► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 26 mars 2014

Reboot [Reboot #1]

reboot

 

  • Nom: Reboot [Reboot #1] de Amy Tintera
  • Lu en: français (326 pages)
  • Sorti le: 12 février 2014
  • VO: paru sous le même nom en mai 2013
  • Ma note

Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est revenue à la vie, plus forte, plus rapide, plus résistante à la douleur et aux émotions. Elle est devenue une Reboot. Plus le temps de mort clinique est long, plus l'adolescent reboot est puissant et insensible. 120 minutes suffisent déjà à faire d'un adolescent normal un robot guerrier. Ce qui fait de Wren 178 l'arme la plus dévastatrice de la république du Texas. Aujourd'hui âgée de dix-sept ans, elle est l'un des meilleurs soldats de la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation) et forme les nouvelles recrues d'une main de fer. Le dernier en date est loin de satisfaire ses exigences. Callum n'est qu'un 22, encore quasiment humain. Ses réflexes sont ceux d'un nouveau-né, il a peur de tout et semble destiné à faire sortir Wren de ses gonds. Sans trop savoir pourquoi, la jeune Reboot accepte pourtant de le prendre sous son aile. Si elle n'arrive pas à le former correctement, elle devra l'anéantir elle-même. Wren n'a jamais désobéi à un ordre, et, si elle le fait, elle subira le même sort que le jeune 22. Mais comment oublier cette incroyable sensation d'être toujours en vie, celle qui l'étreint quand elle est en compagnie de Callum ?

Je le voulais depuis sa sortie. Et je l'avais mis en tête de liste concernant mes achats au Salon du Livre. Et quand bien même j'avais déjà une lecture en cours, je n'ai pas résisté à plonger sur Reboot, que j'ai fini par engloutir! Je suis pourtant devenue très exigeante en matière de dystopie mais Reboot a su innover avec son concept original.

Avec Reboot, on plonge dans un univers sombre. Un univers fascinant conduit par les reboots, ces adolescents revenus à la vie après avoir été tués. Plus le temps de mort clinique est long plus le reboot est puissant, rapide et sans émotions. Wren est notre héroine et aussi la reboot la plus redoutable de sa base. Personne n'ose s'approcher d'elle. Froide et distante, elle ne désobéit jamais à un ordre. En mission? Vaut mieux ne pas la contrarier. Wren, c'est comme une machine de guerre qui ne discute pas les ordres qu'on lui donne.Ca fait depuis longtemps qu'elle a accepté le monde dans lequel elle vit.

Mais lorsque Callum 22 arrive, son monde change. Le jeune homme, encore proche de ses sentiments humains, désarçonnera Wren... quitte à même le former!! Ce choix l'étonne la première, elle qui ne forme que les numéros les plus élevés, mais Callum a quelque chose de spécial. Entre eux se développe alors un lien très fort et intéressant, brisant toutes les règles imposées par les boss et par Wren elle-même.

Avec nos deux héros, on plonge alors dans une histoire sans répit. Reboot offre un rythme effréné, tenant le lecteur en haleine. On ne s'ennuie jamais. Même si c'est parfois un peu brut, j'ai vraiment beaucoup apprécié découvrir cet univers. Je ne pensais d'ailleurs pas que l'intrigue évoluerait aussi vite, proposant des twits dans l'histoire. Le récit ne s'essouffle donc jamais, amenant toujours un élément nouveau. Parfois, je l'avoue, j'ai trouvé ça trop rapide. Les événements s'enchainent les uns à la suite des autres et on peut se dire que ça manque de profondeur. Mais on est tellement embarqué dans cette histoire que ce bémol est vite mis de côté. Le livre est donc à peu près découpé en trois parties. L'intrigue évolue vraiment bien et nous laisse sur notre faim quand on arrive déjà à la dernière page.

Et si l'intrigue tient en haleine, les personnages sont tout aussi importants. J'ai adoré Wren. Son évolution est spectaculaire. Je trouve juste que ses barrières se brisent un peu trop vite mais bon, elle est super attachante. Il émane d'elle un certain charisme, on ne peut que la respecter. J'ai beaucoup aimé son côté reboot, la manière dont elle est confrontée aux émotions face à Callum. Quant à ce dernier, il est trop mignon. On ne peut que fondre devant lui tellement il dégage de sentiments sincères. Son duo avec Wren est aussi improbable que magnifique. Je les ai de suite aimés. Par contre, les autres personnages sont restés trop en retrait et à la fin on rencontre une floppée de nouveaux. J'attends donc la suite pour voir si l'auteure va rester bien concentrée sur nos deux héros ou si elle va prendre un peu plus le large.

Reboot est donc un livre à lire assurément. Même si le schéma de base reste classique en matière de dystopie, le concept du reboot est excellent et permet à ce livre de se démarquer. Ses héros méritent d'être en haut de l'affiche et l'intrigue nous embarque dans une aventure palpitante. C'est sur, vivement le second - et dernier - tome!

Posté par CeReSu à 16:03 - - Commentaires [6]
Tags : , , ,

lundi 24 mars 2014

[Live Report] Salon du Livre de Paris - 2014

sdl1

Pour la 3ème année consécutive, je me suis rendue au Salon du Livre de Paris. Un événement incontournable pour moi et qui m'enchante à chaque fois. Cette année, je crois que c'était le meilleur salon. Non seulement j'ai pu en profiter deux jours (et je n'ai même pas réussi à faire le tour de tout xD) mais les rencontres ont été plus que magiques. D'emblée, je dis déjà merci aux auteurs, aux éditeurs et surtout à tous mes amis blogueurs qui m'ont fait passer un weekend de folie!

