► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 15 février 2011

The Iron Daughter [The Iron Fey #2]

iron daughter

  • Nom: The Iron Daughter [The Iron Fey #2] de Julie Kagawa
  • Lu en: anglais
  • Pages: 359 pages
  • Sorti le: 1er aout 2010
  • Editeur: Harlequin TEEN
  • Niveau de compréhension VO: difficile 
  • VF: paru sous le nom La captive de l'hiver en septembre 2011

Entre l’Hiver et l’Eté, la guerre est imminente. Désespérée, Meghan — fille fée de l’Eté — voit le prince Ash — fils de la reine d’Hiver — s’enfermer dans une indifférence de glace et le croit perdu pour elle. Et pourtant, incapable de l’abandonner à son sort de captive, bravant tous les interdits de la Cour d’Hiver, voilà qu’ il la délivre… Une dangereuse transgression qui fait de lui un traître et de Meghan une fugitive aux abois…

M'étant plongée la semaine passée dans la saga The Iron Fey avec le 1er volume The Iron King, j'ai continué dans cet univers avec le 2ème volume The Iron Daughter. Si le premier m'avait déjà mis dans tous mes états, celui-ci fait encore plus fort. Je ressors de cette lecture lessivée et perdue. Tout au long du récit, je suis passée du rire, au stress, et surtout aux larmes. La fin de ce tome est totalement prenante, j'en avais le souffle coupé. L'action ne s'arrête jamais, on a pas de répit et on veut lire toujours plus.

Dans The Iron Daughter, on continue de suivre les aventures de Meghan, Puck et Ash. Cette fois leur mission est de sauver le Sceptre des Saisons volé par les Fées de Fer qui commencent à envahir non seulement notre monde mais aussi le NeverNever. Tout n'est que machination et trahison et nos héros vont subir beaucoup d'épreuves. Cet épisode met en place la guerre qui se prépare tout doucement entre les Fées de Fer et les Fées de l'Été et de l'Hiver. La Faerie est en danger et il est temps d'admettre que l'ennemi est bien plus dangereux qu'il n'y parait.

A travers cette quête, on découvre nos personnages encore un peu plus. Meghan se révèle être une fille très courageuse, découvrant des pouvoirs insoupçonnés, Ash décide enfin de penser par lui-même et avec son cœur, pour mon plus grand bonheur! Puck reste toujours l'ami dévoué et drôle. On s'attache à ses personnages, on tremble avec eux, on pleure avec eux, on rit avec eux. C'est prenant, touchant, c'est juste magnifique.

Entre l'action, l'énigme, l'amitié et cette histoire d'amour magique, je peux vous dire que je ne m'en remets pas. C'est de loin mon gros coup de cœur littéraire, cette série est tout simplement grandiose.


mercredi 9 février 2011

The Iron King [The Iron Fey #1] de Julie Kagawa

Julie_kagawa-theironking

  • Nom: The Iron King [The Iron Fey #1] de Julie Kagawa
  • Lu en: anglais 
  • Pages: 363 pages
  • Sorti le:  1er février 2010
  • Editeur: Harlequin TEEN
  • Niveau de compréhension VO: difficile
  • VF: paru sous le nom La princesse maudite en juin 2011

Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...

OMG!!!! Cette nouvelle saga m'a totalement conquise!! Le 1er tome, The Iron King est une pure merveille. Commencé il y a déjà un petit bout de temps, je m'y suis plongée dès que j'avais un moment. J'en avais entendu du bien, des éloges même et franchement: c'est un régal. L'ambiance générale est tellement bien écrite qu'on est quasiment transporté. D'emblée l''action s'installe, on  ne s'ennuie jamais. On se surprend même à se dire que les personnages n'ont aucun repis tant ils passent d'aventures en aventures. Concernant le lecteur, nos émotions sont mises à rude épreuve, passant du rire aux larmes, au stress, au soulagement pour finir on devient totalement amoureux de ce monde extraordinaire.


The Iron King, c'est une histoire féérique et complexe mais tellement bien imaginée. Le jour de ses 16 ans, Meghan vit une journée plus que pénible. Ayant subi une humiliation devant toute l'école, elle n'est pas au bout de ses peines quand elle rentre chez elle. Sa réalité change, et ses croyances aussi. L'imaginaire se mêle au réel et au début, c'est difficile à croire. Mais Meghan est prête à tout pour sauver son petit frère, en danger. Elle n'a pas d'autre choix que d'accepter que les fées existent bel et bien.

