► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 16 mai 2014

[Teaser Concours] Découvrez le livre qui sera à gagner sur le blog | 2

teaser-livre-surprise

Je vous en parlais il y a quelques jours, un nouveau concours va voir le jour sur le blog très prochainement! En attendant, je vous propose de reprendre le principe des Teasers comme pour le concours de Mystic City. Au programme: extrait, indices et trailer! 


 

  • Second Teaser: L'auteur(e) nous parle du roman

Je vous propose un extrait d'une interview où l'auteur(e) parle de son roman. 

>> Le roman parle de nombreux sujets. Cela va de la vie de famille difficile à la puissance que peut avoir la musique sur le monde. Mais c'est avant tout une histoire d'amour, celle du premier amour.

Ma motivation était que les gens ressentent l'amour, qu'ils le perçoivent de manière très réelle. S'ils sont jeunes et qu'ils ne sont encore jamais tombés amoureux, cette histoire leurs permet de découvrir ce sentiment nouveau. Et s'ils sont plus âgés, de se remémorer ce sentiment.

>> Les émotions sont très fortes dans le roman, est ce que c'est réel?

Je le ressens comme tel. Je ressens les choses vraiment très intensément. Je pense aussi que la vie peut être bien plus romantique si on lui donne cette chance. Quand je regarde ces comédies romantiques à la télé et que les deux protagonistes - beaux comme des dieux mais exécrables dans leur comportement - ne s'apprécient pas, mais qu'à un moment s'embrassent par hasard et décident de se mettre ensemble car subitement ils ressentent des choses, ça n'est pas réel. Ce n'est pas comme ça que les gens tombent amoureux. Les comédies romantiques vendent des choses qui n'existent pas.

>> Pensez vous que les garçons vont lire ce roman? On dit toujours que les filles n'ont aucun mal à lire un livre destiné aux garçons, mais qu'en est-il ici?

Et bien, c'est écrit des deux points de vue, celui de la fille et celui du garçon. Donc j'espère qu'ils le liront. D'autant plus que la couverture ne présente pas seulement la fille, mais les deux. Cela donne une chance que les lecteurs masculins le liront.

***

Posté par CeReSu à 17:10 - - Commentaires [5]
Tags : ,

mercredi 14 mai 2014

[Teaser Concours] Découvrez le livre qui sera à gagner sur le blog | 1

teaser-livre-surprise

Je vous en parlais il y a quelques jours, un nouveau concours va voir le jour sur le blog très prochainement! En attendant, je vous propose de reprendre le principe des Teasers comme pour le concours de Mystic City. Au programme: extrait, indices et trailer! 


 

  • Premier Teaser: Une histoire d'amour hors du temps

Je vous propose de découvrir pour ce premier teaser, 3 extraits du roman. 

"Tu m'as sauvé la vie. Pas pour toujours, pas pour de bon. Probablement temporairement. Mais tu m'as sauvé la vie et maintenant je suis à toi. La fille que je suis maintenant est à toi. Toujours."

"Elle n'était jamais belle. Mais elle ressemblait à une oeuvre d'art, et l'art n'est pas supposé être beau, il est supposé nous faire ressentir quelque chose."

"Quelle sont les chances que vous rencontriez quelqu'un comme ça? Quelqu'un que vous pourriez aimer pour toujours, et qui vous aimerait en retour? Et que feriez-vous si cette personne était née à l'autre bout du monde? "

Posté par CeReSu à 18:26 - - Commentaires [5]
Tags : ,
lundi 12 mai 2014

Maybe Someday

maybe someday

 

  • Nom: Maybe Someday de Colleen Hoover
  • Lu en: anglais (372 pages)
  • Sorti le: 18 mars 2014
  • Niveau de compréhension: facile (idéal pour débuter la VO)
  • VF: paru sous le même nom le 7 mai 2015

A vint-deux ans, Sydney mène une belle vie : elle va à l'Université, a un job, est amoureuse d'un garçon formidable, Hunter, et elle partage un appartement avec sa meilleure amie, Tori. Mais tout change quand elle découvre que Hunter la trompe. Elle devra alors décider ce qu'elle va faire de sa vie. Rapidement, Sydney va être captivée par son mystérieux et attractif voisin, Ridge. Elle ne peut s'empêcher de le regarder ou d'écouter la façon passionnée dont il joue de la guitare chaque soir sur son balcon. De son côté Ridge découvre quelque chose qui concerne Sydney. Ils vont très vite avoir besoin l'un de l'autre dans plus d'un domaine.

