► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 16 octobre 2013

The Mortal Instruments - La Cité des Ténèbres

BNrsHlcCAAAUAr8

  • Nom: The Mortal Instruments - La Cité des Ténèbres
  • Date de sortie: 16 octobre 2013
  • Avec: Lily Collins, Jamie Campbell Bower, Kevin Zegers
  • Ma note

New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux... Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.

Le jour J est arrivé. Ayant suivi l'adaptation depuis le début du tournage jusqu'à la sortie du film, je savais plus ou moins à quoi m'attendre. Je m'étais "préparée" à regarder le film de manière indépendante. Etant une très grande fan de cette série littéraire, j'avais tout de même quelques appréhensions. Appréhensions qui se sont révélées justes: le film est assez différent du livre, mais il n'en est pas moins sympathique. Je ne peux malheureusement pas dire que j'ai adoré.

Commençons par la mise en place de l'histoire. Je trouve que tout va un peu trop vite au départ, pour trainer un peu sur la fin. En effet, le film démarre assez au quart de tour, avec Clary qui va d'emblée à la boite de nuit. Déjà là, première différence avec le livre, Jace ne tue pas le démon en plein milieu de la salle comme si c'était une chose commune. A partir de là, ça s'enchaine: Clary voit Jace partout mais c'est la seule, sa mère qui se fait attaquer et hop Jace à la rescousse. Je caricature mais on tombe très vite dans les explications: qui sont les chasseurs, d'où viennent-ils.... Tout s'enchaine en fait, on a aucun répis. C'est un mal pour un bien, mais du coup, certaines choses ont été trop vite au profit d'autres moments qui n'étaient pas nécessaires. Par exemple, la fête de Magnus qui ne dure que 2 minutes, alors qu'elle aurait pu être exceptionnelle. Celle de l'hotel est pas mal, encore une fois fort différente du livre. A contrario, j'ai trouvé le combat final très long, d'ailleurs je me suis sentie complètement paumée, je n'arrivais plus à m'y retrouver. Heureusement que Valentin est venu mettre son piquant, parce que le reste était un peu mou (notament avec Isabelle et Simon).

Comme dit, beaucoup de choses changent par rapport au livre. Je n'ai pas spécialement adhérer au compromis de Hodge et Valentin concernant la relation Clary/Jace. c'est pourtant le truc le plus énorme du livre et là.... euh non, je n'ai pas aimé. De même que Clary ait subitement des visions de runes et sache déjà s'en servir. Ca n'existe même pas encore dans le premier tome.... Le film m'a surtout donné l'impression d'être un stand-alone. La fin est déjà comme une vraie fin, on ne s'attend quasi à rien après, or les enjeux sont tellement énormes! Pour ça le but de film reste un peu trop en surface (ouais c'est bien beau de vouloir la coupe mortelle, surtout que le type qui la veut est complètement taré), ça manque un peu plus de profondeur.

Hormis cela, j'ai passé un bon moment. L'action est bien installée tout le long du film, les chorégraphies des combats sont très bien exécutées. Bon, j'ai seulement crié deux fois à la niaiserie totale durant le film: la scène du piano (pitié, c'est là que les fans de Twilight vont faire la comparaison) et la scène du baiser. Oulalah on était un peu au sommet du ridicule. J'ai même levé les yeux au ciel! Sans oublier le fait qu'on introduise fortement le triangle amoureux alors que franchement, c'était peut être pas trop nécessaire maintenant. Heureusement la romance ne fait pas le film, loin et là!

Niveau jeu d'acteurs, j'ai été assez convaincue par Lily et Jamie (Clary/Jace). On sent une belle complicité entre eux, Jamie est finalement très convaincant dans ce rôle, même si bien sur, il ne fait pas rêver. Simon apporte la touche légère. Malheureusement, on lui a affublé une voix qui le rend complètement idiot, ça donnait moins de crédit à son personnage. Isabelle et Alec, trop en retraits, ne m'ont pas marquée. Enfin, Valentin était pas mal, pas encore assez vicieux à mon gout et un peu maigrelet pour Valentin lol. Enfin, Magnus était selon moi le grand absent, c'est un personnage tellement génial que j'aurai aimé qu'il soit mieux mis en valeur pour qu'on comprenne qui il est réellement. J'ajouterai que j'ai bien aimé l'humour distillé par ci par là (Jace, où le blond artificiel) et les bonnes répliques sarcastiques.

Petit mot aussi sur la musique qui est vraiment superbe! Le Score instrumental est magnifique, à donner des frissons. Chaque scène a sa chanson qui lui colle à la peau sauf deux: Non mais WTF, une musique électro qui sort de nul part pour la bataille avec les vampires, j'ai rien compris! La chanson qui accompagne nos amoureux dans la serre était de trop et rendait le moment encore plus niais qu'il ne l'était déjà. Enfin, mention spéciale aux effets spéciaux et décors qui sont superbes, et représentent aisément le monde des Chasseurs d'Ombre tel que je me l'imaginais!

En conclusion, j'ai passé un bon moment mais je n'ai pas adoré. Le film aurait gagné a être étoffé je crois! Il faut aussi le prendre indépendamment du livre car beaucoup de choses diffèrent. Mais c'est un chouette film, qui réunit les bons ingrédients pour qu'on ne voit pas le temps filer. J'en attendais peut être de trop, c'est possible. Néanmoins, je pense qu'il est à voir. Dans le genre YA, il a tout à fait sa place en tant qu'adaptation!


mardi 15 octobre 2013

Nouveau trailer pour Catching Fire (TV Spot)

Le film approche à très grand pas (encore 42 jours!) et en attendant, les premiers spots TV font leur apparition! Celui-ci ne dure qu'une minute mais il est superbe, révélant pas mal de nouvelles scènes, faites attention à tous les détails! Les costumes de ce second film vont être époustouflants, on va s'en prendre plein la figure! Admirez par vous-même!

