► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 1 juin 2015

L'éveil du dragon [Le Pays des Contes #3]

éveil du dragon

  • Nom: L'éveil du dragon [Le pays des contes #3] de Chris Colfer
  • Lu en: français
  • Pages: 441 pages
  • Sorti le: 15 mai 2015
  • VO: paru sous le nom "A Grimm Warning" en juillet 2014

Depuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Alex continue son apprentissage de la magie, et Conner est un collégien brillant. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse à travers l’Europe, prêt à tout pour prévenir ses amis et trouver le portail oublié qui lui permettra de les rejoindre. 
Mais le danger que craignait Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le Pays des contes : le dernier œuf de dragon.

Un grand merci aux éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

Plus on avance dans Le pays des contes, plus j'aime. C'est fou mais cet univers s'ettoffe de tome en tome, de fait il ne s'essoufle absolument pas, que du contraire! Ce fut un vrai régal pour moi de retrouver Alex et Conner ainsi que tous les habitants du pays des contes! 

Il serait difficile de vous parler de l'histoire parce qu'on est déjà trop loin dans la saga et je ne voudrai pas gâcher votre plaisir. Toujours est-il qu'on retrouve nos jeunes héros un an plus tard, alors âgés de 14 ans. Cette mention de l'âge est pour moi importante car il a clairement démontré que nos jumeaux ont bien grandi! On sent qu'ils ont mûri et vivent les choses autrement, ce qui amène toute une foule de nouvelles choses! 

Pendant une bonne partie du récit, Alex et Conner vivent séparés. Un mal pour un bien - il faut dire que j'adore le duo - car cela apporte un vrai souffle de fraîcheur au roman. D'un côté on suit Alex au pays des contes qui poursuit son apprentissage de la magie afin de devenir la prochaine Bonne Fée. Avec elle, on reprend facilement nos marques dans ce monde enchanté et on est ravi de recroiser les rois et reines des différents royaumes. Je pense notamment à Rouge que j'aurai encore une fois adorée. Elle est vraiment unique et à chaque tome, elle me fait toujours autant rire. Par ailleurs, on sent que les responsabilités d'Alex deviennent de plus en plus lourdes à mesure qu'elle s'entraîne pour être une fée.

De l'autre, Conner nous entraîne dans le monde réel. Sa partie à lui m'a beaucoup plu car elle nous a permis de voyager. Au coeur de cette intrigue, un voyage en Allemagne qui nous dévoilera 3 nouveaux contes des frères Grimm, gardés secrets pendant 200 ans. Sauf que Conner connait déjà 2 des 3 contes. Alors qu'il se sent piégé, le 3è conte révèle un avertissement de taille: la Grande Armée de l'Empire Français est prête à débarquer au pays des Contes.... Conner n'a d'autres choix que de prévenir sa soeur en toute vitesse, accompagné cette fois par Bree et Emmerich.

S'en suit une aventure encore une fois extraordinaire mettant l'armée française du 19ème siècle à l'honneur. C'est très original et du coup, bourré d'action. Impossible de s'ennuyer! On tourne les pages avidement pour voir comment les jumeaux vont affronter ce danger.... sans compter qu'un dragon s'est éveillé!! Une belle intrigue donc, écrite avec toujours autant de fluidité et de clarté. 

J'ai vraiment adoré ce tome. Je me suis encore plus attachée à Alex et Conner. J'ai beaucoup apprécié les suivre séparément mais j'avoue que j'ai été heureuse de les voir réunis. On sent vraiment tout l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre. Un lien fraternel très fort que j'admire énormément! A l'instar de la fin du second tome, Chris Colfer a encore joué sur l'émotion. Je n'ai pas pu retenir quelques petites larmichettes! Quant à la fin, elle nous laisse bouche bée avec une sacrée révélation. C'est là qu'on se dit qu'on aimerait déjà avoir le tome 4 entre les mains! L'attente va être longue! Mais dans tous les cas, je me réjouis car cette saga est une valeure sure, un vrai bonbon magique! 


dimanche 31 mai 2015

In My Mailbox (126)

Salut à tous! Cette semaine, je vous retrouve avec plaisir pour un nouveau IMM placé, majoritairement, sous le signe des manga! Mais avant d'y venir, je tenais à remercier Michel Lafon pour Le pays des Contes T3 - L'éveil du dragon de Chris Colfer. Un troisième tome que j'ai déjà lu et qui a été exquis! Mon avis à venir très vite!!

