► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 8 août 2017

Les clans Seekers [Livre III] de Arwen Elys Dayton

clans seekers 3

  • Nom: Les clans Seekers [Livre III] de Arwen Elys Dayton
  • Lu en: français
  • Pages: 414 pages
  • Sorti le: 15 juin 2017
  • Editeur: Collection R
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Disruptor en février 2017

Toute sa vie, Quin a été la marionnette de son père, qui en a fait une tueuse afin que le pouvoir reste aux mains de leur famille. À peine libérée de son emprise, voilà qu'elle se retrouve piégée à nouveau, otage d'un complot fomenté depuis des siècles. Toutes les pièces en sont désormais en place : l'esprit du meilleur ami de Quin, Shinobu, est corrompu ; son ennemi juré, John, s'est allié avec la Jeune Effraie, et les Veilleurs, assoiffés de sang, sont éveillés un à un. Plus rien ne peut arrêter la force du temps. Mais Quin refuse d'être un simple pion. Elle est une Seeker. Elle incarne la lumière dans un monde de ténèbres. Elle affrontera la vengeance venue du passé même si elle doit y perdre la vie.

separator-2

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je sais que Les clans seekers ne font pas vraiment l'unanimité, mais personnellement le tome 2 et maintenant le tome 3 m'ont convaincue. C'est une série qui est exploitée de manière assez perturbante parce qu'elle ne répond pas franchement à des codes littéraires, du coup on ne sait pas trop à quel type d'univers nous devons nous référer.

Pourtant, ce troisième tome est très bon, il propose une conclusion plus que satisfaisante et bien menée. Et surtout, on parvient enfin à comprendre l'histoire des Seekers puisque l'auteure nous révèle tout au niveau de la mythologie. Alors, oui, moi aussi, j'ai été perturbée par le fait que l'histoire de l'univers des Seekers n'arrive que dans le troisième tome, mais je me dis qu'au final, l'auteure a voulu mettre son lecteur au même niveau que ses personnages. Mon préféré restera le second, même si Les Clans Seekers III est vraiment très intéressant. C'est juste dommage que le gros de l'action ne survienne qu'à la fin, et aussi le fait que les personnages passent leur temps à se louper.

Dans ce troisième volume, nous retrouvons Quin, John et Shinobu, mais nous faisons aussi la rencontre d'autres très importants dont on ignorait plus ou moins l'existence avant. J'ai beaucoup aimé les points de vue de Quin, comme depuis le début, même si mon préféré reste Shinobu. Dans ce tome, j'ai réussi à apprécié John qui se révèle être bien plus profond qu'au début de la saga. De ce fait, on remarque vraiment que les personnages ont évolué et ne sont pas resté identiques par rapport au tout début. Et ça, c'est un énorme bon point à soulever. Parce que des personnages qui évoluent, cela montre un récit qui évolue aussi. Donc les personnages gagnent en maturité et c'est très agréable à lire.

Alors malgré un premier tome très mitigé, Les Clans Seekers m'ont malgré tout convaincue et je suis curieuse de voir ce que va donner l'adaptation à l'écran par Sony Picture. Il y a matière à faire quelque chose de très bien ! Donc si vous avez lu le premier tome et que vous n'avez pas forcément accroché, je vous invite à lire les deux suivants, car ils sont largement meilleurs.

logo-olivia


mercredi 26 juillet 2017

Follow me Back de AV. Geiger

follow-me-back-edition-francaise

  • Nom: Follow me Back de AV. Geiger
  • Lu en: français
  • Pages: 358 pages
  • Sorti le: 8 juin 2017
  • Editeur: Collection R
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le même nom en juin 2017

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu'ils ne se sont jamais rencontrés... Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l'un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu'ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu'ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar...

separator-2

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je suis assez surprise par ma lecture, à vrai dire, je ne m'attendais pas à accrocher autant à l'histoire et pas parce que cela vient de Wattpad, on trouve du bon et du moins bon partout. Ce qui m'a surprise, c'est l'effet page turner du livre qui n'est pas exagéré, j'ai dévoré Follow me Back en quasiment une soirée.

En commençant cette histoire, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, je pensais que j'allais lire une romance assez basique entre une star et l'une de ses fans. J'ai été très surprise par la profondeur du récit, mais aussi par certains termes abordés comme l'agoraphobie de Tessa. Phobie que j'ai trouvée très justement décrite, on n'est pas dans l'excès et le fait de se trouver de son point de vue fait qu'on se sent plus proche d'elle et qu'on la comprend mieux. L'autre point de vue de l'histoire est celui d'Eric. J'ai préféré celui de Tessa même si à force, on se rend compte qu'Eric est un personnage très intéressant.

Niveau histoire, il faut dire que l'auteur a de l'imagination et beaucoup de ressources, on se fait embarquer dans un truc que l'on pense complètement innocent pour se faire surprendre par une histoire d'une étrange intensité et qui m'a parfois donné froid dans le dos ! Est-ce qu'on parle de cette fin qui m'a laissée tout bonnement sur les fesses, j'en suis encore totalement sous le choc et j'ai un milliard de théories qui me traversent l'esprit. Attendre le second tome va être long.

