► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 11 avril 2017

A la place du coeur - Saison 2 de Arnaud Cathrine

a la place du coeur

  • Nom: A la place du coeur - Saison 2 de Arnaud Cathrine
  • Lu en: français
  • Pages: 306 pages
  • Sorti le: 23 mars 2017
  • Editeur: Collection R
  • Fiche: présentation officielle

La saison 2 de la série bouleversante d'Arnaud Cathrine. « La fin de l'année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j'ai quoi à la place du coeur ? À la place du coeur, j'ai toi. » Cette saison est celle de l'éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c'est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s'est peu à peu éloigné ; elle dont l'amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s'est persuadée qu'un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n'a pas fini d'être mise à l'épreuve. La vie n'a pas fini d'être à réinventer.

separator

Un grand merci à la Collection R pour ce livre.

J'avais beaucoup aimé la première saison d'A la place du cœur, mais alors, ce tome-là a frôlé le coup de cœur. J'ai dévoré l'histoire en moins d'une après-midi tant j'étais absorbée par la vie de Caumes.

Il faut dire que le jeune homme est loin d'être l'innocent et joyeux garçon du premier tome. Il doit faire face au deuil de son meilleur ami, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il voit le fond de très près. J'ai été très touchée par la justesse et la véracité de la plume de l'auteur face au deuil de son personnage principal. Cette façon tellement vraie de retranscrire le vide que laisse une personne que l'on perd, cette envie de se laisser couler sans tenter de remonter. Heureusement pour lui, Caumes peut compter sur Neil et ses amis pour tenter de le ramener dans le monde des vivants.

Ce second tome est très touchant, très bouleversant, je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer, vu la façon dont Caume livre crûment ses sentiments, sa détresse, son besoin d'être compris, ce second volet est encore plus poignant que le premier. Et quelle fin atroce, j'ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la saison trois, je suis vraiment curieuse de lire la suite des aventures de Caumes et des autres personnages.

Je vais rester assez vague dans cette chronique puisqu'il s'agit d'un second tome et je ne veux pas vous priver de la découverte, je tiens juste à vous dire que si vous avez aimé le premier tome d' A la place du cœur, vous aimerez encore plus ce second opus. Il est encore meilleur que le premier, toujours dans le style et la plume si particuliers d'Arnaud Catherine, mais c'est ce qui fait une grande partie du charme de cette saga. Lisez ces romans, ils valent vraiment le coup ! 

Chronique rédigée par Olivia


lundi 26 septembre 2016

A la place du coeur de Arnaud Cathrine

9782221193334

  • Nom: A la place du coeur de Arnaud Cathrine
  • Lu en: français
  • Pages: 350 pages
  • Sorti le: 22 septembre 2016
  • Editeur: Collection R

Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c'est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l'entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes...
À la place du coeur, c'est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l'horreur à l'oeuvre, à tenter de ne pas confondre l'information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l'amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s'écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu'on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

separator 

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Quand j'ai su de quoi parlait A la place du cœur, j'ai eu un peu peur. Pourquoi ? Parce que je ne savais pas comment j'allais revivre les attentats de Charlie Hebdo. Vivant presque dans Paris, j'ai difficilement vécu ce début janvier. A la place du coeur m'a énormément surpris de ce point de vue.

Ce roman fait ressortir des souvenirs difficiles, sans peine, j'ai revu ces jours de terreurs passer devant mes yeux. Mais ce livre n'est pas que cela, d'une certaine manière Arnaud Cathrine contrebalance ça avec une recherche de la Vie intense. On sent clairement que ses personnages ont le besoin de montrer qu'ils sont vivants. Et quoi de mieux que la découverte de l'amour quand la mort frappe à la porte ?

J'ai énormément de mal à vous donner mon ressenti sur cette lecture, elle était d'une certaine manière très belle, mais aussi très dure. Arnaud Cathrine est un auteur dont la plume frappe plus qu'elle ne caresse, il n'utilise pas de demi-teinte, tout est dans l'instant, le moment présent et l'impact des mots. L'auteur a su rester dans le juste et ne pas en faire trop.

Le personnage de Caumes résume bien toute la dualité de se sentir vivant, il découvre à la fois une chose merveilleuse et une chose horrible. Apparaît ainsi le sentiment de culpabilité, car on ne pense pas trop au mauvais surtout quand le bonheur se trouve à nos côtés. Caumes m'a fait ressentir énormément de choses, j'avais l'impression d'avoir devant moi une vraie personne et non pas un personnage fictif. Caumes est un personnage qui tente de cueillir la vie dans toute son intensité.

Les 70 dernières pages sont celles qui m'ont le plus touchée, elles sont dures, presque plus dures que lorsque l'auteur nous parle des attentats. La fin est tellement frappante, trop frappante, trop criante de réalisme.

J'ai été obligé de lire A la place du coeur en plusieurs fois, tant j'ai été submergée par l'histoire, ce roman m'a fait me rendre compte que je n'étais pas encore tout à fait remise de Charlie. Et que, mon inconscient, lui, y pense. Je ne sais pas si cette chronique vous donnera envie de le lire, mais je pense sincèrement que vous devriez laisser une chance à A la place du cœur.

Chronique rédigée par Olivia.