Ensuite, comme je vous disais, la semaine a été belle en réceptions de manga! Tout d'abord, je remercie énormément les éditions Ototo pour l'envoi de Spice & Wolf T11 de Isuna Hasekura. Bon, malheureusement je n'ai pas lu les 10 premiers mais avec ma lecture du light novel, je ne suis pas si en retard que ça! Enfin, celui que j'attendais avec grande impatience fut lu et chroniqué des qu'il est arrivé: Accel World de Reki Kawahara et Hiroyuki Aigamo m'a enchantée! Vous pouvez découvrir mon avis sur le blog!

On termine cet IMM avec un beau cadeau de la part d'Aurélie que je remercie également! The Heroic Legend of Arslan de Hiromu Arakawa et Yoshiki Tanaka est venu compléter ma collection. Un très bel objet édition limitée qui plus est, superbe. Le manga a déjà été lu aussi et fut une belle surprise, vivement la suite! En attendant, vous pouvez découvrir mon avis sur le blog! Voilà pour cette jolie semaine!

Icon in my mailbox ok

mardi 26 mai 2015

Accel World Vol.1

Accel World manga

  • Nom: Accel World de Hiroyuki Aigamo et Reki Kawahara
  • Lu en: français
  • Pages: 188 pages
  • Sorti le: 22 mai 2015
  • Genre: Shonen (action)
  • VO: paru sous le nom "Accel World - アクセル・ワールド" en juillet 2011

Chaque classe compte son souffre-douleur, quelle que soit l’époque...
Haruyuki est un collégien en première année, petit, gros et timide. Mais un jour, la fille la plus belle et la plus mystérieuse du collège, connue sous le surnom de Princesse Kuroyuki, pose les yeux sur lui et l’invite à jouer au jeu nommé « Brain Burst ».
C’est la découverte de l’univers fantastique d’« Accel World ». Le destin de Haru s’accélère brutalement et l’entraîne dans des combats à la vitesse de la lumière... !

Un grand merci à Ototo pour l'envoi de ce manga.

Depuis ma lecture du light novel Sword Art Online en mars dernier, un véritable intérêt (pour ne pas dire obsession) pour les oeuvres de l'auteur s'est développé. C'est en faisant mes nombreuses recherches sur SAO que j'ai découvert Accel World, cette autre série de Reki Kawahara. Très vite, j'ai remarqué le lien étroit qui relie ces deux sagas et pour cause: elles se déroulent dans le même univers, à 20 ans d'écart près.

Très vite, Accel World m'a intriguée. J'ai lu énormément de théories sur le lien des deux univers, toutefois, le mystère reste toujours entier. Ma curiosité piquée, je me suis lancée dans l'anime (que j'ai presque terminé) et j'ai de suite adoré. Alors quand le manga a été annoncé, j'ai sauté de joie: il me le fallait! Et aussitôt reçu, aussitôt lu, aussitôt chroniqué.

Je dois reconnaitre que l'anime m'a fournit une excellente base de compréhension. En effet, Accel World peut paraitre difficile au départ, tant on ingurgite des informations. Se passant dans les années 2040, les Japonais de cette époque vivent avec un neuro-linker, installé dans le cou. Ce "collier" permet à tout un chacun de profiter de la réalité virtuelle directement, en se connectant au réseau mondial. Très prisé, les collégiens et lycéens l'utilisent également en cours, en se connectant au réseau local de l'école. 

