► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 24 avril 2014

[Cover Reveal] Heir of Fire de Sarah J. Maas

heir of fire

Aujourd'hui, nous découvrons enfin la couverture du tome 3 de Throne of Glass de Sarah J. Maas: Heir of Fire. Et que dire, à l'image des tomes précédents, elle est magnifique!!! Heir of Fire sortira le 2 septembre en hardback et le 11 septembre 2014 en paperback. Après les événements du tome 2, ce troisième tome risque de prendre un joli tournant. Voici le résumé - à ne pas lire tant que vous n'avez pas lu le second tome - (traduit par mes soins, on copie, on crédite):

"Perdue et brisée, Le seul but de Celaena Sardothien est de venger la mort sauvage de son amie: En tant qu'assassin du Roi d'Adarlan, elle se doit de servir ce tyran, mais il va payer pour ce qu'il a fait. Tout espoir que Celaena a de détruire le roi se trouve à Wendlyn. Sacrifiant son avenir, Chaol, le capitaine de la garde du roi, a envoyé Celaena à Wendlyn pour la protéger, mais ses sombres démons s'y trouvent également. Si elle peut les surmonter, elle sera la plus grande menace d'Adarlan - et son ennemi le plus difficile. Alors que Celaena apprend sa véritable destinée,  une force brutale et bestiale se prépare à prendre l'assault. Celaena trouvera-t-elle la force de - non seulement gagner ses propres batailles - mais de mener une guerre qui pourrait opposer sa loyauté à son propre peuple contre ceux qu'elle a appris à aimer?"

Icon news


lundi 21 avril 2014

Le Royaume des Larmes [La fille de braises et de ronces #3]

royaume_larmes

 

  • Nom: Le Royaume des Larmes [La fille de braises et de ronces #3] de Rae Carson
  • Lu en: français (510 pages)
  • Sorti le: 10 avril 2014
  • VO: paru sous le nom "The Bitter Kingdom" en aout 2013
  • Ma note

La reine Lucero-Elisa, porteuse de la Pierre Sacrée du Destin, est en fuite. À la Porte des Ténèbres, ses ennemis ont enlevé Hector, l'homme qu'elle aime et le commandant de sa garde. Son royaume est au bord de la guerre civile, ses propres soldats ont même ordre de l'abattre...
Pour reconquérir son trône et sauver Hector, Elisa doit mener ses trois fidèles compagnons au coeur d'un pays de neige, de glace et de magie destructrice. Les terribles secrets qu'elle découvrira durant ce périple pourraient bien changer le cours de l'Histoire..

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Soupirs. Voilà une belle aventure qui se termine. Une aventure qui m'aura réellement surprise. Dire que je n'avais pas vraiment été convaincue par le premier tome. Dire que j'ai adoré le second. Dire que les personnages vont sacrément me manquer. Je referme ce toisième tome avec un sourire sur le visage. J'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Elisa et de ses amis à qui je me suis fortement attachée.

Après les événements du tome 2, notre jeune reine n'a d'autres choix que de s'enfuir. Recherchée, sa vie est en danger. Malgré cette menace pesante, Elisa fait preuve d'une force inébranlable: pas question d'abandonner son peuple à ces traitres. Commence alors pour elle un terrible périple vers l'ennemi de toujours: Invierne. Dans cette cité se cache les réponses que cherche Elisa ainsi qu'un traité de paix qu'elle espère bien gagner. Et c'est sans compter sur l'amour de sa vie qu'elle compter bien sauver.

Le roman nous entraine alors dans un voyage semé d'embuches, de difficultés. Nous retrouvons alors la petite bande du second tome: Elisa, Mara, Belen et Storm. Je m'étais déjà attachée à eux, mais le voyage n'a fait que renforcer ce sentiment. Tout le long, ils se dévoilent et on ne peut que les aimer. J'ai tout particulièrement apprécier Storm, l'Invierno. Comme je m'en étais doutée, l'auteure a profité de ce troisième tome pour creuser ce personnage. J'ai beaucoup aimé son rôle et sa présence. Alors que le groupe est à la recherche d'Hector, on suit également ce dernier de son côté. La double narration intervient donc à quelques moments, ce qui fut assez intéressant. Même si je n'aime pas spécialement ce procédé, il apparait ici à des moments stratégiques du récit, il n'est donc au final pas dérangeant. Puis j'ai un faible pour Hector alors le suivre, lui et ses pensées, ne m'ont pas déplu, bien du contraire.

