► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 13 octobre 2017

The Last Namsara [Iskari #1] de Kristen Ciccarelli

the last namsara

  • Nom: The Last Namsara [Iskari #1] de Kristen Ciccarelli
  • Lu en: anglais
  • Pages: 432 pages
  • Sorti le: 3 octobre 2017
  • Editeur: Harper Teen
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: pas d'infos pour le moment
  • Premier tome d'une trilogie

In the beginning, there was the Namsara: the child of sky and spirit, who carried love and laughter wherever he went. But where there is light, there must be dark—and so there was also the Iskari. The child of blood and moonlight. The destroyer. The death bringer. These are the legends that Asha, daughter of the king of Firgaard, has grown up hearing in hushed whispers, drawn to the forbidden figures of the past. But it isn’t until she becomes the fiercest, most feared dragon slayer in the land that she takes on the role of the next Iskari—a lonely destiny that leaves her feeling more like a weapon than a girl. Asha conquers each dragon and brings its head to the king, but no kill can free her from the shackles that await at home: her betrothal to the cruel commandant, a man who holds the truth about her nature in his palm. When she’s offered the chance to gain her freedom in exchange for the life of the most powerful dragon in Firgaard, she finds that there may be more truth to the ancient stories than she ever could have expected. With the help of a secret friend—a slave boy from her betrothed’s household—Asha must shed the layers of her Iskari bondage and open her heart to love, light, and a truth that has been kept from her.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

 I  was really excited to read The Last Namsara thanks to the great reviews shared accross the web. It is enthusiastic that I started to read the book to finish it rather disappointed. Let's be honest, the book has a very interesting background. I loved the stories about dragons and the beliefs about the Namsara and the Iskari. It is truly the most attractive - if I can say that - thing in this book. For the plot I found it very predictable and I was bored for the most part of it. That's a pity because I really wanted to love this story! But the characters didn't help either. Asha is maybe a badass heroine but she's also very cold and unfriendly. Her love interest had a lot of potentiel, but unfortunately there wasn't an once of alchemy between them. Not even a spark. I didn't feel anything toward any of the characters, I didn't care much for them. And for me, it is the biggest disappointment of all. I always rely on characters, especially if I have trouble with the story but here, there was nothing for me to hold on.  I have to say I'm pretty sad because I waited for this book for so long and I didn't enjoy it as much as I wanted to. The background is the only thing that I truly loved. That being said, I'm not sure to read the sequel.

J'avais hâte de lire The Last Namsara vu l'engouement provoqué par le livre chez nos amis Américains. La couverture et le speech m'avaient séduite, de même que la très belle chronique de Lulai Lis. C'est enthousiaste que j'ai commencé le livre, pour le terminer assez déçue. 

The Last Namsara est un fantasy YA tout ce qu'il y a de plus classique. S'il commence sur les chapeaux de roue, son rythme s'essoufle très vite pour finir sur une note, ma foi, un peu baclée. Une grosse déception pour moi qui en attendais énormément. Malheureusement, ce premier tome s'est montré extrêmement prévisible et sans surprise. 

Mettant en scène les dragons, j'étais très curieuse de découvrir comment l'auteure allait exploiter ce thème. Je n'ai lu que deux sagas sur ce genre et j'avoue que j'affectionne tout particulièrement ces créatures. Sur ce point, Ciccarelli a bien rempli la part du contrat. Le background proposé est sincèrement intéressant et réfléchi, la mythologie qui entoure les dragons est bien exploitée, de même que les croyances liées au Namsara et à son opposé, l'Iskari. Ce sont vraiment les gros points forts du roman et ce sont les éléments qui ont maintenu ma curiosité. 

Cela démarrait donc très bien, et je pressentais que l'histoire serait riche en rebondissements. Malheureusement, si les révélations se font ici et là, on les devine assez facilement et l'effet retombe complètement à plat. Pire, la fin fut complètement bâclée anéantissant mes derniers espoirs d'accrocher grâce à un final explosif. 

Les personnages n'arrangent pas les choses, ce qui m'attriste davantage. Asha se veut être une héroine badass, crainte de tous à cause de son statut d'Iskari. Tueuse de dragons, Asha est sans pitié envers ceux-ci et compte bien les exterminer tous pour se débarrasser des vieilles croyances. Mais voilà, Asha, si elle montre de jolis talents de guerrière, est un personnage très froid. Je n'ai absolument pas ressenti un quelconque attachement envers elle. Son histoire ne m'a pas plus touchée que ça. J'avais plutôt envie de la secouer et de lui dire de s'ouvrir un peu à tous ces gens qui semblent beaucoup la considérer et se sacrifier pour elle. Malgré les témoignages d'amour, Asha reste trop en retrait, trop renfermée sur elle-même. 

Ses amis ne brillent pas plus par leur présence, malgré la panoplie de personnages proposée. Le plus grand gâchis fut pour moi le love interest de Asha, qui offrait beaucoup de potentiel mais qui fut mal exploité. Entre les deux, il n'y a aucune alchimie, aucune complicité, ni réelle attirance même si l'auteure fait tout pour nous faire ressentir le contraire. Quant aux méchants, j'avoue que j'ai ri car rien ne m'a fait vraiment stresser ou tenir en haleine. 