  • Rencontres des auteurs

sdl3

sdl3 P1030689

Cette année, j'avais noté quelques dédicaces mais au dernier moment j'ai allégé mon programme pour n'en retenir que 4. J'avais réparti ces 4 dédicaces sur les deux jours. Le samedi c'était exclusivité pour la Collection R! En arrivant au salon, c'est le premier stand auquel je suis allée. Et bingo! C.J Daugherty y était avec Glenn (le directeur de la Collection). Glenn en a d'ailleurs profité pour me présenter à C.J qui avait retenu mon blog (je la tweet quelques fois et je partage toujours mes chroniques avec elle). Alors là j'étais déjà clouée sur place tellement ça m'a fait plaisir. J'en ai même perdu mon anglais! Pas moyen de sortir une phrase cohérente!! Je tiens d'ailleurs à remercier Glenn qui a traduit un peu ce que je disais. Petit à petit j'ai réussi à aligner une phrase et c'était vraiment sympa. C.J n'a pas voulu donner le nom de la taupe par contre lol. Elle a dit (si j'ai bien compris) qu'il y avait des indices ici et là, pourtant! Raaaah! On en a profité également pour faire une photo! C'était génial! J'ai revu C.J pour la dédicace et là je crois que mon petit coeur a fondu! C.J m'a dit que je respirais la joie de vivre et qu'elle aimait beaucoup me voir autant sourire, elle m'a demandé si c'était parce que j'étais au salon --> of course!! Voir les auteurs, échanger avec eux, (re)voir les amis, ce n'est que du bonheur!!

sdl4

SDL2 P1030690

Dans le même temps, j'ai revu Carina Rozenfeld pour la dédicace de La Symphonie des Abysses. Je tweet assez régulièrement Carina, du coup elle m'avait aussi reconnue. La fille aux belles bannières, qui fait du violon, j'avoue qu'encore une fois je me suis sentie clouée sur place! Je sens que je vais me répéter mais ça fait très, très plaisir. J'en ai profité pour parler un peu de la Symphonie. C'est toujours agréable de parler avec Carina Rozenfeld!!! Après ces rencontres sur le stand R j'étais vraiment sur un nuage! J'ai aussi croisé très très rapidement Karolyn Daniel, auteure de La Marque, paru aux éditions Valentina! Je n'avais pas pu prendre mon livre, mais j'ai eu une jolie dédicace quand même :p

Le dimanche, j'avais prévu de voir Licia Troisi (Le Royaume de Nashira) mais sa dédicace a été annulée donc c'était loupé. Au détour d'une allée par contre, nous avons croisé Sophie Jomain. Super gentille, elle s'est prêtée au jeu des photos! Je n'ai pas encore lu ses livres (chut ne dites rien c'est la honte) mais ça ne saurait tarder! Du coup, dimanche je n'ai vu que Simone Elkeles! Et quelle énorme dédicace. Un truc de fou. Pour cette dédicace (prenez moi pour une folle si vous voulez xD), j'avais imprimé la photo de Simone et moi du SDL de 2012. Je l'avais glissée dans le livre, du coup elle est tombée dessus en l'ouvrant pour la dédicace. Et là, la réaction ne s'est pas fait attendre! Imaginez Simone en train de crier: "Oh my god, it was to years ago!!!!!!!!!" Et oui, photo souvenir! Elle m'a demandé si c'était pour elle donc j'ai dit que si elle voulait la garder, ce serait avec plaisir!! Elle l'a donc prise et m'a signé mon livre, du coup avec une dédicace super personnalisée! Et puis c'est elle qui m'a demandé si on refaisait une photo (ah ben oui, il faut une photo actuelle!) et hop c'était fait!! C'était juste énorme!!

sdl2 SDL1 sdl1

  • A la rencontre des éditeurs et des blogueurs

Alors là. Je crois que je n'ai pas de mots pour décrire toutes ces rencontres! Concernant les éditeurs, je suis principalement passée chez R et chez PKJ, mes partenaires du blog. Encore une fois, je remercie Glenn Tavennec pour son accueil chaleureux sur le stand R, on a appris pas mal de petites choses, notamment sur la 5è Vague de Rick Yancey. Moi je vous le dis, vivement le tome 2! Ensuite je remercie Marie de PKJ pour sa bonne humeur communicative! Comme toujours c'est un plaisir de discuter avec elle! Ces deux maisons sont des passages obligés pour moi et j'ai vraiment passé d'excellents moments!!! J'ai aussi eu l'occasion de rencontrer l'éditrice de Darkiss chez Harlequin et j'ai vraiment beaucoup apprécié cet échange concernant la collection, les prochaines parutions, le choix des livres etc. C'était vraiment extra!