Haruyuki, notre héros, est malmené à l'école. Petit, gros, il est plutôt du genre à fuir. Préférant le virtuel à la vie réelle, Haru passe de nombreuses heures à perfectionner son avatar. Sans s'en rendre compte, il devient un grand joueur, doté d'une rapidité hors norme. Cette capacité l'amènera à rencontrer Kuroyuki, la vice présidente des élèves et accessoirement la fille la plus inaccessible et la plus jolie de l'école. Très vite, Kuroyuki propose à Haru de rejoindre le "Brain Burst", un jeu de combats qui permet à chaque utilisateur de profiter d'une réalité accélérée. Pour l'exploiter, rien de plus "simple": il suffit de gagner des duels, des combats à plus grande échelle, de monter en niveaux et de surtout garder ses points. Car ils sont l'essence même du jeu: s'ils tombent à zéro, le brain burst se désinstalle définitivement sans qu'on sache y revenir un jour. 

Mais Accel World n'est pas qu'un simple jeu et les personnages le savent. Mais quel est le but véritable? C'est toute la question. La seule chose qu'on sait, c'est qu'au niveau 10 (niveau ultime), le joueur pourra découvrir le créateur du jeu. Pourquoi tant de mystères? Et pourquoi Kuroyuki veut-elle à tout prix connaitre l'identité du créateur? Qui est-elle vraiment? C'est là que le lien entre Sword Art Online et Accel World refait surface. Et si Kirito n'était pas étranger à cette histoire? Après tout, son désir est de concevoir des jeux dont la frontière entre le virtuel et le réel serait quasi inexistante.... Il est plus que probable que l'auteur nous réserve une bonne surprise avec ces deux séries et rien que pour connaitre ce lien, cela nous pousse à vouloir lire la suite.

Au delà de ces interrogations, Accel World est un bon shonen. Il n'offre aucun répis, que ce soit dans la découverte des informations ou de l'action qui se présente au bon moment. Les graphismes sont très beaux et on s'y retrouve aisément. Enfin, comment ne pas s'attacher aux personnages? Si Haru est touchant, Kuroyuki dégage un charisme impressionant. Aussi improbable que puisse être ce duo, il fonctionne à merveille.

En conclusion, ce premier tome est une réussite. Il pose les bases de ce monde particulier et promet de nombreux rebondissements, de belles découvertes et encore plus de questions sur ce fameux brain burst. Même si j'ai une petite longueur d'avance grâce à l'anime, je me réjouis de lire le tome 2 car clairement, c'est un coup de coeur!

samedi 23 mai 2015

UGLY LOVE: Premier Teaser Trailer (campagne participative)

ugly love coming 2016

Comme vous le savez (voir premier article), le merveilleux roman de Colleen Hoover, UGLY LOVE (lire ma chronique du livre) est adapté au cinéma. Si Nick Bateman est depuis longtemps casté pour le rôle du séduisant mais énigmatique Miles Archer, Tate reste encore inconnue. Aujourd'hui, un premier teaser trailer a été dévoilé mettant en scène Nick alias Miles. De quoi donner l'eau à la bouche (bien que, je ne sais pas vous, mais ce teaser a un petit air de Fifty Shades, ce que j'apprécie moyennement vu que les deux histoires sont différentes) !! Le film est prévu pour 2016. A noter que ce trailer ne réflète pas le film mais lance simplement le projet et la campagne participative via indiegogo! N'hésitez pas à aller voir!

Quant à la version française du livre, elle  arrivera en cette fin d'année 2015 chez Hugo Romance! Surtout, plongez dessus à sa sortie! 

Teaser UGLY LOVE (vostfr)

Hier est sorti le teaser d'Ugly Love et rien que pour vous, nous avons pris l'initiative de faire une version VOSTFR !!!! Enjoy ;)Crédit traduction: Colleen Hoover France.

