► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 17 juin 2011

Harry Potter

O.M.G. Là je viens de voir le trailer final de la seconde partie du film et j'en reste bouche bée, avec plein de frissons!! HP et moi c'est quand même une longue histoire, qui dure depuis 13 ans! Comme beaucoup, j'ai découvert cet univers au hasard, quand j'avais 12 ans! Chaque année, j'attendais avec impatience chaque nouveau livre, jusqu'à les précommander pour être sure d'avoir mon exemplaire. Les jours de sortie, j'étais la première à la librairie pour me jeter sur mon livre. J'ai dévoré cette saga magnifique. C'est grâce à elle si j'ai plongé dans les lectures YA. Car si la saga HP commence gentiment, s'adressant à un public jeune, plus on avance, plus ça devient compliqué, plus ça devient young adult. J'ai toujours trouvé les films un peu en deça des livres mais j'ai toujours aimé les voir, pour me replonger de manière visuelle dans les livres. Mon préféré restera le 4, autant le livre que le film. Bien que la 1ère partie du 7 est la plus fidèle au livre, j'ai beaucoup apprécié. Et cette BA! Wahou! Il me faudra attendre un peu avant de le voir, étant en vacances le jour de sa sortie, mais je sais qu'il y en a une que ça ne dérrangera pas de revoir encore et encore le film! Bref, une bande annonce qui met le feu et qui stresse déjà bien que je sache comment ça se termine ahaha. Une saga qui aura tenu en haleine tant de fans, une saga number one!


vendredi 25 mars 2011

Raiponce

19589912

Lorsque Flynn Rider, le bandit le plus recherché du royaume, se réfugie dans une mystérieuse tour, il se retrouve pris en otage par Raiponce, une belle et téméraire jeune fille à l’impressionnante chevelure de 20 mètres de long, gardée prisonnière par Mère Gothel. L’étonnante geôlière de Flynn cherche un moyen de sortir de cette tour où elle est enfermée depuis des années. Elle passe alors un accord avec le séduisant brigand… C’est le début d’une aventure délirante bourrée d’action, d’humour et d'émotion, au cours de laquelle l’improbable duo va rencontrer un cheval super-flic, un caméléon à l’instinct de protection surdéveloppé, et une drôle de bande de malfaiteurs.

Ce soir, j'ai entrepris de regarder Raiponce. Hé oui je ne m'en cache pas, j'ai toujours aimé les Walt Disney, je suis une grande enfant! J'étais donc curieuse de voir le dernier en date. Entre nous je les ai tous vu donc il fallait absolument que je vois celui-ci, surtout qu'il a bénéficié d'excellents avis. D'emblée j'ai été très emballée par l'animation. Niveau visuel c'est un pur régal! On tombe dans quelque chose de moderne, sans toutefois virer dans la pure 3D. A ce sujet j'avais lu que les scénaristes et dessinateurs avaient eu beaucoup de travail concernant les détails, notamment les cheveux. Et ça se voit! Tout est précis au millimètre près! Quant à l'histoire, ça reste Disney, tout est bien qui finit bien pour notre Princesse restée enfermée par la méchante sorcière avide de jeunesse éternelle grâce aux cheveux de Raiponce. Mais à 18 ans, la jeune fille aspire à découvrir le monde et c'est avec Flynn (ou Eugène son vrai prénom) qu'elle le découvrira. Une aventure qui la mènera au chateau là où elle a toujours rêvé d'aller pour contempler les lanternes lancées en l'honneur de son anniversaire. Bien entendu tout ne se passe pas comme prévu, la fin est d'ailleurs étonnante, différente des autres disneys bien qu'elle se finisse par un Happy End. Et si on pensait tous que Raiponce était une belle blonde, en réalité c'est une jolie petite brunette! Mention spéciale à l'humour décapante de ce dessin animé. J'ai souvent ri, par des répliques bien trouvées, qui donne à ce Disney un air bien contemporain! Si vous aimez comme moi, le temps d'une soirée, replonger dans l'enfance, alors n'hésitez pas à regarder Raiponce ;)

Posté par CeReSu à 22:02 - - Commentaires [7]
Tags : , ,
mercredi 9 mars 2011

I'm Number Four

i_am_number_four_preview_poster1

Envie de voir la BA? Cliquez ici

Enfin une sortie cinéma!! J'avais hâte d'y aller, sachant que nous allions voir I'm Number Four avec le beau Alex Pettyfer! Le film est donc tiré d'un roman YA du même nom écrit pas Pittacus Lore. Je ne l'ai pas lu donc le film était une découverte. Comme tout film tiré d'un roman, il manque pas mal de détails quant à l'histoire (je le dis parce que ça se ressent). Ainsi le rôle de ces "numéros" est expliqué assez rapidement. On sait d'où ils viennent et pourquoi ces créatures étranges veulent les éliminer. Malgré ça, ça reste un peu flou.  L'histoire se met en place tranquillement, on suit John dans ses déménagements, ses rencontres. Après le tout s'enchaine relativement vite comme la découverte véritable de ses pouvoirs. On ressent aussi beaucoup ses sentiments, ça transparait sur son visage. Je salue la performance d'Alex qui est un très bon acteur. On y retrouve aussi une jolie romance, c'est un peu le moteur du film sans toutefois être au premier plan. Enfin, la dernière demi-heure n'est que pure action, où on découvre Numéro 6. Elle sera d'une aide précieuse dans la bataille. Là les effets sont à couper le souffle, c'est un régal visuellement. On en vient à stresser pour ces personnages attachants. Personnages qui commencent une nouvelle quête, celle de retrouver les autres numéros. Ainsi John laisse derrière lui la belle Sarah, et part dans une nouvelle aventure avec Sam, son ami et Numéro 6. Une suite est bien entendue prévue, nommée "The Power of 6", le livre sortira courant 2011! En attendant, je vous conseille vivement le film!