sdl6 sdl7 sdl8

sdl11 sdl12

Mais le must du must du must ce sont les amis blogueurs! Je crois que je n'ai jamais vu autant de monde en deux jours, c'était mais CARREMENT DINGUE!!! Mais je vous avoue que j'étais fière, fière de faire partie de la blogo, de rencontrer d'autres blogueurs, des fans aussi, franchement je pouvais pas rêver mieux. Alors là je vais faire dans le sentimental mais il faut bien passer par là! Je voulais vraiment dire merci à Laeti tout d'abord, parce qu'elle m'accompagne toujours dans mes folies livresques! A Justine aussi (blog lire-une-passion) parce que j'ai passé un super weekend. On s'était jamais vues mais c'était tout comme! Merci pour ton amitié! Dédicace aussi spéciale à Siham (blog les faces cachées d'une flèche) avec qui j'ai passé un weekend exceptionnel! Je ne compte plus les fous rire!!! Après, j'ai été vraiment super contente de revoir mon coco, alias Jordan (blog Wandering World), deux ans après, ça faisait long!!! Tout comme Marvin (blog Forbidden Book) que je n'avais plus vu depuis deux ans. Ce fut l'occasion aussi de rencontrer enfin Anne-Charlotte (blog Gala de livres), Noeline (blog fadaOfBooks), Pascaline (blog Alittlematterwhatever) Amadis (blog L'antre de la Louve), Tom (blog La voix du livre), Charles (blog La chronibook), de revoir furtivement Maelle (blog The notebook 14), Aurélia (blog des livres et moi), Audie (blog Livresse des livres)  les copines de la Bulle (blog Dans notre petite bulle), Alicia (Accrocdeslivres), Fleur (Secret Forbidden Book), l'équipe du Boudoir Ecarlate et de rencontrer encore plein d'autres passionnés. A tous ceux qui m'ont croisée, sachez que ça m'a fait super plaisir!!!! Je pense que la liste serait bien trop longue si je devais citer tout le monde :p 

  • Les achats

Entre les diverses rencontres, lesblablas, et les conférences (pour la conférence "LA ROMANCE POUR LES ADOS", rendez-vous sur cet article pour un résumé complet!) j'ai fait le tour de quelques stands assez prioritaires. Alors j'ai acheté chez Darkiss Précieuse de Maria V. Snyder! Vu les avis sur la blogo, j'ai hâte! Ensuite je voulais absolument Reboot de Amy Tintera chez Msk! J'ai aussi craqué pour la clé USB Rebelle avec un livre numérique gratuit dessus qui n'est autre que La guilde de Nod de Cécilia Correia. Enfin, j'ai suivi les conseils avisés de Siham et j'ai acheté Les Yeux de Velours de Jude Derevaux comme romance historique! A côté, j'ai eu quelques goodies bien sympas (il manque les badges "Fangirl" de Rainbow Rowell que j'ai accroché à mon sac xD) aussi!

sdl2 sdl3

 

  • Conclusion

Je vais me répéter mais ce salon a juste été phénoménal. Je n'ai pas de mots pour décrire tout ça réellement! Toutes ces rencontres, tous ces échanges m'ont fait tellement plaisir! J'étais dans mon élément avec des amis, des passionnés et c'était juste magique! A tous ceux qui ont contribué à ce weekend, vraiment, merci!! C'est sur, le prochain salon, ce sera Montreuil! 

sdl5 sdl9 sdl10

Salon du Livre 2014 - Conférence "La romance pour les ados"

J'y reviendrai dans mon article axé Salon du Livre mais en attendant, je vous propose un article spécialement dédié à la conférence "La romance pour les ados" qui s'est déroulée hier, dimanche 23 mars, en compagnie de C.J Daugherty et Simone Elkeles, le tout animé par Karen (Au boudoir écarlate). Un conférence très drôle et intéressante à laquelle j'ai beaucoup aimé participer. J'en ai profité pour filmer quelques minutes histoire que vous ayez un aperçu également! Les questions étaient donc posées aux deux auteures qui répondaient chacune à leur tour! Je vais tenter un résumé de ce que j'ai retenu!

sdl5

  • Du côté de C.J Daugherty
  1. Elle a toujours voulu écrire sur des vampires ou des sorcières mais son éditeur n'a pas voulu. Elle espère pouvoir écrire sur ce sujet plus tard
  2. C.J avait tenté d'écrire quelque chose en rapport à la politique. Ses recherches l'ont amenées à s'intéresser aux enfants de politiques (qu'est ce que cela vous ferait d'être fils ou fille de...). Elle s'est finalement dirigée vers la littéraire young adult.
  3. Allie va enfin se décider dans le tome 4 qui elle va choisir entre Sylvain et Carter! Le suspens arrive donc à son terme!!!
  4. Au départ, elle n'avait pas imaginé réellement de triangle amoureux, Sylvain était décrit comme un sale con et devait le rester. Mais l'univers tellement compliqué a amené l'auteure à rendre la vie sentimentale de ses personnages tout aussi compliquée. Le triangle est donc arrivé naturellement, découlant de tout ce qui gravite autour.
  5. C'est C.J elle-même, avec l'aide de son mari, qui a réalisé le trailer du livre. Les trailers sont à la mode pour promouvoir un livre, mais ils ne sont pas toujours très bien réalisés. C'est Amy Plum qui a conseillé à C.J de se lancer dans la réalisation. L'auteure a donc fait un casting et tourné le trailer elle-même! C'était une chouette expérience.
  6. Son prochain roman est avec Carina et s'intitule "The Thirtheenth" et met en scène une jeune anglaise modèle et un français rebelle qui se rencontrent...
  • Du côté de Simone Elkeles
  1. Ses livres présentent toujours un choc des cultures, elle espère toujours faire passer un message avec ses livres.
  2. Simone se considère toujours comme une ado (malheureusement pour ses enfants!), c'est pour ça qu'elle aime tant écrire des histoires avec des héros relativement jeunes. 
  3. Elle connait ses limites en tant qu'auteure. Elle ne pourrait pas écrire sur n'importe quoi. Elle écrit les histoires qu'elle aime avant tout et apprécie surtout les happy ending.
  4. Elle n'a jamais écrit de triangles amoureux dans ses livres parce que ça ne l'intéresse pas. Elle a beaucoup lu de romances étant jeune et il n'y avait pas de triangles amoureux, du coup, comme ces romances l'inspiraient, elle n'y a jamais pensé.
  5. Elle trouve dommage que les romances ne soient pas spécialement bien vues ici en France, alors que pour elle, le pays, Paris, symbolise l'amour.
  6. Elle adore faire des trailers pour ses romans. Ceux pour les frères Fuentes sont carrément des minis films. Elle a été très exigeante pour trouver Alex (1er tome de la saga). Après un long casting, elle a flashé sur Alexander Rodriguez qui apparait dans le clip de Katy Perry "Hot'n'Cold". Prenant son courage à deux mains, elle lui a écrit en lui expliquant son projet. Il a directement accepté et le tournage a commencé. Simone, sous le charme complet, a exigé qu'il tourne tourse nu, tellement il était beau à tomber!!!
  7. Pour Wild Cards, le trailer est venu sous forme de minis épisodes (il y en a 4 je crois) qui présentait l'univers du livre. Cela a permis de gonfler l'impatience des fans quant à la sortie du livre.
  8. La suite de Wild Cards sera un roman compagnon centré sur Victor!