Au départ, je n'étais pas très fan du style d'écriture, mais je me suis vite laissée prendre au jeu, le langage est très différent selon quel personnage on suit et j'ai fini par trouver que ça donnait un certain charme au roman. J'ai hâte d'en apprendre plus sur nos deux personnages et de comprendre ce qui s'est réellement passé dans les dernières pages, mon dieu, ce flou total est vraiment angoissant.

Je vous recommande à 100 % ce roman parce qu'il est juste fou ! Je n'en reviens toujours pas. Foncez le lire parce qu'il vaut vraiment le coup. Maintenant que je l'ai lu, je comprends l'engouement autour ! Venez faire la rencontre de Tessa et d'Eric et laissez vous embarquer dans leurs folles aventures…

logo-olivia

samedi 22 juillet 2017

A poison dark and drowning [Kingdom on fire #2] de Jessica Cluess

a poison dark and drowning

  • Nom: A poison dark and drowning [Kingdom on fire #2] de Jessica Cluess 
  • Lu en: anglais
  • Pages: 432 pages
  • Sorti le: 19 septembre 2017
  • EditeurRandom House Books for Young Readers
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: non prévue

Henrietta doesn't need a prophecy to know that she's in danger. She came to London to be named the chosen one, the first female sorcerer in centuries, the one who would defeat the Ancients. Instead, she discovered a city ruled by secrets. And the biggest secret of all: Henrietta is not the chosen one. Still, she must play the role in order to keep herself and Rook, her best friend and childhood love, safe. But can she truly save him? The poison in Rook's system is transforming him into something monstrous as he begins to master dark powers of his own. So when Henrietta finds a clue to the Ancients past that could turn the tide of the war, she persuades Blackwood, the mysterious Earl of Sorrow-Fell, to travel up the coast to seek out strange new weapons. And Magnus, the brave, reckless flirt who wants to win back her favor, is assigned to their mission. Together, they will face monsters, meet powerful new allies, and uncover the most devastating weapon of all: the truth.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

I received an advanced copy of this book thanks to netgalley and I was happy to read it. I already enjoyed the first one whom I found really good but A poison dark and drowning was so much better!! What can I say? The plot was fantastic as well as the revelations. The book kept me on edge, some of the revelations were unexpected and I was surprised!! The pace was really good too, there is always something to discover and the danger is never far behind. It was well done and Jessica Cluess wrote a flawless second book. What I loved the most was what we learn about the magic, the Ancients's World, how to destroy it, if it is even possible or not. The book is really strong for a sequel and I'm happy for that! I also enjoyed the characters, it was a pleasure to be with Henrietta, Blackwood, Magnus and the others once more. The bond between Henrietta and the boys grew stronger, they formed a real team. Henriatta is this kind of girl who never give up, she is brave, fierce but also sensitive and always here for her friends. Her world is complicated and we learn some very interesting things about her! Even if he is kind of cold, always searching for control, I have a little crush for Blackwood who is very charismatic. On the contrary, I was disappointed by Rook but well, I didn't like him in the first book either. In conclusion, Cluess wrote a solid second book with strong characters and a plot well imagined. Waiting for the next book now!


J'avais déjà beaucoup aimé le premier tome de cette nouvelle série, basée à Londres au 18ème siècle mais je dois dire que l'auteur frappe très fort avec cette suite! C'est le seul livre qui a su capter mon attention en vacances, toujours à vouloir lire pour connaitre les événements. Et que vous dire! A poison dark and drowning est un petit condensé de révélations, certaines très surprenantes, qui vous tiennent en haleine tout le long! 

Londres est maintenant à la merci des Ancients. La barrière magique étant tombée, les Enchanteurs s'attendent à une attaque imminente. Les choses sont compliquées car personne ne sait comment les vaincre. Mais Henrietta, têtue, ne basse pas les bras. Grâce à ses pouvoirs de Magicienne, Henrietta possède des ressources que les autres n'ont pas et arrive à convaincre ses amis de partir en voyage à la recherche d'armes capables de vaincre les Monstres. 

Un périple qui démarre au quart de tour et qui dévoile son lot de révélations. Le livre démarre fort et ne faiblira jamais. Jessica Cluess offre là un second tome passionnant au rythme bien dosé qui nous permet de découvrir énormément de choses. Honnêtement, le monde créé est fantastique et on sent bien toute sa complexité ici. L'histoire de la magie, les origines des Ancients, comment les battre, tout ça est très bien amené et pensé! J'ai été maintes fois scotchée par les événements, ce qui me donnait l'envie de lire encore plus! Le monde imaginé par l'auteur est un gros point fort mais pas que.

