► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 21 janvier 2017

Ces auteurs que j'aime et qui débarquent en France!

the curse marie

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait ce genre d'articles, mais voilà qu'en ce début 2017, il y a d'excellentes surprises qui se profilent! La première n'est autre que  la traduction de la saga The Winner's Trilogy de Marie Rutkoski que j'ai déjà lue et adorée! Une saga qui se démarque clairement dans le paysage YA et que je vous conseille fortement. Le tome 1, rebaptisé plus simplement The Curse pour sa version française, arrive ce 16 février 2017 chez Lumen Editions. En attendant, voici mon avis sur le premier tome The Winner's Curse.

"Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise. Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage."

darker shade of magic

Toujours chez Lumen, qui gère grave cette année, il faut le dire, Victoria Schwab va également débarquer (date encore inconnue)! Une auteure que j'ai découverte l'année passée avec this savage song et dont la collection s'est vite agrandie dans ma bibliothèque avec l'arrivée de plusieurs titres. Pour sa traduction française, c'est la saga SHADES OF MAGIC qui a été choisie. Je ne l'ai pas encore lue, mais elle attend sagement dans ma PAL. 

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, and with one mad King--George III. Red London, where life and magic are revered--and where Kell was raised alongside Rhy Maresh, the roguish heir to a flourishing empire. White London--a place where people fight to control magic and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London. But no one speaks of that now. Officially, Kell is the Red traveler, ambassador of the Maresh empire, carrying the monthly correspondences between the royals of each London. Unofficially, Kell is a smuggler, servicing people willing to pay for even the smallest glimpses of a world they'll never see. It's a defiant hobby with dangerous consequences, which Kell is now seeing firsthand. Fleeing into Grey London, Kell runs into Delilah Bard, a cut-purse with lofty aspirations. She robs him, saves him from a deadly enemy, and finally forces Kell to spirit her to another world for a proper adventure. 

defy the stars

Enfin, quelle heureuse nouvelle de voir à nouveau Claudia Gray traduite en français! Seule la saga Evernight est disponible chez nous aux éditions PKJ. Depuis, c'était le vide, alors que l'auteur a sorti plusieurs séries: Spellcaster que j'ai adoré (édité aux éditions canadiennes si ça vous intéresse) ou Firebird dont j'ai lu le premier tome mais le reste de la série attend dans ma PAL. Jusqu'ici, je n'ai pas été déçue de l'auteur qui inove et maitrise bien ses sujets, aussi je suis ravie de vous annoncer la sortie quasi simultanée de son prochain roman: Defy The Stars. Du genre science-fiction, le roman débarque en VO en avril, tandis qu'il sera traduit chez Castelmore en mai sous le nom Genesis: Le défi des étoiles. 

"Noemi Vidal se bat pour l’indépendance de la planète Genesis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose depuis des années son peuple et les armées de robots terriens… Lors d’une attaque-surprise, Noemi se réfugie dans un vaisseau abandonné où elle rencontre Abel, le prototype le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait être son ennemi juré… mais la programmation de celui-ci l’oblige à obéir aux ordres de Noemi. Même si cela implique de combattre son propre camp, il devra l’aider à sauver Genesis. Tandis qu’ils traversent la galaxie, Noemi comprend qu’Abel est plus qu’un robot… et ce qu’Abel ressent dépasse toutes les limites de la programmation." 

Voilà des sorties qui me réjouissent complètement! Trois auteurs que j'affectionne et que je vous recommande absolument! Par quelle série allez-vous vous laisser tenter? 


mercredi 12 octobre 2016

Sorceress [Spellcaster #3] de Claudia Gray

Sorceress-c

  • Nom: Sorceress [Spellcaster #3] de Claudia Gray
  • Lu en: anglais
  • Pages: 368 pages
  • Sorti le: 1er mars 2016 (pour la réédition)
  • Editeur: Harper Teen
  • Niveau de compréhension VO: moyen 
  • VF: paru sous le nom L'enchanteresse aux éditions québécoises AdA 

To save the lives of countless people in Captive's Sound, Nadia swore herself to the One Beneath—to black magic. Her plan, and the town's only hope, is for Nadia to learn enough sorcery to strike back against the forces of evil. But now that she's separated from her friends, her family, and her Steadfast, Mateo, Nadia is more vulnerable than ever to the growing darkness.

separator

Et voilà, c'est la fin! Un an pile après ma lecture du tome 2, j'ai donc entamé le dernier tome avec plaisir et un peu d'appréhension. Et pour cause, après les événements de Steadfast, j'étais un peu stressée pour les personnages auxquels je me suis grandement attachée au fur et à mesure des tomes. Sorceress est une très bonne conclusion à cette saga qui m'aura, sans jeu de mots, enchantée. 