CFTV

lundi 14 octobre 2013

[Cover Reveal] Of Neptune de Anna Banks

ofneptune

Aaaah la voici enfin, la cover de Of Neptune de Anna Banks! Il s'agit du 3è et dernier tome de la saga Of Poséidon, commencée en 2012! Une très belle série qui nous entraine dans le monde aquatique de manière fabuleuse et romantique. Je ne comprends pas pourquoi cette saga n'est pas encore sortie en français, c'est un vrai bijou! Ce 3è tome met de nouveau en avant Emma et Galen (oulalah j'ai peur de les voir comme ça!) sur la couverture! D'après l'auteure, leur relation sera très intense, comme jamais auparavant!! Il sortira en mai 2014! Vivement! En attendant, n'hésitez pas à découvrir mes avis sur les deux premiers tomes!

 Icon news

dimanche 13 octobre 2013

Rupture [Night School #3]

NSrupture

  • Nom: Rupture [Night School #3] de C.J Daugherty
  • Lu en: français (396 pages)
  • Sorti en: octobre 2013
  • VO: paru en aout 2013 sous le nom "Fracture"
  • Ma note

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout s'effondre et se brise autour d'elle : amitiés, amours, certitudes... Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion. Chaque étudiant est désormais considéré comme coupable jusqu'à preuve du contraire et peut être détenu sans procès. Dorénavant, trahison et délation gèlent les coeurs trop tendres et attisent les passions les plus noires. Cette fois-ci, Nathaniel n'a même pas besoin d'attaquer les occupants de Cimmeria, ces derniers s'en chargent très bien tout seuls...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre

Attention, cette chronique peut contenir des spoilers sur le tome précédent. Wahou, wahou, wahou! C'est dingue quand même, il m'a fallu des mois pour lire le tome 2 et là j'engloutis le tome 3 en deux après midi!! Il n'y a pas photo, ce troisième tome remplit toutes ses promesses et renoue avec l'ambiance et l'oppression du 1er. Rupture reprend 8 semaines après les événements tragiques du second tome. Allie, notre héroine, n'est plus la même. Accablée par le chagrin, la jeune fille n'arrive plus à vivre normalement et décide de s'enfuir de l'école. J'avoue que le début commence fort, avec une petite poussée d'adrénaline. Mais Cimmeria reste Cimmeria. Et impossible de lui échapper. Allie s'y retrouvera bien vite malgré elle, soldant son escapade par un échec cuisant. Forcée à reprendre le dessus, Allie n'a pas le choix et capitule.

Le début du roman est assez intense émotionnellement. Chacun le vivra à sa manière, mais personnellement, j'ai ressenti beaucoup de choses pour Allie. Énormément de compréhension face à son comportement. La jeune fille ne surmonte pas la perte de son amie, violemment abattue dans le tome précédent et en veut au monde entier. Les devoirs, les conversations autour d'un jeu de société, autant de choses futiles quand, derrière les murs de pierres de l'école, rode un tueur. Allie se renferme donc sur elle-même et rejette tous ses amis. Elle se laisse aller, crie son désespoir et se sent désespérément seule. Oui c'est dur, dans ces moments, on a besoin de solitude et en même temps, on attend inconsciemment qu'on nous prenne la main et qu'on nous dise: allez, viens. Lorsqu'Allie en prend conscience, ses amis sont toujours là à l'attendre. Ca m'a fait chaud au coeur, parce qu'elle avait enfin le soutien qu'elle espérait.

Avec ses amis, Allie va réapprendre à vivre et à aiguiser sa vengeance. Il est désormais temps de se battre. Mais comment s'y prendre? Il faut dire qu'on a toujours pas découvert la taupe et que ça rend tout le monde fou, même le lecteur (surtout le lecteur!). Mais au lieu d'attendre sagement que Nathaniel réattaque, Allie et son groupe vont agir avec leurs propres moyens.

Rupture se concentre alors sur la recherche de la taupe au sein de l'école. On ne sait plus du tout vers qui se tourner. L'auteure est décidément très, très forte à ce petit jeu. Avec Carter, Sylvain, Rachel, Zoé, Nicole et Allie, on va fouiller l'école à la recherche de preuves. Tout semble indiquer que la taupe se cache parmi les professeurs.... Et franchement on doute grave parce que ces derniers ne font rien pour dissiper le doute, au contraire... Isabelle devient de plus en plus mystérieuse. Je dois dire que je la sens pas du tout, elle cache un truc. D'autant plus que Nathaniel clame que Allie a choisi le mauvais camps. Mais qui ment? Et si c'était quelqu'un proche de Allie? J'ai même pensé à Sylvain ou Carter!!!

Les deux garçons semblent bien s'entendre, en plus. C'est à n'y rien comprendre. En plus, le trio amoureux est toujours aussi paumé. C.J a eu la bonne idée de ne plus le mettre à l'avant plan et j'ai trouvé les choix d'Allie concernant ses sentiments vraiment parfaits. Vu la situation, il y a vachement plus urgent! Néanmoins, même si les garçons restent toujours énigmatiques, j'ai adoré le fait que l'auteure travaille les relations des personnages. Le groupe m'a paru soudé, même si on ne peut s'empêcher de se dire "et si?". C'est un tome qui manque certes d'action, mais qui joue beaucoup sur les sentiments et principalement sur nos nerfs.