En effet, les personnages sont toujours aussi attachants et braves. Henrietta est une héroine très forte qui affronte ses doutes et ses peurs, qui n'abandonne jamais. On apprend beaucoup de choses intéressantes à son sujet d'ailleurs. Toujours présente pour ses amis, elle a aussi une belle répartie et beaucoup de courage. Ce fut un plaisir de revoir les garçons, Magnus, Dee et Blackwood bien entendu. Même s'il a une attitude froide et hautaine, j'ai adoré ce personnage très charismatique!! Il fut aussi assez surprenant et j'ai hâte de lire la suite pour voir un peu comment il va évoluer. 

En conclusion, ce second tome s'est révélé génial, passionnant, renforçant les bases déjà solides du premier tome. Chapeau à l'auteur qui a su faire évoluer son histoire avec justesse et intelligence! Si vous aimez la magie, les combats, le Londres ancien, alors foncez car cette série vaut vraiment le détour!

mardi 20 juin 2017

Wonder Woman: The official movie novelization de Nancy Holder

ww novel

  • Nom: Wonder Woman: The official movie novelization de Nancy Holder
  • Lu en: anglais
  • Pages: 288 pages
  • Sorti le: 2 juin 2017
  • Editeur: Titan Books
  • Fiche: présentation officielle

Before she was Wonder Woman, she was Diana, princess of the Amazons, trained to be an unconquerable warrior. Raised on a sheltered island paradise, when an American pilot crashes on their shores and tells of a massive conflict raging in the outside world, Diana leaves her home, convinced she can stop the threat. Fighting alongside man in a war to end all wars, Diana will discover her full powers…and her true destiny.

separator

Il n'y aura pas grand chose à dire sur cette lecture, aussi la chronique sera très courte. Ayant vu le film en avant première le mardi 6 juin (voir mon avis), je suis ressortie du cinéma enchantée, charmée par Wonder Woman. Un gros coup de coeur que j'avais envie de prolonger avec la lecture du livre officiel tiré directement du film. 

C'est ma première expérience de lecture de ce genre, et j'avoue que c'est assez sympathique! En général on lit un livre avant son adaptation et là c'est le livre qui est adapté du film! Une adaptation mot pour mot, surtout pour les dialogues, c'est assez impressionnant! J'ai beaucoup aimé cet aspect d'ailleurs, me remémorant ainsi le passage dans le film. L'autre plus est l'ajout de détails sur certaines scènes ou encore les pensées intérieures des personnages. Cela apporte plus d'ampleur au film et aux protagonistes, on peut ainsi mieux les cerner, les comprendre, c'est très chouette!

Pour le reste, si j'ai pu vraiment me replonger dans l'ambiance et bien visualiser le film, je n'ai pas spécialement adhérer au style d'écriture que j'ai trouvé trop distant, trop "retranscrit". C'est là le défaut majeur, il ne suffit pas de retranscrire un film en livre, je pense qu'il faut aller plus loin pour que le livre se démarque, ait sa propre personnalité. L'écriture s'est révélée peut plaisante, et c'est dommage. J'en voulais un peu plus, je crois. 

Le livre se lit assez vite et n'oublie rien du film, pour les fans de Wonder Woman, cela permet de rester encore un peu dans cet univers, en attendant de revoir le film. Je suis tout de même contente de l'avoir lu étant donné mon coup de coeur et l'expérience était intéressante.

samedi 17 juin 2017

Lord of Shadows [The Dark Artifices #2] de Cassandra Clare

lord of shadows

  • Nom: Lord of Shadows [The Dark Artifices #2] de Cassandra Clare
  • Lu en: anglais
  • Pages: 701 pages
  • Sorti le: 23 mai 2017
  • Editeur: Margaret K. McElderry Books
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: à paraitre chez PKJ prochainement (2018).

Emma Carstairs has finally avenged her parents. She thought she’d be at peace. But she is anything but calm. Torn between her desire for her parabatai Julian and her desire to protect him from the brutal consequences of parabatai relationships, she has begun dating his brother, Mark. But Mark has spent the past five years trapped in Faerie; can he ever truly be a Shadowhunter again? And the faerie courts are not silent. The Unseelie King is tired of the Cold Peace, and will no longer concede to the Shadowhunters’ demands. Caught between the demands of faerie and the laws of the Clave, Emma, Julian, and Mark must find a way to come together to defend everything they hold dear—before it’s too late.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

 It is always difficult to write a review about a Clare's book. I don't know how the author did it again, but she did. Lord of Shadows, as the previous book, Lady Midnight as well as TMI and TID was exceptional. Right now, I still feel so much emotions! It was a powerful reading and I can't believe I have to wait 2 years to read the last book of the series. My heart is so heartbroken by the ending. But the book was incredible. I'm in love with Emma and Julian, these characters are so beautiful in their own way! Emma is fierce, brave, a magnificent warrior. Julian is more complexe but so intense and interesting! I think he is my favorite character! In this sequel, I was glad to see more Ty, Livvy and Kit. A trio I enjoyed a lot. On the other hand, I liked Cristina and Mark but less than the others this time. I miss something with them, some chemistry. The story isn't full of action but still, I didn't see the 700 pages, it was an easy read, I felt myself at home with "friends". Well done Cassie, this world you created is awesome.