Difficile de vous parler de l'intrigue puisqu'on en arrive à la conclusion mais l'auteur pousse vraiment loin son univers lié à la magie noire. Elizabeth se révèle sans pitié et honnêtement, elle fait peur dans ses raisonnements et agissements, prête à tout pour le grand One Beneath. Face à sa puissance sans limite, on se demande si l'enchanteresse a réellement une faille et comme la combattre. L'issue semble être jouée d'avance, mais Nadia à elle aussi bien plus de ressources qu'on ne l'imagine...

Nadia, qui n'a d'autre choix que de pratiquer cette fameuse magie noire au prix de nombreux sacrifices. La jeune fille est sur le point de tout perdre mais sa détermination reste sa plus grande force. Malgré la tentation de céder aux pouvoirs plus sombres et plus dévastateurs, Nadia veut surtout sauver Captive Sound, au bord de la destruction complète. Avec l'aide de ses amis, elle échafaude ainsi un plan aussi dangereux qu'improbable. 

L'intrigue tient très bien la route malgré les quelques longueurs. Il faut aussi avouer que le tout reste assez prévisible mais notre curiosité est tout de même maintenue et il est impossible de lâcher le livre sur les 100 dernières pages où tout s'accélère. Je suis assez satisfaite par cette conclusion sur le plan du scénario car Claudia Gray apporte un point final tout en laissant la porte ouverte. Après tout, la magie est en mouvement constant et on se doute que les ennemis se succéderont au fil du temps. 

Ce qui représente vraiment le point fort de cette série, ce sont les personnages. Bizarrement, j'ai toujours plus apprécié Verlaine que Nadia, notre héroine. Il faut dire aussi que Verlaine est un personnage qui évolue de manière spectaculaire et qu'elle s'impose de tome en tome. Une jeune fille au fort tempérament, qui ne lâche jamais l'affaire et qui est prête à tout pour aider les autres. J'ai plus qu'adoré son duo avec Asa, le démon. On sent une réelle alchimie entre eux et c'est incroyable, une telle connexion entre deux êtres supposés être ennemis. Je dois donc reconnaître que j'ai pris plus de plaisir à suivre ces deux personnages. Bien entendu, je suis restée fortement attachée à Mateo et Nadia, toujours aussi humbles et très complémentaires. Le groupe est ainsi très crédible, on a nous aussi l'impression de faire partie de cette bande d'amis. 

En conclusion, un excellent dernier tome qui conclut très bien la série. Claudia Gray a fait preuve d'une grande maitrise de son sujet, elle nous a envoûté grâce à un style d'écriture parfait et des personnages véritablement attachants. Moi qui lis peu ce genre de romans, je me suis régalée tout le long et j'affirme sincèrement que cette auteure est pour moi une valeur sûre. Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette histoire qui vous emmène dans son univers des les premières pages.

samedi 10 octobre 2015

Steadfast [Spellcaster #2] de Claudia Gray

Steadfast-HC

  • Nom: Steadfast [Spellcaster #2] de Claudia Gray
  • Lu en: anglais
  • Pages: 352 pages
  • Sorti le: 3 mars 2015 (édition hardback le 4 mars 2014)
  • Editeur: Harper Teen
  • Niveau de compréhension: facile à moyen (termes magiques)
  • VF: disponible aux éditions canadiennes AdA 

Nadia, Mateo et Verlaine ont sauvé Captive Sound de la dangereuse Sorcière Elizabeth ... ou du moins ils le pensaient. Malgré tous leurs efforts, une fissure s'est ouverte et un plus grand mal s'est infiltré. Avec Mateo comme son Steadfast, la magie de Nadia ne cesse de croitre et elle est plus puissante que jamais. Mais il y a encore tellement de choses qu'elle ne sait pas sur l'art de la magie, la laissant ouverte et vulnérable à une magie sombre ... qui a commencé à appeler son nom.