Posted by Colleen Hoover France on dimanche 24 mai 2015

vendredi 22 mai 2015

The Heroic Legend of Arslân Vol.1

heroic-legende-arslan-1-kurokawa

  • Nom: The Heroic Legend of Arslân de Hiromu Arakawa et Yoshiki Tanaka
  • Lu en: français
  • Pages:  192 pages
  • Sorti le: 15 mai 2015
  • Genre: shonen (heroic fantasy)
  • VO: paru sous le nom "Arslan Senki - アルスラーン戦記" en avril 2014

À la frontière de l'Orient et de l'Occident se trouve le prospère royaume de Parse tenu d'une main de fer par le redoutable roi Andragoras. Avec sa frêle carrure et son maniement approximatif des armes, difficile pour le jeune prince Arslân de revendiquer son statut d'héritier du trône. Alors âgé de 14 ans, il va prendre part à sa première bataille afin de repousser l'envahisseur dans la plaine d'Atropathènes. Un jour marqué du sceau de l'infamie qui fera basculer à jamais son destin et celui du royaume de Parse.

La promotion de ce manga n'est pas passée inaperçue. Repéré il y a des semaines, j'étais très curieuse de me plonger dans cet univers. Je l'ai découvert d'abord via l'anime et j'avoue que le 1er épisode ne m'avait pas emballée. Enfin disons que Arslân lui même, ne m'avait pas emballée. J'hésitais à continuer et finalement j'ai cédé, mais avec le manga. 

D'emblée on ne peut pas nier qui est l'auteure de ce manga. Hiromu Arakawa a son style bien à elle, et pour les connaisseurs de Fullmetal Alchemist, on dira de Arslân qu'il a des airs bien familiers d'un certain Edward Elric. Le graphisme est donc superbe, clair, précis, agréable. Un vrai bonheur. J'ai aimé découvrir le décor, et plus précisément Parse et sa belle capitale. 

Au niveau de l'histoire, difficile de se douter qu'il s'agit d'une adaptation du light novel éponyme - écrit par Tanaka donc - tant le rendu est cohérent, fluide. De fait, on lit ce premier tome d'une traite. Tout est expliqué avec clairvoyance, et ce malgré les enjeux géopolitiques et les nombreux personnages. On prend ses marques très rapidement et on se retrouve à éprouver de l'affection pour nos personnages. Arslân se révèle aussi fragile que courageux. C'est un personnage qui n'a pas la vie facile, contrairement à ce qu'on pourrait penser. Et si Arslân a réussi à me toucher avec sa naïveté, sa bravoure, j'avoue avoir eu un petit faible pour Daryun, ce soldat aussi puissant que charismatique. 

Chacun a sa place dans cette histoire et très vite, le contexte est posé. On plonge alors au coeur de la bataille qui changera à jamais la vie tranquille de Parse. L'auteure n'hésite pas à nous montrer les détails, aussi âmes sensibles s'abstenir! Autant que vous le sachiez, le sang coule à flot et personne n'est épargné! 

En bref, ce premier tome est pour moi une réussite qui m'a donné envie de continuer aussi bien le manga que l'anime. Arakawa a réussi son retour plus que brillamment et quelque chose me dit que la suite ne sera que meilleure. Que ce soit l'histoire, les décors, les personnages, le graphisme, The heroic legend of Arslân est un manga à lire. Si vous aimez le genre shonen fantasy, alors n'hésitez plus. Surtout que Kurokawa propose une très belle édition avec de jolis bonus, de quoi rendre l'univers encore plus intéressant! 


mercredi 20 mai 2015

L'école du Bien et du Mal [Ecole du Bien et du Mal #1]

ecole bien mal

  • Nom: L'école du Bien et du Mal [Ecole du Bien et du Mal #1] de Soman Chainani
  • Lu en: français
  • Pages: 478 pages
  • Sorti le: 7 mai 2015
  • VO: paru sous le nom "The school for Good and Evil" le 14 mai 2013
  • (note de 2,5/5 en réalité)

Kidnappées par une sombre nuit d'orage, Sophie et Agatha intègrent l'École du Bien et du Mal... Un lieu très spécial, ou l'on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu'Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu... Et si l'erreur de casting révélait leur vraie nature ?