Traduction du résumé par Les Chroniques d'Evenusia.

J'ai déjà eu de nombreux coups de coeur. Mais ce coup de coeur-ci est différent. Il est plus profond je crois. A l'heure où je tape ces lignes, je ne sais toujours pas comment je vais mettre des mots sur mon ressenti. J'ai vécu tellement de choses avec ce roman... 

Je crois que le résumé raconte très bien à lui seul l'histoire. Sydney va avoir 22 ans dans quelques jours. Cela fait aussi quelques temps qu'elle observe son voisin jouer de la guitare sur son balcon tous les soirs. Bien que Sydney ait un copain, elle ne peut s'empêcher d'être subjuguée par le talent du jeune inconnu. Alors qu'elle pensait l'écouter en toute discrétion, c'est loupé.

Ridge compose des chansons pour son frère. Mais en ce moment il bloque. Alors, quand il repère Sydney chanter des paroles encore inconnues sur ses propres compositions, il lui demande sans détour de lui écrire quelques lyrics. Réticente au début, Sydney va vite accepter. Et pour cause, écrire des chansons avec Ridge va devenir son pilier dans la vie. Après avoir découvert que son copain et sa meilleure amie couchaient ensemble, Sydney se retrouve à cohabiter avec Ridge. Le début d'une longue histoire...

Une histoire magnifique et tortueuse. Je ne sais toujours pas comment vous transmettre par écrit tous les sentiments que j'ai ressenti face à ce roman. Sydney est une jeune femme que j'ai beaucoup aimé suivre. Elle est très forte et garde la tête haute malgré la difficulté de l'épreuve. Puis Ridge la fascine tellement... On la comprend, j'ai tout de suite craqué pour ce personnage. Il est hors du commun. Il n'est pas comme tous les autres. Et c'est une révélation tellement énorme qu'inattendue qu'elle m'a surprise. Elle m'a fait découvrir l'histoire sous un autre angle. C'était encore plus puissant, plus vibrant, plus touchant, plus vivant. C'était magique.

Car la relation qui se développe entre Sydney et Ridge est magique. Et cela grâce à la musique. A cette passion qu'ils partagent. On assiste avec eux à la création d'une chanson. De sa mélodie, de ses vibrations, de ses paroles, de sa signification. C'est magnifique. Encore plus que ces chansons existent et qu'on peut les écouter en lisant. Je vous assure que le roman prend vraiment une dimension particulière. C'est une expérience unique. J'ai adoré ces moments-là.

On assiste aussi à la naissance de sentiments qui sont incroyablement justes mais aussi terriblement mal venus. Sydney et Ridge le savent et font tout pour battre ce qu'ils ressentent. Pour eux-mêmes. Pour ceux qui les entourent. Parce que parfois, on ne sait plus comment réagir quand notre coeur nous dicte une chose mais que la raison ne veut rien entendre. Ce livre nous démontre à quel point l'amour est une force comme une faiblesse. A quel point nos croyances nous définissent. A quel point le coeur finit par avoir la raison. 

Dans tout ce tourbillon émotionnel, on ne peut aussi que s'attacher aux personnages. A Sydney et Ridge, mais aussi à Warren, l'ami un peu bizarre mais loyal, à Maggie, l'autre fille. Chacun a sa place dans cette histoire, chacun y apporte sa personnalité. C'est un vrai régal et on les aime tous. 

J'ai encore tellement de choses à dire sur ce roman mais je ne trouve pas les bons mots. Tout ce que je peux dire c'est que Colleen Hoover a ce truc qui fait que je tombe amoureuse de ses livres. Maybe Someday est terriblement magnifique, réaliste, touchant et émouvant. Je ne peux que vous le conseiller, assurément.

Note: Vous pouvez écouter et lire les paroles des chansons du roman sur ce site. Je vous conseille bien sur de lire le livre en même temps!

samedi 10 mai 2014

Uninvited [Uninvited #1]

uninvited

 

  • Nom: Uninvited [Uninvited #1] de Sophie Jordan
  • Lu en: anglais (372 pages)
  • Sorti le: 28 janvier 2014
  • VF: non prévue pour l'instant
  • Ma note

Lorsque les tests de Davy Hamilton reviennent positifs concernant le Syndrome à Tendance Meurtrière -alias le gène tueur-elle perd tout. Son petit ami la plaque, ses parents ont peur d'elle, et elle peut oublier son avenir brillant à la Juilliard School. Davy ne se sent pourtant pas différente, mais les gènes ne mentent pas. Un jour, elle va tuer quelqu'un.