C'est toujours compliqué d'écrire une chronique sur les livres de Cassie, parce que c'est tellement complexe et incroyable! Lord of Shadows ne déroge pas à la règle. Comme son prédécesseur, Lady Midnight, ce fut un gros coup de coeur. Cette troisième saga dans l'univers des Shadowhunters devient de plus en plus ma favorite. 

Vous parler de l'histoire serait risqué, car vous l'imaginez bien, sur 700 pages, il s'en passe des choses. Si le livre est plus lent, il reste néanmoins très bien dosé avec d'excellents moments d'action. Comme toujours, on redoute l'instant où il va se passer quelque chose qui nous brisera inévitablement le coeur. Après avoir lu 10 livres dans cet univers, je devrais y être habituée mais non, rien n'y fait. Le plus dur? Attendre 2 ans avant de pouvoir lire le dernier tome, et vu le chaos ambiant, cela fait un peu peur. Merci Cassie pour ce cliffhanger de fou. 

Ce qui fait toujours le point fort de cette série, ce sont ses personnages. Comme Lady Midnight, Cassie a bien travaillé les émotions et les sentiments de ses personnages, ce qui les rend toujours plus attachants. Je suis vraiment in love de Emma et Julian qui m'ont encore fait frissonner. Emma est une sacrée guerrière, qui nous démontre son incroyable talent. Majestueuse mais tellement humble. Quant à Julian, c'est un personnage complexe qui en a lourd sur les épaules mais qui fait de son mieux. Son dévouement est remarquable, rarement on avait vu ça. Leur amour est toujours autant mis à rude épreuve, qu'est ce qu'on souffre avec eux! Ils méritent tellement le bonheur! Ce sont de véritables âmes soeurs. 

J'ai beaucoup apprécié le fait que Ty, Livvy et Kit soient mis en avant. Un chouette trio, assez dynamique, qui apporte son lot d'aventure. Je me suis bien attachée à eux, et franchement je suis ravie qu'ils puissent s'investir davantage dans l'intrigue. A contrario, j'ai eu un peu de mal avec Mark et Cristina cette fois-ci. Il faut dire que la relation entre les deux est particulière mais même si les deux personnages sont attachants, il me manque un lien avec eux, plus particulièrement avec Cristina. Par contre, je ne cache pas que je suis fan de Kieran et que son duo avec Mark prend vraiment une tout autre dimension. Ensemble, on ne peut nier un certain charisme. 

L'intrigue reste très intéressante, elle nous catapulte à l'institut de Londres où beaucoup d'émotions liées à The Infernal Devices refont surface. C'est dans ces moments là qu'on se rend compte à quel point Cassie maitrise son univers et pense à tous les détails. C'est juste merveilleux et cela nous donne la belle sensation d'être à la maison, avec des amis. Vous l'avez compris, cette suite m'a conquise, j'ai tout aimé et je n'ai absolument pas vu défiler les pages. 

***

Lord of Shadows a fait l'objet d'une lecture commune avec ma binôme du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre directement sur son blog.


mercredi 14 juin 2017

Alex, Approximately de Jenn Bennett

alex-approximately

  • Nom: Alex, Approximately de Jenn Bennett
  • Lu en: anglais
  • Pages: 388 pages
  • Sorti le: 14 avril 2017
  • Editeur: Simon Pulse
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: aucune info à ce jour.

Classic movie fan Bailey “Mink” Rydell has spent months crushing on a witty film geek she only knows online as Alex. Two coasts separate the teens until Bailey moves in with her dad, who lives in the same California surfing town as her online crush. Faced with doubts (what if he’s a creep in real life—or worse?), Bailey doesn’t tell Alex she’s moved to his hometown. Or that she’s landed a job at the local tourist-trap museum. Or that she’s being heckled daily by the irritatingly hot museum security guard, Porter Roth—a.k.a. her new archnemesis. But life is whole lot messier than the movies, especially when Bailey discovers that tricky fine line between hate, love, and whatever it is she’s starting to feel for Porter. And as the summer months go by, Bailey must choose whether to cling to a dreamy online fantasy in Alex or take a risk on an imperfect reality with Porter. The choice is both simpler and more complicated than she realizes, because Porter Roth is hiding a secret of his own: Porter is Alex…Approximately.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

 What an adorable book. I think it was the right time to read it, just before summer officially begins. It was the first time I read a book from this author but it will not be the last! I really appreciated this story, fresh and dynamic, full of love and sunshine even if there is always darkness in the corner. The concept was interesting, if you know the movie You've Got Mail, it will remind you of it. Bailey and Porter are great characters, as well others. I loved how Bennett wrote her love story without forgetting the family stuff, friendship and all. It is a realistic book and it was more credible this way. The romantic girl I'm is happy. This book was everything I love! 


J'avais envie de lire une romance contemporaine avant de débuter l'été, pour me mettre dans l'ambiance et je dois dire que cette lecture a totalement rempli son rôle. Sous le soleil de Californie, nous suivons l'histoire de Bailey et Porter, deux ados dont tout semble séparer mais qui les rapproche encore plus. 

