde fantastique, baigné de magie noire et d'ancienne prophétie. L'angoisse nous guette, l'adrénaline monte, le temps nous manque. On en fait qu'une bouchée de ce roman, tant les révélations sont intéressantes, et l'action de plus en plus présente. 

Et si le background constitue l'atout majeur de l'histoire, je dois dire que j'ai adoré Sacha et Taylor. Ils sont si attachants, si courageux, drôles aussi. Je pense m'être assez bien identifiée à Taylor, de part son côté sérieux mais qui veut bien faire et qui va dépasser ses limites pour avancer. Sacha se révèle bien plus fragile qu'il n'y parait. C'est un jeune homme déboussolé, qui ne veut pas renoncer. Sa rencontre avec Taylor constitue son meilleur espoir, si pas le seul. 

En bref, je n'étais pas loin du petit coup de coeur. La faute à un début un peu lent sans doute, bien que j'ai fini par dévorer le reste. Carina Rozenfeld et CJ Daugherty nous prouvent encore une fois combien elles sont talentueuses! Ensemble, elles font même des merveilles! J'ai très hâte de lire le second tome, car après toutes ces révélations, quelque chose me dit que les choses vont encore plus s'accélérer! Une excellente surprise, une histoire passionnante que je recommande chaudement!

jeudi 19 novembre 2015

La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass

histoires_secretes

 

  • Nom: La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 180 pages
  • Sorti le: 21 octobre 2015
  • Editeur: Collection R 
  • VO: paru sous le nom The Queen & The Favorite en mars 2015

Ce hors-série exceptionnel vous invite à remonter le temps : des années avant America, une jeune femme de caste inférieure est déjà venue au Palais dans l'espoir de conquérir la main du Prince. Découvrez dans « La Reine » comment Amberly, une fille ordinaire, est devenue souveraine d'Illeá.
La nouvelle exclusive « La Préférée » vous révèle les coulisses de l'histoire de Marlee : si America a longtemps hésité entre Aspen et Maxon, sa meilleure amie, elle, a su immédiatement ce qu'elle voulait... ou plutôt qui elle voulait. Quitte à tomber en disgrâce.
En bonus, Kiera Cass revient sur ce qu'il est advenu des autres candidates de l'Élite, et sur bien d'autres choses encore...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'aime bien l'univers de La Sélection. C'est un peu une lecture doudou, qui reste mignonne, avec des personnages attachants. Ces deux nouvelles me rendaient curieuse, en particulier celle consacrée à Amberly, la reine. Dans cette nouvelle, on fait la connaissance de la jeune femme lors de sa participation à la Sélection.

C'est probablement le plus intéressant car on découvre un peu la vie à cette époque et surtout on se rend compte comment le roi Clarkson s'est peu à peu forgé ce caractère froid et distant. Clarkson est un jeune prince qui tente de garder la tête haute malgré le déchirement permanent de ses parents. Le jeune homme montre peu ses sentiments et n'inspire aucune sympathie. De même que la Sélection qui se révèle tendue et ennuyeuse, la faute à la Reine Abby, exécrable.  Dans ce méli-mélo, Amberly semble néanmoins sure d'une chose: elle aime Clarkson de tout son coeur. Son amour est aveuglant, c'est très beau. Heureusement que le Prince s'en rend compte assez rapidement. Cela étant dit, je n'ai pas compris ce qu'elle lui trouvait, tant ce personnage est distant. 

La Préférée met en vedette Marlee, au temps de la Sélection d'America. Rien de bien neuf sous le soleil, Kiera Cass ayant choisi le moment de haute trahison pour revenir sur ce personnage. On revit donc la punition sur la place publique du point de vue de la jeune femme ainsi que ses maigres souvenirs sur sa rencontre avec Carter. Pour le coup j'ai trouvé que c'était très superficiel même si ces deux là sont attachants et surtout....très amoureux! La suite n'est pas très surprenante, elle apporte juste quelques détails sur la vie du couple jusqu'au couronnement de Maxon et l'abolition des castes. 

Ce receuil de nouvelles est pour moi un plus pour les fans de la série, et permet de compléter ainsi sa collection. La nouvelle consacrée à la reine reste le point fort, car elle apporte une nouvelle perspective à cet univers. Pour le reste, cela reste très sympathique mais pas non plus indispensable.