► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 21 avril 2013

If I should Die [Revenants #3]

12700337

  • Nom: If I Should Die [Revenants #3] de Amy Plum
  • Lu en: anglais (405 pages) 
  • Sortie en: mai 2013 
  • VF: à paraitre en mai 2013 sous le nom "Qu'importe l'Éternité"
  • Ma notenotation 2

Je ne vais pas perdre une autre personne que j'aime. Je ne vais pas laisser l'histoire se répéter. Vincent a attendu une éternité pour me trouver, mais en un instant notre avenir ensemble a été brisé. Il a été trahi par quelqu'un que nous pensions être un ami, et maintenant je l'ai perdu. Désormais, notre ennemi est déterminé à régner sur les immortels de la France, et désireux de mener une guerre pour obtenir le pouvoir. Cela ne devrait pas être possible, rien de tout cela ne devrait l'être, mais c'est ma réalité. Je sais que Vincent est quelque part, je sais qu'il n'est pas complètement perdu, et je ferai tout pour le sauver.

Tout d'abord, je tiens à commencer cette chronique en disant un grand merci à Marvin (forbidden books) pour avoir eu la gentillesse de me prêter sa copie avancée du livre!! J'étais impatiente de découvrir la suite et je n'ai pas été déçue, que du contraire! Voilà une conclusion quasi parfaite. Après les événements du tome 2, je ne savais pas où Amy Plum avait l'intention de nous emmener. Il faut dire que le suspens était insoutenable!!! Et croyez moi qu'il l'a été encore une bonne partie du livre. 

If I should Die est un concentré d'émotions. Difficile d'en parler sans vous spoiler sur l'histoire et je tiens à ce que vous découvriez par vous même ce qui vous attend. Dans ce 3ème et dernier tome, on sent que les choses se mettent tout doucement en place. La guerre est imminente. Et dans ce chaos Kate et ses amis font face à une terrible épreuve. Malgré la difficulté de celle-ci, Kate et les revenants sont d'un optimisme et ne lâchent rien. Leur groupe est plus soudé que jamais et c'est ensemble qu'ils vont avancer.

C'est vraiment ce que j'ai apprécié dans ce tome. Ce n'est pas juste l'histoire de Kate, c'est un tout. Tout le monde a son rôle, tout le monde a sa place. C'est une famille et on se rend compte qu'on est vraiment attaché à chacun d'entre eux. On espère qu'ils s'en sortiront dans cette guerre qui s'annonce violente. J'ai beaucoup aimé ces personnages, leur courage, leur destin, mais aussi leur amour, la fraternité, l'entraide, l'histoire ne serait pas la même sans tout ce petit monde!!! Chacun a son histoire à raconter, chacun apporte son émotion au livre. Alors croyez moi, on est déjà stressé pour Kate et Vincent, mais les autres en rajoutent une couche!

Et si émotionnellement, on est touché par tout un chacun, Amy Plum ne s'arrête pas. Ce 3ème tome ne nous laisse pas souffler une minute! L'action est présente tout le long, nous donnant des noeuds dans l'estomac. Les révélations vont bon train, on apprend tout ce qu'on doit savoir sur les revenants. Et alors qu'on pensait enfin reprendre son souffle, l'histoire prend un tournant tout à fait inattendu. Au fond, si on y regarde de plus près, c'était logique, les éléments étaient éparpillés ici et là mais pris dans le feu de l'action, je n'ai rien vu venir et j'ai carrément été choquée! Malgré ça, ce tournant a été nécessaire, donnant encore plus de poids à la trilogie, nous entraînant encore plus dans les profondeurs du monde des revenants. 

Et c'est ce tournant qui marque la fin de cette trilogie hors du commun. Toujours écrite aussi poétiquement, l'histoire se lit d'une traite. Amy Plum sait jouer avec les mots, rendant son récit convaincant, surtout avec les petites expressions françaises qui donnent une petite touche exotique au livre. Entre action, amour, amitié, If I should Die conclut brillamment la saga des Revenants. 


dimanche 7 avril 2013

Hunting Lila

10188580

  • Nom: Hunting Lila de Sarah Alderson
  • Lu en: anglais (308 pages)
  • Sorti en: aout 2011 chez Simon & Schuster
  • VF: pas d'informations
  • Ma notenotation_1

Lila, 17 ans, a deux secrets qu'elle est prête à garder aussi longtemps qu'il le faudra. Le premier, c'est qu'elle peut faire bouger les choses simplement en les regardant. Le second, c'est qu'elle est folle amoureuse du meilleur ami de son frère, Alex, depuis toujours. Après une agression qui a exposé sa capacité unique, Lila décide de se présenter aux seules personnes en qui elle a aveuglement confiance -son frère et Alex. Ils vivent dans le sud de la Californie où ils travaillent pour une organisation secrète appelée l'Unité, et Lila découvre que les deux jeunes hommes sont aux trousses des hommes qui ont assassiné sa mère cinq ans plus tôt. Et qu'ils les ont trouvés.

Traduction du résumé réalisé par moi-même. On copie, on crédite!