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

J'attendais ce livre avec grande impatience. Son résumé, sa superbe couverture m'auront convaincue de le découvrir. J'aime, de temps en temps, me plonger dans un bon roman jeunesse. Ayant peut être en tête un certain Pays des Contes, L'école du Bien et du Mal surfant sur le même thème mais dans son propre style, j'étais sure d'adorer l'histoire. Ce n'est pas faute d'avoir essayé!

Comment vous dire? D'emblée j'ai eu du mal avec le style de l'auteur que j'ai trouvé brouillon, confus. Les explications quant à son monde m'ont semblé floues par moment, de fait je n'arrivais pas bien à visualiser certaines choses. Écrit à la troisième personne, je suis également restée distante face aux personnages. Aucun ne m'a semblé sympathique. Pire, je n'ai absolument pas supporté les héroines, en particulier Sophie.

Parlons-en de Sophie. Cette jeune fille imbue d'elle-même, égocentrique (bien pire que Eadlyn, dans la Sélection), est prête à tout pour être kidnappée et emmenée à l'école du Bien. Convaincue qu'elle incarne la parfaite petite princesse, Sophie ne se doutera pas un seul instant qu'elle sera envoyée à l'école du Mal, et que son amie Agatha - solitaire, dégaine à faire peur, peu féminine - sera envoyée à l'école du Bien. Commence alors une course effrénée pour que les deux filles changent d'école. Très vite, nous lecteurs, cernons la personnalité de Sophie. Sous ses airs de gentille et jolie fille, c'est en réalité une vraie garce qui n'hésitera pas à utiliser Agatha - sa meilleure amie cela dit en passant - ou quiconque se trouvant sur sa route pour arriver à ses fins. Personnage exécrable, l'auteur lui dédie pourtant la majeur partie de son récit, ce qui rend la lecture laborieuse (quand on a doit suivre un personnage qu'on aime pas du tout, c'est de la torture!).

Quant à Agatha, elle m'a vraiment énervée. Si elle représente la figure du Bien, elle est convaincue d'être mauvaise. Son rôle est d'alors d'aider Sophie a devenir une belle princesse et de conquérir son prince, qu'importe ses sentiments. Agatha s'efface, s'oublie face à une Sophie épouvantable. Elle se pliera à toutes ses volontés, et acceptera toutes les horreurs infligées par Sophie. Il n'y a pas à dire, Agatha n'a pas l'ombre d'un charisme....

Si j'ai compris où voulait en venir l'auteur avec ses deux personnages, les faisant agir comme une vraie princesse pour l'une et une vraie sorcière pour l'autre, ses héroines ont été dures à supporter. Les autres personnages sont sous-exploités et totalement clichés. Le pire restera Tedros, ce prince tellement convoité. Il est aussi beau à l'extérieur que vide de sens à l'intérieur. 

L'intrigue est, quant à elle, plutôt longue à se mettre en place. L'auteur passe sous silence beaucoup de choses intéressantes comme les cours, les sortilèges au profit de détails inutiles (comme ce chapitre où Sophie nous passe toute sa garde robe en revue.....). J'avoue que j'ai eu du mal à en voir le bout. Ceci étant dit, tout n'est pas mauvais dans ce roman je tiens à le souligner.