J'ai cru devenir folle dans tout ce chaos, cette tension est tout de même insoutenable! On analyse les moindres indices, mais on trouve rien. C'est carrément frustrant, on se dit qu'on doit forcément passer à côté d'un truc majeur, là juste sous notre nez, mais pas moyen de mettre la main dessus....  Rupture est donc excellent dans ce domaine, renouant un peu avec les débuts de la saga et ça j'ai adoré (j'ai failli écrire, et ça j'achète xD)!!!

La fin du roman m'a filé un stress pas possible! Vu la fin des deux précédents, je m'étais préparée au pire, et là j'avoue que je suis plutôt surprise! J'ai carrément envie d'avoir le tome 4 sous la main car je sens qu'il va offrir un sacré tournant à l'histoire. Ce sera pas plus mal, mais alors je n'ai aucune idée de ce qu'il va se passer ni comment C.J va mener son histoire. Une chose est sure, cette saga vaut sacrément le détour. Comme déjà dit dans ma chronique du tome 2, l'auteure a une plume magique qui nous immerge dans son univers oppressant avec une facilité déconcertante. Rupture est pour moi le meilleur tome de la saga jusqu'à maintenant: il creuse plus ses personnages, installe encore plus le doute et maintient la pression comme il faut! Un véritable page-turner qu'il faut lire absolument!

In My Mailbox (71)

P1020978

Cette semaine a été très calme puisque je n'ai reçu qu'un livre, mais pas des moindres!!! Je remercie mon partenaire R pour l'envoi de Night School T3 - Rupture de C.J Daugherty!!! La couverture est trop classe et comme vous l'avez deviné, il s'agit aussi de ma lecture actuelle. Ce troisième tome démarre très bien, mon avis arrive sous peu! En attendant, je vous souhaite un bon dimanche et de bonnes lectures!

Icon in my mailbox ok


vendredi 11 octobre 2013

Héritage [Night School #2]

16038187

  • Nom: Héritage [Night School #2] de C.J Daugherty
  • Lu en: français (414 pages)
  • Sorti en: novembre 2012 chez R
  • VO: paru en janvier 2013 sous le nom "Legacy"
  • Ma note

Humiliée de devoir la vie sauve à d'autres qu'elle-même, et consciente que sa vie demeure inextricablement liée à de terribles enjeux encore très flous pour elle, Allie finit par rejoindre les rangs de la Night School. Commence alors le véritable travail. La Night School combine des cours de self-défense aux cadences infernales, ainsi qu'un entraînement à la survie faisant appel à beaucoup de stratégie. A Cimmeria, les pensionnaires apprennent à vivre comme les personnages de pouvoir qu'ils sont appelés à devenir, que ce soit politicien, cadre de haute volée ou capitaine d'industrie. Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à sa vie propre et se dévouer corps et âme à l'Organisation...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre

Je le reconnais, il m'a fallu une plombe pour lire ce second tome. A l'époque où je l'avais commencé, je n'arrivais pas à entrer dans l'histoire. Alors j'ai laissé passer du temps. Sachant la sortie du trois cette semaine, et ayant adoré le 1er tome, j'ai donné une seconde chance à Héritage: résultat? Je ne l'ai plus lâché!

J'ai retrouvé ce que j'aimais tant dans cette série: le style de l'auteure. C.J écrit vraiment d'une manière particulière qui donne une atmosphère unique à sa série. Héritage ne déroge pas à la règle: une fois qu'on commence, on est aspiré dans cet univers! J'avoue, j'ai trouvé le début long, c'est ce qui m'avait découragée au départ. Il faut dire que l'intrigue avançait pas trop et ça sentait le triangle amoureux à 25km. Avec le temps que j'ai laissé passer, j'ai pris pas mal de recul: après tout, ce n'est que le second tome et les choses ne doivent pas se précipiter. Quant au triangle, au final, comme je m'y attendais, il ne m'a pas dérangée comme je l'aurai cru.

Dans Héritage, les choses se compliquent encore un peu plus pour Allie qui rejoint la Night School. Cette "organisation" nocture entraine les élèves à pouvoir se défendre, dans toutes les situations. Ce sont aussi les plus doués qui en font partie. Je m'attendais à ce que cette partie de l'intrigue soit un peu plus apronfondie mais finalement, mis à part les entraînements et les patrouilles, la Night School n'est pas spécialement mise en avant dans ce second tome. Ce qui l'est en revanche, ce sont les amours d'Allie.

Et oui, Carter, Sylvain? Sylvain, Carter? Aaaah entre les deux, le coeur d'Allie balance! Bon par certains moments c'était super frustrant car je trouvais que ce n'était pas le plus important dans le livre, mais comme je l'ai remarqué plus haut, au final, ça ne m'a pas plus dérangée que ça. Je m'y suis faite et une fois que Allie s'est mise d'accord avec elle-même, tout est beaucoup mieux passé. Et j'ai pu me concentrer sur le reste.

Ce second tome surfe donc sur la même vague que le précédent. Le danger est pesant, et tout le monde est sur ses gardes. Comme pour le 1er tome, je suis devenue malgré moi une étudiante de Cimmeria, suivant Allie comme son ombre. Et comme elle, j'ai cru péter les plombs plusieurs fois! L'auteure est très habile pour faire tourner ses personnages et ses lecteurs en bourrique! C'est complètement dingue! Encore une fois, je me suis prise au jeu de soupçonner tout le monde et là encore je me dis:"mais qui est cette foutue taupe????". Et toujours aucune idée.... Je crois que de ce côté, C.J nous réserve pas mal de choses (heureusement, j'ai le tome 3 sous la main!).