Traduction personnelle du résumé.

Aaah cette suite, j'en rêvais. Sorti à l'occasion de mon challenge halloween, Steadfast était la lecture parfaite pour se mettre dans l'ambiance. J'avais adoré le premier tome et j'avais très hâte de lire celui-ci, ne sachant pas ce qu'il allait advenir de Captive's Sound. Et bien que vous dire? J'ai été littérallement embarquée dans l'univers des les premières lignes! 

Steadfast reprend là où Spellcaster s'est arrêté. Après les lourds événements d'Halloween, Nadia est persuadée d'avoir battu son ennemie jurée.... mais Elizabeth est bien plus puissante et maléfique que la jeune fille pensait. Pire, en essayant de la vaincre, Nadia a déclenché la première étape pour faire venir The One Beneath, ce monstre fait de magie extrêmement noire qui n'a qu'un souhait: engloutir le monde.

Commence alors une course effrénée pour arrêter Elizabeth. Mais la Sorcière est cruelle et vicieuse, n'hésitant jamais à faire le mal. Les habitants de Captive's Sound deviendront sa cible de choix, personne n'est à l'abri. Nadia, aidée de son steadfast et amoureux Matéo ainsi que son aime Verlaine, va user de toutes ses connaissances pour contrer son ennemie....au risque de payer le prix fort.

J'ai vraiment adoré ce second tome. Pour moi il est totalement à la hauteur de son prédécesseur, proposant une suite logique. L'ambiance est toujours aussi mystérieuse, pesante et magique. C'est vraiment une lecture spéciale qui vous embarque dans son univers. Quand on commence, on est propulsé ailleurs, et on ne peut pas arrêter la lecture. Comme dans le premier tome, j'ai énormément apprécié la magie mise en place. Qu'elle soit noire et terrifiante ou blanche et lumineuse, c'est très intéressant de voir comment les sorcières utilisent leurs pouvoirs. L'intrigue évolue donc parfaitement. J'avoue que je ne savais pas du tout où elle allait me mener mais j'ai été agréablement surprise. 

Les personnages sont toujours aussi attachants. Avec une perspective écrite à la 3è personne, nous suivons avec plaisir les divers protagonistes. Pour une fois, Nadia n'est pas celle qui accapare ce second tome. Bien que la jeune fille reste l'élément clé, Verlaine s'impose bien plus. Et c'est une sacrée fille! J'adore son tempérament, sa manière de garder espoir, Verlaine est aussi forte que douce et déterminée. Quant à Mateo, il reste toujours aussi charmant. On en apprend plus sur sa malédiction, qui peut aussi bien le desservir comme l'aider. Avec Nadia, il forme un joli couple, soudé. C'est le genre de relation que j'apprécie car les deux tourtereaux se font confiance et ne gardent aucun secret l'un envers l'autre. Et si on déteste cordialement Elizabeth, celui qui m'aura autant surprise que charmée est Asa. Alors si je m'attendais à ça! Voilà un personnage très déroutant mais qui apporte un plus à l'histoire. J'ai hâte de le croiser dans le dernier tome et voir ce qu'il nous réserve! 

En conclusion, j'ai vraiment adoré Steadfast. Claudia Gray maitrise son univers avec brillance. Entre une intrigue palpitante et des personnages captivants , ce second tome n'offre aucun répis. On a qu'une hâte, avoir le tome 3 sous la main, et espérant que la magie blanche triomphera de la noire. Quelque chose me dit que la magie risque d'être à son apogée dans Sorceress! Vivement! 

 

mercredi 4 février 2015

[Cover Reveal] Ten thousand skies above you | Firebird #2

TenThousandSkiesAboveYou_EpicReads

 

Epic Read vient tout juste de la dévoiler! La cover du second tome de la saga Firebird (A thousand pieces of you) est sublime! Intitulé Ten thousand skies above you, cette suite paraitra le 3 novembre 2015 en VO bien entendu. La couverture nous laisse imaginer où le lecteur va voyager: Paris et San Fransisco! Ca promet! En attendant, voici le résumé (on copie, on crédite):