CE.LIVRE.EST.UN.COUP.DE.COEUR. Oui Hunting Lila m'a complètement transportée. Depuis longtemps installé dans ma wish-liste, il est finalement arrivé chez moi grâce à Laura et notre Swap VO. Les avis sur le livre étaient tous géniaux, du coup j'ai eu envie d'en faire ma lecture du weekend. Je n'en ai fait qu'une bouchée. Que vous dire, je pensais savoir où mettre les pieds avec un tel résumé mais il s'est avéré que ce livre nous manipule. Non vraiment, on croit que le résumé en dit trop, mais le tout est mené habilement...Ne vous fiez donc pas aux apparences :-)

Comme on le sait d'emblée, Lila a un don: elle sait bouger les choses par sa simple pensée. Au début c'était vraiment occasionnel mais récemment, son contrôle sur ce pouvoir devient de plus en plus difficile en particulier lorsqu'elle se fait agresser. Ce choc pousse Lila à quitter Londres pour rejoindre son frère aux USA. Frère qu'elle adore et qu'elle n'a plus vu depuis 3 ans.... C'est presque sans prévenir qu'elle débarque chez Jack, de 5 ans son ainé. Très vite, il lui fait savoir qu'elle n'est pas vraiment la bienvenue même s'il est très heureux de la voir. En effet, avec une vie de famille comme la leur et le travail de Jack, il n'y a pas spécialement de place pour la jeune fille. Mais elle finit par conclure un marché: elle restera 2 semaines puis repartira à Londres.

Vous l'avez compris, l'intrigue s'étale à peu près sur cette période. Le début nous fait donc découvrir la vie de Lila, d'abord seule à Londres (son père travaillant sans cesse à l'étranger) puis chez son grand frère qu'elle adore. On apprend alors leur passé, leur blessure, mais on découvre aussi un lien fraternel très fort. Et si Jack et Lila partage quelque chose de beau, c'est sans compter sur Alex, le meilleur ami de Jack et accessoirement le crush de Lila depuis genre 12 ans. La jeune fille lui voue un véritable culte (ça se comprend) et est revenue aux USA en partie pour lui. Je dis bien en partie car elle n'avait pas prévu que son grand secret soit mis en danger...

Hunting Lila démarre peut être un peu lentement mais il devient très addictif. Très vite on comprend que Jack et Alex travaillent pour une unité qui semble cacher  bien des secrets. L'atmosphère s'alourdit alors et on entre dans un bon thriller made in Young Adult. Avec Lila, on va se poser des questions, chercher des indices, on ne saura plus à qui se fier, on sera perdu. Le livre est rythmé comme ça tout le long et nous surprend plus d'une fois. Alors qu'on pensait avoir trouvé quelque chose, que nenni, tout est remis en question et on a enfin quelques réponses à la fin du livre! Et croyez moi, c'est explosif! 

A côté de cette excellente intrigue, je peux aussi dire que j'ai adoré tous les personnages. Ils ont tous leur place dans ce livre. Ils sont attachants, charismatiques, uniques. Leur caractère est bien défini et chacun a son rôle à jouer. Bien sur, je me suis surtout attachée à Lila. Naive, elle est aussi forte, courageuse. Elle est aussi trop mignonne quand elle se pose 10000 questions à propos d'Alex. Sommes nous tous comme ça quand on est amoureux? On décrypte les signes, on se joue des dizaines de scénarios,  bref, on a l'air complètement idiot. Mais face à un mec comme Alex, je la comprends! Ce prénom est-il magique ou quoi??? Alex, c'est le mec presque parfait. Il est beau, musclé, respectueux, a le sens de l'honneur, est sexy à crever et par dessus tout c'est un badass! J'ai adoré sa relation avec Lila. Intense, un peu décalée par rapport à ce qu'ils vivent, mais ça les rend encore plus beaux. Bref, un vrai petit couple attachant!

Pour le reste, j'ai adoré le style de l'auteure. Ses descriptions, la tension et l'humour mélangés dans le livre, ses personnages, ses décors... C'est vraiment un univers intéressant et très prenant. Alors je le crie haut et fort: si vous lisez en anglais, n'hésitez plus et plongez sur Hunting Lila, vous ne le regretterez pas!

mercredi 3 avril 2013

Confusion

157885197

  • Nom: Confusion de Cat Clarke
  • Lu en: français (418 pages)
  • Sorti en: octobre 2012 chez Collection R
  • VO: paru sous le nom "Entangled" en janvier 2011
  • Ma notenotation 2

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une pièce blanche où se trouve une table avec du papier et des stylos. Se confier à la page blanche lui permettra-t-il de trouver la clé de sa prison?Un huis clos troublant et hors du temps qui fait perdre tous les repères, fascine autant qu'il provoque, jusqu'au dénouement inattendu et entêtant qui hantera longtemps une fois le livre refermé.

Merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Confusion est un roman qui aborde la vie d'une adolescente en particulier, mais ses problèmes pourraient toucher n'importe qui. Les faits qui y sont décrits sont extrêmement réalistes d'ailleurs certains lecteurs n'auront aucun problème à se retrouver parmi les événements que la jeune fille vit. Les sujets qu'il traite sont tellement bien abordés et bien décrits que l'on ressent très bien la douleur de Grace qui est la narratrice.