The Last Namsara est donc pour moi une déception, surtout à cause de ses personnages. Je retiens le background intéressant et original, mais je ne suis pas certaine de lire la suite.


En bref, je m'attendais à beaucoup mieux de la part de ce livre qui a fait un joli buzz outre Atlantique. Si le background reste très intéressant et unique, je n'ai malheureusement pas pu m'accrocher aux personnages ni à l'intrigue sans réelle surprise. La lenteur du récit ne m'a pas aidée à m'immerger davantage mais le style d'écriture sympathique permet de lire de manière fluide. Amateurs de dragons, The Last Namsara devrait vous intriguer, et peut être vous plaire bien plus qu'à moi!


dimanche 8 octobre 2017

Bilan des lectures (35|Septembre 2017)

bilan-des-lectures

La formule du bilan des lectures change à nouveau pour mieux s'accorder à l'organisation récente du blog. J'ai donc décidé de vous présenter cela autrement, j'espère, avec toujours autant de clarté! Le but est de vous partager mes dernières chroniques du blog, ainsi que les lectures en cours qui ne sont pas encore terminées. Bien entendu, place aux coups de coeur qui seront toujours bien mis en avant ! 

  • Mes coups de coeur 

 

warcross la lune est à nous

  1. Warcross de Marie Lu: Une grosse surprise que ce livre futuriste! J'ai adoré retrouver l'ambiance de la réalité virtuelle, le tout se déroulant dans une ville chère à mon coeur, Tokyo. Le livre est également empreint de mystère ce qui ne gâche rien à la lecture!
  2. La Lune est à Nous de Cindy Van Wilder: Gros coup de poing que ce livre qui livre des messages très forts sur la tolérance, la différence et l'acception. Un livre qui saura vous toucher sans aucun doute car chacun peut s'y identifier.

 

“ Every locked door has a key. Every problem has a solution   — WARCROSS

 Les femmes doivent se battre davantage dans ce monde pour avoir ce qu'elles veulent.  — La Lune est à Nous

 

  • Livres chroniqués
  1. La Trahison [Rebelle du Désert #2] de Alwyn Hamilton 
  2. Sous la même étoile de Kelley York 
  3. Alicization Beginning [Sword Art Online #5] de Reki Kawahara 

Ce bilan du mois de septembre est plutôt très bon!! Plusieurs lectures et... quelles lectures! J'ai quasiment tout aimé en fait, même si j'ai fait un choix concernant les coups de coeur, les autres livres ont tout aussi été excellents. Je suis ravie de ces découvertes ou de ces suites de séries. Je vous conseille à tous de vous intéresser grandement à ces romans! 

  • Et le reste ?

 

8th-Mirrorcle

  1. La vie du blog: Ce 21 septembre, le blog a fêté ses 8 ans d'existence! Comme toujours, je prends le temps de vous raconter un peu les origines de Mirrorcle World et de vous remercier pour être derrière moi chaque jour!!

violin moi

  1. Quand je me prends pour une violoniste: Un article très personnel sur mon lien avec la musique et plus particulièrement le violon que j'ai pratiqué durant quelques années étant plus jeune. Je vous partage mon expérience mais aussi mes artistes favoris qui jouent du violon.

Je suis plutôt très contente du mois de septembre concernant mes lectures. D'abord, elles furent toutes vraiment parfaites - chacune dans leur univers respectif - et ensuite, je suis ravie d'avoir pu lire 4 livres. J'espère continuer sur cette lancée au mois d'octobre!  Concernant mon challenge goodreads, je suis malheureusement en retard de 10 livres, avec 28 livres lus sur 50. 

mercredi 4 octobre 2017

La Trahison [Rebelle du Désert #2] de Alwyn Hamilton

rebelle du desert 2

  • Nom: La Trahison [Rebelle du Désert #2] de Alwyn Hamilton
  • Lu en: français
  • Pages: 448 pages
  • Sorti le: 21 septembre 2017
  • Editeur: PKJ
  • Fiche: présentation officielle
  • Tomes antérieurs: Tome 1

Le destin du désert repose entre ses mains Amani et Jin luttent désormais ensemble pour libérer le désert du Miraji. Retenue au coeur du palais du sultan, la guerrière est déterminée à découvrir les secrets du tyran sanguinaire. Mais ce qu’elle apprend ébranle toutes ses convictions… Le sultan est-il le véritable traître ? Et surtout, que cache la mystérieuse disparition de Jin ?

separator-2

L'an dernier, lors de ma lecture du premier tome, j'avais adoré l'univers de Rebelle du désert. J'attendais la suite avec une énorme impatience et le moins que je puisse dire c'est que j'ai littéralement dévoré ce second tome! 