Avec son ami, Robbie, elle se lance dans la plus grande aventure de sa vie. C'est tellement palpitant qu'il est difficile de lâcher le livre. En effet, Julie Kagawa a un don pour décrire son univers, le rendant très imagé, coloré, incroyable. C'est tout un monde à part, avec ses coutumes et ses traditions, mais aussi ses nombreux dangers. Et ça, Meghan va vite le comprendre. D'autant plus que l'enjeu est très important, allant au delà des attentes. Et notre héroine va plonger la tête la première, dans ce pays qu'elle ne connaissait pas. 

Si elle est bien accompagnée par Puck, son meilleur ami, sa route va aussi croiser celle de Ash, le Prince d'hiver. Le jeune homme porte très bien son nom, car il reste très distant et insensible au départ. Pour autant, comme Meghan, j'ai eu le coup de coeur pour lui. Ash, c'est le personnage masculin qui fait rêver, tant par sa force, que son charisme mais aussi son amour, qu'on devine caché sous une énorme carapace. A eux trois, ils forment un trio hillarant mais surtout très attachant.

C'est un véritable coup de foudre que j'ai eu pour ce livre. Tout y est pour passer un moment extraordinaire! Le folklore magique, les personnages, les enjeux.... c'est juste incroyable. La plume de Julie Kagawa est également parfaite. Pour un premier tome, on peut dire que la barre est haute! La suite promet monts et merveilles.

dimanche 30 janvier 2011

Premier Roman VO: Matched

7735333

Cassia has always trusted the Society to make the right choices for her: what to read, what to watch, what to believe. So when Xander's face appears on-screen at her Matching ceremony, Cassia knows with complete certainty that he is her ideal mate . . . until she sees Ky Markham's face flash for an instant before the screen fades to black.

The Society tells her it's a glitch, a rare malfunction, and that she should focus on the happy life she's destined to lead with Xander. But Cassia can't stop thinking about Ky, and as they slowly fall in love, Cassia begins to doubt the Society's infallibility and is faced with an impossible choice: between Xander and Ky, between the only life she's known and a path that no one else has dared to follow.

Matched est un des premiers romans a traiter de la dystopie (définition). On suit la jeune Cassia, 17 ans vivant dans une société étrange. Le jour de son 17ème anniversaire, Cassia se rend à son Match Banquet, cette cérémonie officielle que tous les jeunes de 17 ans attendent avec angoisse et impatience pour savoir s'ils se marieront, avec qui ou au contraire resteront célibataires. Car dans la Société de Cassia, les officiels règlent tout et vous surveillent où que vous soyez. Ils décident qui sera votre promis, combien d'enfants vous aurez, quand, ce que vous mangez, où vous habitez, votre futur travail, ce que vous pouvez porter et dans quel coloris, les activités que vous pouvez faire et quand vous mourez.  Et pour éviter une trop grande diversité, dans la Société, il n'y a que 100 chansons, 100 poèmes et 100 tableaux. Les gens ne savent pas écrire sauf avec un ordinateur. Ils ne connaissent pas les biens, ils ne peuvent garder aucun objet. Tout cela au nom du Bonheur. Après son banquet, Cassia apprend que ce sera meilleur ami, Xander, qui lui est promis. Tout semble alors parfait jusqu'à ce que notre héroïne introduise la microcard reprenant toutes les informations sur Xander. Car ce n'est pas le visage de Xander qui apparait, mais celui de Ky, un autre camarade. A partir de ce moment, tout s'enchaine tout doucement. Cassia se rapprochera de Ky, et en tombera amoureuse. Elle se rendra compte que la Société n'est pas aussi parfaite qu'elle le prétend. Au fur et à mesure des pages, Ky et Cassia contournent les règles, ils apprennent à écrire et se sentent éperdument attirés l'un par l'autre. Cette attirance est définitivement bien écrite, le moindre regard, le moindre effleurement devient fort jusqu'au jour où ils cèderont et s'embrasseront. C'est aussi à ce moment que Ky est envoyé dans les Provinces Extérieures et que la famille de Cassia doit quitter la ville. La jeune fille, maintenant prête à vivre selon ses choix, décide de faire face et de retrouver son véritable amour, Ky.

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, sans doute trop lente pour moi bien que vers la fin, les rebondissements et les révélations m'ont beaucoup surprise. Mais plus j'avançais, plus je m'attachais à ces personnages, plus j'avais envie de savoir. L'anglais est facile à comprendre ce qui m'a permis d'avoir une lecture fluide. Je suis contente de l'avoir lu et il me tarde de savoir la suite qui s'annonce palpitante! En attendant, vous pouvez visiter le site du livre où le 1er chapitre est en ligne ainsi que quelques activités, comme découvrir votre promis, via votre compte facebook! A voir par ici!