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre, c'est le concept. Si vous connaissez le film "Vous avez un message" avec Meg Ryan et Tom Hanks, alors ce livre vous y fera penser plus d'une fois. Avant de déménager en Californie chez son père, Bailey entretenait une correspondance avec un certain Alex. L'ironie du sort est que Alex vit dans la même ville que le père de Bailey. Lorsque le jeune homme lui propose de venir passer l'été là-bas afin qu'ils puissent se rencontrer, Bailey n'ose pas se réjouir. Prenant peur, elle lui ment en lui disant qu'elle y réfléchira, sauf qu'elle a entre temps déménagé.

Commence alors une histoire plutôt prenante, entre les recherches de Bailey pour retrouver Alex incognito - après tout, et si c'était un vieux psychopathe? On est jamais sûr de rien, surtout quand les deux n'ont jamais échangé de photos ni rien - et son nouveau boulot au musée du coin. Là, elle y rencontre Porter et entre eux c'est le feu et la glace. Il y a d'excellentes réparties qui nous permettent de mesurer le caractère de chacun et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont une sacrée personnalité. 

Très vite cependant, l'attirance est plus forte. Bailey et Porter entame donc une histoire d'amour. Ce que les personnages ne savent pas mais que le lecteur sait, c'est que Porter est en réalité Alex. Et cela va bien compliquer les choses à un moment. Mais l'auteur prend son temps pour construire cette histoire, en omettant pas le plus important: la confiance. J'ai beaucoup aimé cet aspect, les personnages apprennent à se faire confiance, à se dévoiler l'un et l'autre. On découvre alors que chacun a vécu une expérience traumatisante mais que la vie continue et qu'elle vaut la peine qu'on en profite. 

Dans le même temps, l'amitié et la famille sont également bien mises en avant, pour mon plus grand bonheur. La valeur du respect est fondamentale et Jenn Bennett ne l'a pas oublié. Son livre est ainsi autant rafraîchissant que très réaliste, ce qui en fait une histoire crédible. Le style d'écriture est agréable et fluide, le tout est donc facile à lire.

Et quand vient le moment où les personnages comprennent, c'est trop mignon car plein d'amour et en même temps de questions. Porter et Bailey se rendent compte qu'ils sont réellement faits l'un pour l'autre et la romantique que je suis a totalement adoré. C'est franchement une belle petite histoire qui m'a fait passer un très bon moment et je ne peux que vous la recommander si vous avez envie d'un peu de soleil dans votre lecture! 

 

mardi 23 mai 2017

Always and Forever, Lara Jean [To all the boys I've loved before #3] de Jenny Han

always and forever

  • Nom: Always and Forever, Lara Jean [To all the boys I've loved before #3] de Jenny Han
  • Lu en: anglais
  • Pages: 326 pages
  • Sorti le: 4 mai 2017
  • Editeur: Scholastic UK
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: à paraitre sous le même nom le 20 septembre 2017

Lara Jean is having the best senior year a girl could ever hope for. She is head over heels in love with her boyfriend, Peter; her dad’s finally getting remarried to their next door neighbor, Ms. Rothschild; and Margot’s coming home for the summer just in time for the wedding. But change is looming on the horizon. And while Lara Jean is having fun and keeping busy helping plan her father’s wedding, she can’t ignore the big life decisions she has to make. Most pressingly, where she wants to go to college and what that means for her relationship with Peter. She watched her sister Margot go through these growing pains. Now Lara Jean’s the one who’ll be graduating high school and leaving for college and leaving her family—and possibly the boy she loves—behind. When your heart and your head are saying two different things, which one should you listen to?

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

 It really was a cute third book, I loved reading about Lara Jean and her love/family life. Truthfully this book bring nothing new to the story but I still enjoyed it a lot! Characters growed up, Lara Jean and Peter faced new problems but their love is real and sincere, they are adorable. Think I'm gonna miss them!! What I loved too what the family thing, it was always important in this series, and I'm glad for it. There a lot of respect, traditions and values. I just feel that something is missing to really say goodbye to Lara Jean, like an epilogue a few years later maybe. But overall, I loved this book, like the two others, it was enchanting and refreshing.


Lara Jean est une série que j'ai toujours aimé car elle apporte beaucoup de fraîcheur. Ca a toujours été comme un petit bonbon acidulé et ce troisième tome ne fait pas exception. Always and forever, Lara Jean est un dernier tome qui nous permet de voir plus loin dans la vie de notre héroine et quand bien même il n'apporte pas grand chose de neuf, j'ai fortement apprécié ma lecture.