Le roman est écrit au présent et à la première personne du singulier, ce qui apporte rapidement au lecteur une identification à Grace. J'ai d'ailleurs trouvé qu'en plus du pronom « je » les nombreux mots écrits en italique nous apportaient quelque chose en plus, car nous avons alors accès à cette petite voix que nous avons tous dans notre tête. « Lis-la. Ne la lis pas. Lis-la. Ne la lis pas. Ne la lis pas. Ne la lis pas. Tu n'y trouveras qu'un tissu de mensonges. Des mensonges et des excuses et encore d'autres mensonges. On ne peut faire confiance à personne. Jamais. » J'ai trouvé que les personnages étaient très bien construits, très approfondis, pas stéréotypés comme on peut le lire dans certains Young adult. La narratrice devient attachante au fur à mesure que l'on se plonge dans son histoire même si à certains moments j'ai eu envie de la secouer et de lui dire d'ouvrir les yeux. En effet, Grace est une fille assez extravertie de l'extérieur,  mais à l'intérieur c'est tout autre chose.  Je me suis souvent énervée contre elle, car c'était très dur de devoir supporter sa façon de toujours s'excuser pour arranger les choses et de se rabaisser à la moindre occasion. Surtout que vu de l'extérieur, son manque de confiance en elle ne se voit pas. Au fur à mesure des pages on a envie de lui tendre la main et l'aider dans sa chute qui se fait de plus en plus ressentir. 

 Dès le début l'ambiance est angoissante, étouffante, car on se retrouve dans cette pièce parsemé de blanc avec Grace, et tout comme elle on se demande ce qu'elle fait là.  Les seules instructions qu'elle a c'est de prendre les stylos et d'écrire et encore écrire. Mais pourquoi ? Voilà la question qu'on se pose et que Grace se pose aussi. Durant les premières pages, la jeune fille décrit la pièce dans laquelle elle se trouve avant de s'attarder un peu sur Ethan et enfin de nous raconter les événements qui l'ont finalement amené à en arriver  là. On découvre alors l'histoire d'une jeune fille très mal dans sa peau qui se trouve être assez maladroite malgré le fait qu'elle essaie de faire les choses bien.Les allées et venues dans le passé et le présent qu'elle vit dans cette pièce ne sont pas gênantes, car les informations du passé et du présent sont autant importantes les unes que les autres pour comprendre l’histoire. 

 En conclusion je conseille roman, car l'intrigue est très bonne et ne peut nous empêcher de tourner les pages au fur et à mesure. L'on veut savoir ce que Grace fait là dans cette mystérieuse chambre. Et qui est Ethan et qu'attend-t-il d'elle. Personnellement je me suis surtout demandée ce qu'il était arrivé d'aussi horrible à Grace pour qu'elle n'essaie pas de s'enfuir de la pièce ou elle est enfermée. Comme si finalement elle avait plus peur d'être dehors qu'enfermée. La fin que nous donne Cat Clarke est autant surprenante que bouleversante, tout est remis en question. Et cette fin nous permet d'apprécier encore plus l’héroïne qui se trouve être une jeune fille très forte. Bref, ce livre porte très bien son nom comme on ne sort pas indemne de cette lecture et nous sommes totalement confus.

lundi 1 avril 2013

Parallon

16217550

  • Nom: Parallon
  • Lu en: français (488 pages)
  • Sorti en: janvier 2013 chez Collection R
  • VO: paru sous le nom de Fever en avril 2012
  • Ma notenotation 4

L'amour fou existe, il n'est pas de ce monde.
Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du 21e siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir...
152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l'arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.
2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu'un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais. Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n'est pas de celles qu'on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel... Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Parallon est un livre étrange. D'emblée je dois avouer ne pas savoir comment mettre des mots sur mon ressenti tant j'ai trouvé ce livre bizarre. Objectivement, j'ai trouvé l'histoire vraiment farfelue, n'ayant ni queue ni tête. Et puis, force est de constater que le résumé n'est pas vraiment la bonne image du livre. Je m'attendais à une romance passionnante et finalement, on passe à côté. C'est assez paradoxal car c'est tout de même le sujet principal du livre. Mais l'auteure le contourne. Du coup, le livre peut paraitre assez long par moment.

L'idée de base est pourtant très bonne. On découvre alors deux protagonistes, l'un vivant en 152 après JC et l'autre en 2012. Sethos Leontis est un grand gladiateur. Très connu, il a aussi beaucoup de succès auprès des femmes. Mais une seule a capturé son coeur. Lors d'un combat, Seth est blessé et est emmené par la riche famille Natalis. Durant des semaines, on suit alors sa convalescence. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu.

Eva est une jeune fille brillante. Elle adore l'informatique et surtout les sciences. Cas social, elle ne s'intègre nul part et sa famille ne l'apprécie pas beaucoup. Elle décide alors d'intégrer Sainte Magdalen, une école privée pour surdoués. Très vite, elle y trouvera sa place. Après tout, c'est l'endroit rêvé pour les études! Après une expérience au labo, Eva tombe malade.

Les personnages restent banals mais sont sympathiques. Seth n'a pas su me séduire malgré le charisme qui semble le caractériser d'après l'auteure. Quant à Eva, j'ai bien aimé son côté passionné pour les sciences et l'informatique mais je l'ai trouvée trop effacée. Elle manque clairement de caractère (surtout face à une garce comme Ruby) et j'ai eu envie de la secouer plusieurs fois.