Posté par CeReSu à 14:22 - - Commentaires [10]
Tags : , ,
mercredi 19 janvier 2011

La Cité des Ténèbres Tome 1: la coupe mortelle

2890142723_1

Clary à Jace au début de leur rencontre: "Jace..... Tu as vu ces filles au fond du compartiment comment elles te regardent?
C'est normal je suis beau à tomber...."

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d'Ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Si vous aimez le monde fantaisy à la Harry Potter où se mêle actions, humour, amour et rebondissements, plongez tout de suite sur le premier tome de La Cité des Ténèbres "La Coupe Mortelle". L'histoire suit Clary, une jeune fille pleine de ressource qui découvre malgré elle que toute sa vie passée lui a été cachée. Au cours d'une soirée, elle rencontre Jace, un chasseur d'Ombres qui lui ouvrira les portes de ce monde étranger où vivent Démons, Damnés, Loups-garou, Vampires, Fées et j'en passe. Entre eux, l'attirance se fait sentir dès les 1er instants. Malgré le fait que leurs liens soient le fils conducteur du roman, leur histoire n'est mise qu'au second plan. Car avec la Coupe Mortelle, impossible de se reposer. On en vient à se demander comment les personnages arrivent à supporter autant d'actions, de combats, de sentiments, de rebondissements. Ça n'arrête pas une minute! Et si les personnages subissent autant d'épreuves, nous ne sommes pas épargnés également, plongés littéralement dans cet univers fabuleux. Avec tout ça, il faut souligner le talent indéniable de l'auteur, Cassandra Clare, qui nous présente une trame complexe, intéressante, le tout écrit finement. Non vraiment ce premier tome est un véritable enchantement et j'ai hâte de connaitre la suite des aventures de Clary et Jace, surtout après cette révélation énorme qui ne promet que rebondissements dans le 2ème volume!

samedi 2 octobre 2010

Au pays imaginaire

 

troisieme_voeu obsession_black_moon_catherine_kalengula_image_366618_article_ajust_300 9782702434437FS

 

Et voilà, je suis une dévoreuse de romans. Je les avais laissés tomber pendant une longue période, au profit des mangas et de cette collection japonaise qui ne cessait de grandir. Au bout de 250 tomes, la passion déclinante, la longue attente entre les tomes auront fait que je suis revenue à mes premiers amours: les romans, les bons gros livres. A l'époque j'étais tournée vers le genre policier, aujourd'hui c'est le YA qui prime. Entre amour, fantaisie, comédie, intrigue, paranormal, le YA vous emmène dans des mondes bien différents. Critique express de 3 romans, 3 atmosphères bien distinctes :D

Le plus déjanté:
Le troisième vœu (1ère couverture). Un roman tout à fait surprenant. Malgré l'écriture plutôt tournée vers un public plus jeune, le troisième voeu raconte l'aventure d'une jeune ado qui vient de se faire larguer...pour sa soeur! Savannah a alors droit à 3 voeux grâce à une marraine fée venant en aide aux jeunes ados. D'abord Cendrillon puis Blanche-Neige, Savannah se retrouvera au Moyen-Age dans la peau d'une puis de l'autre puis devra retrouver son futur fiancé envoyé par erreur. L'histoire est drôle, pleine de rebondissements, d'intrigue aussi. L'exploitation moderne des contes de Cendrillon et de Blanche-Neige est tout à fait excellence si on ajoute le fait que les deux se mélangent ici. Si le début est un peu lent le reste du roman se lit d'une traite tant il reste bien ficelé! Comme quoi il ne faut pas toujours penser que les Contes de fée sont merveilleux à moins de créer le sien!

Le plus angoissant: Obsession (2ème couverture). Changement radical d'ambiance, Obsession raconte l'histoire d'une jeune danseuse française venue tenter sa chance à New York. Tout doucement on suit sa progression dans ce nouveau monde. Celui de la danse est complexe à intégrer et c'est en devant femme de ménage dans le plus célèbre quartier de Brodway que Gisèle pourra se perfectionner pendant ses pauses. C'est sans compter sur Chance, ce jeune homme "fantôme'" revenu faire du charme à Gisèle et l'aidant à danser. L'atmosphère du livre est pesante, prenante, jusqu'au bout on se demandera quelles sont les véritables intentions de Chance, pourquoi est-il jaloux du couple que forme Gisèle avec son jeune patron et pourquoi a-t-il si mauvais caractère...La fin présente un élément inattendu dans le livre à vous laisser sur place. On ressort de la lecture complètement lessivé!

