► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 17 novembre 2012

Twilight: Breaking Dawn Partie II

MV5BMTcyMzUyMzY1OF5BMl5BanBnXkFtZTcwNDQ4ODk1OA@@
Après la naissance de sa fille Renesmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen. Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement.

Vous le savez, je ne suis pas la plus grande fan de la saga Twilight. Très honnêtement, j'ai toujours trouvé qu'il y avait mieux ailleurs. Néanmoins, je n'ai jamais renié le fait que c'est Twilight qui m'a redonné la passion de lire et de découvrir l'univers des romans young-adult. J'avais eu un très gros coup de coeur pour le 1er film et le 1er tome et j'avais eu envie de découvrir le reste de la saga. Malheureusement, alors que l'engouement de la majorité des fans s'intensifiait, le mien a diminué, pour perdre tout intérêt pour les livres. Mais à côté, j'ai toujours suivi les films, par curiosité. Si les 2 et 3 m'avaient déçue, la première partie du 4 m'avait bien plu, notamment grâce à ses effets spéciaux très réussis concernant la grossesse de Bella.

C'est donc très curieuse que j'ai voulu voir ce dernier chapitre. La bande annonce laissait entendre un film spectaculaire et pourtant...Je n'ai malheureusement pas été emportée par la magie du film. Objectivement, il ne se passe encore une fois pas grand chose, à l'image des livres. L'intrigue est plate, lente, creuse par moment (non mais la saga n'a pas vraiment de but précis en fait --"). Heureusement, le personnage de Bella rehausse le tout. Celle que j'ai eu du mal à supporter pendant 4 films a réussi à me convaincre. Être vampire lui va plutôt bien. J'ai juste regretté que le film ne s'axe pas plus sur sa transformation. Et oui, Bella a vraiment beaucoup de chance! Pour un nouveau-né, elle ne souffre pas de la faim. Et cet aspect, j'aurai aimé le voir plus que durant les 5 premières minutes du film. Ca va beaucoup trop vite. Pour le reste, sa relation avec Edward reste très belle, on sent une réelle complicité entre eux, il n'y a plus aucune retenue. Renesmée est aussi très touchante, je l'ai trouvée vraiment toute mignonne!  Enfin, mention spéciale pour Jacob que je n'appréciais guère jusqu'ici: ce personnage a beaucoup évolué et a pu trouver sa place.

Quant aux effets spéciaux, ça a été la plus grande déception. Dans le genre amateur, j'ai ri plusieurs fois face à certaines situations grotesques. A l'heure où les prouesses techniques ne cessent de nous étonner, Twilight manque son pari et échoue dans ses effets spéciaux principaux (je pense au moyen de se débarrasser des vampires durant la bataille). Quel dommage car j'avais été époustouflée par ceux-ci dans le chapitre précédent.

Si le début du film reste très lent, la deuxième partie est nettement plus intéressante! La tension monte face à la 'bagarre' imminente! Celle-ci m'a complètement choquée! J'ai été transportée à ce moment, me disant "enfin un peu d'action". Mais surtout, j'étais étonnée face aux événements! Je n'y croyais pas trop et pourtant, ça se déroulait bien sous mes yeux. Et puis, la fin est arrivée et elle m'a réellement surprise! Tout le monde dans la salle a eu la même réaction! Et rien que pour ce moment, je tire mon chapeau car je ne l'avais pas vu venir! Pour le coup, l'équipe du film a visé juste!! C'est vraiment le moment à retenir du film! La toute fin est aussi belle, pleine de nostalgie et de belles images.

Enfin, mention spéciale à la BO qui remonte aux origines de la saga. Quel plaisir de revoir Carter Burwell à la composition! Un petit retour aux sources très bien choisi  qui m'a rappelé les très belles musiques du premier film notamment la sublime Bella's Lullaby.

J'ai donc passé un bon moment, honnêtement, mais je ne regrette pas que la saga soit terminée. Je m'attendais peut être à trop. Mais les fans de la saga en sortiront ravis. C'est une saga qui, avouons-le, aura fait rêver bon nombre de personnes ;-)


mercredi 14 novembre 2012

La Cité des Ténèbres: le trailer & premier poster!