Marguerite Caine a accompli l'impossible: voyager à travers des dimensions parallèles avec le Firebird - la brillante invention de ses parents, son petit ami, Paul, et leur ami Theo. Mais elle a également attiré l'attention des ennemis prêts à kidnapper, et même tuer pour utiliser le Firebird à leurs fins.
Lorsque l'âme de Paul est scindé en quatre morceaux - qui sont piégés à l'intérieur des différents Paul d'autres dimensions - Marguerite fera tout pour le sauver. Mais cela est très risqué et elle pourrait tout perdre: sa famille et Paul.
Peu disposée à sacrifier sa famille, Marguerite sollicite Theo. Les deux imaginent un plan qui les emmène dans des univers les plus dangereux: San Fransisco déchiré par la guerre, la criminalité croissante de New York City, et un Paris étincelant où une autre Marguerite cache un terrible secret. Chaque saut permet à Marguerite de se rapprocher de Paul, mais son parcours révèle des vérités sombres qui la conduisent à douter de la seule constante qu'elle a trouvé entre les mondes: leur amour l'un pour l'autre.

Icon news

dimanche 11 janvier 2015

A thousand pieces of you [Firebird #1]

a thousand

  • Nom: A Thousand Pieces of You [Firebirds #1] de Claudia Gray
  • Lu en: anglais
  • Pages: 357 pages
  • Sorti le: 6 novembre 2014
  • VF: non prévue pour le moment

Les parents physiciens de Marguerite Caine sont connus pour leurs réalisations scientifiques radicales. Leur invention la plus étonnante: l'Oiseau de feu, qui permet aux utilisateurs de sauter dans des univers parallèles, certains très différents par rapport à notre dimension. Mais quand le père de Marguerite est assassiné, le séduisant et énigmatique assistant, Paul, soupçonné d'être le tueur, s'échappe dans un autre univers.

Marguerite ne peut pas laisser l'homme qui a détruit sa famille en liberté, et elle décide de poursuivre Paul à travers différents univers, où leur vie se enchevêtrent de manière de plus en plus familière Avec chaque rencontre, elle commence à s'interroger sur la culpabilité de Paul et son propre cœur. Bientôt, elle découvre la vérité derrière la mort de son père qui est plus sinistre qu'elle n'aurait pu l'imaginer.

Traduction personnelle du résumé.

Claudia Gray ne m'a jamais déçue. J'ai lu tous ses romans YA et pour l'instant j'ai toujours été ravie. Encore une fois, l'auteure a réussi à me charmer avec A thousand pieces of you bien que je n'ai pas adhéré à tout non plus.

Le point fort de ce roman est incontestablement le monde imaginé. J'avoue avoir très peu lu de livres qui traitent de mondes parallèles, aussi j'étais très curieuse de voir comment Claudia Gray allait conduire son récit. Et je dois dire que j'ai été concquise! Bien qu'il me soit venu pas mal de questions, j'ai apprécié la théorie de Claudia Gray. L'intrigue du roman est basée sur la science, aussi il faut pouvoir suivre! Car c'est aussi simple que complexe. Et il faut d'ailleurs tout le roman pour comprendre où veut en venir l'auteure. Sur ce coup là, je tire mon chapeau car si certaines choses étaient assez prévisibles, d'autres m'ont surprise. 

Le roman démarre au quart de tour avec l'assassinat du père de Marguerite, un très grand scientifique ayant inventé avec sa femme, un moyen de voyager à travers les dimensions. Avec l'aide de Théo, un des assistants de ses parents, Meg décide de venger l'assassin en le poursuivant à travers les différents mondes. Sauf que l'assassin présumé n'est autre que Paul, l'autre assistant et accessoirement le crush amoureux de Meg.

Vous l'avez compris, on ne souffle pas une seule seconde dans A thousand pieces of you. Non seulement on voyage dans plusieurs dimensions, mais en plus on est inondés d'infos scientifiques, d'hypothèses, de flashbacks qui expliquent mieux le comportement des uns et des autres... C'est aussi déroutant que prenant. J'ai beaucoup aimé voyager avec Meg et Théo: tantôt dans un Londres très futuriste, tantôt dans une Russie impériale, ou encore dans un monde sous marin. Chaque fois que Meg changeait de dimension, j'attendais avec impatience de découvrir dans quel monde on allait tomber. 