Dans tous les cas, si le début est donc un peu lent, je n'ai fait qu'une bouchée du livre: on ne s'ennuie pas, on se questionne, on tente de lire entre les lignes, on se dit qu'on a sûrement loupé un truc qui nous aurait mis sur la voie...Sans succès! Entre mensonges, révélations, secrets, on est servi! Niveau personnages, on apprend un peu plus à les connaitre mais je trouve que ça reste un peu trop en surface. Carter et Sylvain sont des énigmes à eux tous seuls.... Enfin, j'ai beaucoup aimé le personnage de Zoé qui apporte une touche de légèreté au roman!

Il m'a donc fallu du temps pour m'y mettre à ce second tome, mais franchement une fois lancée....Je vous le dis, il vaut clairement le coup. C.J Daugherty est très talentueuse, et son univers est très intéressant ainsi que sa plume que je trouve magique (ainsi que la traduction dans ce cas!). Voilà, je me réjouis de lire la suite qui prévoit encore beaucoup de choses intéressantes! 

jeudi 10 octobre 2013

Lire en VO: le petit guide

lire-en-vo-article

Aaaaah, la VO, elle attire comme elle fait peur. Lire en VO (sous-entend ici en anglais), ça s'apprend. Que vous ayez le niveau ou non, on peut toujours essayer de lire en VO: avec de la persévérence, cela devient comme une seconde nature. Oui, mais comment s'y prendre? Pour ça oubliez certaines choses: le stress et votre dictionnaire. Lire en VO, c'est avant tout un défi, mais aussi un plaisir! Laissez moi vous aider à oser vous lancez, car ce n'est que pur bonheur ensuite!

separator

Autour de la VO

Il y a beaucoup de choses à savoir sur la lecture VO: les prix, les éditions, où acheter correctement, ce qu'il faut éviter... Je vous propose de découvrir cela point par point!!

  • Les éditions

Quand vous lisez en français, vous n'avez pas vraiment le choix quant au look de votre livre. En VO, c'est totalement différent et au début c'est assez déroutant: entre paperback, hardback, ebook...on ne sait pas toujours faire la différence et bien choisir. Pourtant, c'est vraiment très simple. En général (car oui, parfois on a pas le choix quant à l'édition), un livre se décline comme ceci:

  1. Edition hardback (livre relié, couverture dure) - Première version du livre US
  2. Edition paperback (livre broché) - Seconde version du livre US ou premère version UK avec souvent une couverture différente
  3. Edition numérique (ebook, kindle)

Chaque édition propose sa propre couverture (parfois ce sont les mêmes pour toutes, notez-le) et c'est principalement ce qui va déterminer votre choix! Les éditions vont également dépendre des pays: US hardback, UK paperback, Réédition US paperback.... c'est souvent comme ça que ça fonctionne. Le prix varie aussi, mais au final, tout dépend de ce que vous désirez dans votre bibliothèque, tout en sachant que les hardbacks sont les plus beaux mais aussi les plus chers. Exemple concret:

► Harback et Paperback (en réédition) US

ever night us

► Paperback UK 

still blue uk

 

Notez donc que quand un livre sort aux US, il est la plupart du temps en harback (pas toujours évidemment car cela dépend des maisons d'éditions!) et il n'existe pas encore en paperback. Il faudra généralement attendre l'année d'après sa sortie d'origine pour avoir sa version paperback. Par contre, il y a son équivalent UK qui est toujours en paperback! Mais la couverture sera donc généralement (encore une fois, cela dépend) différente comme dans l'exemple ci-dessus! 

  • Le prix

Un des avantages de la VO, c'est son prix, en particulier pour les versions paperback encore fort accessibles. En effet, avec la hausse des prix, les paperback sont les plus intéressants car la tranche du prix se situe, au plus bas à 6€ pour certains à 12€ pour d'autres. Cela reste donc moins cher que certaines VF en grand format principalement. Par contre, le prix des harback a malheureusement flambé en 2015 et la tranche se situe désormais entre 13€ pour les plus abordables à 18€ voire 25€ pour les plus chers. Je vous recommande donc de vous tourner vers les paperback mais on ne peut pas toujours choisir comme vous le savez....

  • Où acheter? - en ligne -

book-amazon

Pour acheter vos livres VO, pas besoin de commander sur des sites US tels que Barnes & Noble pour ne citer que lui: ça vous reviendra bien trop cher et en plus le délais est archi long (pour l'avoir tenté une fois, je sais de quoi je parle!). Personnellement, je vous conseille tout simplement Amazon.fr et The Book Depository.

Alors, chez Amazon.fr (je vous déconseille amazon.com car le délais est plus long et FDP plus conséquent) il faut savoir une petite chose: le site n'a jamais les livres VO en stock des le premier jour! Vous verrez souvent "habituellement expédié sous 2 à 4 semaines" ce qui est fortement décourageant. MAIS, en général, le site propose son stock bien plus tôt qu'il ne le prédit: entre 3 à 10 jours après, le livre est disponible! Je vous conseille donc de bien surveiller amazon de près. Concernant les délais, 2 à 3 jours rapides, sans FDP, là je vous apprends rien (attention toutefois si vous achetez en occasion, là tout est à revoir!)

Chez The Book Depository, c'est un peu le paradis, mais attention, il a aussi sa faiblesse. Tout d'abord, le site propose plus d'éditions que le fait amazon.fr, il est donc plus complet. Ensuite, BD propose presque toujours un joli pourcentage sur la précommande (souvent autour de 10% à 14%) ce qui est très avantageux. Plus encore, Book Depository dispose des stocks bien en avance lorsque le livre est en précommande: souvent 6 à 10 jours avant tout le monde! Génial non? A cette bonne liste on ajoute les FDP gratuits, c'est tout bénef! Malheureusement, si vous êtes du genre très impatient, va falloir mordre sur votre chique: Book Depository est le champion du délais. Il peut aller très vite (3 jours c'est le plus rapide chez moi) ou très lentement (3 semaines d'attente pour moi). C'est donc un peu le hasard!