Voilà un livre révoltant. C'est le premier mot qui me vient à l'esprit. Je félicite Sophie Jordan pour avoir réussi le pari d'écrire un livre aussi juste. J'avais découvert l'auteure avec sa trilogie Firelight et j'ai été séduite par ce nouveau roman, très différent de sa première saga young adult. Bien qu'en apparence classique, Uninvited fait inévitablement réfléchir.

L'histoire? Elle est très simple. Davy, 17 ans, vit une vie paisible. Brillante, Davy excelle en musique: piano, guitare, flûte, la jeune fille maîtrise aussi bien une panoplie d'instruments que le chant. Promise à un bel avenir à la Julliard, Davy a aussi une meilleure amie et un petit copain avec qui cela semble sérieux. Mais un beau jour, elle apprend qu'elle est porteuse du STM, autrement dit le Syndrome à Tendance Meurtrière. Et c'est tout son monde qui s'écroule.

Et c'est là que l'auteure nous démontre toute la force de son roman. Parce que Davy n'est plus rien. Un jour elle nourrit des rêves d'avenir, de carrière; un autre, elle est considérée comme dangereuse, comme une paria qu'on doit éliminer. Comme ça, sur un simple test ADN. Tout ce que vous êtes n'existe plus, il n'y a plus que le gêne meutrier qui vous définit. Et c'est vraiment révoltant. On suit alors Davy dans "l'après". Sa nouvelle vie. Ses nouveaux droits. Ses obligations. Mais aussi son désespoir. Ses amis qui la traitent de criminelle alors qu'un jour auparavant faisaient la fête avec elle. Ces mêmes amis qui la dénoncent! Son petit copain aussi con que profiteur. Ses parents effrayés, impuissants et complètement passifs. Davy est seule. Enfin, c'est ce qu'elle croit car sa rencontre avec d'autres porteurs va tout changer...

Il est très difficile de décrire ce qu'on ressent face à la justesse des sentiments présents ici. Le traitement qu'on réserve aux porteurs du gêne est pire qu'affligeant. Le regard que portent les gens est affolant. Le lavage de cerveau des médias est effrayant. La passivité des proches est atroce. Bref, c'est un livre très dur où subsiste peu d'espoir mais qui est très réaliste. Comment réagir si vous appreniez que votre meilleur(e) ami(e) était porteur d'un gêne dangereux? Malgré votre bonne volonté et votre amitié sincère, ne vous laisseriez-vous pas avoir par la peur? Par cette propagande? Sûrement que si. Et c'est ça qui est flippant!

Le roman est découpé en deux parties: la première nous familiarise avec l'univers, on se fait à l'idée, comme Davy, que rien n'est plus pareil quand on est porteur du gêne. On ressent ce que ça fait d'être de l'autre côté. Cette partie du livre est assez lente et longue, mais les sentiments priment donc ça passe bien. La seconde partie est plus violente et nous confronte vraiment à la réalité d'être un porteur. Chacun pour soi. Ou la violence est présente, sans limites. Ou les plus forts gagnent. Les plus faibles exclus, voire éliminés. Si cette seconde partie est plus dynamique, elle est aussi plus sombre et plus déprimante. Notre héroine étant confrontée à des horreurs. Elle est alors difficile à supporter - même si on la comprend - j'ai eu du mal. A force de ressasser ses pensées, le récit s'est quelque peu alourdi. Je pense que l'auteure a voulu en faire un peu trop dans cette partie. Cela dit, elle reste intéressante car on apprend à mieux connaitre nos personnages, leurs relations évoluent à petits pas, pour finalement nous laisser sur une fin très ouverte qui promet un second - et dernier - tome très différent de celui-ci! 

Un livre à lire donc, certes un peu lent, mais qui reste très bien construit. J'ai beaucoup apprécié le fait que ce roman fasse réfléchir sur nos comportements et nos croyances, en particulier dans une société comme celle d'aujourd'hui.