Tout d'abord, le concept est plutôt génial. S'il reste pas mal de zones d'ombres quant à l'origine de ces écoles, j'avoue que j'ai bien apprécié la progression du roman. Chaque personnage évolue de manière spectaculaire, tandis que la fin rattrape largement les grandes longueurs. Elle est aussi prévisible qu'inattendue et offre une belle morale sur le concept de Bien et de Mal. Je me dis que ce premier tome sert de bases à l'univers et que la suite pourrait se révéler intrigante. Ma curiosité piquée, je pense tout de même donner sa chance au second tome. J'ai bon espoir - vu l'évolution des personnages - de mieux apprécier le monde imaginé par l'auteur.

mardi 19 mai 2015

Le Labyrinthe 2 | La Terre brûlée: Premier trailer officiel!

the scorch trials

Après la révélation de quelques stills il y a de cela des semaines, voici enfin le premier poster officiel et le tout premier teaser trailer du film The Scorch Trials!! Je rappelle que le film est prévu le 18 septembre aux US et le 14 octobre en France et Belgique! Alors, que pensez-vous de cette bande annonce??? Perso, je suis assez déçue, je ne retrouve pas grand chose du livre. Par contre, je pense qu'on va être servi en action!

dimanche 17 mai 2015

In My Mailbox (125)

imm125bis imm125

Hello!! Cette semaine, j'ai reçu deux superbes réceptions de la part de mes partenaires Collection R et Pocket Jeunesse que je remercie vraiment beaucoup. Tout d'abord, j'ai reçu et déjà lu La Sélection T4 - L'Héritière de Kiera Cass. Un très bon tome qui m'a surprise et dont vous pouvez lire mon avis. Ensuite, j'ai reçu le nouveau roman jeunesse de chez PKJ, L'école du bien et du mal de Soman Chainani. La couverture est à tomber! Il s'agit de ma lecture actuelle donc je vous en reparle très vite!

Icon in my mailbox ok

vendredi 15 mai 2015

Dans les coulisses de mes créations graphiques (1)

coulisses-graphisme-1

Cela faisait très longtemps que je désirais vous montrer les coulisses de mes créations. Ayant adopté la formule Avant/Après en photo, je ne désespérais pas trouver un logiciel qui puisse filmer une création en cours de réalisation. C'est désormais chose faite! J'essaierai de vous filmer le plus de créations possibles pour que vous ayez un aperçu de tous mes univers et aussi de voir d'autres degrés de difficulté! Bon visionnage!


C'est avec grand plaisir que je vous propose cette première vidéo sur ma passion, mon métier: le graphisme! Pour débuter, je vous présente les coulisses de ma dernière créa: un wallpaper sur la saga The Infernal Devices de Cassandra Clare.

Le niveau de difficulté est relativement simple vu que j'ai travaillé sur un fond abstrait, les couleurs et les effets! Ma technique utilisée est principalement l'outil gomme. Ce n'est pas la plus rapide mais c'est celle que je maitrise le plus et qui est relativement facile! Le travail réel m'a pris 2h, mais pour vous, la vidéo est présentée en accéléré x8 histoire que vous voyez le tout de manière fluide. 

A noter que la création a subi quelques retouches après la vidéo (correction sur les détails, ajout du texte) ! D'autres vidéos plus complexes suivront prochainement!

jeudi 14 mai 2015

Mes conseils livresques (9)

mes-conseils-livresques

Je suis ravie de vous présenter un nouveau rendez-vous sur le blog: Mes conseils livresques. A travers des vidéos, je vous ferai découvrir les sagas que j'aime tout particulièrement et qui méritent selon moi d'être lues absolument. Les vidéos suivront seront découpées en 3 parties: ma découverte de la sagapourquoi je la conseille et les infos pratiques. J'espère que ces conseils vont plairont et vous donneront envie de découvrir les sagas présentées!


Après quelques mois d'absence, les conseils livresques sont de retour! Pour recommencer en douceur, j'ai choisi de vous présenter un standalone que j'avais adoré: Belle Epoque de Elizabeth Ross. Un roman se situant dans le vieux Paris de 1889, qui m'a charmée avec son ambiance. Pas vraiment récent, vous l'avez peut être déjà lu à sa sortie il y a 2 ans. Sinon, c'est une valeur sure que je ne peux que vous conseiller!