Les personnages sont vraiment la force de cette histoire. Chacun a un rôle à jouer. Chacun a sa place. Et même si le roman souffre de longueurs à force de nous emmener aux quatre coins du monde, l'aventure est superbement bien amenée. Rae Carson prend le temps de conclure son histoire en plusieurs parties. Elle répond à nos questions et même si le mystère du Destin demeure, nous pouvons enfin mieux comprendre ce monde si spécial dans lequel évolue notre héroine. La mythologie mise en place est toujours aussi intéressante, ainsi que le lien religieux également présent. Et même si on a un sentiment que tout est bien vite réglé, les épreuves subies par nos personnages attestent de la profondeur de cette histoire.

Encore une fois l'auteure a su faire évoluer son style. Très visuel, je me suis délectée des paysages, comme si j'y étais. Comme je le disais, les personnages développent leurs personnalités pour le plus grand bonheur du lecteur. Je suis devenue une grande fan d'Elisa, qui transmet une bravoure étonnante. Quant à son lien avec Hector, j'ai tout simplement fondu. Rae Carson disperse ici et là quelques moments tendres et touchants sans qu'ils prennent le pas sur le reste, d'où le fait qu'ils soient encore plus intenses. 

Le Royaume des Larmes conclut avec brillance une saga étonnante. Là où d'autres sagas commencent fort pour se tarir sur la fin pour certaines, La trilogie de La fille de braises et de ronces fait des prouesses à chaque tome. C'est tout juste un émerveillement, une belle découverte. Et comme j'aime me répéter, les personnages vont vraiment me manquer.

dimanche 20 avril 2014

In My Mailbox (93)

P1040080 P1040047

Cette semaine, j'ai reçu deux livres de la part de la Collection R que je remercie vivement! Tout d'abord La fille de braises et de ronces T3 - Le Royaume des Larmes de Rae Carson. Il s'agit de ma lecture actuelle et pour le moment j'adore! Plus on avance dans cette trilogie, mieux c'est et ce troisième tome est vraiment super! Je vous en reparle vite! J'ai également reçu Lucides de Ron Bass et Adrienne Stoltz qui sortira ce 24 avril! Je me réjouis de le lire!!!

P1040048 P1040127

Ensuite, j'avais gagné chez Livresse des Livres Troubles Songes de Stéphane Soutoul, un recueil d'histoires fantastiques! Et enfin, je continue avec grand plaisir la saga, avec Covenant T3 - Deity de Jennifer L. Armentrout, le seul VO de la semaine! Je n'ai pas encore lu le tome 2 mais je prends déjà les devants! Voilà pour cette semaine!

Icon in my mailbox ok

samedi 19 avril 2014

L'éveil des Macchabs [Undertakers #1]

LEveil_des_macchabs_extraitWEB_Page_00 

  • Nom: L'éveil des Macchabs [Undertakers #1] de Ty Drago
  • Lu en: français (521 pages)
  • Sorti le: 10 avril 2014
  • VO: paru sous le nom "Rise of the Corpses" en avril 2011
  • Ma note(note de 3,5/5 en réalité)

Quelque chose a changé.
Un matin comme les autres, William Ritter , douze ans, se rend au collège.Tout semble normal... Mais lorsqu'il croise son voisin, il découvre avec horreur qu'il a l'apparence d'un cadavre. Certains de ses professeurs ont également été transformés en macchabées ambulants . Stupeur! Est-il devenu fou? Bientôt, il est pris en chasse par des zombies. Il est sauvé in extremis par Helen, une élève de sa classe qui l'emmène jusqu'au Refuge...