Il est toujours compliqué de parler de l'intrigue d'un livre, surtout quand celle-ci progresse de manière si spectaculaire. Avec La Trahison, Alwyn Hamilton nous plonge au coeur de la guerre et de la rébellion et c'est juste hyper prenant. Je m'attendais à beaucoup de choses mais l'auteure a pris certains risques pour mon plus grand plaisir.

Alors que la rébellion tente de garder sous contrôle ses terres face aux puissances étrangères et d'échaffauder un plan d'attaque contre le sultan, Amani va se retrouver au coeur du palais (je vous passe les détails de son arrivée, c'est à découvrir). Le livre prend alors un nouveau tournant et cela amène un joli vent de fraicheur à l'histoire. Il faut dire que la vie au palais, c'est tout sauf reposant et Amani va le payer cher plus d'une fois. Malgré tout, la jeune fille est toujours aussi forte et courageuse. Avec elle, on va tenter de comprendre comment fonctionne le harem, et espionner aux portes. Mieux encore, notre héroine va même accéder aux entrevues du sultan avec les grandes puissances... 

Tout est très bien huilé et alors qu'on se fait une idée du déroulement de l'intrigue, Hamilton frappe ici et là avec quelques rebondissements et révélations. C'était si intense que je n'ai pas pu lâcher mon livre, le lisant quasiment d'une seule traite! J'ai adoré tous les éléments de l'histoire, le rôle et l'implication de chacun. Car même si Amani reste notre narratrice principale, l'auteure ajoute quelques chapitres extérieurs qui nous expliquent plus en détails l'origine du Monde, de la magie etc. La mythologie est toujours aussi fascinante! 

Les personnages sont tout aussi attachants. Outre Amani que j'aime bien (même si parfois c'est une vraie tête de mule!), quel plaisir de retrouver la rébellion: Jin (un peu trop absent à mon goût tout de même), Hala, Imin, Shazad... plus qu'un groupe de rebelles, ce sont des amis. Et chacun y met du sien. On sent qu'ils ont tous un lien bien ancré ce qui rend leurs relations plus crédibles. Par ailleurs, on découvre également d'autres protagonistes plutôt détestables du côté du palais, ce qui rajoute une bonne dose d'adrénaline et de mystère! 

Un second tome qui fait évoluer l'histoire d'une très belle manière et qui, par la même occasion, approfondit la mythologie. Rebelle du désert est vraiment un univers riche, complexe, tantôt révoltant, tantôt attendrissant. Le tout sublimé par une plume totalement agréable et efficace.


En bref, ce second tome surpasse largement son prédécesseur et offre une histoire palpitante aux multiples rebondissements. L'auteure en profite pour aller plus loin dans la mythologie, proposant un background bien plus solide. Les personnages, toujours aussi attachants, se révèlent tout aussi courageux et prêts à tout. Chacun a un rôle et il y a une vraie cohésion de groupe. Une suite qui dépasse largement mes espérances. Il n'y a pas à dire, je veux le dernier tome!

dimanche 1 octobre 2017

In My Mailbox (156)

in-my-mailbox

Hello tout le monde! Je vous retrouve enfin pour un nouvel in my mailbox. Cela fait très longtemps c'est vrai, mais j'attendais de recevoir quelques livres afin de faire une jolie vidéo. Malheureusement, je n'ai vraiment pas l'occasion de me consacrer à BookTube ces dernières semaines (pour mon plus grand regret) et donc je vais simplement vous proposer mon IMM avec photos! 

P1070825 P1070828

On commence par les réceptions VF. Je remercie les éditeurs concernés pour l'envoi de ces petites merveilles! Tout d'abord du côté de PKJ, j'ai reçu L'assassin du roi de Virginia Boecker qui est le tome 2 de Witch Hunter. Ensuite j'ai reçu Rebelle du Désert T2: La Trahison de Alwyn Hamilton. Il s'agit de ma lecture en cours et j'aime beaucoup!

La Lune est à nous de Cindy Van Wilder est venu rejoindre ma bibliothèque et aussitôt reçu, aussitôt lu! J'ai adoré ce roman que je vous conseille fortement! Vous pouvez découvrir mon avis sur le blog. J'ai aussi reçu le tome 6 de Sword Art Online: Alicization Turning de Reki Kawahara! Je me réjouis de le lire! Enfin, pour terminer la partie VF, j'ai reçu L'Empire de Sable de Kayla Olson qui m'intrigue beaucoup!

P1070827

Du côté de mes précommandes VO, les livres arrivés dernièrement sont Before She Ignites de Jodi Meadows, que j'attendais avec grande impatience, ayant plus qu'aimé sa précédente série! De plus si on montrait notre précommande à l'auteure, elle nous envoyait des petits goodies, c'est très sympa!! Et enfin, j'ai craqué cet été pour The Last Magician de Lisa Maxwell! Je suis fan de la couverture et puis le sujet me tente beaucoup!