602486_558299150853501_1528941838_n

Tenez vous bien!!! Le tournage étant terminé depuis peu, les premières photos officielles commencent à pointer le bout du nez! On commence avec ce poster qui est....MAGNIFIQUE! Il est vraiment représentatif de l'univers et fait écho aux couvertures US des livres! Une réussite!!! Enfin, soyez au rendez vous demain sur le blog, car le premier teaser trailer sera dévoilé. Comptez sur moi pour éditer cet article!

 

EDIT: Voici le trailer bombesque du film! Enjoy!!!!

vendredi 17 août 2012

Magic Mike

20140028

Mike a trente ans et multiplie les petits boulots : maçon, fabricant de meubles, etc…Il se rêve entrepreneur. Il est surtout strip-teaseur.
Chaque soir, sur scène, dans un club de Floride, il devient Magic Mike. Lorsqu’il croise Adam, il se retrouve en lui, l’intègre au club et décide d’en faire le Kid. Mais le Kid a une sœur, qui n’est pas prête à trouver Mike irrésistible… Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

En voyant cette bande-annonce je m'étais dit: ça, il faut pas le louper! En effet, rien que l'affiche de beaux mâles m'avait convaincue en plus de ces extraits alléchants du trailer. Ca avait l'air marrant, léger. Sans compter évidemment sur ces shows dont je me régalais d'avance avec Channing Tatum qui danse vraiment comme un dieu. Mais au terme de la séance, j'en suis ressortie plutôt septique. Je crois que la bande annonce a faussé la vraie nature du film qui est beaucoup plus sombre en réalité. D'ailleurs je vais probablement avoir du mal à mettre des mots sur ce film.

Mike est entrepreneur. Son rêve est de créer de l'immobilier mais pour y arriver il doit avoir un prêt à un taux assez élevé. Malheureusement, son boulot ne lui rapporte pas assez et son deuxième boulot ne lui rapporte que du fric en liquide.... Et oui, si Mike est couvreur la journée, la nuit il devient le maître de la scène devant des filles plus délurées les unes que les autres. Avec ses potes, Mike offre l'illusion qu'il leurs appartient et use de ses charmes charnels pour satisfaire ses dames. Les shows sont extrêmement bien préparés, ce n'est pas de la rigolade, au contraire c'est très chronométré. On en prend plein la vue car il faut dire que Mike, c'est de la bombe. Ce type est un dieu de la danse! Et puis, puisqu'on est dans le milieu du streap tease, faut aussi avouer qu'il est vachement bien bâti comme son pote Adam alias Alex Pettyfer.

Mais au-delà du show, le film met en avant une image plus sombre du milieu. On sent que tous ces spectacles ne sont que pour le fric du Boss qui m'a franchement tapé sur le système. Boss incarné par Matthew McConaughey qui ne m'a franchement pas convaincue une minute. Si, il joue bien le rôle de ce mec vraiment chiant et avide de fric, mais alors après... Ce type s'est cru beau ou je sais pas mais franchement, non xD non non non et encore non! Il règne en maître sur son équipe et les entraine dans la débauche pure et simple.... Sexe, alcool, drogue, tout est permis, tant que ça soit en dehors de la scène car sur celle-ci, vous suscitez le désir et rien de plus.

Dans le lot, on suivra aussi l'histoire d'Adam, un ado paumé qui entrera dans la troupe malgré lui. Au début je le trouvais attachant car il avait l'air timide mais très vite, j'ai déchanté devant son personnage avide de sensations, et de spotlight. Adam se jette à corps perdu dans cette débauche et fera pas mal de conneries que devra réparer Mike. Ce petit protégé se perd tellement en chemin qu'il causera du fil à retordre à sa soeur qui n'adhère pas à ce mode de vie (et on la comprend). Au début elle tente de le protéger mais très vite, elle abandonnera: après tout, que peut elle faire face aux choix de son frère?