Un grand merci aux éditions Bayard Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Tout d'abord, je tiens à remercier Bayard Jeunesse qui m'a contactée pour me proposer ce roman. Je n'avais jamais entendu parler de cet auteur, aussi ce fut l'occasion de le découvrir. Qui plus est, l'histoire porte sur un sujet que je ne lis d'ordinaire jamais: les macchabées. De quoi me changer de mes lectures actuelles!

D'emblée le ton est donné. L'auteur ne traîne pas à nous mettre en contact avec les macchabs, ces créatures horrifiantes. Ça déménage direct des la première page, ce qui aide le lecteur à se laisser entraîner et à avancer rapidement dans le roman. On fait donc la connaissance des macchabs tout de suite et si vous êtes des petites natures, les descriptions vivifiantes de nos créatures pourront vous rebuter. D'apparence zombie, ces monstres sont en fait bien plus évolués et intelligents qu'il n'y parait. Manque de pot (ou de chance!), seuls les enfants peuvent les voir.

Notre héros, Will, a 12 ans. Comme tous les matins, il prend le bus pour aller à l'école, rien de bien palpitant. Il rencontre alors son voisin qui n'a plus la même allure, il est comme... mort. Sauf qu'il parle et a l'air bien vivant. De quoi dérouter Will et le lecteur. Et si on pensait que ce serait la seule rencontre choquante de ce début de roman, c'est raté. L'école de Will semble infestée de ces trucs. Pire, ces créatures manifestent un intérêt commun pour Will. Commence alors pour le jeune homme une aventure aussi terrifiante qu'étrange.

Vous conter la suite gâcherait la découverte du roman. Malgré quelques longueurs au récit et quelques scènes inutiles, l'éveil des macchabs se lit extrêmement bien. Ty Drago a beau clamer que son roman est destiné à la jeunesse, son style est bien plus creusé. Les descriptions sont précises, claires. Nos héros sont lucides, courageux et bien trop matures. On dit toujours que quand la jeunesse perd ses yeux d'enfants, elle grandit bien plus vite. De fait, je n'ai jamais réussi à identifier Will comme un gosse de 12 ans, ou Hélène comme un bébé de 13 ans. Pour moi, ces personnages (et croyez moi, y'en a un paquet dans ce livre!) ont la maturité de jeunes de 16 ans, voire plus pour certains. Leurs réactions sont bien trop adultes face à ce qu'ils vivent et même si au fond, ça m'a facilité la lecture, j'ai trouvé aussi que ça manquait de naturel. 

Je n'ai d'ailleurs éprouvé que de la sympathie pour ces personnages. Bien qu'ils soient courageux, je n'ai pas réussi à m'y attacher. Un mal pour un bien puisque j'ai été bien plus prise par l'action! Tout au long du livre, je n'arrêtais de me demander qui étaient ces créatures, leur but ultime. J'avoue que le fait qu'elles s'emparent des corps en décomposition est - dégueulasse je vous l'accorde - original. On sent que l'auteur a bien réfléchi sur ce point. D'ailleurs les explications qu'il nous livre sont très bien rôdées. Cependant, j'ai été assez déçue par la révélation de la fin qui résonne un peu creux. Au final, Ty Drago a juste contourné un style livresque déjà bien connu. C'est un peu dommage et cela enlève un peu d'intérêt au livre. Cela dit, les friands du genre devraient se régaler. La saga comporte une suite et quelque chose me dit, que nos amis  et les lecteurs ne sont qu'au début de leurs surprises!

lecture-commune

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche! Vous pouvez découvrir son avis sur le livre sans plus tarder!

vendredi 18 avril 2014

[Cover Reveal] The Vault of Dreamers de Caragh M. O'Brien

VOD_FINAL_CVR1-600x893

Après sa trilogie Birth Marked, Caragh M. O'Brien revient avec un tout nouveau roman dont la couverture - tout juste dévoilée - se révèle hyptonique. Le roman est décrit comme psychologique et met en scène ce qui peut se passer si les rêves que vous faites ne sont pas les vôtres.... The Vault of Dreamers est prévu pour le 16 septembre 2014! Voici le résumé (on copie, on crédite):