Alors que l'intrigue avance doucement mais sûrement tout en retenant constamment l'attention du lecteur, une seule chose vient gâcher cette rythmique: la romance. Je ne suis pas contre la romance, au contraire, mais ici, elle écrase de trop l'intrigue et rend notre héroine très, très naive et un peu trop sentimentale. Bien qu'en refermant le livre, la romance peut mieux se justifier et tend à être plus crédible, j'avoue avoir soupiré de nombreuses fois au court de ma lecture. Je trouvais la romance trop déplacée face au contexte. C'est dommage car l'auteure tient quand même un sujet passionnant. L'histoire d'amour de Meg aurait pu être plus subtile, discrète, en arrière plan. De fait, j'ai mieux compris les avis en demi-teinte face à cet aspect du livre. 

Parlons en d'ailleurs de nos personnages. J'ai tout de suite apprécié la famille de Meg, en particulier les parents. Théo et Paul étaient sans doute un peu trop clichés et on arrive à vite les cerner. L'auteure ne laisse pas assez planer le doute les concernant. zut! Quant à l'héroine, je n'ai pas toujours réussi à la comprendre, ni elle, ni ses choix. La jeune fille reste trop focalisée sur ses sentiments amoureux malgré le danger autour d'elle. Non d'une pipe, la fille, elle voyage quand même à travers les dimensions!!! J'ai trouvé qu'elle s'acclimatait trop bien à chaque fois. Du coup, même si elle est attachante, elle a été aussi très énervante. 

Claudia Gray nous sert un livre complexe et intéressant. Beaucoup de questions se bousculent quant aux mondes parallèles. J'avoue que sur certains points, j'aurai imaginé les choses autrement!! Mais cela n'en reste pas moins captivant. Je déplore malheureusement la romance qui vient donc freiner notre histoire. Bien qu'elle soit toute jolie, elle ne méritait pas autant d'attention. Malgré tout, j'ai beaucoup aimé ce livre et je suis assez curieuse de la suite, je pense que l'action sera plus présente dans le second tome! 


lundi 21 juillet 2014

Spellcaster [Spellcaster #1]

spellcaster

  • Nom: Spellcaster [Spellcaster #1] de Claudia Gray
  • Lu en: anglais (416 pages)
  • Sorti le: 5 mars 2013
  • VF: non prévue pour le moment
  • Ma note

Quand la famille de Nadia déménage à Captive's Sound, elle réalise d'emblée qu'une force dangereuse émane de la ville. Issue d'une famille de sorcière, Nadia détecte que la magie qui entoure la ville est sombre et puissante.
Mateo a vécu toute sa vie à Captive's Sound, tentant d'ignorer les légendes qui pèsent sur sa famille et qui sont susceptibles de le rendre fou.
Malgré les forces qui tentent de les séparer, Nadia et Mateo devront collaborer pour briser le sort qui pèse sur Mateo et sauver toute la ville d'une immense catastrophe.

Traduction personnelle du résumé.

Voilà un livre que je voulais depuis un moment. Sa couverture m’avait vraiment attirée et son résumé m’avait intriguée. Reçu en cadeau d’anniversaire, j’ai plongé dessus des que mes vacances ont commencé et j’ai directement été aspirée par cet univers magique.

Oui magique c’est le bon mot pour décrire Spellcaster. D’emblée on est plongé dans son ambiance mystérieuse avec l’arrivée de Nadia et sa famille à Captive’s Sound. Nadia est une sorcière, cette part d’elle est ancrée depuis toujours, sa mère étant elle-même une sorcière et sa grand-mère avant elle. Aussi, quand elle et sa famille approche de la ville, Nadia sent que celle-ci est entourée d’une barrière magique très puissante et malsaine. Suite à cette barrière qui aura provoqué un accident, Nadia est sauvée par Mateo, qui semble déjà la connaitre…

Claudia Gray ne perd pas de temps pour mettre en place son histoire et j’ai beaucoup aimé cet aspect. On apprend à connaitre Nadia, et son côté sorcière (j’avoue ne pas trop aimer ce terme car on a tendance à penser que les sorcières sont mauvaises or ici ce n’est pas le cas). On est tout de suite plongé dans cet univers si fascinant, d’autant plus que Nadia perçoit quasi instantanément une menace. Une très grande menace qui pèse sur la ville et sur ses habitants. Une menace si vibrante qu’elle risque de tout détruire. Malgré elle, Nadia va être entraînée dans une sacrée aventure aussi magique que dangereuse.