Les deux auteures s'accordent aussi à dire que le Young Adult n'est pas que pour les ados. Que ce n'est pas spécialement inscrit dans une tranche d'âge limitée. La preuve en était, la petite scène n'avait comme public que des adultes et très peu d'ados. Et que c'est assez dommage que les gens puissent également autant critiquer ce genre sans le connaitre! 

J'ai probablement oublié pas mal de choses mais l'essentiel est là. Les deux auteures ont été adorables!! Simone nous a fait extrêmement rire en rancontant son histoire de casting! Elles étaient vraiment enjouées et souriantes! Un excellent moment!!

mercredi 19 mars 2014

Les Vivants [Les Vivants #1]

les vivants

  • Nom: Les Vivants [Les Vivants #1] de Matt De La Pena
  • Lu en: français (383 pages)
  • Sorti le: 13 mars 2014
  • VO: paru sous le nom "The Living" en novembre 2013
  • Ma note (note de 4,5/5 en réalité)

Vous regretterez d'avoir survécu...
Shy, jeune Américain d'origine mexicaine, a choisi ce job d'été pour mettre de l'argent de côté. Quelques mois à bord d'un luxueux navire de croisière vont lui permettre d'engranger les pourboires. Il sera ainsi en mesure d'aider sa mère et sa soeur à régler les factures. Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir ou regarder, des buffets garnis à volonté, et peut-être même une fille ou deux. Après tout, chaque croisière rassemble des gens de tous les âges et de tous les horizons...
Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, la vie de Shy bascule. Et ce séisme n'est que le premier d'une longue série de désastres. Ceux qui sont encore vivants devront se battre pour le rester...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

En commençant les Vivants je n'avais aucune idée que je le lirai si vite. C'est rare quand ça arrive mais voilà, j'ai englouti le livre en une seule journée. Pas moyen de le lâcher, il a fallu que j'aille jusqu'au bout.

En lisant le résumé, je m'attendais à plus ou moins de drames, à être confrontée à la survie. Mais je ne savais pas quand. Le livre est découpé sur 8 jours. On sait donc qu'à un moment donné, il va se passer quelque chose. L'anticipation est énorme, le stress augmente. En attendant, on fait connaissance avec nos personnages. Tout d'abord Shy, notre héros. Un p'tit gars de 17 ans, d'origine américano-mexicaine qui commence son boulot sur un bateau de croisière destiné aux plus gros riches. Avec lui, on découvre le travail sur le bateau, le comportement à adopter avec les clients, le service etc... Cela prend une bonne partie, 2 jours, soit un peu plus d'une centaine de pages. Le roman est alors un peu lent mais je ne me suis pas ennuyée pour autant. Je n'ai pas particulièrement accroché à Shy mais j'ai bien aimé découvrir son environnement, ses amis. 

Puis tout dérape. Les tremblements de terre frappent et les tsunamis se déchaînent. Imaginez-vous alors sur le bateau, avec Shy et les autres. Imaginez-vous voir cette vague immense, ce mur d'eau foncer droit sur vous. C'est un moment de pure angoisse. De manière personnelle, j'avais été très touchée par les tsunamis de Thailande et du Japon. Je trouve ça horrible. Voir cette vague arriver sans pouvoir y échapper, c'est un sentiment déroutant. Et j'ai été déroutée dans ma lecture par ces passages. C'était décrit de manière réaliste, forte, prenante. A ce moment là, on ne peut que lire pour savoir ce qu'il va se passer après.

L'après, c'est la survie. On croit qu'on a échappé au pire, que tout est dernière nous. Mais ce qu'on oublie, c'est qu'on est seul. Seul face à nous-même, seul face au destin. Il ne reste plus que l'espoir. L'espoir d'être retrouvé. Et l'attente commence. Le roman prend alors une autre tournure, plus lente certes, mais finalement tout aussi dure. C'est vraiment moche. Durant ce moment, on replonge de les souvenirs, ce qui permet d'en apprendre plus sur ces survivants. Quant à la dernière partie du livre, elle est très surprenante et nous confirme que le monde est fou. Et ce qui est flippant c'est la réalité de cette histoire imaginée par l'auteur. Qui sait, avec les grandes puissances et l'abu de pouvoir ce qu'on pourrait faire...