Le plus surprenant: Comment se débarrasser d'un vampire amoureux? (3ème couverture). A la base je m'étais dit "encore une histoire de vampire" mais je me suis laissée tenter. Et j'ai bien fait! C'est surement mon préféré des trois. CSDVA est un roman surprenant. Tout d'abord léger et très drôle, on découvre la quête de Lucius, jeune vampire roumain venu rechercher sa moitié, Jessica, lycéenne américaine ignorante de sa véritable nature. La 1ère moitié du livre montre le jeu du chat et de la souris entre les deux principaux intéressés. On découvre un Lucius exaspérant, arrogant mais totalement séduisant. Outre qu'il soit vampire, dans ce roman, il vit totalement normalement. Puis le lecteur assiste à un retournement de situation inattendu avec des personnages changeants, indécis...et une fin précipitée mais tout à fait palpitante!

3 Romans différents mais que je conseille à tous ceux qui aiment lire. On se laisse emporter dans chaque univers ce qui rend la lecture facile, fluide. Les prochains sont en cours de lecture!

 

samedi 21 août 2010

Recherche littéraire

Ca fait des jours que je recherche un nouveau roman à me mettre sous la dent histoire de m'évader l'esprit. Ayant abandonné la lecture de Vérité Première, par lassitude, je scrute attentivement le net pour trouver celui qui va me plaire. Au départ, j'étais intéressée par "Comment se débarrasser d'un vampire amoureux", roman aux nombreuses bonnes critiques. Mais très vite, l'idée de replonger dans l'univers des vampires m'a déchanté. J'avoue que l'effet twilight me sort par les yeux tant j'ai eu pour cette saga un engouement rapide en même temps que l'overdose (j'ai même pas fini le volume 4...). Je me suis tournée vers "Blanches Ténèbres" que j'avais repéré avec Line mardi. Mais j'ai pour habitude de faire des recherches sur le net avant, histoire d'être sure de l'achat (ce que je n'avais pas fait avec Vérité Première). Ce roman se déroule au Pôle Sud et est plutôt du genre noir et glacial. Les quelques avis m'ont refroidie pour l'instant et j'ai donc passé mon chemin. Finalement j'ai jeté mon dévolu sur une nouvelle saga "16 lunes". Elle contient 4 tomes, dont le dernier sortira en 2012 (on a le temps). En attendant, les extrêmes bonnes et nombreuses critiques auront eu raison de moi. Je l'ai commandé et le recevrai fin de semaine. 16 lunes mêle amour, action, suspense et magie. Le 2ème volume sortira en même temps que le second de Hush Hush nommé "crescendo" (la couverture est superbe!) en novembre. Autant dire, j'aurai de la lecture pour mes longues soirées d'hiver! En attendant, je vous ferai une critique, comme d'hab!


16_lunes_narnia_2_la_journee_type_de_moi_p_31394

mardi 22 juin 2010

Vérité Première

milady0343_2010

Premier Tome - Vérité.

Et voilà ma nouvelle trouvaille. C'est fou comme j'ai pu délaisser les mangas au fil des années (bon j'en ai quand même plus de 200). Retour à mes premiers amours: le roman. Partant en vacances très bientôt il me fallait dénicher celui qui me fera passer les journées sur fond de mer et de sable chaud xD C'est donc chose faite avec ce premier tome d'une saga en 4 volumes de Dawn Cook. C'est la couverture qui a attiré mon attention. Pour le reste, le roman se situe dans univers fantasy, ce qui est parfait....

" Alissa ne croyait pas à la magie. Son père lui parlait d'une Forteresse légendaire, où des Gardiens apprenaient la magie auprès de Maîtres énigmatiques... mais ce n'étaient que des histoires, rien de plus.  Pourtant, maintenant que son père est mort, sa mère est convaincue qu'Alissa a hérité de ses dons magiques, et qu'elle doit se rendre dans le seul lieu où ses talents se révéleront : la mystérieuse Forteresse ! Mais le voyage ne sera pas solitaire, car Alissa rencontre un musicien ambulant qui détient une carte dont elle a grand besoin pour arriver à destination avant que les neiges l'en empêchent. Elle n'est pas sûre de pouvoir se fier à ce garçon, mais elle n'a pas le choix, si elle veut mettre la main sur le grimoire de pouvoir : la Vérité Première..."