Avec la hausse des prix en 2015, je vous conseille de faire un comparatif entre les deux sites. Cela dit, s'il s'agit d'un livre en précommande, je vous conseille de passer via Book Depository. Avec la remise allant de 10 à 14% vous allez y gagner. De plus, le livre est souvent envoyé plus tôt que le jour de sa sortie officielle. Par contre, pour un livre déjà sorti, comparez avec amazon:  déjà le délais est plus rapide chez ce dernier mais Book depository supprime également sa remise de 10% et son prix augmente pour égaler en général celui d'amazon.

separator

Concrètement, comment se lancer?

Ca va, vous suivez toujours?? Ca a l'air fastidieux, mais vaut mieux être complet ou pas du tout! Abordons maintenant la suite: comment se lancer concrètement? Dans cette partie, je vais vous aider à bien démarrer votre lecture VO!

  • Bien choisir son livre: les grades

Premier conseil: bien choisir son livre! Pour ça, ne visez pas trop haut, ni la super sortie tendance: choisissez quelque chose à votre portée! Comment le savoir? Une des astuces d'amazon.com est de proposer dans ses fiches techniques (Product Details ou Editorial Reviews) le grade de lecture du livre: De 1 à 5, cela correspond au niveau élémentaire chez nous. Je vous conseillerai des lors de choisir un livre situé au niveau du Collège, soit entre les grades 6 et 8. Ne cherchez pas à dépasser votre niveau, vous seriez vite découragés! Vaut mieux commencer avec des lectures très simples et se sentir progresser que l'inverse! Notez donc que les grades 9 et supérieurs sont à viser quand vous serez un peu plus à l'aise.

  • Bien choisir son livre: le genre 

6936382

Parce que oui, un grade 7 vaut mieux qu'un grade 9 mais cela dépend aussi du genre du livre. Pour commencer dans la VO, je vous déconseille les lectures ciblées telles que la fantasy ou les mondes plus imagés (Par exemple, The Iron Fey qui a un niveau très élevé, Splintered qui est très imagé). Je vous conseille plutôt de vous orienter vers de la dystopie simple (mon premier VO a été Matched de Ally Condie) ou encore une histoire plus contemporaine, sans paranormal comme Anna & The French Kiss. Le new adult, véritable phénomène est lui aussi tout indiqué pour se lancer en VO. Je pense par exemple à l'auteure Colleen Hoover, très accessible.

 

  • Bien choisir son livre: de l'inédit!

Ceci est mon point de vue personnel, mais quand je conseille quelqu'un de tester la VO, je lui dis toujours de choisir un livre inédit: certes l'exercice sera bien plus laborieux parce que vous découvrez un univers inconnu, mais l'effort sera payant! Vous allez réellement apprendre à observer le texte, à mémoriser des mots, des structures et vous n'en serez que plus fier! Alors évidemment, vous pouvez lire un livre VO que vous avez déjà lu en français, mais inconsciemment, vous connaissez déjà l'histoire et le déroulement et serez moins attentif que si c'est de l'inédit!

  • Bien choisir son livre: tentez les premiers chapitres

look

Sur Amazon.fr ou Amazon.com, vous avez la possibilité de lire les premiers chapitres du livre! L'occasion pour vous de tester l'univers et de voir si vous vous sentez capable de lire ce livre dans son ensemble! Cela vous permet de pousser aussi un peu votre niveau en testant des livres plus imaginatifs dans des univers plus complexes tels que la fantasy et son vocabulaire plus précis ou du fantastique et ses éléments surnaturels! N'hésitez pas à aller sur le site de l'auteur même, souvent les premiers chapitres sont aussi disponibles, à vous de chercher un peu!

 

  • BONUS: Quelques titres qui pourraient vous intéresser
  1. Saga Anna and the french kiss de Stephanie Perkins (contemporain)
  2. The distance bete ween us de Kasie West (contemporain)
  3. BELLE EPOQUE de Elizabeth Ross (historique simple)
  4. Saga Matched de Ally Condie (dystopie)
  5. Saga Eve de Anna Carey (dystopie)
  6. Saga Bloodlines de Richelle Mead (vampire)
  7. Saga LUX de Jennifer Armentrout (paranormal)
  8. PAWN de Aimée Carter (dystopie)
  9. Fangirl de Rainbow Rowell (contemporain)
  10. Uninvited de Sophie Jordan (dystopie)
  11. Maybe Someday de Colleen Hoover (contemporain)
  12. UGLY LOVE de Colleen Hoover (contemporain)
  13. Love, in english de Karina Halle (New Adult)
  14. Aristotle and Dante discover the secrets of the universe de Benjamin Saenz (contemporain)
  15. To all the boys I've loved before de Jenny Han (contemporain)
  16. The Fill-In Boyfriend de Kasie West (romance YA)
  17. Ps I like you de Kasie West (romance YA)
  18. This savage song de Victoria Schwab (fantasy)
  19. The Orphan Queen & The Mirror King de Jodi Meadows (fantasy) 
  20. The Winner's Trilogy de Marie Rutkoski (fantasy)
  21. F*ck Love de Tarryn Fisher (romance NA)

NOTE: Vous pouvez également découvrir ma sélection de livres à lire de toute urgence en VO!! De niveau simple à moyen, il y en a pour tous les goûts!

separator

lire-en-VO

La lecture

La lecture est bien sur ce qui peut stresser celui qui s'essaie à la VO. Après tout, on plonge dans l'inconnu total! Voici quelques conseils pour que votre lecture se passe au mieux!