 Voilà pour mes dernières réceptions depuis le mois de juin dernier! De quoi bien m'occcuper!! 

samedi 30 septembre 2017

Sous la même étoile de Kelley York

sous la même étoile

  • Nom: Sous la même étoile de Kelley York
  • Lu en: français
  • Pages: 320 pages
  • Sorti le: 16 juin 2016
  • Editeur: PKJ
  • Fiche: présentation officielle
  • Tome Unique

Un frère et une soeur vont devoir trouver le moyen de protéger le garçon qu’ils aiment tous les deux Une fois le lycée terminé, Hunter et sa demi-soeur Ashlin décident de prendre une année sabbatique et d’emménager chez leur père. Là-bas, ils retrouvent Chance, un garçon fantasque avec qui ils passent tous leurs étés depuis l’enfance. Si le jeune homme les a toujours fascinés, Ashlin et Hunter éprouvent bientôt pour lui de tout autres sentiments. Mais ils comprennent aussi que les excentricités de Chance dissimulent une vérité bien plus noire…

separator-2

Nous rencontrons Hunter, sa demi-sœur Ashlin et Chance, un jeune homme mystérieux, étrange et fantaisiste. Durant toute leur enfance, chaque été, Hunter et Ashlin retrouvaient Chance. Après leur dernière année de lycée, Hunter et Ashlin ont décidé de passer une année sabbatique auprès de leur père et de Chance. Les retrouvailles avec ce dernier se déroulent comme à leurs habitudes, c'est-à-dire, qu’il n’est pas forcément là où ils l’attentent. Mais cette année, plusieurs événements vont obliger ce trio à traverser différentes épreuves. Vont-ils en ressortir plus fort ou bien, faut-il s'attendre à une rupture du lien qui les unit ? Pourquoi Chance agit-il toujours de manière inattendue ? Il y-a-t-il une sombre explication pour la justifier ?

L’intrigue s’installe tranquillement afin de mettre en place tous les éléments et de bien planter le décor. Mais plus on avance dans la lecture, plus on découvre des petites choses subtilement placées par-ci et par-là. On ne peut que constater que l’auteure maitrise parfaitement la construction de son intrigue et sait à quel moment la révélation doit être faite. Pourtant, le lecteur devine bien avant de quoi il s’agit. Seulement, le sujet traité par ce roman est tellement fort, qu’il est nécessaire d’y mettre clairement des mots dessus. Bref, il est impossible d’y rester insensible.

Concernant le rythme, il est donné par les multitudes péripéties. C’est tantôt lent, tantôt plus rapide. Ce qui est sûr, c’est qu’au fil des pages, on a de plus en plus envie d’être aux côtés des personnages, tant l’addiction est présente. La fin, quant à elle, m’a prise par surprise. Jamais je ne l’aurai imaginé comme telle. Pour vous avouer, après l’avoir terminé depuis quelques heures, je ne sais toujours pas si elle me convient ou pas.

Du côté des protagonistes, Nous avons Hunter et Ashlin, nos narrateurs. Hunter est protecteur et loyal avec les personnes qu’il aime. Ashlin est mature pour son âge même si elle partage de temps à autre son petit grain de folie. Son attachement pour les 2 jeunes hommes est très fort.
Chance est LE personnage principal de ce roman. Il est au cœur même de la raison de cette intrigue. Il est brisé, mais regarde au mieux la vie du bon côté. Les personnes qu’il aime sont son moteur afin de lutter contre sa situation.

Pour finir, la plume de Kelley York est magnifique, fluide, juste et réaliste. L’idée de l’alternance des points de vue fraternels entre Hunter et Ashlin, permet au lecteur de ressentir pleinement leurs sentiments et envoie cette histoire dans une autre dimension émotionnelle.


Il s’agit de mon premier roman lu de cette auteure et c’est un coup de poing au cœur que j’ai reçu. Ce récit est une combinaison réaliste où il est question de loyauté, d’amitié, d’amour, d’orientation sexuelle et d’événements sombres. De plus, on découvre un trio très attachant. Sans oublier que Kelley York a su parfaitement bien maitriser ses sujets du début à la fin. Bref, c’est une histoire qui restera un bon moment gravée dans ma tête.

logo-Momoko


samedi 23 septembre 2017

[Résultats] Gagnez 3 exemplaires de Heartless de Marissa Meyer!

concours-8-ans

  • Présentation

Pour fêter le 8ème anniversaire du blog, je suis très heureuse de m'associer à Pocket Jeunesse pour vous faire gagner une des grandes nouveautés de cet automne, le nouveau roman de Marissa Meyer: Heartless! La sortie est prévue début octobre... et Mirrorcle World avec PKJ vous en offre 3 exemplaires!

  • Comment participer ?

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. En aimant la page facebook du blog, le compte twitter ou la chaine youtube et/ou mon compte instagramvous pouvez gagner une chance supplémentaire à chaque fois!
  4. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous sur les réseaux sociaux :)
  5. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique, la Suisse, le Luxembourg et à la France Métropolitaine seulement.
  6. Concours ouvert du 23 septembre au 3 octobre inclus

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Les gagnants seront désignés par random.org. Les lots seront envoyés par la maison d'édition, aussi elle ne sera pas responsable d'une éventuelle perte de la poste.