Posté par CeReSu à 08:54 - - Commentaires [2]
Tags : , ,
mardi 6 mai 2014

Le cercle des 17 [Michael Vey #1]

cercle des 17 bis

  • Nom: Le cercle des 17 [Michael Vey #1] de Richard Paul Evans
  • Lu en: français (443 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le nom "The prisoner of cell 25" en aout 2011
  • Ma note

Michael Vey ressemble à n’importe quel lycéen de 14 ans. Sauf qu'il souffre du syndrome de la Tourette. Qu'il est régulièrement tourmenté par les caïds de son école. Que son meilleur ami est un geek. Que ses parents sont fauchés. Et surtout, il possède un super pouvoir : il irradie d'électricité. Il croit être unique en son genre, jusqu’à sa rencontre avec Taylor, une pom-pom girl qui lui révèle qu'elle possède les mêmes pouvoirs. C’est le début d’une quête pour découvrir si d’autres êtres électriques existent, aux côtés de son meilleur ami, Ostin, et de Taylor. Mais les adolescents attirent l'attention d'un groupe qui vise à contrôler les êtres électriques... Michael va devoir rassembler tous ses talents et pouvoirs pour leur faire face.

Un grand merci à PKJ. pour l'envoi de ce livre.

Lire un jeunesse de temps en temps, c'est plutôt relaxant! Et dans cette catégorie, je dois dire que Le cercle des 17 remplit bien son contrat! J'ai passé un très bon moment en compagnie de Michael et de ses amis.

Notre héros, à peine agé de 15 ans, est le souffre douleur du bahut. Cette situation est très difficile à supporter d'autant plus que Michael a un super pouvoir et qu'il pourrait aisément se défendre. En effet, Michael est un enfant dit "électrique". Il peut générer une dose de volts et ainsi se battre contre les petits caïds. Mais jusqu'ici, le jeune garçon a tout fait pour garder son secret.... un secret. Mais lors d'une énième altercation avec les p'tits morveux du bahut, Michael utilise son pouvoir et se met alors à jour.

Il rencontre Taylor, une pom-pom girls qui lui apprend qu'elle est comme lui sauf que ses pouvoirs diffèrent. Aussi étrange qu'excitant, Michael et Taylor décident de monter un club pour ainsi mieux comprendre leurs origines. Aidés d'Ostin, le meilleur ami de Michael, complètement balèze en science, ils découvrent que leurs pouvoirs ne sont le fruit d'une machination abominable. Malheureusement, les jeunes gens se font traquer...

Le livre est divisé en 4 parties. Les deux premières mettent en lumière la vie de Michael, son passé, ses journées à l'école.... On apprend tout simplement à faire sa connaissance. Le roman est alors classique et on attend le moment où cette fameuse organisation va passer à l'action. En attendant, notre héros se lie d'amitié avec Taylor qui sera elle aussi un fil conducteur de l'intrigue. Quant aux autres parties du roman, elles nous mènent au coeur de ce groupe machaviélique, prêt à contrôler les êtres électriques. 

Si la première moitié du roman est donc relativement calme et classique, j'ai beaucoup apprécié la seconde moitié. L'action se met en place et le rythme s'accélère. On en apprend plus sur cette organisation et c'est franchement intéressant. Le tout est réellement bien amené, on ne s'ennuie pas une seconde. On tourne les pages encore et encore et nous aussi, on se sent faire partie du groupe de Michael. Même si c'est relativement facile pour nos héros, on ne peut que se prêter au jeu et stresser en espérant qu'ils sauront faire face aux dangers.

Les personnages sont d'ailleurs très attachants, j'ai beaucoup aimé le héros, il se prend pas la tête, est très attaché à sa famille et ses amis et n'hésite pas à foncer pour les protéger. Ostin est un peu le meilleur ami cliché - vous savez celui qui pense qu'à bouffer, qui est ultra transparent dans une foule mais qui est un véritable génie - tandis que Taylor se révèle plutôt sympathique (mais sans plus pour ma part). L'organisation est aussi très intéressante à suivre, Hatch est un véritable taré et ça se sent à chaque fois qu'il apparaît, à vous donner des frissons dans le dos. J'ai hâte d'en savoir plus dans le prochain tome!