Le résumé nous avait prévenu: Eva et Seth sont reliés. Je pensais alors que leur rencontre se ferait assez tôt. Mais non, les 3/4 du roman sont consacrés aux activités séparées des deux héros. Seth passe son temps à se morfondre tandis qu'Eva tente de suivre sa scolarité. Il faudra attendre la 3ème partie pour les voir réunis...d'une bien étrange manière. Car oui, leur union n'a pas de sens. L'auteure a inventé là un monde improbable, sans aucune logique. C'est farfelu, impossible et ça m'a fait lever les yeux au ciel. Je n'ai pas compris où elle venait en venir.

Cela dit, le livre se lit plutôt vite et j'ai plutôt accroché à l'univers de suite après avoir arrêté de le comprendre. Je l'ai lu sans chercher plus loin entre les lignes. Profitez de la lecture telle qu'elle est, cela vaut mieux. Le point fort reste en tout cas l'alternance des deux mondes, avec un côté l'esprit romain, et de l'autre un esprit moderne et scientifique.

mercredi 27 mars 2013

Sans orgueil ni préjugé [Les soeurs Charbrey #1]

54093710

  • Nom: Sans orgueil ni préjugé [Les soeurs Charbrey #1] de Cassandra O'Donnell
  • Lu en: français (252 pages)
  • Sortie en: mars 2013 chez J'ai lu pour elle
  • Ma notenotation 4

Le mariage ? Morgana Charbrey ne veut pas en entendre parler ! Elle préfère son indépendance et les sciences, passion qu’elle dissimule derrière une prétendue maladie, loin des regards courroucés de la bonne société. Lorsqu’elle apprend que le manuscrit de sa sœur a été refusé par un éditeur méprisant l’intellect féminin, Morgana décide d’aller confronter ce personnage cynique et détestable.Si ce dernier pense pouvoir confondre la demoiselle à coups de reparties cinglantes et de sourires enjôleurs, il ne sait pas encore à qui il a affaire…

J'ai découvert Cassandra O'Donnell grâce à sa série phare d'urban fantasay "Rebecca Kean". J'avais immédiatement accroché au style de l'auteure. De fait, je n'ai pas hésité à acheter Sans orgueil ni préjugé ce samedi au salon du livre. Je dois vous avouer que ce livre est le premier pour moi dans la catégorie romance historique. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre si ce n'est à une lecture passionnante. J'avais peut être mis la barre trop haut...

En effet, sans orgueil ni préjugé reste banal. Dans le sens où l'histoire n'est pas spécialement recherchée et se fond dans la masse. Je ne m'y connais pas en romance historique mais je ne suis pas sure que l'auteure y soit à 100% à l'aise. J'ai trouvé son approche plutôt superficielle. Il est facile d'utiliser certaines tournures de phrases pour paraitre dans le coup mais pour moi cela n'a pas été suffisant. Le langage seul ne peut pas justifier son époque et même si on nous trimballe de soirées mondaines en soirées mondaines, je ne me suis pas sentie emportée. J'aurai aimé plus de descriptions des lieux, des robes, des événements. J'aurai aimé une véritable ambiance. Le roman manque alors cruellement de charisme.

Cela étant dit, j'ai passé un bon moment de lecture. C'est fluide, agréable, sans prise de tête. Ca se lit très vite et très bien. Les personnages sont attachants même s'ils sont terriblement clichés. Morgana la fille rebelle mais qui tombe malgré elle amoureuse, le Comte beau comme un Dieu à la réputation d'un tombeur, la gentille soeur...Bref là aussi ça manquait de profondeur. Si les liens entre la famille Charbrey sont étroits et bien définis, entre Morgana et le Comte, tout est un peu trop facile... même les sarcasmes et autres prises de bec, c'est tellement déjà-vu qu'on ne se laisse plus prendre...

Bref, je n'ai donc pas trouvé cette histoire passionnante mais bizarrement j'ai accroché à sa légèreté et sa fluidité. Si vous aimez l'auteure, je pense que cette nouvelle saga vous plaira, après tout, malgré quelques faiblesses, on sent que derrière le caractère des personnages se cache Cassandra. Aussi, si vous aimez les romances sympathiques, alors laissez vous tenter!

 

 


dimanche 17 mars 2013

La révolte de Maddie Freeman [Awaken #1]

la revolte

  • Nom: La révolte de Maddie Freeman [Awaken #1] de Katie Kacvinsky
  • Lu en: français (382 pages)
  • Sortie: en mai 2013 chez Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom "Awaken" en mai 2011
  • Ma notenotation 2

Maddie vit dans un monde où tout est virtuel, les arbres, l'école, les flirts...on ne s'aventure jamais au-dehors. Et elle se satisfait plus ou moins de cette existence. 
Jusqu'au jour où elle rencontre Justin. Celui-ci l’entraîne dans un univers inconnu, où les gens se voient sans le filtre de l'écran, se parlent, se touchent...Maddie découvre alors un mode de vie différent de celui de la société et ses parents lui ont imposé. Pour changer sa destinée, elle devra apprendre à se rebeller, à ses risques et périls.