L'école Forge est la plus prestigieuse école d'arts dans le pays. Le secret de son succès: à chaque instant, la vie des étudiants est télévisée dans le cadre de l'immensément populaire Forge Show. L'horaire des étudiants comprend même douze heures de sommeil induit destinées à améliorer la créativité. Mais quand l'étudiante de première année, Rosie Sinclair, saute son somnifère, elle découvre que l'école cache quelque chose. En fait, elle soupçonne que des choses sinistres se déroulent bien en dehors des caméras de l'école. Pire encore, elle commence à remarquer que sa conscience ne tourne pas rond. Et bientôt, elle découvre le secret horrible que l'École Forge se garde bien de révéler et ce que cela signifie vraiment d'y rêver.

Icon news


mardi 15 avril 2014

[Cover Reveal] TALON de Julie Kagawa

talon_cover2

Aujourd'hui nous découvrons la couverture du prochain roman de Julie Kagawa, TALON, qui met en vedette les dragons. Souvenez vous je vous en avais déjà parlé dans cet article. Le roman est prévu pour novembre 2014! La cover est décrite comme mystérieuse et élégante, avec une part de sensualité. Ces ingrédients représentent l'histoire de TALON, la cover est donc à l'image du roman. 

La série tourne autour de dragons capables de se transformer en humains, et d'une orde de guerriers qui s'est juré de les éradiquer. Les dragons de Talon et les membres de l'Ordre de Saint-George sont en guerres depuis bien des siècles. Inconnus du monde entier, les dragons de Talon sont néanmoins prêts à dominer le monde. Leurs ennemis, une société légendaire de tueurs de dragons, sont tout aussi prêts à les exterminer. Cependant, quand un jeune dragon et un tueur endurci se lient d'amitié, les conséquences ne se font pas attendre sur les deux organisations....

Icon news

Posté par CeReSu à 19:19 - - Commentaires [1]
Tags : , ,
dimanche 13 avril 2014

In My Mailbox (92)

P1040045

Salut tout le monde! Depuis le salon du livre, j'essaie d'être sage au niveau des achats. Je reviens néanmoins avec un tout nouveau IMM cette semaine! Tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Bayard Jeunesse pour m'avoir proposé et envoyé L'éveil des Macchabs de Ty Drago! Je ne connaissais pas du tout et je peux vous dire que cet univers de zombie change de mes dernières lectures! Ensuite, j'ai tout de même craqué pour le dernier roman de Jennifer L. Armentrout: White Hot Kiss. Décidément, cette auteure prend beaucoup de place dans ma biblio maintenant! Hâte de le lire! Voilà Voilà :)

Icon in my mailbox ok

vendredi 11 avril 2014

[Casting Film] La 5è Vague de Rick Yancey

la-5e-vague-rick-yangley-sortie-editions

Je vous en parlais dans un article précédent, le roman La 5è Vague - dont le second opus arrive simultanément aux US et en France en septembre prochain - est en préparation pour devenir un film. Le casting, jusque là très discret, commence à se dévoiler. J'éditerai ce post au fur et à mesure des révélations du cast. Le film est dirigé par J. Blakeson et le script a été écrit par Susannah Grant. Le film est toujours prévu pour l'été 2015.

  • Chloe Moretz sera Cassie Sullivan

La jeune actrice de 17 ans vient tout juste ad'accepter le rôle de Cassie, l'héroine fragile et badass du livre. Chloe est surtout connue pour son interprétation de Carrie, le film remake sorti il y a quelques mois. Elle sera également à l'affiche de l'adaptation livresque de "If I stay" de Gayle Forman.

chloe moretz

  •  Alex Roe est Evan Walker

Alex un acteur anglais de 24 ans.

alex roe

  • Nick Robinson est Ben Parish alias Zombie

Il est surtout connu pour jouer dans la sitcom Mélissa et Joey. Il sera prochainement à l'affiche du film Jurassic World!