Le roman se lit extrêmement vite avec tous ces bons ingrédients réunis. Le récit propose énormément de dialogues à contrario de descriptions, ce qui rend le style dynamique mais également très jeunesse. On peut avoir le sentiment de rester en surface mais l'histoire est tellement sympathique qu'on y fait plus attention. Quoique... j'avoue que j'aurai aimé avec plus de diversité face à certaines expressions, j'ai fait une grosse fixation sur "envoyer la sauce" qui revenait à chaque page! L'alernance des points de vue après une centaine de pages peut aussi être déroutante au départ (passant de la 1ère personne pour Michael à la 3ème personne pour Taylor) mais se révèle très utile par la suite. Hormis cela, le cercle des 17 promet un très bon moment de divertissement!

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!


lundi 5 mai 2014

Eleanor & Park

eleanor_couv_mini

  • Nom: Eleanor & Park de Rainbow Rowell
  • Lu en: français (380 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le même nom en février 2013 (seconde édition)
  • Ma note

1986. Lorsqu'Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon timide, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par un amour commun pour les comics et les Smiths... Et peu importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et que sa vie chez elle est un véritable enfer : Park, pourtant si solitaire et secret, est prêt à tout pour la sortir de là. 

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Je ne sais pas comment je vais écrire cette chronique. J'ai tellement aimé ce livre. Non c'est plus que ça, ce livre m'a fait vibrer. Il est tellement magnifique, que j'en ai des frissons rien qu'à vous écrire, là maintenant. C'est une histoire hors du commun, passionnante et passionnée. Eleanor & Park, voilà des personnages que je n'oublierai pas de sitôt.

L'histoire se déroule en 1986. Eleanor débarque dans son nouveau lycée. Dans le bus, elle se retrouve coincée à côté de Park, ce débile d'asiat' comme elle dit. Pourtant, c'est le seul qui lui a proposé de venir s'asseoir. Tous les autres se sont moqués d'elle. L'ont reluquée comme si elle était une chose venue d'une autre planète. Évidemment, quand on est rousse, les cheveux sauvages, un peu trop ronde et qu'on a une dégaine vestimentaire qui fait plus homme que femme, on ne passe pas inaperçu. Sauf que tout cette façade cache quelque chose. Un passé terrifiant. Un présent douloureux. Un futur incertain. Et seul Park percera les remparts d'Eleanor.

J'ai adoré leur rencontre. Ce lien qui se créé chaque matin et chaque soir dans le bus. Le fait qu'ils se découvrent des points communs. Qu'ils en viennent à penser l'un à l'autre pendant la journée. Qu'ils attendent le moment du bus avec impatience. Cette découverte de l'autre se fait tellement en douceur qu'elle est magnifique. En même temps, elle est tellement forte. Eleanor et Park deviennent dépendants l'un de l'autre. Ils ne peuvent plus se passer de la compagnie de l'autre. Mais tout ça, se fait dans la subtilité. Dans le temps. Ce qui est puissant.

Le roman ne tourne alors qu'autour des vies de Eleanor & Park. Eleanor et sa drôle d'attitude. Park et ses origines asiatiques. Eleanor et son lourd secret. Park et son identité. Croyez moi, leurs histoires respectives sont touchantes. Surtout Eleanor. Mon dieu, elle prend aux tripes. Elle fait peur. Oui, on a peur pour Eleanor chaque jour. Je ne sais pas comment elle a fait. Peut être que finalement, c'est Park qui lui a donné toute cette force. Parce que tout ce qu'elle représente découle de ce qu'elle vit. Mais personne ne le voit. Sauf Park. Qui fera tout pour l'aider. Qui l'intégrera à sa famille. Qui assurema le fait d'aimer une fille pas comme les autres. 

Je pourrai vous parler des heures de ce roman, de cette histoire d'amour, mais tout ce que je peux vous dire c'est de le lire. C'est un amour si puissant, hors du temps, qu'il ne peut que vous toucher. Quand vous refermez le livre, vous êtes frustrés qu'il soit fini. Vous avez même envie de pleurer. Les émotions sont intenses et vous emmènent dans un tourbillon dévastateur. J'ai pleinement vécu ce livre et j'y repense encore presque tous les jours. Comme si Eleanor & Park étaient devenus des modèles. 