  • Prendre son temps

Fixez-vous des paliers: un chapitre ou deux par jours si vous vous sentez pas trop à l'aise. La VO demande beaucoup de concentration. Et de temps! Même après 3 ans de lectures en anglais, quand je commence un livre, il me faut deux fois plus de temps en anglais et pourtant mon rythme s'est vachement amélioré depuis mes débuts! Donc prenez votre temps, vous allez peut être mettre 2 semaines à lire un livre, mais le but est de prendre du plaisir, pas de se fatiguer et de s'énerver durant sa lecture!

  • Alternez avec une VF si la lecture est laborieuse

Si votre lecture s'annonce plutôt cool et que vous sentez des les premiers chapitres que vous êtes à l'aise, que l'histoire est prenante et motivante, continuez sur votre lancée. Par contre, si votre lecture est plutôt laborieuse, pour ne pas vous décourager et finir par abandonner le livre et la VO, alternez avec une VF. Rien ne vaut un bon livre français pour avancer rapidement sans réfléchir. Ainsi, vous lisez votre livre VO à votre rythme, par palier, sans trop forcer.

  • Soyez cool

Je rajoute ce point car je vois que certains ont peur de ne pas avoir le niveau. Ne soyez pas dur envers vous-même! Soyez cool et osez! Alors oui, on ne se voile pas la face: le premier livre VO lu aura été fastidieux, vous n'aurez pas tout compris, ça sera un peu frustrant MAIS vous avez le mérite d'avoir essayé! Et puis en continuant, vous allez vous sentir de plus en plus à l'aise. Ayez confiance en vous, allez jusqu'au bout! N'oubliez pas: c'est autant un défi qu'un plaisir!

  • Evitez (un maximum) le dictionnaire

Oui je l'avoue, durant mes premières lectures, j'étais collée au dico ou à google traduction. Grosse Erreur !! Evitez de vous précipiter dans le dictionnaire au moindre mot inconnu! Le but d'une lecture VO n'est pas de comprendre le texte mot à mot. Du moins au début! Non, le but est de se plonger dans un univers et d'en comprendre le sens global, de se l'imaginer avec ce qu'on a. Laissez-vous emporter par le sens d'une phrase complète, essayez de déchiffrer son contexte. Vous verrez que vous trouverez la signification du mot inconnu par vous même (bien sur, si vous bloquez carrément, prenez le dico)! N'oubliez pas, la lecture VO c'est un tout et pas du mot à mot! C'est frustrant au départ, mais avec de la persévérance, ça ira tout seul!

  • Ne traduisez pas intérieurement

C'est la partie la plus difficile à expliquer. Quand je lis en anglais, je ne traduis pas dans ma tête le texte que j'ai sous les yeux: je lis et je comprends. Chercher à comprendre la signification exacte de la phrase en français rendra votre lecture fastidieuse. Lisez, appréciez, ressentez. Vous en viendrez à penser en anglais, avec le temps!

separator


Conclusion

Voilà, je pense avoir tout dit concernant la lecture VO. Elle vous apportera énormément au fil du temps! Déjà, vous allez être super à l'aise avec la langue: vous remarquerez au fur et à mesure de vos lectures que ce sont les mêmes structures, expressions qui reviennent sans cesse. Sans le savoir, vous allez vous construire un vocabulaire, vous allez mieux vous repérer dans le temps et comprendre les subtilités. C'est tout bénéfice! Entre plaisir et apprentissage, il n'y a qu'un pas, il y a la VO! En espérant vous avoir aidé, tenté aussi! N'hésitez pas si vous avez des questions que je n'aurai pas soulevées ici!

Le jeudi c'est Jeu Livresque (19)

jeudijeulivresque

Le jeudi c’est Jeu Livresque, c’est un rendez-vous sur 8 semaines pour jouer avec nos livres, nos bibliothèques et nos romans préférés. Rendez-vous proposé par Secret Forbidden World!

  • Semaine 19: VO ou VF?

Je crois que la réponse est facile! Depuis 3 ans (ça fera 3 ans en janvier exactement) je lis en VO. Mes débuts ont été un peu difficiles mais à force, j'ai pris le pli et maintenant, j'adore: Les 3/4 de ma biblio sont en VO (anglais hein). J'aime avoir le texte original sous les yeux, lire les vrais mots de l'auteur et comprendre les petites subtilités que celui-ci a voulu donner à son récit. Un roman VO et VF ne sera jamais pareil, c'est pour ça que je ne relis jamais un livre en français que j'aurai en anglais dans ma bibliothèque: c'est banni!!  La VO me permet également d'acheter plus (soyons honnête un livre VO coute deux voire dans certains cas trois fois moins cher) et d'avoir un plus large choix dans les sorties! Les couvertures sont aussi bien plus travaillées et on a la chance d'avoir ce très beau format qu'est la hardback.

J'aime aussi lire en français bien sur. Je dois avouer que si je lis en VF c'est surtout grâce aux maisons partenaires du blog (bien que là j'ai envie aussi de découvrir les talents de chez nous) . Mais j'ai aussi besoin de lire en français: si j'arrive à penser en anglais maintenant, il n'y a rien à faire, ça demande de la concentration, alors qu'en français: je lis 3x plus vite! Un livre en VF ne va pas faire long feu quand je le commence: je peux engloutir de 200 à 300 pages d'un coup. Ca ne me demande aucun effort, juste du temps :p et j'ai besoin de cette coupure VF dans mes lectures VO ;-)

D'ailleurs, pour ceux qui veulent se lancer en VO, voici le petit guide pour vous aidez à oser!

mercredi 9 octobre 2013

Enders [Starters #2]