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Étant une gourmande de dystopie, je n'ai pas résisté à l'appel de ce livre quand PKJ me l'a proposé. Awaken, de son nom original, a d'emblée su captiver mon attention. L'univers particulier et original aura eu raison de moi: en à peine deux petits jours, j'ai dévoré ce petit bijou! Maddie Freeman a 17 ans et vit en 2060. A cette époque, tout à bien évolué, voire peut être de trop. Non les voitures ne volent pas (mais elles servent de sous-marin à certaines occasions :D) par contre, les arbres et les pelouses sont devenus synthétiques. Oubliez la bonne odeur de la nature et dites bonjour au plastique. Fallait s'en douter, à force d'abattre des arbres, ceux-ci sont quasi inexistants. Du coup le synthétique est la solution idéale. Pratique aussi. Et comme une chose en amène une autre, le vrai papier n'existe plus ou alors est très rare. Non, en 2060, les gens vivent à travers un écran.

Imaginez vous connectés partout, tout le temps, à travers un ordinateur, une tablette, des écrans muraux...Vous prenez vos cours via l'école numérique, bien en sécurité chez vous. Vous allez boire un verre virtuel avec vos amis virtuels du monde entier dans un chouette café virtuel. Vous ne lisez plus, vous écoutez parler le livre. Vous ne cuisinez même plus, tous les plats sont préparés, congelés, prémâchés. Votre vie se résume à vous et votre "moi" virtuel. Vous vous cachez derrière des avatars, vous modelez vos paroles, vous vous construisez une meilleure vie. Oui, c'est celle-là que les gens de 2060 vivent. Votre confort et votre sécurité avant tout! Et pour cela, oubliez tout contact avec vos voisins.

Dans ce monde où la technologie fait de l'homme une version numérique de lui-même, il y a Maddie. Cette jeune femme au passé trouble essaie de suivre cette vie toute tracée. Il faut dire que Maddie n'a pas vraiment le choix vu son statut actuel! Punie, Maddie se fait suivre par son père quoiqu'elle fasse. Entre eux, c'est tendu, froid. Et pour cause, Kevin Freeman n'est autre que l'inventeur de l'école numérique! Cet homme assoiffé de pouvoir est donc très influent et quelque peu terrorisant. Quitte à choisir entre son succès et sa famille, il n'hésiterait pas à sacrifier cette dernière. Si Maddie a réussi à se faire discrète ces 2 dernières années, c'est sans compter sur sa rencontre avec le beau Justin...

Justin est le personnage qui fera prendre au livre toute son importance. Ce gars là joue un rôle pas croyable et va entrainer Maddie dans son monde... A partir de là, je vous laisse découvrir. On est alors submergé par l'histoire et on veut en savoir toujours plus. Qui est Justin? Pourquoi s'intéresse-t-il à Maddie? Quel est son but? Alors qu'on nage en pleine confusion, on redécouvre le monde à travers les yeux de Maddie. Comment une simple poignée de main peut être si puissante? Comment une conversation honnête et sincère peut elle être si révélatrice? Comment les émotions peuvent-elles être si authentiques? Sans un ordinateur, nous sommes nous mêmes et Maddie va vite comprendre que ce n'est pas toujours simple. Mais cette fille là, c'est une courageuse, une têtue aussi et elle va toujours dépasser ses limites. Avec elle, on rencontrera d'autres gens et on se rendra compte que chacun a un rôle important à jouer....

L'intrigue est donc excellente. On sait où on va, mais pas tout à fait. On se pose plein de questions et là, on a juste envie de lire la suite! Outre son histoire convaincante, ses personnages intéressants, le livre fait passer un message plutôt interpellant: et si la technologie prenait trop le pas sur nos vies? Les réseaux sociaux en sont une bonne preuve: vous avez peut être 400 amis mais qui sont les vrais? On se cache tous derrière un ordinateur, mais n'oublions pas que les vraies rencontres sont les meilleures!

dimanche 10 mars 2013

Dévoile-Moi [Crossfire #1]

15836608

  • Nom: Dévoile-moi [Crossfire #1] de Sylvia Day
  • Lu en: français (406 pages)
  • Sorti en: novembre 2012 chez J'ai lu
  • VO: paru sous le nom "Bared to you" en janvier 2012
  • Ma notenotation 3

Gideon Cross est apparu dans ma vie comme un éclair à travers les ténèbres...
Il était beau et brillant, déchiré et incandescent. Je fus attirée par lui comme je ne l’avais encore jamais été pour quoi ou qui ce soit de toute ma vie. Je désirais son toucher telle une drogue, même en sachant que cela m’affaiblirait. J’étais imparfaite et déjà endommagée, et il a ouvert toutes ces fractures en moi si facilement...
Gideon savait. Il possédait ses propres démons. Et nous devions devenir les miroirs reflétant les blessures les plus enfouies de chacun… tous comme les désirs.
Les liens de son amour m’ont transformée, même si je priais pour que les tourments de notre passé ne nous déchirent pas...

La romance a toujours existé, discrète. Mais depuis la médiatisation d'un certain Fifty Shades, le phénomène a carrément explosé et les livres du genre sont à la pointe de la mode. Si on oublie le fait que j'ai lu en diagonale l'histoire d'un dénommé Grey et que je n'ai pas du tout aimé, Dévoile-moi est mon vrai premier livre dans ce registre. J'avais maintes fois lu et entendu que Sylvia Day avait la plume bien plus raffinée que sa rivale. Le fait qu'elle soit annoncée pour le Salon du Livre de Paris m'a décidée: il était temps que je me fasse enfin mon propre avis!