C'est ici que l'histoire m'a alors chiffonnée car elle manque de profondeur. Pourquoi la soeur finit-elle par abandonner son frère complètement inconscient de ce business? Et puis, cela a manqué de légèreté, d'humour, mais de vrai car même si on rigole devant les shows tant parfois c'est ridicule, je trouve que l'ambiance est lourde! Enfin, la fin arrive trop vite et n'est pas assez développée. Comme l'histoire a été découpée sur 3 mois, j'aurai bien aimé voir quelques mois plus tard parce que ça là c'est fini "pof" comme ça.....

En bref, je suis mitigée sur cette sortie cinématographique. Si j'ai tout de même souri assez souvent devant les shows, le reste de l'histoire plus lourde ne m'a pas beaucoup passionnée. Mais bon, si vous aimez les bogoss alors n'hésitez pas car on se rince l'oeil assez facilement!

Posté par CeReSu à 12:48 - - Commentaires [1]
Tags :
mercredi 8 août 2012

Step Up 4: Révolution

MV5BMjg1NjgyOTM2OF5BMl5BanBnXkFtZTcwMDIxMDE2Nw@@

Miami Beach – Amis d’enfance, Sean et Eddy travaillent comme serveurs dans l’hôtel de luxe Dimont, propriété du magnat de l’immobilier Bill Anderson. Ces deux jeunes ont monté ensemble une troupe alternative, "The Mob", à l’avant-garde de la danse de rue et cœur du mouvement protestataire urbain. Le brio, l’audace et l’imagination de la troupe attirent l’attention de la fille d’Anderson, Emily, danseuse classique douée que son père pousse à exercer un "vrai métier" au mépris de sa passion. L’arrivée de cette "gosse de riche", très mal vue par Eddy, et son idylle naissante avec Sean sonneront-elles le glas de "The Mob" ?

Etant une inconditionnelle des films de danse, je n'ai évidemment pas loupé la sortie de Step Up 4: Révolution. Je vous avoue avoir eu une certaine réticence, car si les 2 premiers volets m'avaient enchantée, le 3ème avait été une très grande déception. J'espérai donc ne pas retomber dans une énième battle entre équipes, avec des chorés tellement chronométrées que ça en devenait ennuyeux. Heureusement, mes doutes ont été vite balayés dès les premières minutes du film! Exit les écoles ou les petits élèves et bonjour Miami! D'emblée on rencontre Sean et son groupe, The Mob. Un groupe dont tout le monde parle mais dont personne ne connait l'identité. En effet, la particularité de The Mob est de mobiliser le plus de danseurs possibles et de faire sensation dans des endroits inimaginables. Comme l'indique son nom, les flash mob sont connus pour attirer la foule et proposer des chorégraphies minutieuses qui ont un effet naturel.

Au départ, le but de ce groupe est d'atteindre 10 millions de vues sur youtube histoire de se faire un peu d'argent, mais très vite, les objectifs de The Mob vont changer. En effet, il est prévu que les bas quartiers de Miami soient rasés pour laisser place à un gros complexe hotelier pour les gros riches. The Mob décide alors de se lancer un nouveau défi: se faire entendre et parler au nom de la population pour arrêter tout cela. On retrouve le groupe dans des lieux plutôt originaux comme un musée, mais aussi lors des RDV des PDG.  leurs efforts sont récompensés et ils font de plus en plus parler d'eux....

Au coeur de ce fil conducteur plutôt bien trouvé qui donne un nouveau souffle à la série des Step Up, il y a bien sur une très belle histoire d'amour entre Sean et Emily, qui n'est autre que la fille du PDG. Sa passion étant aussi la danse, elle intégrera la troupe sans pour autant dévoiler son identité et aidera les habitants à annuler le projet hotelier de son père. Bien entendu, comme dans toutes situations similaires, les non dits finissent pas les rattraprer et à les séparer...