17907061

  • Nom: Enders [Starters #2] de Lissa Price
  • Lu en: français (414 pages)
  • Sorti en: mai 2013
  • VO: A paraitre en janvier 2014 sous le même nom
  • Ma note

Callie, âgée de seize ans, vit dans un monde ou une terrible catastrophe a tué tous ceux qui n'ont pu être vaccinés à temps. Seuls ont survécu les très jeunes, les Starters, ou les vieillards, les Enders. Tandis que ces derniers ne cessent d'accroître leur fortune, les plus jeunes sont la proie d'une pauvreté inextricable. La seule possibilité qu'ont les Starters pour gagner de l'argent est la Banque des Corps. Afin d'assurer leur survie, ils peuvent ainsi louer leur corps à des personnes âgées en quête d'une nouvelle jeunesse, grâce à un transfert d'esprit. Callie a réussi à stopper les agissements de cet institut sans scrupules. C'est alors qu'elle doit faire face à un plus grand danger : le Vieux, ce mystérieux PDG de la Banque des Corps, s'est enfui et en veut à sa vie. Au cours d'une traque sans pitié, elle réalise que le secret du Vieux est plus sombre encore que tout ce qu'elle imaginait. La clé de l'énigme est dissimulée dans son propre passé...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre

Je vais vous le dire d'emblée: oui ma note est sévère. Oui je suis très déçue! J'avais vraiment bien aimé Starters, ce livre dystopique qui tentait de prendre des allures de thriller. Je me souviens que j'avais été engloutie par l'univers et n'avait plus lâché le livre! J'en attendais pas moins de Enders et pourtant.... Enders aurait pu être un petit bijou s'il avait été exploité autrement. Alors que dans le premier tome, la succession d'événements semblait logique, ici elle étouffe le roman. Lissa Price est allée beaucoup, beaucoup, mais beaucoup (j'insiste!) trop vite. Et bam, on enchaîne tous les événements avec le plus grand détachement possible. J'ai l'impression qu'on a dit à l'auteure: "voilà, tu as 400 pages pour résoudre ton histoire." Et bien pour une fois, j'aurai aimé qu'il y ait un troisième tome!

Difficile de vous parler de l'histoire car comme dit, on est assommé de découvertes, révélations...Ca ne s'arrête jamais. Ha c'est un mal pour un bien. On en apprend des choses! Mais seulement en surface: c'est un des gros reproches que je fais au livre. Rien n'est creusé! Ni les révélations et surtout, surtout les personnages! Enfin bon, ils vivent quand même des trucs de dingue, des traumatismes et tout passe comme une lettre à la poste... On essaie de nous faire croire que les personnages se sentent touchés mais ça ne marche pas, non pas une seconde. Ce livre est donc très froid et c'est réellement dommage...

Oui et agaçant, parce que l'héroine est une idiote. Certes courageuse, et déterminée (je lui reconnais bien ça, c'est une battante) mais Callie a beaucoup changé depuis le 1er tome, et je ne sais pas comment d'ailleurs. Elle est très ennuyeuse dans le sens où on la décrit comme super intelligente mais elle n'attire que les ennuis. Elle fait confiance à tout le monde et n'importe qui, fonce tête baissée, ne réfléchit pas avant d'agir mais après: que c'est bête! Qui plus est, les situations dans lesquelles elle se fourre sont énormes et elle arrive toujours à s'en sortir: chapeau. Les autres personnages ne sont pas en reste: Michael est là pour faire joli (son personnage ne sert strictement à rien) et Tyler est inexistant (pourtant on nous en parle, comme pour nous toucher, nous sensibiliser). Les seuls qui se démarquent sont le méchant qui tire les ficelles et Hyden, un nouveau. Ils sont intéressants et apportent la touche de stress et de mystère: on veut savoir ce qu'ils cachent!!!!

Oui, vous le remarquez, je n'en rate pas une mais je suis frustrée car Enders avait tout pour être génial! Je dois au moins lui reconnaitre une chose: c'est un véritable page-turner et on a pas le temps de soufller. Même si l'histoire est mal exploitée, on est avide et on tourne les pages très vite. Mais hormis ça...tout se règle bien facilement et on a encore beaucoup de questions au final (le but de la banque des corps est survolé, la guerre des spores est toujours aussi inconnue au bataillon).  Bref, Lissa Price a gâché son livre en voulant aller trop vite: l'action c'est bien, cela tient en haleine le lecteur, mais aucune émotion, aucun partage, aucune profondeur. Et au bout du compte ça fait défaut au roman....

Tout de même, si vous avez apprécié Starters, ne vous laissez pas décourager par mon avis. Je suis exigeante et aime la profondeur des personnages. Cela dit, le côté action et rebondissements du livre devraient plaire à la majorité. Et puis comme je le dis toujours: se faire son propre avis c'est ce qu'il y a de mieux! Cette duologie avait un excellent potentiel, avec un premier tome haletant et une suite clairement en demi-teinte. L'univers n'en reste pas moins intriguant et assez unique dans son genre.

dimanche 6 octobre 2013

Mystic City

547056_10151899281051142_1926458242_n

  • Nom: Mystic City [Mystic City #1] de Théo Lawrence
  • Lu en: français (414 pages)
  • Sorti en: A paraitre le 2 janvier 2014
  • VO: paru sous le même nom en janvier 2012
  • Ma note

Aria Rose, la plus jeune héritière d’une des deux plus puissantes familles rivales de Mystic City, se retrouve promise à Thomas Foster, le fils des pires ennemis de ses parents. Leur union est sensée mettre fin à des décennies de vendetta politique, et réunir les habitants des Aeries, la classe dominante de la ville, contre les Mystiques bannis qui errent et fomentent dans ses bas-fonds.
Mais Aria ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ; de fait : elle se réveille un matin avec de grandes zones d’ombres dans sa mémoire. Et elle ne parvient pas à comprendre pourquoi ses parents auraient accepter de s’unir aux Foster en premier lieu. Quand Aria rencontre Hunter, un rebelle et séduisant Mystique des bas-fonds, elle commence à retrouver des bribes de souvenirs, et comprend qu’il détient la clé de son passé. 
Les choix qu’elle sera amenée à faire sauveront ou condamneront la ville – et sa propre existence.