 

  • Résultats

Un énorme merci à tous pour votre enthousiasme, le concours a rencontré un très beau succès, j'en suis plus que ravie. Merci aussi pour vos petits mots (certains m'ont fort émue!) et vos encouragements quant à la suite du blog! C'est random.org qui a désigné les 3 gagnants que je félicite grandement! Ont gagné Heartless de Marissa Meyer:

  1. Zaphrina
  2. MisterKev
  3. Lea Le Diouris 

Bravo à vous! PKJ se chargera de vous envoyer votre exemplaire, surveillez votre BAL!! Pour tous les autres, je vous donne RDV très vite pour un nouveau concours!

jeudi 21 septembre 2017

Happy 8th Anniversary!!!

8th-Mirrorcle

Il y a 8 ans jour pour jour, j'écrivais ici mon tout premier article. A l'image de mes propos, Mirrorcle World n'était alors qu'un petit blog personnel où je racontais mes passions, mes joies, mes peines, mes découvertes. J'étais persuadée que cela resterait ainsi et pourtant! En 2011, le blog a connu un virement à 180° pour s'ouvrir complètement au monde et plus particulièrement à la blogosphère: la passion des livres était née.

Elle a toujours été là mais ce n'est que 2 ans après l'ouverture du blog que j'ai commencé timidement mes chroniques. Je relisais depuis peu et j'avais envie de partager mes avis. Quoi de mieux que mon blog déjà existant? J'étais loin de me douter du succès qui allait se présenter, des amis que j'allais me faire, des éditeurs que j'allais rencontrer et réaliser certains rêves face à mes auteurs préférés. 

Mirrorcle World c'est une aventure incroyable qui aura chamboulé un peu ma vie. Même si son entrée dans la blogosphère ne s'est pas faite au moment de sa création 8 ans plus tôt, je tiens à célébrer cette date particulière. Les 2 premières années du blog m'ont permise de comprendre un peu le fonctionnement des articles, du partage, d'aimer le code et le graphisme encore plus et de découvrir les premiers grands blogs de l'époque. 

Aujourd'hui, le blog a considérablement évolué, il s'est trouvé son style, son identité visuelle. J'aime profiter de cet espace pour vous proposer des designs qui correspondent à mon imagination du moment. Cette image là, c'est moi. Je prends toujours autant de plaisir à partager mes avis, qui eux aussi, ont tellement changé!! C'est fou, mais si le blog s'est trouvé son identité, moi aussi j'ai trouvé mon style d'écriture. Quand je revoie mes premières chroniques, c'est là que je me félicite du chemin parcouru! 

Je suis heureuse de vivre cette aventure encore 8 ans après. Certes le blog est moins mis à jour mais je le fais selon mon envie et inspiration. J'essaie de vous proposer toujours plus de choses, des articles sur des sujets tendances, ou sur ce qui me tient à coeur. Peut être vais-je continuer sur cette voie, on verra bien! 

Dans tous les cas, je vous remercie grandement de me suivre après toutes ces années. Que ce soit ici ou sur les réseaux sociaux où toute une communauté, des amis, me suivent, je vous dis merci. C'est aussi grâce à vous que je suis ici aujourd'hui! Je compte sur vous pour encore de nombreux échanges à venir, et quelques rencontres aux prochains salons du livre! 

A tous, visiteurs occasionnels, visiteurs fidèles, amis, éditeurs, merci de partager la passion qui anime Mirrorcle World depuis 8 ans! 

mercredi 20 septembre 2017

Warcross [Warcross #1] de Marie Lu

warcross

  • Nom: Warcross [Warcross #1] de Marie Lu
  • Lu en: anglais
  • Pages: 368 pages
  • Sorti le: 12 septembre 2017
  • Editeur: Penguin Teen
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: paru sous le nom Warcross le 4 janvier 2018 chez PKJ
  • Premier tome d'une duologie

For the millions who log in every day, Warcross isn’t just a game—it’s a way of life. The obsession started ten years ago and its fan base now spans the globe, some eager to escape from reality and others hoping to make a profit. Struggling to make ends meet, teenage hacker Emika Chen works as a bounty hunter, tracking down players who bet on the game illegally. But the bounty hunting world is a competitive one, and survival has not been easy. Needing to make some quick cash, Emika takes a risk and hacks into the opening game of the international Warcross Championships—only to accidentally glitch herself into the action and become an overnight sensation. Convinced she’s going to be arrested, Emika is shocked when instead she gets a call from the game’s creator, the elusive young billionaire Hideo Tanaka, with an irresistible offer. He needs a spy on the inside of this year’s tournament in order to uncover a security problem . . . and he wants Emika for the job. With no time to lose, Emika’s whisked off to Tokyo and thrust into a world of fame and fortune that she’s only dreamed of. But soon her investigation uncovers a sinister plot, with major consequences for the entire Warcross empire.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