D'emblée, je savais que l'intrigue - si on peut appeler ça une intrigue - ne serait pas très folichonne. Après tout, le schéma est hyper classique: Une jeune fille débarque dans une grande ville pour travailler pour un riche industriel, beau à tomber par terre mais terriblement dérangé. Eva, notre héroine, n'échappe donc pas à ce tableau. Fraîchement arrivée à New York, la jeune femme décroche un emploi chez Cross Industrie, dans le milieu publicitaire. Des son premier jour, elle rencontre Gideon Cross, le patron des patrons et c'est déjà l'effervescance.  Malgré son attirance brutale, Eva a flairé juste: Cross ne doit pas tourner rond, c'est le danger assuré. Mais les jours passent et ils sont amenés à se croiser bien plus souvent que l'aurait voulu Eva.  Et rien n'y fait, son attirance grandit tandis que ses protestations intérieures faiblissent. Mr Noir Danger est bien trop parfait, trop magnétique et charismatique pour qu'on ne craque pas.

Jusque là, rien de bien extraordinaire mais Cross ne fera pas attendre les choses plus longtemps, en se jettant à l'eau. C'est direct, complètement fou mais le charme opère. Entre les deux protagonistes, c'est le feu et la glace. C'est aussi purement sexuel... dans un premier temps. Se découvrant des poins communs, les deux jeunes gens ne vont plus pouvoir se passer l'un de l'autre. Sexuellement parlant, c'est le top du top, chacun ravissant l'autre à chaque instant. Il faut dire qu'ils sont chauds comme la braise et ne résistent jamais longtemps. De ce fait, les scènes de sexe deviennent trop nombreuses, répétitives et parfois lassantes.

Heureusement, la psychologie des personnages n'est pas en reste. Eva et Gidéon cachent de lourds, très lourds secrets et n'arrivent pas toujours à les assumer. Mais c'est aussi ce qui fait d'eux des personnages très forts et attachants. Si on découvre très vite le passé d'Eva, Gidéon reste très secret. Mais ce qui était purement sexuel au départ se transforme en amour profond: Gidéon en prend alors conscience et s'ouvre petit à petit à Eva. Ce n'est pas simple, le couple n'arrive pas toujours à se comprendre émotionnellement. Mais leurs sentiments deviennent sincères et ils avancent tant bien que mal ensemble...

J'ai donc bien aimé ce premier tome. Je trouve que notre petit couple a beaucoup de caractère. Ce que j'ai apprécié également, c'est la sincérité de leurs sentiments. Ils ont énormément de respect l'un pour l'autre et même s'ils ont du mal à parler, quand ils le font c'est toujours très cash et honnête. Même si le livre contient beaucoup trop de scènes chaudes (parfois inutiles), je les ai trouvées bien décrites. C'est cru, mais absolument pas vulgaire. Malgré l'acte, on sent l'amour des deux protagonistes. Et c'est bien ce qui fait leur force. Affaire à suivre dans le tome 2!

dimanche 3 mars 2013

Beautiful Dark

9782266223560

  • Nom: Beautiful Dark de Jocelyn Davies
  • Lu en: français (290 pages)
  • Sortie: prévue en juin 2013 chez Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le même nom en septembre 2011
  • Ma notenotation 5(note de 2.5/5 en réalité)

Dans la nuit du dix-septième anniversaire de Skye, elle rencontre deux étrangers énigmatiques. Totalement opposés - comme le feu et la glace - Asher est sombre et sauvage, tandis que Devin est juste et distant. Leur apparition soudaine chamboule la vie de Skye. Elle n'a aucune idée de ce qu'ils veulent, ou pourquoi ils semblent suivre chacun de ses mouvements - mais seulement que leur présence coïncide avec une vague d'événements étranges. Bientôt, elle commence à douter non seulement l'identité des deux garçons, mais aussi la vérité sur son passé.

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Beautiful Dark était depuis longtemps dans ma wish-liste VO mais quand j'ai entendu sa sortie VF, je m'étais dit que c'était l'occasion d'attendre. Cette semaine, j'ai reçu les épreuves non corrigées du livre qui paraîtra en juin prochain. Je remercie d'ailleurs vivement PKJ pour cet envoi!! Aussitôt reçu, aussitôt lu! J'étais vraiment impatiente de découvrir cet univers avec son résumé intrigant (notez que j'ai traduit celui en VO car celui de la version française en dévoile de trop!). Les avis étaient d'ailleurs excellents et c'est avec enthousiasme que j'ai commencé la lecture. Qu'on se le dise, j'ai englouti ce livre. Il se lit très vite et bien. Mais malheureusement, j'en ressors assez déçue. 

Tout commence avec le 17ème anniversaire de Skye. La jeune fille n'aime pas fêter ses anniversaires, lui rapellant un triste et traumatisant souvenir. Mais ses amis lui ont fait la surprise et elle décide de leur faire plaisir en s'amusant un peu. Durant la soirée, on rencontre alors toute la clique: Cassie la meilleure amie, Dan le super pote et Ian, le copain dévoué et (pas si) secrètement amoureux de Skye. La joyeuse bande est soudée et tout le monde s'amuse jusqu'à ce que deux petits nouveaux se fassent remarquer et foutent le chaos au bar.  Quelle n'est pas la surprise de Skye de rencontrer à nouveaux ces deux gars à son lycée le lendemain. Énigmatiques, beaux à en pleurer, Asher - le ténébreux - et Devin  - le zen - sont apparemment cousins. Et tout deux semblent avoir jeté leur dévolu sur Skye....