L’intrigue est vraiment excellente. Même si certains aspects sont prévisibles, d’autres le sont moins et j’ai été maintes fois surprise ! Nadia est une héroine qui croit en son pouvoir mais avec modestie. Elle est forte et courageuse, curieuse aussi. On ne peut que l’apprécier. Quant à ses nouveaux amis, Verlaine et Mateo, je les ai de suite aimés aussi. Je sens que Verlaine a encore beaucoup à nous apprendre sur elle, je pense que l’auteure a gardé une part de mystère autour d’elle. Mateo, quant à lui, a une histoire bien particulière et j’ai bien aimé son évolution. Son duo avec Nadia se forme naturellement (ou presque, n’oubliez pas dans quel univers on évolue) et j’ai adoré voir comment leur lien s’est formé.  Ce sont des personnages intéressants et la narration à la 3ème personne nous permet de les suivre chacun a leur tour pour mieux cerner leur personnalité.

Quant à l’ennemi, j’avoue que même si on découvre tout de suite de qui il s’agit, le fait de suivre ses actions donne froid dans le dos. J’ai eu peur à certains moments et j’avoue que là, je suis carrément impatiente de lire le second tome car notre ennemi  n’en a pas fini. Oh non, ça promet encore une bonne dose de magie…

En conclusion, cet univers m’a complètement transportée. Pourtant je lis peu de livres sur la magie ou les sorcières mais celui-ci m’a vraiment convaincue. Claudia Gray m’aura une nouvelle fois séduite avec cette série et je me réjouis de lire la suite. Quelque chose me dit que Spellcaster n’était que le début. Qu’une introduction à la magie et que Steadfast promet plein d’étincelles voire plus…..

Posté par CeReSu à 11:45 - - Commentaires [3]
Tags : , ,
jeudi 11 octobre 2012

Evernight, Livre IV

16002738

  • Nom: Evernight, Livre IV de Claudia Gray
  • Lu en: français (384 pages) - Sorti en septembre 2012
  • VO: paru sous le nom d'Afterlife en 2010
  • Ma note:notation 4

Jamais Bianca n'aurait imaginé que sa vie prendrait un tel tour : elle est devenue un spectre et Lucas s'est transformé en vampire. Leur amour pourra-t-il survivre à cette nouvelle épreuve ? Bianca convainc Lucas de retourner à l'endroit même ou tout a commencé : Evernight. Là-bas, Bianca est vite confrontée à ses vieux démons et à des enjeux qui la dépassent. Que veulent les spectres ? Et que cache exactement Mrs Bethany ?

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.


A la fin du tome 3, j'étais restée complètement perplexe. Je m'étais dit "mais comment l'auteure va faire évoluer son univers"? Pour moi c'était vraiment mission impossible. Mais force est de constater que Claudia Gray savait très bien où elle allait. J'ai trouvé que les choses étaient très bien menées et fluides. Malheureusement, l'auteure a aussi choisi la voie de la facilité pour les différents dénouements. En effet, les personnages, bien que dans une situation délicate, arrivent à franchir les obstacles presque trop facilement. Moi qui avais vraiment aimé les tomes 2 et 3, je suis un peu plus mitigée sur celui-ci. Je trouve qu'il lui manque vraiment un petit quelque chose.

Lucas et Bianca semblent être tout le temps séparés. Sauf que cette fois, la force qui les sépare est quasi insurmontable. A leur place, j'aurai complètement perdu la raison ou alors je pense que je serai devenue folle! Oui, carrément. Parce qu'il faut avouer que cet univers est vraiment très, très étrange! Oubliez le gentil premier tome, ce 4ème livre nous plonge dans la véritable nature de la série. Ah, c'est très bien amené mais c'est complètement fou aussi. Du coup, j'ai trouvé qu'il manquait énormément de profondeur aux personnages. Ce qu'ils vivent m'a dépassée et pourtant, ils l'ont accepté bien trop facilement. Comme si c'était naturel. Mais il y a de quoi s'arracher les cheveux! De fait, leurs sentiments ne sont pas assez décrits, on ne ressent pas de compassion, je dirai plutôt qu'on subit.