C'est donc un roman captivant, une montagne russe de sentiments. J'ai vraiment été engloutie par cette histoire. Ca se lit également très vite, le style est assez simple, mais fluide. Le seul repproche que je fais au roman - et qui me retient de mettre une note plus haute - c'est notre héros, Shy. Sa bonne étoile l'auteur l'a plutôt bien aidé et je me suis dit que c'était trop simple. Vu la situation, j'avais espéré un personnage déjà, un peu plus fort, ensuite, un peu plus débrouillard, et peut être un peu plus sensible. Malgré ce qu'il traverse, je ne m'y suis pas attachée. De même qu'aux autres, sans doute trop peu développés. Non le livre brille par son histoire globale surtout et nous livre vraiment quelque chose de fort.

mardi 18 mars 2014

The Maze Runner: la Bande Annonce

maze18

On l'attendait depuis si longtemps, la voilà enfin et vous savez quoi? Elle déchire!!! MY.GOD, j'ai tellement aimé le livre (mon avis) et de ce que je vois du film avec cette bande annonce s'annonce parfait! Comme je l'imaginais! Les effets spéciaux promettent un beau spectacle et l'histoire sera aussi halentante que le livre! Vivement octobre (pour rappel le film sort en septembre aux US et en octobre en France/Belgique).


lundi 17 mars 2014

Half Blood [Covenant #1]

half blood

 

  • Nom: Half Blood [Covenant #1] de Jennifer L. Armentrout
  • Lu en: anglais (281 pages)
  • Sorti le: 18 octobre 2011
  • VF: Pas d'infos pour le moment
  • Ma note:  

Les hématoi descendent de l'union des dieux avec des mortels et les enfants de deux hématoi pur sang ont des pouvoirs divins.Par contre les enfants issus de l'union d'un hématoi et d'un mortel n'ont pas de pouvoirs. Les demi-sang (ou sang-mélé) n'ont que deux choix possibles : Devenir des sentinelles qui chassent et tuent les daimons ou devenir serviteur dans la maison d'un pur sang.
A dix sept ans, Alexandria serait plutôt du genre à risquer sa vie en tant que sentinelle plutôt que de récurer des toilettes, mais elle risque pourtant de ne pas pouvoir échapper à son destin...

Coup de coeur, coup de coeur, coup de coeur! Jennifer L. Armentrout me prouve encore une fois avec ce livre qu'elle est hyper talentueuse. Si sa série LUX a déjà eu raison de moi, le premier tome de Covenant a encore fait plus fort. Je suis directement tombée amoureuse de l'univers et des personnages. Une lecture qui m'a emportée du début à la fin et qui va faire mal à mon portefeuille: les 4 autres tomes vont être lus très, très vite!

Pourtant, au départ, j'étais un tout petit peu sur mes gardes. On m'avait prévenue que Half Blood avait un air de déjà vu avec le fameux Vampire Academy. Et il est vrai que les deux mythologies ont quelques points communs (les pures font penser aux Moroi, les halfs font penser aux dhampirs et les daimons sont les cousins éloignés des strigoi). De ce côté, ça peut éventuellement gêner. Personnellement, j'ai de suite passé outre ces ressemblances pour me concentrer sur l'univers de l'auteure. Car il est au final très différent, extrêmement bien amené, avec une ambiance grecque comme je les aime. Du coup, ça m'a fait un peu repenser à Percy Jackson (je commence à m'y connaitre un peu en dieux grecs lol) bien que les livres ne soient évidemment pas comparables.

Plus on avance dans le livre plus on se rend compte que l'intrigue est complexe. Que le monde imaginé par Jennifer Armentrout est complet dans les moindres détails. Des le premier tome on sent qu'elle sait comment va se finir sa série. Il y a un fil conducteur qui s'installe et qui nous embarque des les premières lignes. Alexandria, notre héroine, revient sur l'île de Deity après 3 ans passés dans le monde des humains après que sa mère ait été attrapée par des daimons. Le retour n'est pas simple pour Alexandria qui a beaucoup de retard à rattraper pour devenir enfin Sentinelle - son rêve depuis toujours. Heureusement, malgré le fait que tout soit contre elle, le jeune et beau Aiden se propose pour l'entrainer...

Vous parler de l'histoire en elle-même serait du gâchis. La mythologie est complexe, entre les pures, les half blood, les daimons... chacun a son rôle à jouer et je pense qu'il faut vraiment lire le livre pour comprendre cet univers riche et intéressant. Clairement, j'ai adoré l'évolution que prenait l'intrigue, à chaque chapitre sa révélation. De fait, on ne s'ennuie pas, même s'il n'y a pas vraiment énormément d'action. Tout est intéressant. C'est tellement bien décrit. Jennifer Armentrout nous plonge dans son monde avec justesse pour qu'on puisse avoir le temps de prendre nos marques. 

En plus d'une intrigue très bien ficelée pour ce premier tome, les personnages ne sont pas en reste. Alexandria est le genre d'héroine que j'affectionne. Elle est juste, elle est forte, elle est sensible. Elle se remet en question comme elle peut foncer tête baissée. Ses reparties sont excellentes. On ne peut que l'apprécier. De même que Aiden qui.... take my breath away. My god... C'est le genre de personnage que j'aime particulièrement. Quand est-ce qu'il vient frapper à ma porte? Sa relation avec Alexandria est très belle, les mots me manquent pour exprimer combien j'ai adoré. Quant à Seth, il apporte la touche mythologique et originale que j'attendais. Je n'ai pas vraiment adhérer à son caractère mais son personnage est très intéressant et est déterminant pour la suite. 