Si le début m'a plu, très vite j'ai déchanté. Une fois la rencontre entre Skye, Devin et Asher passée, on se plonge dans un épisode long des feux de l'amour. Attendez, la fille a quand même trois prétendants!! Même si Ian sera vite oublié, il faut avouer que c'est du lourd. Et la romance prend malheureusement le pas sur tout le reste. On assiste, impuissants, aux pensées agitées de Skye. Tantôt atirée par Asher, tantôt troublée par Devin, lequel choisir??? Alors qu'elle se torture les méninges en silence, devant eux, elle ne fait que de les remballer. Ce petit jeu agaçant durant tout le livre, j'ai plusieurs fois soupiré. Dans ce chaos amoureux, les deux compères en profitent pour se révéler au grand jour suite à un accident d'avalanche. Comme ça, d'un coup! J'ai trouvé ça d'un plat! Malgré la réaction de Skye plutôt choquée, j'ai trouvé que tout passait trop bien ou trop vite.

Le livre prend alors un tournant. Sachant la véritable nature de Devin et Asher, et étant confrontée à son passé, Skye est au bord de l'explosion. Qui est-elle? Pourquoi est-elle si importante? Qui croire? Bref, dans le tourbillons des doutes et des sentiments, on se perd. C'est long et répétitif. La mythologie est survolée, les jours passent, on a l'impression de lire une succession d'événements, juste pour dire qu'il y en a. Rien n'est creusé. Le temps avance, mais on en est au même point. 

Et si l'histoire est survolée, j'ai trouvé que les personnages étaient terriblement clichés. Aucun des deux garçons ne m'a plu. Asher le bad boy, Devin l'impassible, les amis de Skye relégués au second plan, et Skye qui est a baffer. Non vraiment, pas un pour vraiment rattraper l'autre. Non ce qui rattrape le livre, ce sont ses quelques 50 dernières pages où Skye semble enfin s'affirmer et où les révélations vont bon train. Là j'ai trouvé les choses plus touchantes, plus fouillées. Elles avaient enfin un sens. L'adrénaline monte et on tourne les pages avidement pour savoir ce qu'il va se passer. La fin nous laisse sur un cliffhanger terrible mais franchement bien mené. Rien que pour ça, j'ai envie de lire la suite et donner une seconde chance à cette saga! Je suis sure  - et j'espère - que la suite sera beaucoup plus prometteuse!

dimanche 24 février 2013

Clair de Lune [Les Gardiens de l'Ombre #2]

17234288

  • Nom: Clair de Lune [Les Gardiens de l'Ombre #2] de Rachel Hawthrone
  • Lu en: français (228 pages)
  • Sorti en: février 2013 chez Pocket Jeunesse
  • VO: paru en juin 2009 sous le nom "Full Moon"
  • Ma notenotation 3

Lindsey a toute sa vie tracée devant elle : son parcours, son avenir, et même son petit ami Connor ont été soigneusement choisis par ses parents... Mais, soudain, elle doute. Aime-t-elle vraiment Connor ou est-elle seulement habituée à sa présence ? Le mystérieux Rafe vient tout compliquer. Un seul regard de lui et son coeur palpite... Sa transformation en loup approche. Avant, elle devra faire le bon choix. Quel compagnon aura-t-elle à ses côtés pour passer cette épreuve ? Celui de la raison ou celui du coeur ?

Merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Quand j'avais découvert le 1er tome de la saga, j'avais passé un excellent moment de lecture. De fait, j'ai été ravie de me replonger dans cet univers qui a, encore une fois, bien tenu ses promesses. Alors que le 1er tome mettait en avant Kayla, Clair de Lune braque ses projecteurs sur Lindsay, la meilleure amie de Kayla. De nature plus rebelle que son amie, on saura d'emblée quels problèmes rencontre la jeune fille. A un peu plus de deux semaines de sa première transformation en louve, Lindsay doute de ses choix sentimentaux et se battra contre eux tout le long du roman.

Vous l'avez compris, on a ici à faire à une jolie romance. Lindsay se croyant en phase avec Connor, se découvrira des sentiments inattendus pour Rafe, bien plus mystérieux que son rival. Il suscite chez elle beaucoup de sentiments bien plus forts. Mais que faut-il faire? Choisir ce que dicte son coeur ou écouter la voie de la raison? Aucune idée...Du coup, on ne saura plus sur quel pied danser et on passera de Connor à Rafe puis de nouveau à Connor.

Ce tourbillon sentimental serait bien trop simple si la menace de Bio-Chrome ne planait pas au-dessus du joyeux groupe. J'ai apprécié le fait qu'on reprenne là où le tome 1 s'était terminé, tout en changeant d'héroine. De fait, le fil conducteur du 1er tome est tout à fait respecté ici. Même si l'intrigue est vraiment prévisible et n'apporte pas beaucoup d'adrénaline, elle est bienvenue pour mettre un peu nos personnages au défi. Entre le combat intérieur de Lindsay et la menace réelle, on ne s'ennuie pas une seconde avec Clair de Lune.