Rainbow Rowell offre donc ici une histoire sublime, unique, qui nous fait complètement rêver. Comme quoi, quand l'amour, avec un grand A, vous tombe dessus, vous êtes prêts à tout surmonter.

lecture-commune

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche! Vous pouvez découvrir son avis sur le livre sans plus tarder!

dimanche 4 mai 2014

White Hot Kiss [The Dark Elements #1]

whitehotkiss

 

  • Nom: White Hot Kiss [The Dark Elements #1] de Jennifer L. Armentrout
  • Lu en: anglais (384 pages)
  • Sorti le: 25 février 2014
  • VF: pas d'infos pour l'instant
  • Ma note

Layla, 17 ans, veut simplement être normale. Mais comme ses baisers tuent tous ceux qui possèdent une âme, elle est tout sauf normale. À moitié démon et à moitié gargouille, Layla possède des dons uniques. Élevée parmi les Wardens, une race de gargouilles chargées de traquer les démons et de protéger l’humanité, Layla essaie se fondre dans la masse, ce qui signifie dissimuler à ceux qu’elle aime son côté obscur, notamment à Zayne, le Warden beau à se pâmer et totalement hors-limites pour qui elle a le béguin depuis toujours. Puis elle rencontre Roth, un démon tatoué et diaboliquement sexy qui prétend connaître tous ses secrets. Layla sait qu’elle ne devrait pas se rapprocher de lui, mais elle n’est pas sûre de le vouloir – surtout quand tout son problème avec les baisers n’a plus de raison d’être, puisque Roth n’a pas d’âme. Mais quand Layla découvre qu’elle est la cause d’un violent soulèvement démoniaque, accorder sa confiance à Roth ne pourrait pas seulement détruire ses chances avec Zayne… mais aussi faire d’elle une traître pour sa famille. Ou, pire encore, signifier la fin du monde.

Résumé traduit par Secret Forbidden World.

Jennifer L. Armentrout did it again!!! Je suis vraiment fan de cette auteure, pour l'instant, tous ses livres me ravissent! White Hot Kiss ne déroge pas à la règle. En lisant le résumé, je m'attendais à quelque chose d'original et j'ai été servie. Le monde créé par l'auteure est réellement intéressant. Bien que dans le fond la trame soit classique - il faut le reconnaître - on est très vite happé par cet univers. Le style de l'auteure n'y est pas étranger, addictif et fluide, comme à son habitude.

Le début peut être déroutant. On est d'emblée projeté dans un monde où les démons existent tout comme les gargouilles. Ces dernières se sont même révélées aux yeux du monde, de fait chacun est conscient de leur présence. En revanche, leur but a été légèrement modifié: les humains ne savent pas que des démons courent les rues...Dans ce joyeux chaos nous suivons Layla, notre héroine. Layla vient d'avoir 17 ans et vit parmi les gargouilles, plus communément appelées Wardens. On pourrait croire que Layla est comme eux, ce qui est le cas... à moitié. En effet, la jeune fille est née des amours entre un démon et un warden. Du sang démoniaque coule également dans ses veines, ce qui la rend très spéciale.

Spéciale, mais aussi dangereuse dans un certain sens. La pauvre ne sait pas toujours où est sa place et c'est ce qui la rend très attachante. Dans une vie tout sauf ordinaire, Layla va tout de même à l'école pour tenter d'être "normale". On y rencontre alors ses amis Stacey et Sam qui viennent apporter la touche légère et humoristique au roman. Pour le reste, lorsque Layla rencontre Roth, un démon supérieur, c'est tout son univers qui bascule.

Et nos convictions aussi, par la même occasion! Roth, un démon. Roth, celui qui m'a fait complètement craquer. A première vue, il est un peu cliché, vous savez il est à tomber par terre, il a un humour assez douteux, voire même un peu obsédé mais en fait, si on gratte cette surface, on a là un personnage hyper attachant. Qui aurait cru qu'un jour je sois supportrice des démons? Car oui, dans ce livre, j'ai détesté les Wardens, qui s'auto-proclament "sauveurs du monde". En gros, les gentils. Sauf qu'ils sont un peu trop imbus d'eux-mêmes. Ils cachent des choses. Je n'ai pas du tout accroché à leur philosophie, encore moins au traitement qu'ils infligent à Layla. Et même si Zayne est décrit comme protecteur envers Layla, il m'a bien deçue et ce, à maintes reprises. 

Non vraiment, ce que j'ai préféré par dessus tout, c'est le duo Layla/Roth. Notre héroine est bien plus intéressante quand elle est en présence du démon, à contrario de Zayne où on est face à une gamine de 12 ans qui n'arrête pas de s'effacer et de s'excuser. Avec Roth, elle se réveille, elle s'impose. Ce duo improbable m'a fait tourner la tête. Une phrase, une seule phrase a bouleversé toute ma vision du roman. C'était juste magique!! Et aussi déchirant. Car l'action s'installe progressivement, et elle explose à la fin. Elle nous laisse pantelants. Avec une seule envie, avoir la suite entre les mains.