Si les personnages manquent un peu de charisme donc, j'ai été ravie d'en retrouver la plupart. Bianca, Lucas mais aussi Vic, Ranulf, Balthazar, Joséphine...Le petit groupe est plus que soudé et ça fait vraiment plaisir à lire. Je crois que c'est la force du livre: les personnages ont l'air d'accepter leur condition incensée sans se poser de questions mais ils pensent toujours à ceux qu'ils aiment. Claudia Gray a voulu faire passer un joli message d'amour et j'avoue que la fin m'a presque arraché la larme à l'oeil. Je la trouve bien mais voilà, je l'aurai tout de même vue autrement.... Quand je vous disais qu'Evernight est une série étrange! Dans tous les cas, elle vaut le détour car elle évolue de manière spectaculaire tout au long de ses 4 livres!

Posté par CeReSu à 20:23 - - Commentaires [0]
Tags : ,
dimanche 16 septembre 2012

In my Mailbox (45)

A2cAf3cCAAEQefx

Cette semaine, j'ai encore reçu pas mal de petites choses ♥ Commençons par ma réception Pocket Jeunesse! Je remercie vivement la maison d'édition pour ces envois! Tout d'abord, j'ai très hâte de me replonger dans Evernight IV de Claudia Gray. Il s'agit du dernier tome des aventures de Bianca et Lucas! Ensuite, j'ai eu très envie de découvrir l'univers Steampunk au travers de Leviathan de Scott Westerfeld. La couverture est superbe et le roman est agrémenté d'illustrations, je trouve ça super agréable!

DSC_0114

Enfin, étant inscrite chez Belgique Loisirs, j'ai été choisir mon achat de la saison, avec un livre fantasy du nom de Chronique du Soupir de Mathieu Gaborit. C'est un livre où se mêle fées, nains, sirènes etc donc ça devrait me plaire! Ensuite, je n'ai pas pu résister à m'offrir le DVD Collector de TITANIC! Ce film est de loin mon préféré donc il était hors de question que je passe à côté! Le DVD Bonus propose 29 scènes coupées (et donc inédites) ainsi qu'une fin alternative! Hâte de découvrir tout ça! Et vous, qu'avez-vous eu? Bon dimanche et bonne semaine livresque!

Icon in my mailbox ok

mardi 24 avril 2012

Evernight, Livre III

13553032

  • Nom: Evernight, Livre III de Claudia Gray
  • Lu en: français (330 pages) - Sorti en mars 2011 chez Pocket Jeunesse
  • VO: Hourglass, paru en mars 2010 chez HarperTeen

Après l'incendie qui a ravagé Evernight, Bianca a trouvé refuge auprès de Lucas au sein de la Croix noire. Mais quand Balthazar est fait prisonnier par cette inquiétante organisation, Bianca n'a plus le choix : Lucas et elle doivent fuir et tenter de refaire leur vie...

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Alors là, chapeau! Voilà un tome surpassant les 2 précédents! Quel changement! J'ai vraiment été surprise par ce 3ème tome qui évolue de manière spectaculaire! Il me semble même pouvoir dire qu'on est à mille lieues du premier tome assez gentil. Ici, pas de répit, tout s'enchaine assez rapidement. L'intrigue prend son envol et on tourne les pages encore et encore. Je ne vous parlerai pas de l'intrigue car cela nécessiterait trop de spoilers et je pense qu'il faut le lire pour mieux comprendre. Cela dit, l'histoire est dans la continuité du 2ème tome. Il y a beaucoup de révélations et nos personnages ne sont pas épargnés. Leur vie change et ils doivent se montrer très forts. J'ai beaucoup plus apprécié Lucas dans ce tome, se révélant plus mature. Bianca est toujours un peu trop naïve et plus faible mais elle prend des initiatives et grandit un peu. Il faut dire qu'elle est le centre du livre et elle n'en mène pas large, la pauvre! Balthazar s'est fait plus discret mais c'est toujours un plaisir de le croiser. J'ai bien aimé qu'on puisse se retrouver dans le camp ennemi quelques temps, histoire de voir réellement ce qu'ils vivent.  Mais Lucas et Bianca ne sont pas en sécurité.... Commence alors une aventure palpitante et vraiment très surprenante! Le rebondissement de la fin, bien que je m'en doutais un peu, je ne m'y attendais pas. Disons que je n'imaginais pas l'auteure prendre cette direction pour son histoire. Et bien si! Du coup, on a vraiment envie d'avoir le 4è tome sous la main pour voir comment nos héros vont avancer. Un tome plein de surprises donc, bien plus intéressant que les 2 précédents. Et même si l'ambiance est plus sombre, l'histoire a bien évolué et Claudia Gray a réussi à tenir son lecteur en haleine!