Au final, le scénario est plutôt bon car les danseurs ont un réel objectif, ils veulent faire passer des messages. Avec eux, on rencontrera diverses cultures, et une panoplie de styles de danse. J'ai été séduite par les chorégraphies que j'ai trouvées époustouflantes. Elles étaient adaptées et correspondaient vraiment à un moment clé du film: les premières flasmob, l'entrée d'Emily dans la troupe, le message aux PDG pour arrêter ce projet, ect....Il ya une réelle progression dans le film et c'est un régal! Sans compter que la BO est juste géniale et donne véritablement une autre dimension au film!

Bref, si vous aimes ce genre de film et que vous cherchez à passer un très bon moment devant une belle histoire d'amour tout en douceur et être embarqués dans la danse, alors n'hésitez plus! Pour vous faire une idée, voilà la première danse et la danse dans les quartiers des PDG!

Posté par CeReSu à 13:10 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,
jeudi 2 août 2012

Un site officiel pour le film La Cité des Ténèbres!

COB site

Site officiel: La Cité des Ténèbres

Alors que je vous parlais justement du casting sur cet article, voilà qu'un tout nouveau site officiel ouvre ses portes! Un site magnifique, au look superbe, en total adéquation avec l'image que je me fais de la saga. L'occasion de découvrir tous les acteurs déjà castés et ceux qui manquent encore à l'appel. Le principal y est, il suffit de cliquer sur une vignette d'un des personnages pour tomber sur sa fiche! On en découvre alors plus sur le personnage ainsi que son acteur attitré!

COB casting

C'est d'ailleurs l'occasion de découvrir qui se cachent derrière Alec et Luke! Les acteurs Kevin Zegers et Aidan Turner ont été choisi pour incarner deux figures emblématiques de la saga! N'hésitez pas à découvrir leur fiche directement sur le site officiel!

En tout cas, c'est une excellente initiative qui nous permet de mieux suivre l'actualité du film. Pour l'instant, les autres catégories se limitent à nous rappeler les différentes créatures qui peuplent La Cité des Ténèbres ainsi que son système complexe! Bonne visite!


samedi 21 juillet 2012

La Cité des Ténèbres: le film

3101545241_2_3_ZQwKT6JI

Si j'ai attendu maintenant avant de vous en parler, c'est parce que les news arrivaient vraiment très lentement. Mais comment ne pas consacrer un article à ce film événement? La Cité des Ténèbres, un de mes livres fétiches, adapté au cinéma? Que du bonheur. City of Bones de son nom original, sortira dans les salles en aout 2013. En attendant, le casting commence à se dévoiler enfin! Voici les personnages principaux déjà castés.

  • Jamie Campbell Bower aka Jace Wayland

600full-jamie-campbell-bower

  • Lily Collins aka Clary Fray

Vanity-Fair-Lily-Collins-3

  • Robert Sheehan aka Simon Lewis

rob_xx

  • Godfrey Gao aka Magnus Bane

Godfrey-Gao-in-the-Louis--010

  • Lena Headey aka Jocelyn Fray

lena_headey_1920_1200_dec28

  • Jemima West aka Isabelle Lightwood

Jemima-West-cast-as-Isabelle-Lightwood-city-of-bones-31197446-600-400

  • Jared Harris aka Hodge Starkweather

jared_harris

Et voilà pour le casting. Il paraitrait que Alec ait aussi été choisi et qu'il est déjà connu du public mais le mystère est gardé! En attendant, pour ceux qui lisent la saga, que pensez vous de ces choix? Hormis Jace et Clary, je dois dire que je suis satisfaite! Reste plus qu'à voir les jeux d'acteurs ;-) J'éditerai ce post au fur et à mesure du casting!

mercredi 13 juin 2012

Blanche-Neige & le Chasseur

309942_430714950296770_1742444482_n

Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoûtante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