Vous l'avez compris, j'ai vraiment plus qu'aimé ce premier tome, l'univers original, les révélations, les personnages, le style addictif de l'auteure, tout y est pour vous faire passer un excellent moment. Un incontournable!

lecture-commune

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche! Vous pouvez découvrir son avis sur le livre sans plus tarder!

In My Mailbox (94)

P1040205

Cette semaine, j'ai reçu quelques belles choses!! Commençons par mon achat dit "obligatoire" chez Belgique Loisirs. J'avoue n'avoir rien trouvé de spécial si ce n'est Je m'appelle Budo de Matthew Dicks. J'avais retenu que Justine du blog Fairy Neverland avait beaucoup aimé, et c'est globalement ce qui m'a décidée lol. Puis j'avoue que la couverture est réellement superbe.

P1040206 P1040207

Hier, avec Maelle du blog The Notebook 14, nous avons fait un échangé de colis pour le SWAP VO et j'ai donc été très gâtée! Maelle a choisi pour moi Defiance de C.J Redwine - une dystopie que je voulais depuis longtemps -, The Assassin's Curse de Cassandra Rose Clarke - une aventure de pirate à la couverture magnifique- et Uninvited de Sophie Jordan que je suis déjà entrain de lire! J'avais découvert l'auteure avec Firelight (Lueur de feu en VF) et j'avais apprécié son style. Son nouvel univers - basé sur un gène tueur - semble très intéressant! Voilà pour cette semaine!

Icon in my mailbox ok

samedi 3 mai 2014

[SWAP VO 2ème Edition] Réception du colis

Sans titre-1

Le contenu du colis:
- 1 à 3 livres en anglais
- 1 ou plusieurs surprises.
- 1 marques pages au moins
- 1 jolie carte
- 1 gourmandise ou boisson


Le SWAP VO me tenant particulièrement à coeur, j'ai participé à la seconde édition avec joie! Cette fois-ci c'est avec Maelle du blog The Notebook 14 que je me suis associée! Et je dois dire que ce binôme a été parfait! Comme nous habitons pas loin l'une de l'autre, nous avons échangé ce Swap en "direct live"! Ce qui était vachement plus sympa!! Sans tarder, voici mon colis! 

P1040188 P1040189

Côté livres, Maelle a choisi:

  • Uninvited de Sophie Jordan (en hardback)
  • Defiance de C.J Redwine
  • The Assassin's Curse de Cassandra Rose Clarke

Côté surprises:

  1. Des oréos (mon péché mignon)
  2. Des marques-page
  3. Une jolie carte
  4. De superbes boucles d'oreilles
  5. Un miroir de poche aux couleurs de l'Angleterre
  6. Un livre de recettes new-yorkaises (pour des desserts)
  7. Un petit cochonnet anglais 

Voilà, que dire? C'est un très chouette colis!! J'adore les livres choisis, ils sont en plus trop beaux!! Je remercie encore une fois Maelle pour ce joli SWAP mais aussi pour la belle journée passée ensemble à papoter!! Vivement un prochain swap (comme on dit, jamais deux sans trois!) ♥ 

Posté par CeReSu à 19:53 - - Commentaires [9]
Tags : ,
jeudi 1 mai 2014

Le Top et le Flop du mois (6 | avril 2014)

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Le Top

Déjà un nouveau mois! Le constat de mes lectures est un peu triste pour avril, il faut l'avouer! Seulement 4 livres lus (dont deux lectures secrètes) et un 5ème entamé. Pas très glorieux, donc j'espère faire mieux pour mai! Pour le top, une de mes lectures secrètes m'a complètement fait vibrer mais je ne pourrai en parler que dans quelques jours. Du coup, je choisis sans hésitation La fille de braises et de ronces T3 - Le Royaume des Larmes de Rae Carson!

royaume_larmes

 Le Royaume des Larmes conclut à merveille cette saga surprenante! Franchement, je ne peux que la conseiller si vous ne l'avez pas lue. Rae Carson nous sert une aventure épique avec des personnages charismatiques et ô combien attachants ♥

  • Le flop

Heureusement, sur les 4 livres lus, je n'ai pas rencontré de flop!

Autre livre lu et chroniqué: L'éveil des Macchabs (3*)