Les personnages sont toujours autant attachants, bien que je ne les ai pas trouvés suffisamment creusés. Les pensées de Lindsay étaient beaucoup focalisées sur le choix de son futur compagnon, du coup, j'ai trouvé qu'on arrivait pas bien à la connaitre. Hormis sa loyauté envers ses amis et son côté rebelle, Lindsay reste une héroine plutôt banale. J'ai trouvé que Rafe était vraiment le personnage intrigant de ce 2ème tome. A lui seul, il constitue un vrai mystère qui nous pousse à tourner les pages!

Le roman se lit extrêmement vite car tout s'enchaine rapidement. J'ai trouvé ça dommage sur certains points, notamment le choix de Lindsay qui se précipite et se décide en quelques secondes alors qu'elle nous a rabâché les oreilles avec ça durant 220 pages.Cela dit, ça reste tout mignon et on se retrouve avec un sourire niais vissé sur le visage! Il n'y a pas de doutes, si vous cherchez une lecture agréable, sans prises de tête et qui se lit rapidement, n'hésitez pas à poursuivre cette série!

mercredi 20 février 2013

Shadows in the Silence [Angelfire #3]

8501304

  • Nom: Shadows in the Silence [Angelfire #3] de Courtney Allison Moulton
  • Lu en: anglais (469 pages)
  • Sorti en: janvier 2013 chez Katherine Tegen Books
  • VF: non prévue
  • Ma notenotation 1

Ellie sait que les moments les plus sombres sont encore à venir, et elle a tout pour lutter:
Elle doit se battre pour Will.
Les démons ont eu recours à leurs armes les plus cruelles afin de mettre en danger Will, et Ellie fait une alliance improbable pour le sauver. Elle doit dans le même temps arrêter Lilith et Sammael, qui cherchent à noyer le monde dans le sang et détruire le paradis.
Elle doit se battre pour l'humanité.
Alors que les armées de l'enfer se levent et se réunissent pour la fin imminente de jours, Ellie et son groupe d'alliés voyagent dans les régions les plus sombres et les plus anciennes du monde dans sa quête pour entrer dans sa gloire en tant qu'archange Gabriel.

Magnifique. Brillant. Intense. Shadows in the Silence, le 3ème et dernier tome de la trilogie Angelfire a tenu toutes ses promesses. Voilà une saga que j'ai vraiment adoré de bout en bout, malgré un 2ème tome un peu en deça des autres. Je ne comprends pas comment une histoire pareille, avec des personnages si extraordinaires, n'est pas traduite en français! Alors franchement, lecteurs VO, je vous le dis déjà: lisez cette saga.

Shadows in the Silence reprend quelques temps après le tome 2. La petite troupe vient de vivre des moments difficiles mais pas le temps de se poser. La guerre entre les forces de l'Enfer et les forces du Paradis est très proche. Ellie n'a plus beaucoup de temps pour retrouver ses pleins pouvoirs. D'autant plus que Will a été extrêmement blessé et qu'un seul remède existe....

Le livre démarre donc sur les chapeaux de roues. On retrouve enfin là Ellie du début, celle qui est vraiment forte et qui dépasse ses limites. La première partie du livre est consacrée à la recherche de ce remède. En effet, il est plutôt bien gardé et Ellie devra user de ses connaissances. Dans cette partie du livre, le personnage de Cadan est fortement mis en avant. Moi qui ne l'aimais pas spécialement dans les deux précédents tomes, je dois dire qu'ici, il s'est largement racheté une conduite. Mieux encore, il ouvre son coeur et malgré son statut de reaper démoniaque, c'est un ami exceptionnel. 

Lorsque Will est enfin guéri, les choses s'accélèrent. Ellie doit se constituer sa propre armée si elle veut battre Sammael et Lilith. Mais rien ne semble gagner d'avance. Cela dit, nos héros vont remuer le monde entier pour rechercher l'aide qu'il leurs faut. Et je dois dire que j'ai fortement apprécié voyager! Surtout quand une partie de intrigue se passe...en Belgique! Je ne sais pas, ça m'a fait vraiment plaisir! Il est courant de retrouver dans un livre une intrigue qui se déroule en France etc mais en Belgique, c'est assez rare! Alors quand les personnages passent du temps à Liège à déguster les fameuses gaufres, moi je dis un grand oui!!! 

Quant au reste, malgré quelques longueurs dans le récit, le rythme ne faiblit absolument pas. Nos personnages sont plus forts que jamais et j'ai vraiment adoré Ellie et Will. Je n'ai pas de mots exacts pour vous décrire ce couple hors du commun mais il est vraiment génial. Leur relation est intense, complice, sincère, passionnée, bref, ces deux là, ils sont inséparables. L'intrigue est aussi bien, avec une fin qui monte en adrénaline et qui vous arrache la petite larme. C'est beau, c'est encore une fois intense, c'est courageux, c'est brillant. 

Vous l'avez compris, ce 3ème tome conclut parfaitement la saga Angelfire. Courtney offre vraiment une série fantastique, bien écrite, basée sur une mythologie très intéressante. Si vous lisez en anglais, surtout n'hésitez plus et foncez découvrir cet univers!