J'ai déjà commencé quelques pages et le ton est déjà donné:mystère et humour! Voilà qui devrait me plaire. Avec ça, les 3 autres tomes suivront à raison d'un par mois jusqu'en septembre! Encore mieux! Je vous donnerai un avis détaillé une fois la lecture finie ;)

jeudi 13 mai 2010

En mode critique


Fallen_Angel

"Alors tu es un ange déchu? Es tu dépourvu d'émotions?" "Non, plus depuis que je t'ai rencontrée."

Et voilà, j'ai enfin trouvé la motivation pour rédiger ma critique du roman Hush Hush (comment ça, j'ai que ça à faire?) de Becca Fitzpatrick, lu je le rappelle en à peine deux jours. Je vais tenter de critiquer aussi bien que d'habitude (oui moi mon truc c'est plutôt critique d'albums, de singles et de concerts.) et peut être donner envie à ceux qui passent par ici de le lire.

Ça faisait donc un bail que je n'avais pas été aussi prise par un roman. La couverture accrocheuse a tout de suite attiré mon attention. Sombre, mystérieuse et en même temps révélatrice. Elle et la 4ème de couverture constituent (malheureusement) de gros spoilers. D'emblée on sait qu'on sera transporté dans le monde des Anges déchus.  Cela dit, il faudra vraiment attendre la fin du roman pour en savoir davantage sur eux hormis le prologue assez court qui nous met sur une certaine piste.

D'une manière générale la lecture est très fluide. Personnellement ce sont les premières pages qui décident si j'accroche ou pas. Inutile de dire qu'ici je fus engloutie :) L'intrigue mise en place traine un peu au début. Cela dit, elle vous prend aux tripes et vous incite à lire toujours plus. On en vient à penser à la place de l'Héroïne. Tous les éléments sont faits pour vous mettre dans le doute. Vous accusez tout le monde. Qui est gentil? Qui ne l'est pas? Qui sont ces anges? Que veulent-ils? Bref, prenant.

Côté personnages, il y a une belle brochette (j'éviterai de parler des seconds rôles qui ont tous leur place ici). Évidement, une héroïne: Nora. C'est elle qui raconte l'histoire. Agaçant. Ce genre de choix, avec moi ça passe ou ça casse. Il faut dire qu'on a envie de la secouer et de penser autrement qu'elle. Nora est la fille type (oui bon j'avoue elle me fait penser à moi xD): douée à l'école, elle s'inquiète toujours de ses notes. Plutôt passe partout, elle ne sait pas se mettre en valeur. Pas de confiance en elle et a très peur de vivre pleinement sa vie suite à un drame survenu un an plus tôt. Méfiante, elle n'a qu'une amie, Vee qui est tout son opposé et qui arrive à la décoincer.
Puis il y a Patch. Décris comme un Apollon (je veux voir ça!), il est pourtant assez discret au départ jusqu'à ce qu'il  soit obligé de travailler en binôme avec Nora. Et là, c'est la rencontre fatale. Car oui Patch est aussi un personnage type. Au fur et à mesure du roman on en apprend davantage sur lui mais il reste très énigmatique (c'est ce qui fait son charme va-t-on dire). Charmeur, il sait comment s'y prendre avec Nora. Toujours les mots justes pour la toucher, tout en restant moqueur et lointain. Imaginez bien sur que Nora, en tant que fille "faible", tombe sous son charme mais refuse de se l'avouer. Leurs rencontres sont toujours intenses et drôles, lui l'ayant cernée, elle essayant de le remballer. Patch reste sans conteste le personnage mystère du roman. Il a vécu les pires horreurs, se décrit comme quelqu'un de mauvais, ne s'attache à pas grand chose. Au fond, il a beau se cacher derrière ses sourires moqueurs, il n'en reste pas moins quelqu'un de bien. Et sa rencontre avec Nora n'y est pas étrangère. Ces deux là apprendront à se connaitre, à se faire confiance et lui de lui dévoiler, non sans appréhension, quelques douloureux souvenirs de son passé.

L'histoire s'achève sur une ouverture à une suite et j'aurai envie de dire: tant mieux. Le premier tome est vraiment bon. En plus d'une excellente intrigue (attention, ça reste du fantastique jeunesse, ne vous leurrez pas on a pas ici du Mary Higgins Clark), ce qui m'a beaucoup plu c'est la relation Patch/Nora qui évolue au fil du roman. C'est deux là n'étaient pas fait pour se rencontrer et pourtant....Les lecteurs peuvent aisément s'identifier aux personnages et c'est plutôt intéressant.
Sincèrement, si vous le croisez dans un rayon d'une librairie, n'hésitez pas :)

Posté par CeReSu à 19:09 - - Commentaires [4]
Tags :