Cette année, le conte de Blanche-Neige a été bien mis en avant. Si la version familiale ne m'a pas attirée, celle-ci, plus sombre, a capté toute mon attention. Une Blanche-Neige guerrière, voilà qui est intéressant! En effet, on a tous dans l'idée d'une princesse en détresse attendant son prince charmant. Ici, que nenni, notre Blanche-Neige sait se défendre même si elle a encore quelques lacunes. Lorsque Ravenna, la reine, s'empare du Royaume, c'est la désillusion, la peur, la haine qui s'installent. Assoiffée de jeunesse, Ravenna est effrayante comme magnifique. Sa puissance, son charisme sont tels qu'on ne peut que se soumettre devant elle. Mais c'est sans compter sur sa rivale de toujours, Blanche-Neige, au coeur pur et aux intentions généreuses qui viendra se mettre en travers de la quête de la reine. Emprisonnée durant des années, la princesse profite d'une opportunité pour s'enfuir. Avec elle, on voyagera au coeur du Royaume. Tantôt dans des recoins sombres et inquiétants, tantôt dans une forêt enchantée. Sur sa route, Blanche-Neige rencontrera le chasseur. Trackeur à ses débuts, il deviendra vite son protecteur. Ensemble, ils se battront et feront regner à nouveau la paix.

Je ne suis pas fan de Kristen Stewart, son rôle de Bella lui collant à mon avis trop à la peau, mais la demoiselle a réussi à me surprendre et à me convaincre. D'abord, j'ai envie de dire que je l'ai trouvée très jolie. Elle a su se démarquer de son rôle dans Twilight pour offrir une interprétation juste de Blanche-Neige. Ce rôle lui convient à merveille et l'éloigne de son étiquette, pour mon plus grand plaisir. Quant à Chris Hermsworth, j'ai été une nouvelle fois séduite par son jeu d'acteur même si je ne cache pas le préférer dans son rôle de Thor. Entre lui et Kristen, j'ai senti une certaine complicité, comme s'il la considérait comme sa petite protégée. Enfin, mention spéciale à Charlize Theron, étonnante dans ce rôle qu'elle joue à la perfection!

Les effets spéciaux sont aussi visuellement superbes. C'est très réaliste comme c'est fantaisiste à la fois. La modernité rencontre la magie et le cocktail prend plutôt bien dans cet univers unique. Quant au scénario, autant dire qu'on ne s'ennuie pas avec Blanche-Neige. Pourtant une partie du film est relativement lente, mais nécessaire. La bande son a encore une fois attirée mon ouïe et je l'ai trouvée très adaptée.

En conclusion, un bon film retraçant le conte des Frères Grimm d'une manière très intéressante. Les acteurs sont plus que convaincants et les effets spéciaux d'une réussite. Un film que je vous conseille de voir!

 

samedi 28 avril 2012

Avengers

20042068

Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l'organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents. Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d'autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité...

Etant une inconditionnelle des films MARVEL, j'attendais avec impatience Avengers. Et quel plaisir! Quel enchantement de retrouver toute l'équipe! Iron Man, Thor, Hulk, Black Widow, Hawkeye et Captain América sans oublier Loki. J'ai vraiment apprécié revoir tout ce petit monde ensemble. Il faut dire que c'est extrêmement bien coordonné. Chacun se connait déjà un peu, Thor et Loki sont frères, Tony Stark et Natasha Romanoff qui ont déjà collaborés.... Franchement, chaque film individuel cachait des indices nous laissant deviner une future rencontre. Celle-ci est bien entendu explosive, aucun des supers-héros n'est pas à travailler en équipe. C'est un peu le chacun pour soi ou plutôt la raison du plus fort. Imaginez Tony Stark, plutôt égoiste, ne supportant pas qu'on lui vole la vedette, Hulk incontrolable, Thor voulant sauver son frère, ou encore un Captain America perdu dans une époque qui n'est pas la sienne. Et pourtant, ils n'auront guère le choix face à un Loki ambitieux et prêt à faire sauter la Terre. Commence alors une véritable remise en question de la part de chaque héros qui se rend à l'évidence: l'union fait la force. On assiste alors à un travail d'équipe, d'une confiance entre les frères d'armes et une soif de protéger la Terre. Chacun y met du sien, avec son savoir. J'ai vraiment apprécié cette diversité des personnages, ils apportent tous quelque chose d'unique. Et bien entendu, ils sont tous fidèles à eux-mêmes! Et ça c'est un régal. Vous l'avez compris, niveau scénario, au-delà de la guerre entre peuples, il y a une vraie progression dans la relation entre les personnages. A côté, le visuel est comme toujours époustouflant, les scènes de combats excellentes, mention spéciale à Scarlett Johansson et ses prouesses en arts martiaux ou encore Jeremy Renner comme Archer redoutable. Et puis, mon petit chouchou, Mr Stark toujours aussi...imprévisible, égocentrique et pas fait pour travailler en équipe. Aussi, comment ne pas souligner l'humour détonant dans Avengers? J'ai ri maintes et maintes fois, c'est vraiment un des points forts du film. Bref, on ne s'ennuie pas une seconde, la brochette d'acteurs est un festin, les effets spéciaux sont saisissants et on passe un réel bon moment! Pour les fans de Marvel, ce film est pour vous!