nick_robinson_a_p

jeudi 10 avril 2014

[Concert] FEEL Tour 2013 - Namie Amuro

1800460_603310833070990_57541016_n

 Depuis son retour en force sur la scène japonaise, Namie Amuro enchaine les tournées titanesques quasiment chaque année. Si la chanteuse pouvait paraitre distante lors de certains lives, il faut dire que cette année, on la sentait plutôt rayonnante. Le FEEL TOUR n'est pas le premier concert que je regarde de Namie (ça doit faire le 7 ou 8ème) et pourtant c'est le premier que j'achète. Avec une trackliste regroupant principalement ses deux derniers albums Uncontrolled et Feel, cette tournée dansante est une véritable réussite et un excellent moment de divertissement.

Ce qui est très chouette avec cette tournée c'est le fait de retrouver pas mal de titres en anglais. Bon, il faut admettre que l'accent de Namie n'est pas terrible mais en plus de danser, on peut tout de même aussi chanter. Le concert s'ouvre sur Alive, la chanson qui a servi à mettre en lumière l'album Feel. Avec son intro mystérieuse, j'ai vraiment adoré le fait que Namie soit dans l'ombre pour nous l'interpréter. C'était vraiment l'ouverture idéale avec cette chanson qui monte crescendo et qui nous embarque dans son univers. Le seul bémol, c'est la bande son trop forte qui masque la voix de Namie. Après cette excellente ouverture, la chanteuse enchaine avec un de mes titres préférés, Hands on Me. Pour ceux qui ne connaissent pas Namie, les mises en scène, ce n'est pas son truc. Non le truc de Namie, c'est la performance vocale, le fun et surtout nous épater avec énormément de chorégraphies. Celle de Hands on Me est particulièrement réussie, et nous entraine elle aussi sur ce rythme endiablé! Puis Namie est tellement souriante qu'on s'éclate avec elle (on passera néanmoins sous silence son anglais douteux).

feel 3

Namie enchaine avec quelques chansons (ben oui je vais pas toutes les mettre) et on en arrive déjà à Yeah Oh. Une de mes chansons favorites également, mais en live je la trouve juste un peu plus "molle". Je dois avoir l'image du clip qui est assez dynamique à mon avis. Cela dit, la performance reste vraiment sympathique et cette fois-ci la chanteuse privilégie la version japonaise du titre. Avec Poison, Namie en profite déjà pour changer de tenue et de registre. Ce n'est pas une chanson que j'affectionne particulièrement mais elle démontre combien Namie est douée dans tous les registres. Elle a beau se tortiller dans tous les sens, sa performance vocale est toujours aussi maitrisée. Non pour moi une des performances les plus réussies c'est Ballerina. Un titre électro/pop qui, sur CD, est très bruyant. J'avais donc une petite appréhension quant au live mais il m'a complètement bluffé, me faisait réellement aimer la chanson! L'effet visuel apporté est aussi très beau, sans parler du chant parfait de Namie. Un moment à ne pas manquer! Comme La La La que j'ai toujours adorée. Cette chanson a vraiment un côté mélancolique magique. Si l'anglais de la chanteuse est toujours très moyen, la performance est sublime. On sent une belle connexion avec le public.

feel 4

Namie n'est pas très réputée pour être une chanteuse à ballades. Mais quand elle en propose, elles sont toujours très belles. Let me let you go ne déroge pas à la règle, même si encore une fois, la prononciation anglaise de la chanteuse n'est pas à son maximum. Celle qui retient le plus mon attention c'est Stardust in my eyes qui est juste sublime. Elle est déjà un peu plus rythmée mais elle me fout carrément des frissons! Encore une fois, c'est dans des moments comme ça qu'on se rend compte de l'étendue vocale de Namie.