Je ne peux pas nier que je me suis sincèrement attachée à tous ces personnages, en particulier Lara Jean et Peter. Ils sont tellement adorables ensemble!! Leur relation est toujours aussi belle, même si les choses se compliquent avec la fin de l'année et le choix de l'université. L'insécurité s'invite et les amoureux s'enferment dans des non dits. Malgré tout, leur amour est si réel que les deux ne peuvent pas concevoir leur avenir l'un sans l'autre. C'est vraiment très beau. Pour autant, j'ai trouvé que Jenny Han n'avait pas assez exploité leur histoire, ne la faisant pas évoluer. Elle reste stable et du coup, il manque un peu de fraîcheur ou d'adrénaline ou de moments plus romantiques. 

D'ailleurs, j'aurai franchement apprécié un épilogue se situant quelques mois plus tard ou au moins un an après pour voir où les jeunes gens en sont. Vu l'enjeu du livre, cela aurait été très intéressant et nous aurait permis de réellement dire au revoir au couple. Là, il me manque quelque chose, j'ai l'impression que l'histoire de Lara Jean n'est pas terminée et qu'on pourrait très bien avoir un quatrième tome. Un petit goût d'inachevé qui m'embête un peu sur mon appréciation globale. 

Par ailleurs, la famille est toujours bien mise à l'honneur et c'est un aspect que j'ai toujours adoré dans cette série. Il y a beaucoup d'amour, de respect, de traditions mais surtout de valeurs chez les Covey et j'ai toujours trouvé cela très important. Cela manque parfois dans d'autres livres contemporains où les jeunes se fichent bien de leurs parents et famille. Or ici, c'est tout le contraire, la famille c'est sacré. Il y a une réelle éducation, un partage. Franchement, je suis admirative. 

En conclusion, Always and forever Lara Jean fut une très bonne lecture rafraîchissante et toute mignonne à l'image de ses prédécesseurs. Malgré un sentiment d'inachevé, j'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans cette histoire et je mentirai si je disais que les personnages ne me manqueront pas, que du contraire! 

jeudi 18 mai 2017

Je te hais...passionnément [Lovely Vicious #1] de Sara Wolf

je te hais passionnement

  • Nom: Je te hais...passionnément [Lovely Vicious #1] de Sara Wolf
  • Lu en: français
  • Pages: 346 pages
  • Sorti le: 18 mai 2017
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Love Me Never  en avril 2016

Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu'elle tente de s'intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n'apprenne qu'avant elle était obèse... et qu'elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu'on surnomme " le Prince de Glace ". Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci...

separator

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Je n'étais pas certaine de lire ce livre, sans doute parce que les dernières romances ados m'avaient peu convaincue mais je me suis laissé tenter grâce aux très bons échos de l'équipe PKJ ainsi qu'aux notes goodreads. Et que dire! Je te hais...passionnément s'est révélé être une très bonne surprise que j'ai dévoré presque d'un seul coup. 

D'emblée le ton est donné et j'ai totalement kiffé. Isis Blake, notre héroine, a un sacré caractère et un humour d'enfer. C'est fou mais sa manière de parler était juste parfaite pour le livre. Totalement décalée, voire parfois un peu tarée, Isis peut parfois en faire des tonnes mais j'ai franchement apprécié. Surtout que Isis se cache derrière son jeu pour dissimuler une grande douleur personnelle. Et rien que pour ça, je l'ai de suite comprise. 

La jeune fille est convaincue que l'amour n'est pas pour elle. Qu'elle ne mérite pas d'être aimée. Que les gens comme elle, on ne sort pas avec, on ne les embrasse pas. Si je peux me permettre une pensée purement personnelle, j'ai réellement compris ce qu'elle ressentait, il m'arrive de penser très régulièrement la même chose. Ayant vécu une expérience traumatisante qui l'a détruite, Isis tente de se convaincre qu'être seule, c'est pour le mieux. 

Mais c'est sans compter sur Jack Hunter pour qui elle ressent une haine quasi instantanée. Le gars est décrit comme le prince de glace et porte très bien son surnom. Arrogant, d'une froideur à tout épreuve, Jack impose à tous une distance respectueuse. La majorité du lycée le craint mais toutes les filles en sont raides dingues. Alors que Jack humilie la nouvelle-meilleure-copine-tout-juste-rencontrée de Isis, Kayla, cette dernière ne supporte pas l'air matcho du lycéen et lui balande un joli coup de poing: la guerre est déclarée. 

Le lycée devient alors le terrain de jeu des deux jeunes gens. Au départ, j'avais un peu peur de tomber dans le cliché ou dans des frasques ringardes et lourdes mais il n'en est rien, c'est même l'éclate. Car cette petite guerre va nous permettre de mieux connaitre Isis et Jack, leurs secrets, leur famille, leur caractère. Comme déjà dit, Isis se cache derrière une carapace très épaisse tandis qu'elle fait tout pour sauver les apparences. Sa vie personnelle n'est pas non plus évidente mais la jeune fille n'en montre rien, et je l'admire pour ça.

Quant à Jack, ce n'est pas le connard arrogant qu'on pourrait croire. C'est un personnage très intéressant qui dissimule bien ses émotions et son lourd passé. Grâce à quelques lignes qui lui sont consacrées, on a même un aperçu de ses pensées, ce qui confirme vraiment que ce n'est pas un mec aussi odieux qu'il le prétend. Jack est bad boy mais il ne tombe absolument pas dans le cliché du genre, heureusement. 