En bref, j'ai plus qu'aimé ce livre. Peu de romans me font cet effet mais là c'est le coup de coeur. Je ne peux que vous conseiller cet univers qui va surement nous surprendre de tome en tome. En tout cas, pour une entrée en matière, c'est plus que réussi: je me réjouis de lire la suite!

dimanche 16 mars 2014

Les Élus [La prophétie d'Alysiane #1]

Alysiane-Elus-valentina-reduite (1)

 

  • Nom: Les Élus [La prophétie d'Alysiane #1] de Justine Patérour
  • Lu en: français (401 pages)
  • Sorti le: 11 novembre 2013
  • Ma note:

Éternelle rêveuse depuis sa plus tendre enfance, Alicia a toujours voulu se retrouver en plein cœur d’un lieu peuplé de personnages féériqueset rempli de magie. 
Mais le jour où elle va découvrir une porte magique qui la mènera tout droit vers le monde parallèle qu’elle s’était imaginé, elle va rapidement déchanter tant la vie n’y est pas aussi rose qu’elle le croyait… 
Tombée en plein cœur d’une guerre que seuls les quatre Élus de la prophétie sont à même d’arrêter, une course contre la montre commence alors pour Alicia et ses compagnons de voyage, qui ne sont autres que sa meilleure amie… et son pire ennemi. 
Ils devront alors s’unir sous une même bannière pour sauver ce monde et leur propre peau par la même occasion, pour le meilleur… comme pour le pire.

Voilà un roman que je voulais lire absolument! Et pour cause, il a été écrit par une amie, Justine. J'avais très envie de découvrir sa plume et son univers très prometteur. Après lecture, je peux dire que dans l'ensemble j'ai passé un bon moment de lecture.

Justine nous plonge dans un univers particulier des les premières pages. La mise en place ne traine absolument pas et au détour d'une bibliothèque, Alicia, Sarah sa meilleure amie et Stephan leur pire ennemi sont projetés dans un autre monde au contact d'un livre spécial. Très vite, on se rend compte qu'on est dans un monde magique, qui n'est apparemment pas sur Terre. Sans doute un monde parallèle accessible grâce au livre. Séparés, nos 3 compères ne savent pas du tout où ils se trouvent et tentent de survivre. Mais c'est sans compter sur un groupe de créatures qui les attendait depuis longtemps....

L'histoire démarre alors au quart de tour. D'emblée, l'auteure nous met au parfum quant à la présence de nos personnages sur ces Terres mystérieuses: D'après une prophétie ils sont en effet les Elus, ou sauveteurs du monde qui se meurt un peu plus chaque jour. Face à cette nouvelle, Alicia, Sarah et Stéphan acceptent leur destin et se mettent en route pour la plus grande aventure de leur vie....

J'ai apprécié l'univers de Justine. On la sent extrêmement passionnée dans sa manière d'écrire et elle tente de nous transmettre cette passion. Le monde qu'elle a créé est très intéressant et mérite qu'on s'y intéresse. Seulement, je l'ai trouvé un peu trop peu développé. Les 4 peuples présentés laissaient présager des rencontres fabuleuses qui n'ont été que trop furtives à mon sens. J'en déduis qu'ils seront principalement au rendez-vous dans le second tome. L'univers imaginé par Justine est incontestablement son point fort au détriment de ses personnages.

Je vous le dis tout de suite, j'ai souvent du mal avec les romans à la 3ème personne. Dans certains cas, il y a une distance qui se forme entre moi et les personnages et je ne peux, des lors, m'y attacher. C'est à peu près ce qui s'est passé ici, en particulier avec l'héroine principale: Alicia. Je ne vais pas mâcher mes mots, j'ai trouvé que cette fille était un boulet. Grande gueule, elle a certes quelques bonnes réparties bien trouvées, mais majoritairement elle ne fait que pleurer, tomber ou s'évanouir. Du coup, j'ai vraiment eu du mal avec elle. Ses passages m'ont même ennuyée à contrario de ceux partagés avec Sarah et Stephan. J'ai bien apprécié ce duo. Stéphan a été le personnage le plus surprenant tant il évolue au fil des pages. C'est sans conteste le personnage le plus travaillé du roman. Enfin mention spéciale à Hakim et son caractère de cochon mais qui a réussi à me convaincre. J'aurai aimé qu'il soit d'ailleurs un peu plus approfondi tant il a du potentiel.

Quant à l'intrigue, je l'ai trouvée un peu trop facile. J'en veux d'ailleurs aux personnages d'avoir accepter les yeux fermés cette quête d'un autre monde. C'était beaucoup trop simple. Il m'a manqué là une certaine profondeur, une remise en question. Il faut dire que ça nous rend confus tout de même. Je ne suis pas sûre de réagir de la même manière si j'étais propulsée sur une autre planète! J'ai vraiment bloqué sur la naïveté des personnages et leur acceptation. De même que j'aurai aimé beaucoup plus d'action vu le périple entrepris. Mais le voyage est relativement calme et de ce fait, le roman souffre de longueurs. Justine s'attarde parfois trop sur des choses inutiles et oublie d'en développer d'autres. Les quelques batailles qui viennent ponctuer le réçit sont trop furtives et m'ont laissé un gout d'inachevé en bouche, j'en voulais plus! Heureusement, la fin nous promet une suite haute en couleur et j'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Justine laisse ses pauvres lecteurs frustrés et nous donne envie d'avoir vite la suite sous la main! 