vendredi 13 avril 2012

Evernight, Livre II

11706033

  • Nom: Evernight, Livre II de Claudia Gray
  • Lu en: français (315 pages) - Sorti en aout 2011 chez Pocket Jeunesse
  • VO: Stargazer, paru en 2009 chez HarperTEEN

Sans nouvelles de Lucas depuis six mois, Bianca ne désespère pas. Un jour ils seront de nouveau ensemble, même si elle doit pour cela affronter ses pires ennemis : les tueurs de vampires de la Croix noire. Mais une menace surgit à Evernight Academy : des forces obscures, puissantes et anciennes, cachent un terrible secret susceptible de bouleverser la vie de Bianca.
À moins que le danger ne réside ailleurs. Au sein même de la communauté des vampires... Plus que jamais, il faudra à Bianca du sang froid et de la détermination pour démêler le vrai du faux, les amis des ennemis.

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Après un tome 1 plutôt mitigé, mettant en place l'univers, Evernight livre II est beaucoup plus prenant! D'emblée, on est replongé dans l'univers vampirique de l'académie qui semble décidément cacher bien des secrets. Six mois se sont écoulés depuis la séparation forcée de Bianca et de Lucas, mais la jeune fille ne perd pas espoir. Bientôt ils se reverront. En attendant, notre héroïne tente de mener à bien sa scolarité en compagnie de ses amis Raquel, Balthazar et Vic. Malheureusement, la ttranquillité au sein de l'école ne durera pas très longtemps. Une menace d'un nouveau genre plane sur l'académie. Et cette menace, c'est tout l'intérêt du roman! Grâce à elle, l'action est beaucoup plus présente, du coup on ne s'ennuie pas! Le suspense autour de cette menace est aussi prenant, on en vient à se poser des questions. Bianca est bien sur au centre de l'histoire, étant notre narratrice. Si j'ai trouvé qu'elle avait "grandi", elle reste néanmoins encore un peu effacée à mon goût, ne s'affirmant que partiellement. Mais bon, il faut dire qu'elle évolue dans un contexte qui n'est pas facile alors on va dire qu'elle s'en sort plutôt bien. Au cours de quelques sorties, nous allons recroiser Lucas. Personnage qui ne m'a toujours pas convaincue et qui manque encore plus de profondeur que Bianca! Lucas est censé faire partie du camp des "Bad Boys" et pourtant, il est finalement trop en retrait. Sa relation avec Bianca est toujours aussi mignonne mais je maintiens mon avis que j'avais lors du 1er tome: c'est un peu trop "rapide". Par contre, j'ai vraiment apprécié voir Raquel. Elle est assez énigmatique mais elle pourrait apporter un gros plus dans l'histoire. Ca tombe bien, j'ai l'impression qu'on va la voir régulièrement dans le tome 3! Enfin, Balthazar a également été mis en avant. Je n'ai pas spécialement été séduite par sa relation avec Bianca, en soi on sait qu'ils ne seront jamais ensemble, mais sa présence était bienvenue. Je regrette simplement qu'on soit rester en surface le concernant, n'apprenant que quelques brides de son passé même si un élément majeur de l'histoire est lié à lui. Oui, ça peut paraître compliqué mais le tout est relativement simple. Simple, c'est aussi le mot que je choisis pour qualifier l'écriture. Cet aspect m'a encore quelque peu dérangée, le trouvant trop plat. Les éléments sont présentés d'un coup et on passe d'une situation à l'autre. Parfois, j'aurai aimé que les sentiments, les agissements soient fouillés, décrits avec plus de justesse, pour qu'on se sente plus proches des personnages. Cela dit, l'intrigue nous fera oublier ces désagréments. On se prend au jeu et le livre se lit très rapidement. Une suite qui se révèle donc vraiment sympa, et qui évolue très bien. La suite promet des rebondissements et des révélations!