Evidemment, le concert reprend de plus belle, avec notamment Heaven. Alors que sur CD, je trouvais la chanson plutôt classique, en live c'est juste de la bombe. Mais vraiment! Mon dieu la maitrise vocale est juste parfaite! Dans le même genre Supernatural Love et Neonlight Lipstick suivent le même mouvement. Ce trio est juste le clou du concert tant on sent que Namie s'éclate! Puis le chant est un délice à écouter!

feel 5

Après ce déluge de chansons, de danse, de chant, Namie offre toujours à son public une patie plus cool. Elle termine ainsi son concert avec Contrail une piste très pop mélancolique et rêveuse. J'ai trouvé cette prestation vraiment belle et sincère, Namie étant so cute! Une chanson qui clôt parfaitement ce live.

En conclusion, ce concert est vraiment à voir. Pas pour sa mise en scène mais pour la performance vocale. Namie prouve qu'elle sait tenir un concert de A à Z d'une main de maitre. Qu'elle peut tout chanter. Tantôt enjouée, tantôt rêveuse, Namie nous entraine dans son feel tour avec une facilité déconcertante. Ce concert me confirme combien j'apprécie cette artiste aux multiples talents et toujours innovante.

dimanche 6 avril 2014

[Cinéma] DIVERGENT

Divergent-131114

  • Nom: DIVERGENT
  • Sorti le: 2 avril 2014 
  • Avec: Shailene Woodley, Theo James, Kate Winslet
  • Ma note

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.

Il faut le dire, j'attendais beaucoup ce film, le premier tome de la saga m'ayant beaucoup plu quand je l'avais découvert il y a 3 ans. Et croyez moi, j'ai adoré! Comme si le film m'avait fait un peu renouer avec la saga (la suite m'avait un peu déçue). J'ai trouvé cette adaptation parfaite, il n'y a pas d'autres mots. Extrêmement fidèle, j'ai vu le livre défiler en images devant moi. Ces 2h20 sont passées beaucoup trop vite!

Mon avis risque d'être court finalement, puisque niveau scénario, si vous avez lu le livre, vous y retrouverez tout, quasi tout. Le film peut alors paraître lent pour certains mais personnellement, il était réellement bien dosé. On s'immerge dans l'univers avec facilité, on apprend à connaître nos personnages, les factions, les rôles, et c'est vraiment plaisant. Le film progresse à chaque minute, il évolue de manière spectaculaire. On sent ici que ce n'est pas qu'une succession de scènes. Non, loin de là, tout est réfléchit, bien décrit. J'ai adoré découvrir les Audacieux, je me souvenais que dans le livre, l'entrainement était pénible. Cela a été admirablement retranscrit ici.

Et si le scénario est donc parfait, vous faisant vivre le livre, les acteurs m'ont vraiment charmée. Shailene interprète avec brillance le rôle de Tris. On sent son incertitude au départ, on assiste à ses progrès, on plonge dans ses peurs, on vit ses moments de doutes mais on assiste aussi à son réveil, sa force se décuple et on ne peut que l'admirer. Quant à Theo James, il incarne avec justesse Four. Pile comme il faut. En plus d'avoir une belle gueule, son jeu est réellement intéressant. J'ai beaucoup aimé aussi leur relation. Elle ne prend absolument pas le dessus sur le film. Non, elle est là, discrète mais tellement belle, tout en douceur et progression. Le reste des personnages est un peu en retrait mais j'ai bien apprécié Christina, Will, Al et même ce détestable Peter! Kate Winslet, elle, joue à la perfection Jeannine Matthews! J'ai rarement vu Kate jouer "la méchante" et ça m'a bien plu!

Que dire des décors si ce n'est qu'ils sont eux aussi à l'image du livre. Enfin, mention spéciale à la BO que j'ai trouvée magistrale. Elle m'a tapée dans l'oreille tout de suite. J'y ai fait extrêmement attention car je trouve que la musique apporte tellement à un film et là, j'ai été emportée! Chaque scène importante a sa musique et cela donne encore plus de profondeur à ce qu'on regarde. Non vraiment, un délice musical.

En conclusion, allez voir ce film. Pour tous les fans de DIVERGENT, je pense que vous allez adorer. Pour tous ceux qui n'ont pas encore lu les livres, j'espère que vous passerez un bon moment. C'est un film vraiment bien réalisé, prenant, touchant, bref, c'est un film à ne pas manquer!