 I started Warcross on Saturday night, a little out of curiosity, the speech tempting me, and I could not stop. Few books make me this effect from the start! Warcross is a real favorite, I liked everything from the start to the end. Beginning in New York, we soon find ourselves in Tokyo with Emika, our heroine. The young woman, expert in coding and more precisely in high-level hacking, has just hacked the opening ceremony of the virtual game Warcross, known around the world. Revealed in the eyes of the 5 million viewers, Emika is contacted by the firm that produces Warcross, Henka Games, to work for them. Emika, living until then a miserable life, will find herself propelled to the rank of world player but not only that ... behind the scenes, things are far more dangerous than you think. Besides the joys to be in Tokyo again (you know my love for this city), I loved to immerse myself in this augmented reality. It is brilliant, breathtaking and above all, it would be totally credible in the future. Warcross is a totally interesting immersion game, full of twists and action, at every game, I had my heart pounding a lot.  Marie Lu described each game with so much intensity that it was really eye-catching and very visual. Congratulations to her because I felt like I was playing! But Warcross is not just an ordinary game. Thanks to its creator, Hideo Tanaka, augmented reality invites itself into everyday life. It's very futuristic and at the same time, not so far away. Powerful, Hideo is reputed to be inaccessible, yet, by hiring Emika for a mission as dangerous, the young man will gradually open up to her ... I loved Emika and Hideo, very charismatic characters, whose presence leaves you breathless. Emika is a young badass woman who fights for her principles and what she believes in. Sensitive, she also shares her personal life, which makes her truly engaging and very human. As for Hideo, despite his cold side, I loved him and more specifically the bond he created with Emika that I found quite unique. Hideo also has his demons of the past and tries to act for the common future, in the end, although he is multi-millionaire, the young man seeks only affection and peace. While the two young people ally to investigate, things are much more complicated. Marie Lu embarks us in a hunt with a hint of thriller and mystery! Zero's identity was exciting to discover and I'm glad I saw my theory confirmed at the end! I can't wait to read the sequel!


J'ai commencé Warcross samedi soir, un peu par curiosité, le speech me tentant pas mal, et je n'ai pas pu m'arrêter. Rares sont les livres qui me font cet effet des le départ, à tel point que c'est un peu une obsession! Warcross est un véritable coup de coeur, j'ai tout aimé du début à la fin. 

Débutant à New York, on se retrouve vite fait à Tokyo en compagnie de Emika, notre héroine. La jeune femme, experte en codage et plus précisément en hackage de haut niveau, vient de pirater la cérémonie d'ouverture du jeu virtuel Warcross, connu dans le monde entier. Révélée aux yeux des 5 millions de téléspectateurs, Emika est contactée par la firme qui produit Warcross, Henka Games, pour travailler pour eux. Emika, vivant jusque là une vie misérable, va se retrouver propulsée au rang de joueuse mondiale mais pas que... dans les coulisses, il se passe des choses bien plus dangereuses qu'on ne le croit.

Outre les joies de retrouver Tokyo (vous connaissez mon amour pour cette ville), j'ai adoré m'immerser au sein de cette réalité augmentée. Cela n'est pas sans rappeler un certain Sword Art Online mais à un level un peu plus poussé. C'est brillant, époustouflant et surtout, cela serait totalement crédible dans le futur. Warcross est un jeu en immersion totale très intéressant, plein de rebondissements et d'action, à chaque partie, j'avais le coeur qui battait la chamade. Le principe est pourtant simple: deux équipes s'affrontent dans un monde virtuel (changeant selon les manches) et doivent voler l'objet précieux de l'adversaire. Marie Lu décrit chaque match avec tellement d'intensité que c'était vraiment prenant et très visuel. Bravo à elle car j'avais l'impression de moi-même jouer! 

Mais Warcross n'est pas qu'un jeu ordinaire. Grâce à son créateur, Hideo Tanaka, la réalité augmentée s'invite dans la vie de tous les jours. C'est très futuriste et en même temps, pas si éloigné que ça. Puissant, Hideo est réputé comme inaccessible, pourtant, en engageant Emika pour une mission aussi perilleuse que dangereuse, le jeune homme va s'ouvrir peu à peu à elle... 

J'ai adoré Emika et Hideo, des personnages très charismatiques, dont la présence vous laisse le souffle coupé. Emika est une jeune femme badass qui se bat pour ses principes et ce en quoi elle croit. Sensible, elle nous partage aussi sa vie personnelle, ce qui la rend véritablement attachante et très humaine. Quant à Hideo, malgré son côté froid, j'ai craqué pour lui et peut être plus spécifiquement pour le lien qu'il tisse avec Emika que j'ai trouvé tout à fait unique. Hideo a lui aussi ses démons du passé et tente d'agir pour l'avenir commun, au fond, il a beau être multimillionaire, le jeune homme ne recherche que l'affection et la paix. 

Alors que les deux jeunes gens s'allient pour investiguer, les choses se montrent bien plus compliquées. Marie Lu nous embarque alors dans une chasse à l'homme terriblement piquante. Un soupçon de thriller et de mystère, il ne m'en fallait pas plus pour vraiment tomber amoureuse de ce livre!! L'identité de Zero était passionnante à découvrir et je suis contente d'avoir vu ma théorie se confirmer à la fin! 