D'autres personnages entrent en compte et ne sont pas en reste, chacun a vraiment sa place. Sara Wolf ne néglige rien et offre une histoire très fluide à lire et suffisamment mystérieuse pour nous tenir en haleine. Si on a quelques réponses, j'ai hâte de lire le second tome, surtout à la vue des derniers événements. Au delà d'une potentielle romance, ce livre propose bien plus et c'est ça qui m'a plu. On s'attache aux personnages plutôt crédibles et on peut mieux les comprendre.

Je te hais...passionnément est donc une véritable bonne surprise! Ne vous fiez pas spécialement à son résumé ou l'idée générale qu'offre le livre, sous la surface, il y a tellement plus à découvrir!! 

lundi 8 mai 2017

LEGION [TALON #4] de Julie Kagawa

legion

  • Nom: LEGION [TALON #4] de Julie Kagawa
  • Lu en: anglais
  • Pages: 384 pages
  • Sorti le: 25 avril 2017
  • Editeur: Harlequin TEEN
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: non prévue

Dragon hatchling Ember Hill was never prepared to find love at all—dragons do not suffer human emotions—let alone with a human, and a former dragonslayer at that. With ex-soldier of St. George Garret dying at her feet after sacrificing his freedom and his life to expose the deepest of betrayals, Ember knows only that nothing she was taught by dragon organization Talon is true. About humans, about rogue dragons, about herself and what she's capable of doing and feeling. In the face of great loss, Ember vows to stand with rogue dragon Riley against St. George and her own twin brother, Dante—the heir apparent to all of Talon, and the boy who will soon unleash the greatest threat and terror dragonkind has ever known. Talon is poised to conquer the world, and the abominations they have created will soon take to the skies, darkening the world with the promise of blood and death to those who will not yield.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

WHAT A BOOK !!! You know I'm one of the biggest fan of Julie Kagawa, she never disappoints me! And this book...so far, the best of TALON's series. It will be difficult to write about the story, things accelerate and it is a fourth book in a series so you must imagine a lot happened. I'm so happy with the characters finally growing up and making decisions. Especially Ember who makes important choices. She surprised me, really. And then her destiny was not what I imagined, it give me chills. Dear God, TALON is so insane! But the trio is brave and fights. I was afraid for Garret, the soldier is my favorite character of all. I think there is something with him and I can't wait to read the final book to verify my theory. Riley is still Riley, this guy who is doing anything for his friends and underground. The plot is going and is full of action and revelations. I wasn't prepared for this crazyness. But the book is a true page-turner and stressfull as it is, I couldn't stop to read until the end! Things are messed now and war is definitely here. I'm curious how all of this will end, what will happen to our trio and Dante too, who is evil, certainly, but very interesting. Julie did it again! Her writing style, the world she created, eerything is perfect. 


Vous le savez, je suis une des plus grandes fans de Julie Kagawa, elle ne me déçoit jamais. Et cette fois encore, je suis totalement conquise par LEGION qui est pour moi le meilleur livre de la série jusqu'à présent. Le dernier risque d'être pas mal non plus, mais je n'ai pas la moindre idée de ce qui nous attend dans ce tome! 

En attendant, parler du 4ème va être difficile tant l'histoire est devenue complexe, et surtout, tant elle s'accélère! Plein de choses se passent, l'action faiblit très peu, il y a pas mal de rebondissements, et de révélations. Je fus maintes fois surprise, notamment sur le rôle réel de Ember, honnêtement il fallait le deviner. J'ai trouvé ça aussi excellent que terrifiant! On se rend compte avec LEGION que TALON est une organisation totalement folle. Grâce aux chapitres de Dante, on suit l'organisation de l'intérieur et ça fait franchement peur. Mais j'ai bien aimé ces chapitres là car on mesure vraiment toute l'importance des enjeux. Et puis Dante fait quand même froid dans le dos, c'est dingue de se dire qu'il est le frère de Ember.

Quant à Ember justement, elle grandit enfin et prend de grandes décisions notamment pour le triangle amoureux qui n'est plus. Je ne m'attendais pas à autant de détermination de sa part et franchement, je lui tire mon chapeau! Ca m'a fait plaisir de la suivre du coup. La petite Ember sait enfin pourquoi elle doit se battre et n'a plus peur! Flanquée de Riley et Garret, le trio rencontre bien des difficultés... mais les garçons sont plein de ressources et j'ai bien aimé les voir enfin s'apprécier. Mon personnage favori reste toujours Garret et j'ai une théorie le concernant que j'ai hâte de vérifier dans le dernier tome. Quelques indices sèment le trouble et j'aimerai bien voir si Kagawa va exploiter ce chemin là ou pas. 