Un grand merci à PKJ. pour l'envoi de ce livre

Mystic City fait partie de mes envies VO depuis sa sortie en janvier 2012. Mais je n'avais pas eu l'occasion de me l'acheter. La semaine dernière, quand PKJ a proposé des Epreuves Non Corrigées, j'ai sauté de joie et sur l'occasion! Je ne savais même pas qu'il sortait en français! Bref, il est arrivé rapidement à la maison et aussitôt reçu, aussitôt lu. Et ce fut un joli petit coup de coeur!

La phrase d'accroche sur la couverture du livre a visé juste: nous nous plongeons dans une histoire moderne de Roméo et Juliette. Mais quand je dis moderne, ça l'est vraiment! Après le réchauffement climatique et la montée des eaux, les villes ont du être revues...en hauteurs. Construites par un groupe de gens aux pouvoirs extraordinaires, les Mystiques, la ville de New York se pare maintenant de bâtiments aux étages infinis, aux passerelles, le tout à une hauteur vertigineuse. Seulement, si les Mystiques ont donné énormément de leur énergie pour bâtir les villes, ils ne vivent pas dans les Hauteurs, mais dans les Bas-Fonds. Etranges, puissants, avec leurs pouvoirs tout aussi fascinants qu'incroyables (je vous cite par exemple: passer entre les murs, guérrir, prendre l'apparence d'autrui), ils sont néanmoins craints par la société d'en haut. Relégués avec les pauvres, les Mystiques déclarés sont drainés de leur énergie pour s'assurer qu'ils ne feront de mal à personne. Sauf que bien sur, une poignée n'est pas pour ce système: les rebelles. Et c'est bien eux qui vont poser problème.

En haut, à contrario des bas-fonds où les gens côtoient les eaux sales, la chaleur suffocante et les quartiers en ruines, les gens des Hauteurs représentent la bourgeoisie. Elle est dirigée par deux familles extrêmement puissantes: Les Foster et les Rose. Ces deux familles se détestent. Enfin jusqu'à aujourd'hui: en effet, le mariage d'Aria Rose et de Thomas Foster vient d'être annoncé.

Voilà, il fallait un peu éclaircir le contexte qui est assez complexe mais très bien amené. Aria Rose est notre héroine et vient de subir une opération après avoir fait une overdose de stic (de la drogue conçue à partir d'énergie mystique). Les conséquences sont qu'elle ne se souvient plus de rien. Le réveil est d'autant plus brutal qu'on lui annonce son mariage avec Thomas Foster, le fils de la famille ennemie, qui pour l'occasion, a décidé de s'unir à la famille Rose. La jeune fille souffre beaucoup car elle ne se souvient pas de Thomas. Elle a beau chercher, elle ne comprend pas comment elle a pu tomber amoureuse de lui. Et la version de ses parents ne lui suffit pas. Aria n'est pas du genre à obéir: avec elle, on part à la recherche de ses souvenirs et on embarque pour une aventure superbement bien menée.

Je n'en dirai pas plus sur l'intrigue mais dites vous bien qu'elle est géniale. Aria est une héroine comme je les aime. Elle a beau vivre dans le luxe, elle n'est pas aveuglée par le pouvoir comme sa famille. Sensible, courageuse, elle partira à la recherche de ses réponses, quitte à se mettre en danger. On découvrira alors le monde cruel dans lequel elle vit. Je l'admire sincèrement pour avoir tenu le coup. Avec une famille comme la sienne, je serai partie en courant! Les Rose sont exécrables. Mais vraiment, c'est une horreur. J'ai été choquée plusieurs fois d'ailleurs par le comportement des parents, du frère, à vous glacer le sang. Le pouvoir, c'est tout ce qui les intéresse, et croyez moi, tout n'est que mensonges, manipulations. Le lecteur est comme Aria, à la recherche de la vérité et franchement, on se fait berner, on est surpris et on en redemande! L'intrigue est vraiment prenante, avec des enjeux politiques importants qui entrainent la folie. C'est dingue!

Dans ce chaos, dans ce jeu des apparences, il y a aussi une très belle histoire d'amour, à la Roméo et Juliette donc. Même si on ne voit pas beaucoup Hunter, chacune de ses apparitions était un délice. J'ai adoré ce personne qui transpire le charisme. J'ai trouvé ce couple très convaincant et pourtant, leur histoire n'est pas simple. Elle est profonde et difficile mais sincère. Ensemble, ils forment un duo soudé et ça j'ai toujours aimé dans les livres. Les personnages secondaires ont également leur place dans le roman, bien que certains soient complètement transparents (comme Thomas ou Kiki, très cliché la meilleure amie) tandis que d'autres sont étonnants!!

Alors franchement entre amour, trahisons, action, passion, rébellion, ce livre est un condensé de bonheur! Certes le début est assez lent mais une fois que le contexte est posé, le rythme ne faiblit pas et on ne lache pas une seconde le livre! L'écriture de Théo Lawrence est aussi très plaisante: il sait doser son récit, entre descriptions et dialogues, les pages se tournent avec une aisance déconcertante. Bref, ce livre est vraiment magique. Il est bourré d'action et de sentiments, j'ai tout simplement adoré!