En conclusion, j'ai passé un bon moment même si j'en attendais clairement plus. La plume de Justine est agréable, bien qu'elle soit un peu maladroite - tantôt mature, tantôt fort jeunesse, principalement dans ses dialogues assez clichés - j'ai confiance en elle et je sais qu'elle évoluera certainement encore beaucoup. Les Élus pose inévitablement les bases et se positionne selon moi comme un tome d'introduction. Il aurait mérité bien plus de profondeur mais au-délà de ces maladresses, je tiens à dire que je suis très fière de Justine qui a su partager son univers et publier son premier roman.

lecture-commune

 Ce livre a fait l'objet d'une très grande lecture commune avec les amis blogueurs: Enjoy-Books, Gala de Livres, Les faces cachées d'une flèche, The Notebook14, Fada-of-Books, La Chronibook et Litt-en-herbe

In My Mailbox (90)

Hello! Cette semaine, j'ai pas mal de livres à vous présenter, du coup, quoi de mieux que de vous les montrer en "live" grâce à une nouvelle vidéo? J'espère qu'elle vous plaira, n'hésitez pas à me donner vos avis sur les livres, s'ils vous intéressent ou pas! A découvrir: un manga, 2 livres VO et 5 livres VF! Bon Visionnage!

Et parce que dans la vidéo j'en parle, je vous montre la cover de The Forever Song de Julie Kagawa que j'ai donc reçu en format numérique et en copiée avancée! Le livre sort le 15 avril prochain aux US et le 1er mai en Angeleterre et Australie! 

foreversong

Icon in my mailbox ok

jeudi 13 mars 2014

[JPOP] Koda Kumi - Bon Voyage

kuu3

  • Nom: Bon Voyage [11ème album]
  • Artiste: Koda Kumi
  • Pays: Japon 
  • Genre: pop
  • Sorti le: 26 février 2014

Deux ans après JAPONESQUE, Koda Kumi revient sur le devant de la scène avec un tout nouvel album. Le concept voulait que cet album ne propose que des sonorités dansantes et nous entraine sur des rythmes endiablés. Koda Kumi gagne son pari en sortant cet album léger et agréable qui garantit de passer un très Bon Voyage.

Comme à mon habitude, seules les chansons que j'ai adorées seront présentées ici mais si l'envie vous dit de l'écouter en entier, vous pouvez le faire ici. Pour ce nouvel album, Kumi a choisi SHOW ME YOUR HOLLA comme chanson de promotion. Une chanson aux sonorités bien différentes pour l'artiste mais qui lui colle parfaitement à la peau. Ces trompettes donnent assurément le ton et les "show me your holla", certes répétitifs, deviennent vite addictifs. Et si le clip fait penser à une certaine Beyoncé, il faut avouer qu'il fait mouche avec sa super chorégraphie! Dans le même genre d'ailleurs, Let's show tonight est à noter. Quel gâchis que ce titre aux sonorités "burlesques" ne soit qu'une interlude! On reste donc trop sur sa faim.

kuu1

Dans un tout autre style, Kumi nous propose LOADED en duo avec le très connu Sean Paul. Une association qui faisait un peu peur au début mais qui s'est révélée plutôt efficace! Même si à la première écoute la chanson parait quelque peu brouillon, la sauce prend très rapidement. Sean Paul et Koda ont des voix qui se marient plutôt bien et nous offrent une piste américanisée sans prétention qui vous incite surtout à danser! Sur ce même rythme, la chanteuse nous entraine sur Winner Girls, une chanson pop très classique mais qui, encore une fois, est assez efficace grâce à des refrains entêtants.

D'ailleurs Kumi ne s'arrêtera pas là avec les pistes purement orientées "pop classique". Ainsi, Dreaming Now! s'inscrit clairement dans ce registre bien qu'on peut lui repérer quelques aspects électros. La chanson, sortie en single, est néanmoins une valeur sure. Sa rythmique endiablée est très entrainante et son clip nous démontre encore une fois les talents de danseuse de la chanteuse. Plus relaxante, On Your Side vous donne clairement envie de vous retrouver au bord d'une plage, à bronzer au soleil un coktail à la main. C'est vraiment l'image que j'ai en écoutant cette chanson très rafraichissante. Pas très originale c'est certain mais parfaite pour un moment détente.

Continuant sur cette lancée, l'artiste nous entraine dans un autre style, que j'ai très envie de qualifier de "ovni". Même si LOL est au fond une piste pop/électro, elle a le mérite de se démarquer de ses copines présentées ci-dessus. Sa sonorité est assez spéciale, et peut être même un peu plus "sombre" (sans exagérer). Son clip trahit d'ailleurs cette image. Je suis sure que les rires diaboliques de Kumi vont vous rester en tête!! TOUCH DOWN se démarque clairement également. Piste single sortie cet été, elle propose une ambiance bien plus r'n'b et surtout assez sexy. Son instrumentale est le point fort et je dois avouer que je la trouve hypper addictive malgré un chant robotisé très présent.

kuu2

Mais la véritable chanson "hors contexte" c'est bien Crank Tha Bass. J'avoue avoir eu du mal avec cette chanson tellement elle est... bizarre. Orientée pop/rock, cette chanson est vraiment agressive aux oreilles lors de la première écoute. Je l'ai trouvée assez brouillon au départ mais au final, on se prend vite au jeu. Le plus surprenant n'est en soi ni le duo ni le côté rock mais bien le pont musical qui lui est électro! Une chanson qui passera ou qui cassera auprès des fans. Une chose est sure, Kumi a le don de jouer avec sa voix et Crank tha Bass le démontre aisément! 