Posté par CeReSu à 22:01 - - Commentaires [1]
Tags : ,
jeudi 12 avril 2012

BATTLESHIP

20066543

Océan Pacifique… Au large d’Hawaï, l’US Navy déploie toute sa puissance. Mais bientôt, une forme étrange et menaçante émerge à la surface des eaux, suivie par des dizaines d’autres dotées d’une puissance de destruction inimaginable. Qui sont-ils ? Que faisaient-ils, cachés depuis si longtemps au fond de l’océan ? A bord de l’USS John Paul Jones, le jeune officier Hopper, l’Amiral Shane, le sous-officier Raikes vont découvrir que l’océan n’est pas toujours aussi pacifique qu’il y paraît. La bataille pour sauver notre planète débute en mer.

Etant amatrice du genre, et ayant apprécié un certain TRANSFORMERS, je me suis laissée tenter par BATTLESHIP. Car oui, on ne peut pas nier la ressemblance entre les deux films! D'emblée, nous sommes transportés dans l'univers de la Marine, univers très strict, mais très intéressant (oui moi je n'y connais rien, donc cet aspect du film est plutôt bien). Alex, grand gaillard un peu paumé, est engagé par son frère à la Marine. Alors qu'ils sont en plein exercice appelé "les manoeuvres" avec d'autres nations, notamment le Japon (alors là vous savez j'étais ravie!), tout  ne se passe pas comme prévu et pour cause! Des extra-terrestres arrivent! La nouvelle ne surprend quasi personne, le gouvernement ayant créé il y a quelques années un satellite assez puissant relié aux autres systèmes solaires, qui permet d'envoyer des messages aux autres civilisations. Mais personne ne s'attendait à cette attaque. Des extra-terrestres? Oh oui, cachés à bord d'un vaisseau marin, ultra moderne, aux armes les plus puissantes. Une machine énorme, capable d'émettre une barrière magnétique et de détruire le monde.... L'exercice de la Marine vire donc au combat pour la Terre.... A partir de là, l'action s'installe et vous êtes engloutis dans le film! Vous vous prenez au jeu, vous stressez avec les personnages. Heureusement, il y a énormément d'humour, qui arrive pile au bon moment, qui vous fait bien rire et relâcher la pression. Si niveau scénario, ça manque un peu de profondeur - ben oui, les extras-terrestres, ils viennent faire quoi exactement? - l'histoire est bien ficelée et comme je l'ai mentionné, exploiter le monde de la marine, est vraiment un atout, tout comme le jeu de stratégie (après tout c'est la bataille navale!) mise en place! Les effets spéciaux sont également grandioses, niveau visuel rien à redire. Quant aux acteurs, on retrouve Taylor Kitsch, le fameux John Carter. Très convaincant, il a vraiment différentes casquettes d'acteur et je l'ai trouvé vraiment très bien dans ce rôle à mille lieues de John Carter! Ensuite, c'est avec surprise qu'on y retrouve Rihanna. Elle est assez présente, mais son rôle reste tout de même de la figuration, niveau texte, elle n'a pas du apprendre grand chose! Étonnamment, elle est arrivée à s'imposer dans ce film et je l'ai appréciée! Pour le reste, j'ai été également attentive à la musique du film que j'ai trouvé vraiment appropriée, créant une ambiance adéquate au film! Si vous aimez donc les blockbusters américains plein d'effets spéciaux et d'action, vous passerez sûrement un bon moment cinéma avec Battleship!