Fin plutôt ouverte qui me laisse sur un petit gout amer, mais qui servira très bien la suite. Comment vous dire à quel point j'ai hâte de retrouver cet univers totalement fascinant!


En bref, Warcross fut autant une énorme surprise qu'un gros coup de coeur. Son côté futuriste m'a complètement émerveillée, de même que l'intrigue m'aura passionnée. Ce roman réunit tous les ingrédients pour qu'on passe un moment savoureux. Très visuel, Warcross vous emmènera dans ses multiples mondes virtuels et ses secrets bien cachés. A découvrir sans plus tarder!

vendredi 15 septembre 2017

La Lune est à Nous de Cindy Van Wilder

la lune est à nous

  • Nom: La Lune est à Nous de Cindy Van Wilder
  • Lu en: français
  • Pages: 376 pages
  • Sorti le: 14 septembre 2017
  • Editeur: Scrineo
  • Fiche: présentation officielle
  • Tome Unique

Un roman juste, émouvant et bourré d'énergie sur les préjugés et les ressorts qui permettent de s'en affranchir Max et Olivia n'ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s'intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d'être recrutée par la très populaire chaîne YouTube " Les Trois Grâces " et s'investit dans le milieu associatif. Ils n'ont rien en commun, si ce n'est qu'ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu'ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L'habit ne fait pas le moine, dit-on... Ni Max ni Olivia ne s'attend aux défis qu'ils vont rencontrer. Et si l'aiguille de la balance n'était pas le seul challenge ? Et s'il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre... ?

separator-2

Un grand merci à Scrineo pour l'envoi de ce livre.

J'écris cet avis avec une belle émotion tant j'ai aimé cette lecture. Ma chère Cindy, en plus d'être une amie formidable, tu as un talent fou pour écrire. En lisant La Lune est à Nous, je t'ai de suite reconnue. Dans un style contemporain, impossible de passer à côté de tes expressions favorites! Ce fut très agréable de lire ta plume de cette façon et cela m'a valu de nombreux sourires. 

La Lune est à Nous est un roman que tout le monde devrait lire. Il est écrit avec tellement de réalisme qu'il ne peut laisser personne indifférent. C'est une histoire d'actualité, qui nous rappelle dans quel monde on vit: un monde cruel où il est difficile de se faire sa place à partir du moment où tu te détaches du troupeau. Celui de ces gens qui se disent normaux sans vraiment savoir ce que ça veut dire. En quoi être blanc, mince, beau, hétéro définit la normalité? Pourquoi se conforter à l'opinion publique, celle qu'on voit partout, à la télé, sur internet, dans les magazines et qui nous rappelle qu'on est pas comme les autres? Qui nous amène à nous faire culpabiliser à nous sentir honteux de nous-mêmes? C'est avec beaucoup de justesse que Cindy Van Wilder aborde ces sujets qui m'ont beaucoup touchée.

En effet, impossible de ne pas ressentir d'indignation, de révolte, de colère face à la méchanceté de certains! On a envie de dire à nos deux personnages principaux - Max et Olivia - de répliquer, de ne pas se laisser faire face à tant de violence mais la peur les tétanise. Et c'est compréhensible. Lorsqu'on est agressé via les réseaux, il est plus facile de se défendre, d'appuyer sur le bouton "supprimer" et d'oublier. Mais face à face, tout est différent et cela est bien plus destructeur. En lisant ce roman je me suis demandée si les gens se rendaient compte parfois de leurs propos ou de leurs actes.... Une simple phrase peut blesser quelqu'un à un point tellement inimaginable que ça en devient insupportable. Je crois que chacun l'a déjà vécu. Que ce soit via le harcèlement scolaire ou le cyber harcèlement ou le chantage affectif, ou une simple critique, chacun a un niveau de tolérance différent.

Pour Max et Olivia, les choses ne sont pas simples: gros, gay, grosse et noire, des qualificatifs que la plupart des gens pensent tabous. Les gens gros? Ils n'ont qu'à faire régime, c'est bien fait pour eux! Sans chercher à comprendre... Gay? Ce n'est pas normal! Noir? Retourne dans ton pays! Toutes ces pensées conditionnées par une société qui nous vend l'élite, la beauté et la superficialité comme étant la normalité. Et ça, ils l'ont bien compris. Pour autant, plus on avance dans le roman, plus ils font preuve d'une force de caractère épatante! 

En plus de se battre et de nous montrer qu'en ne baissant pas les bras, on peut y arriver, j'ai beaucoup aimé l'aspect amical mis en avant dans le roman. Avancer seul, c'est bien, mais avancer en étant soutenu, aimé, encouragé, c'est encore mieux. Les amis sont la famille qu'on se choisit. Et elle est là à chaque instant. Et c'est tellement beau! Cela donne beaucoup d'espoir et on se dit qu'heureusement, dans ce monde, il existe des gens exceptionnels quelque part, qui croiseront notre route et qui seront là dans les bons comme mauvais moments! 