Le livre est un vrai page-turner qui m'aura tenue en halerte tout le long, la fin était particulièrement stressante et prenante. C'est toujours divinement bien écrit et puis l'auteur a un vrai talent tout de même. On s'imaginait pas au début de la saga qu'on allait se plonger dans un monde si complexe et intéressant! Je suis plus que ravie de la progression de la série, ce tome est un petit coup de coeur et j'ai maintenant très hâte de lire le dernier. Amateurs de dragons, surtout n'hésitez pas à découvrir TALON, ça vaut sacrément le détour!

lundi 1 mai 2017

La mort d'une princesse de India Desjardins

la mort d'une princesse

  • Nom: La mort d'une princesse de India Desjardins 
  • Lu en: français
  • Pages: 334 pages
  • Sorti le: 4 mai 2017
  • Editeur: Michel Lafon
  • Fiche: présentation officielle

Alors qu’elle s’attend à ce qu’il la demande en mariage, Sarah, pétillante trentenaire, tombe de haut lorsque son amoureux de longue date lui annonce qu’il la quitte. Profondément blessée par cette trahison, elle fait un choix radical : renoncer à l’amour et se jeter à corps perdu dans son agence de relations publiques. Sept ans plus tard, Sarah enchaîne les succès professionnels et assume son célibat qui la protège d’une nouvelle désillusion amoureuse. Mais est-il si simple de renoncer à l’amour ? Le prince charmant n’est pas toujours celui que l’on croit…

separator

Un grand merci à Michel Lafon pour ce livre.

J'ai reçu ce livre par hasard. Je ne l'avais pas demandé et pourtant il est arrivé. Parfois les choses sont bien faites. J'ai commencé ce livre par curiosité. Et je l'ai dévoré. Difficile de vous dire l'effet que m'a fait cette lecture, parce qu'elle m'a prise aux tripes. Pourtant, l'histoire peut paraitre banale ou cliché par moments mais je ne sais pas, je me suis vue en Sarah. 

Sarah, cette jeune femme qu'on rencontre alors qu'elle a 31 ans (mon âge). Elle est en couple avec Gabriel depuis longtemps et elle se donne à fond pour sa société de relations publiques qu'elle a créée. C'est une femme d'affaire en devenir, qui donne tout à son métier et qui est heureuse en amour. A cet âge, Sarah pense que l'évolution logique de sa relation l'amènera bientôt au mariage et à fonder une famille. Mais la chute est rude quand Gabriel la quitte, soudainement. 

C'est 7 ans plus tard, à l'âge de 38 ans que nous retrouvons la jeune femme. Célibataire, femme d'affaire accomplie, Sarah se dévoue corps et âme à son travail, la seule chose qui lui reste. L'amour a été banni de sa vie et pour cause, trop de désillusions, de déceptions, d'attente, et surtout, trop d'échecs. Mais le temps avance, les événements se bousculent et Sarah est toujours seule. Et si c'était une erreur? 

La mort d'une princesse est un roman divinement bien écrit. Il m'a fait beaucoup rire et surtout, réfléchir. Je me suis tout de suite identifiée à Sarah. Bien que je ne sois pas une femme encore indépendante personnellement, j'ai adoré tout ce qui touchait à son travail. Etant freelance, je sais combien il faut donner, pour réussir. Si Sarah a fait tous ces sacrifices, je me suis demandée si à long terme, c'était ce dont j'avais envie. Il ne suffit pas d'être passionné, je crois qu'il faut aussi être bien entouré. Heureusement notre héroine l'est et peut compter sur pas mal de gens. 

Par ailleurs, ce que j'ai aimé dans ce personnage, ce sont ses valeurs. Au fond d'elle, Sarah ne veut pas vivre seule, mais elle a tellement peur. Peur qu'on la blesse, peur de souffrir, peur de se tromper. Les relations sans sentiments ne représentent rien pour elle. Mais comment faire pour ne pas aimer? Avec le temps, les barrières s'érigent, on s'enferme, on doute de soi, des autres. Je me suis vraiment vue en Sarah, ressentant la même chose. Est ce qu'être romantique est démodé? Est ce que tout est obligé d'aller vite? A force, on ne sait plus quoi penser. Alors on s'isole, se convaincant qu'on est mieux seule. 

C'est fou, mais j'ai trouvé ce roman écrit avec une justesse incroyable. Cela fait aussi du bien de suivre une héroine qui a mon âge, qui se pose les mêmes questions que moi. La vie n'est pas facile. Avoir un boulot qu'on aime, c'est bien, mais cela fait-il tout? Peut on réellement vivre seul? Quels sacrifices est-on prêt à faire? Sera-t-on satisfait? La routine vaut-elle vraiment qu'on s'y accroche? Tant de questions qui sont abordées et que j'ai trouvées intéressantes. Au-delà de sa légèreté, de son humour, La mort d'une princesse est vraiment un roman de vie, qui donne matière à réfléchir. 

En conclusion, cette lecture fut comme une claque pour moi, j'ai vraiment adoré. Je suis heureuse que ce livre soit arrivé par hasard dans ma boite aux lettres car comme on dit, le hasard fait souvent bien les choses.