► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 8 mars 2016

L'ombre des morts [Nekromantia #2] de Rose Berryl

Nekromantia - Episode 2

 

  • Nom: L'ombre des morts [Nekromantia #2] de Rose Berryl
  • Lu en: français
  • Pages: Épisode 1 de 30 pages
  • Sorti le: 26 février 2016
  • Editeur: CKR Éditions

 Imaginez un peu… Vous vous réveiller un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des billes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence ici, à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires.

 separator 

Un grand merci à CKR Editions pour l'envoi de cet épisode 1.

Je m'attendais à retrouver, dans ce second épisode de Nekromantia, notre héroine au caractère bien trempé Mylvera. J'espérais sincèrement en connaitre davantage sur elle car j'avais eu une bonne impression la concernant. Or, je fus un peu déçue de suivre un tout autre personnage qui ne m'a pas vraiment plu. 

Rose Berryl nous introduit Fareylia, une jeune fille qui peut se "classer" dans la catégorie des Mages. Assez froide, la fillette n'a clairement pas froid aux yeux et se montre d'ailleurs impitoyable. On en sait peu sur elle, mais je pense que la suite nous en dira plus, notamment sur son rôle exact dans cette histoire. Sa présentation se fait rapidement et on a pas vraiment le temps de cerner le personnage. J'avoue que, malgré une très courte bataille, je me suis clairement ennuyée dans cette suite, ne pouvant pas m'identifier à Fareylia.

Il est toujours difficile d'en dire plus quand on découvre un roman sous forme d'épisodes très très courts, aussi j'ai un peu de mal avec ce système. La lecture se fait à une vitesse folle, on reste en suspens et on peut vite se sentir frustré. On est un peu coupé dans notre lancée et cela peut sincèrement freiner l'envie de lire la suite. 

Néanmoins, la plume de Rose Berryl est toujours aussi plaisante, proposant une lecture fluide et sympathique. On verra ce que la suite nous réserve!


mardi 19 janvier 2016

Le bouclier magique [Nekromantia #1] de Rose Berryl

Nekromantia - Le bouclier magique - Episode 1

 

  • Nom: Le bouclier magique [Nekromantia #1] de Rose Berryl
  • Lu en: français
  • Pages: Épisode 1 de 40 pages
  • Sorti le: 23 janvier 2016
  • Editeur: CKR Éditions

 Imaginez un peu… Vous vous réveiller un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des billes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence ici, à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires.

Un grand merci à CKR Editions pour l'envoi de cet épisode 1.

Tout d'abord, je tenais à remercier la nouvelle maison d'édition CKR pour ce partenariat et l'envoi de ce premier titre. J'avoue que je suis une friande du genre fantasy, c'est donc avec enthousiasme que j'ai commencé la lecture. Il faut savoir que Nekromantia se découpe par épisodes assez courts que nous, lecteurs, découvrirons au fur et à mesure de l'année.

Difficile donc de vous parler de cette première approche car elle reste un peu floue. Rose Berryl nous catapulte dans un monde original donc l'arrière décor est déjà bien planté. Avec Mylvera, nous plongeons la tête la première dans un combat contre des créatures étranges et effrayantes. Cette entrée en matière est totalement déroutante car je n'ai pas pu prendre mes marques.

En effet, beaucoup de choses se déroulent dans cette première partie, des personnages sont introduits et il n'est pas évident de tout comprendre. Un mal pour un bien, car cela donne envie de découvrir la suite. J'ai beaucoup apprécié que l'auteure commence son récit par de l'action. On est inévitablement pris dedans et nous ne faisons qu'une bouchée de cet épisode. 

Mylvera est le seul personnage dont on peut déjà se faire une idée. Gardienne, chevalière, guerrière, elle a autant d'étiquettes. Bien que je n'ai pas ressenti encore beaucoup de sympathie à son égard, je pense que cette héroine finira par me plaire, notamment grâce à son tempérament bien trempé. Mylvera est forte et n'a pas sa langue dans sa poche, ce qui donne lieu à de très chouettes dialogues.

Le style d'écriture est tout aussi fluide et maitrisé. Rose Berryl nous décrit très bien son univers qu'on imagine sans peine. La magie est déjà fortement présente ce qui promet une mythologie intéressante. Le tout est de lire la suite pour en connaitre davantage sur ce monde qui semble prometteur.