En plus des messages forts, Cindy offre un contexte très sympathique que j'ai adoré. Se retrouver dans mon pays, c'est juste parfait. Alors que l'ambiance est parfois lourde, Cindy arrive à nous faire sourire avec quelques bonnes expressions belges et à nous immerger dans la belgitude avec brillance. Hâte que mes amis français le lisent tiens ;) 

Enfin, petite mention à tous les titres musicaux cités qui nous offrent une très belle playliste riche et variée. J'ai particulièrement apprécié le choix de la dernière chanson, que je trouve parfaite pour illustrer le message d'espoir du roman. 

 


En bref, La Lune est à Nous est une lecture magistrale écrite avec réalisme et justesse, qui ne laissera personne indifférent. On ne peut ressentir qu'un torrent d'émotions face à ce roman qui prend aux tripes et qu'on ne peut lâcher avant de l'avoir fini. Je conseille à tous de le lire tant il vaut le détour: chacun s'y retrouvera sans aucun doute. Une très belle lecture que je recommande chaudement. 

mercredi 13 septembre 2017

[TAG PKJ] Les Réseaux Sociaux

tag-les-RS

En attendant de nouvelles chroniques, c'est toujours avec plaisir que je vous propose un nouveau TAG PKJ, basé cette fois, sur les réseaux sociaux! Qui ne les utilisent pas aujourd'hui!!

1) Sur quels réseaux sociaux parlez-vous de livres?

Facebook tout d'abord mais j'avoue que le système des pages a fort changé, du coup les publications sont moins visibles. Vient ensuite Twitter que je trouve très convivial pour parler livres, découvrir des articles, des idées... Ensuite Instagram où je partage ma lecture en cours principalement et j'apprécie faire des stories avec quelques updates etc. Enfin, même si j'y suis beaucoup moins régulière, je ne dois pas oublier YouTube où je vous présente des IMM, Conseils Livresques et autres! 

2) Quels blogs littéraires/bookstagrammeurs/booktubers recommandez-vous?

Mes petits préférés sont Les faces cachées d'une flècheLulais Lis, La couleur des mots, The Notebook14 parce que nous avons vraiment des goûts proches en matière de lecture et donc je suis certaine d'y trouver quelque chose! Après il y en a plein d'autres qui sont dans mes favoris sur le blog (Alice Neverland, Cranberries, Enjoy Books...). Je regarde moins de vidéos mais je conseille fortement Fairy Neverland que je ne présente plus évidemment et chez Instagram j'aime beaucoup de côté de la VO le compte de Joanne (@jcwreads)

3) Sur quels sites/plateformes partagez-vous vos avis sur les livres (blog, Goodreads, Booknode, Babelio, Livraddict...)?

goodreads profil

J'ai déjà testé Livraddict ou Babelio mais que voulez-vous, mon coeur appartient à Goodreads sur lequel je suis active depuis presque 7 ans! J'adore ce site très complet et facile. Depuis deux ou trois ans je suis aussi libraire ce qui me permet de rajouter et modifier des fiches.

4) Quels livres voyez-vous le plus souvent sur les réseaux sociaux en ce moment?

la lune est à nous wonder woman bardugo

Du côté de la VF, je vois beaucoup de teasing du livre La Lune est à nous de Cindy Van Wilder (c'est aussi ma lecture en cours!!) et du côté VO, j'ai vu beaucoup de teasing pour Wonder Woman de Leigh Bardugo.

5) Citez un livre que vous avez lu grâce aux réseaux sociaux.

Je vais généraliser à une auteure et citer Victoria Schwab. Clin d'oeil à Robinou qui a su partager son amour pour cette auteure. Résulat, j'ai lu pour le moment 2 livres de sa plume (This savage song et A darker shade of Magic) et 4 autres attendent dans la PAL !

6) Citez un livre que vous aimeriez davantage voir sur les réseaux sociaux.

covenant VF

J'avoue que comme ça j'ai pas vraiment d'idées mais j'espère que la sortie VF de The Covenant de Jennifer L. Armentrout va faire parler d'elle tant c'est un gros coup de coeur! J'espère que les gens s'y attarderont car ça vaut le détour! 

7) Quel est le dernier livre dont vous avez parlé sur les réseaux sociaux?

J'ai partagé mon avis sur Sword Art Online tome 5 de Reki Kawahara sur Twitter et Facebook, tandis que j'ai montré ma réception de La Lune est à nous dans une story Instagram.

8) Qui, sur les réseaux sociaux, influence le plus vos choix de lectures?

Je dirai donc en premier Lulai Lis car elle lit énormément de YA fantasy en anglais comme moi, du coup c'est ma source numéro 1. Ensuite sur Twitter j'aime suivre les avis des copines  (il y en a beaucoup, j'espère qu'elles se reconnaitront!) et puis bien entendu quelques auteurs préférés pour suivre leur actu et les maisons d'édition principalement PKJ, Lumen dont j'aime suivre les nouveautés, Collection R, Ofelbe, ou encore Epic Reads que j'adore en anglais.