Posté par CeReSu à 20:00 - - Commentaires [1]
Tags :
vendredi 23 mars 2012

HUNGER GAMES

20018884

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur. La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n'est plus désormais qu'une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l'arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l'amour...

Je reviens du cinéma et je suis encore toute retournée par HUNGER GAMES. Ayant dévoré la trilogie il n'y a pas si longtemps - trilogie qui m'a beaucoup marquée - , j'attendais le film avec impatience. Que dire! Je ne suis pas déçue de cette adaptation, au contraire, c'est une des meilleures que j'ai pu voir. Bien sur, tout n'y est pas et il faut être réaliste, ça aurait été impossible, mais personnellement, l'essentiel y était et même plus. Commençons par l'histoire, fidèlement retranscrite. Au départ, j'ai pensé que tout était précipité. Mais avec du recul, je me suis dite que je regardais un film. Ce qui prend quelques minutes lors d'une lecture prend quelques secondes au cinéma. Alors forcément, ça passe vite, très vite. Dans l'ensemble, tout est respecté même si bien sur il manque quelques détails, cela ne m'a pas dérangée, l'adaptation est très bien agencée. Ensuite, j'ai été bluffée par les décors, voir ce qu'on imagine en image est impressionnant et j'applaudis bien fort toute l'équipe qui a mis en scène le Capitole. C'est juste grandiose, c'est magnifique, à l'image de cette société décrite par Suzanne, le Capitole est resplendissant et bien ignorant. L'arène est telle que je l'imaginais, la corne d'abondance,  les parachutes, les canons etc.... Tout y est. Ce qui m'a évidemment le plus touché, ce sont les jeux d'acteurs. Katniss est vraiment l'héroine presque parfaite, je dois dire que Jennifer a fait un travail remarquable, elle a été convaincante, touchante, exactement le rôle qui lui fallait. Josh m'a convaincu lui aussi, finalement ses traits collent bien à ceux de Peeta, bien que dans le film il se révèle plus fort alors que dans le livre on peut facilement le qualifier de boulet dans l'arène. La relation des deux personnages est vraiment sincère et comme dans le livre, on sent qu'ils sont mal à l'aise, qu'ils ne savent pas comment réagir. Gale, et bien comme dans le livre, on ne le voit pas donc je ne peux pas trop en dire. Prim et Rue m'ont beaucoup touchées, j'avais déjà envie de pleurer lors de la Moisson mais mes larmes ont véritablement coulé pour Rue, un moment du film très émouvant. J'ai beaucoup apprécie Haymitch, Effie, Caesar et Cinna, des rôles sur mesure pour eux aussi. Pour le reste, les autres disctricts étaient vraiment très bien, mention à Clove qui transpire la méchanceté! Les scènes avec eux sont assez violentes, car oui, on est pas épargné. Heureusement que le tout a été filmé d'une certaine manière, rapide et floue, pour qu'on ne puisse pas trop en voir. Enfin, mention spéciale à la musique. Pas de chansons tirées de la BO mais des instrumentales, dévoilées au bon moment, magistrales. Il y en avait peu, le silence était fort présent mais tellement nécessaire, ajoutant la touche en plus au film, pour son côté "dur". Pour terminer, j'ai beaucoup apprécié les nouvelles scènes, l'arrière du décor. La salle du contrôle notamment est une excellente idée car elle démontre comment fonctionne l'arène. Personnellement cela explique pas mal de choses, surtout pour le second tome où les jeux sont plus vicieux: on se rend compte alors comment tout est commandé. Le Président Snow nous donne déjà un avant gout de son rôle pour la suite et Seneca se révèle fragile. Enfin bref comme on dit, je pourrai encore en parler des heures, mais l'essentiel est là. HUNGER GAMES est un film très fort, à l'image du livre, il est très émouvant et fait passer beaucoup de messages. Avec un casting et une réalisation parfaite, HUNGER GAMES est un film à voir, autant pour les lecteurs de la saga, que pour tout le monde!