L'album se termine avec U KNOW (Who I am), qui repart dans un schéma plus classique. Mais pour une fermeture d'album, je la trouve parfaite. Une pointe d'électro, et surtout une avalanche de mélancolie, comme si Kuu était triste que l'album se termine déjà. Le choc des sonorités est intéressant ici vu ce sentiment mêlé à une instrumentale très entrainante et un refrain très efficace. Une très belle chanson qui mérite absolument sa place dans cet album et qui cloture notre Bon Voyage de manière juste et agréable.

Posté par CeReSu à 19:00 - - Commentaires [2]
Tags : , , , ,
lundi 10 mars 2014

La malédiction du Tigre [ Tiger's Curse #1]

la-malediction-du-tigre

  • Nom: La malédiction du Tigre [Tiger's Curse #1] de Colleen Houck
  • Lu en: français (412 pages)
  • Sorti le: 3 avril 2014
  • VO: paru en janvier 2011 sous le nom "Tiger's Curse"
  • Ma note: / Abandon

La dernière chose que Kelsey Hayes croyait faire cet été-là, c’était de tenter de conjurer une malédiction indienne vieille de 300 ans. En compagnie d’un mystérieux tigre blanc nommé Ren. À l’autre bout du monde. Mais c’est exactement ce qui s’est passé. Confrontée à des forces obscures, à une magie envoûtante et à des univers mystiques où les apparences sont trompeuses, Kelsey risque tout pour reconstituer une prophétie ancienne qui pourrait conjurer à jamais la malédiction.

Un gand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Quelle déception!!! Moi qui attendais beaucoup de ce livre, j'ai fini par me rendre à l'évidence: au bout d'une centaine de pages, je n'en pouvais plus et j'ai choisi d'abandonner ce roman. Pourtant, l'idée de base a un énorme potentiel. On sait d'emblée que nous serons embarqué en Inde, en compagnie d'une jeune fille dite "spéciale" et d'un tigre pas comme les autres. Seulement voilà, la sauce n'a pas pris avec moi.

Je n'ai pas la prétention de m'y connaitre en écriture mais le style de l'auteure m'a complètement bloquée dans ma progression. Pour être tout à fait honnête, je l'ai trouvé mauvais. Je ne parle pas de la traduction, qui m'a semblée juste mais vraiment du style. Il n'y a aucune profondeur dans ce livre. J'ai eu l'impression de lire un manuel de savoir vivre au côté de Kelsey, l'héroine. Des phrases courtes, explicatives, narratives, inutiles. Des "J'ai ouvert ma penderie. J'ai regardé les vêtements. J'ai essayé un haut. J'ai trouvé le jean parfait. Je me suis coiffée. Je suis descendue prendre le petit déjeuner." Voilà le genre de phrase qu'on a. L'auteure ne s'attarde en aucun cas sur les sentiments de ses personnages. Tout de moins dans la partie que j'ai lu. Il n'y a pas de remise en question, il n'y a aucune magie, de poésie. Pourtant, à un moment, on se retrouve dans la jungle, en Inde. Ca devrait être mystérieux, envoûtant, effrayant aussi. Mais non rien. On décrit la jungle, les choses, comme ça, sans vraiment ressentir le contexte. 

Et si seulement cela s'arrêtait là! Mais non, les personnages sont aussi transparents qu'incohérents. Kelsey est censée être une fille "spéciale", je l'ai trouvée cruche et banale. Immature et irréfléchie. Vous iriez vous, en Inde avec un inconnu que vous rencontrez au hasard dans le cirque dans lequel vous bossez seulement pour deux semaines? Ce même inconnu vantant vos mérites et votre expérience avec le cirque, plus précisément avec le tigre? Non mais, allô quoi! j'ai envie de dire! En tout cas, Kelsey elle, ne réfléchira pas plus loin que le bout de son nez! Son cas se désespère lorsqu'on lit ses réactions face aux premières révélations, arrivées selon moi bien trop tôt. La jeune fille qui devrait être ébahie, perdue, désorientée, effrayée, accepte tout avec une certaine banalité. C'est vrai qu'une malédiction vieille de 300 ans c'est courant, ça se voit tous les jours....

Quant au tigre, son mystère est révélé bien trop tôt et sans magie. Cela m'a coupé net dans mon élan de connaitre la suite. Mon esprit s'est mis à vagabonder, je lisais sans lire, venant à bailler au bout de deux minutes. Un échec plutôt cuisant donc pour La malédiction du tigre. Et avec à la clé un abandon de ma part. J'aurai aimé persévérer mais tous ces points négatifs auront eu raison de moi. Quel gâchis, surtout quand on regarde le potentiel du livre, ses légendes, son aventure... Je n'ai donc pas préféré continuer cette histoire à mon grand désarroi.

Et si ma chronique est très incendiaire pour le roman, mais également très honnête, sachez que d'autres ont beaucoup apprécié le voyage (je vous invite par exemple à lire l'avis de Noémie). Comme je le dis toujours dans ces cas-là, le mieux est de se faire son propre avis. Vous allez peut être passer un très bon moment, à contrario de moi. Tout dépend de ce que vous en attendez!