PS: petit mot pour vous dire aussi que nous avons eu droit à la BA de Titeuf le film. Pourquoi je vous en parle? Parce que sa particularaité était d'être présentée....à l'envers avec les personnages parlant une langue étrange....Fou rire garanti dans la salle de ciné! Ah au fait, la BA, la vraie, c'est celle ci!

dimanche 9 janvier 2011

The Tourist

19575371

Bon je n'avais pas encore eu le temps de faire une petite critique du film que Laeti, Lysette et moi avons vu lundi dernier. Dooonc à la base il était convenu que nous allions voir Love & Others Drugs avec le beau Jake. SAUF que bien sur, aucun cinéma ne le proposait :O Autant vous dire j'ai halluciné quand j'ai vu ça (attendez c'est Jake quoi lol). Bref, pour se décider, pas évident d'autant plus que la majorité des films qui nous intéressait étaient diffusés à 17h. Finalement - si on occulte le fait qu'aucune d'entre nous n'aime Angelina Jolie - notre choix s'est porté sur The Tourist, avec l'actrice précitée ET Johnny Depp. Mon avis sur le film sera plutôt court car j'ai bien aimé. Le film commence à Paris puis se poursuit à Venise, donc côté visuel c'est du tout bon. Côté jeu d'acteurs, Angelina Jolie n'est qu'une snob prétentieuse mais ça lui va terriblement bien tandis que Johnny Depp est surprenant de bout en bout. Et même si le déroulement du film est un peu lent, l'intrigue tient parfaitement la route, et ce jusqu'à la fin. Fin surprenante d'ailleurs et un peu tirée par les cheveux sur certains détails. Hormis cela, j'ai beaucoup aimé l'ambiance et le fait qu'on soit tenu en haleine jusqu'au bout. Un film que je ne regrette pas d'avoir vu!

Posté par CeReSu à 16:42 - - Commentaires [1]
Tags :
lundi 27 décembre 2010

Le Royaume de Ga'Hoole

Legend_Of_The_Guardians_The_Owls_Of_GaHoole_UK_movie_poster_quad_2_600x448_450x300


"Au cours de sa quête de la légende, il en deviendra une lui-même..."

Ce soir j'ai entrepris de regarder "le Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens". Je ne vous cache pas que ça ne m'aurait pas déplu de le voir au cinéma mais mes arguments n'avaient pas convaincu mes deux acolytes à l'époque. Autant vous dire que j'en reste toujours scotchée ! Cette histoire est vraiment très bien construite, touchante, drôle et même stressante. Car oui, l'univers du film est sombre. D'emblée, on est plongé au cœur de la bataille. Deux frères Taito sont enlevés par les forces obscurs. L'un devient esclave du mal, l'autre rêveur, tirera sa force dans la légende des gardiens. Avec ses nouveaux compagnons, il trouvera l'Arbre où vivent les gardiens. Une grande bataille se prépare et sera longue. Heureusement le courage de Soren sera exemplaire et il permettra de la gagner...pour un moment seulement car rien n'est fini. Dit comme ça, le scénario peut vous paraitre effectivement enfantin, mais l'ambiance, et surtout l'animation valent le détour. On se croirait au cœur de la bataille, les effets sont magnifiques, par moments, il y a des ralentis, pour que nous puissions apprécier chaque détail mais aussi pour que nous puissions ressentir nous même la force de la bataille. Je ne m'attendais pas à cet univers et j'en suis agréablement surprise. Le Royaume de Ga'Hoole est un film qui mérite d'être vu qu'importe l'âge, il est tellement bien fait que vous serez vite plongé dans son monde particulier. Vraiment curieuse de voir la suite!


lundi 20 décembre 2010

Past < FUTURE

Allez pour débuter cette semaine pleine de neige qui me contrarie, petite review express du dernier DVD de Namie Amuro: Past < FUTURE Tour 2010. Je l'attendais avec impatience vu mon intérêt pour le dernier album du même nom, sorti fin 2009 et que j'écoute encore très très souvent. Bon d'emblée j'ai envie de dire que je suis assez mitigée. Comme dirait un grand fan de la Star sur son blog, Namie c'est une petite snob qui privilégie la quantité au lieu de la qualité. Cette tournée avait 80 dates. Avec une trackliste de 25 chansons, chantée entièrement en live. Autant dire que sur ce point on salue l'artiste, car il faut savoir le faire. le chant est maitrisé, bien que parfois un peu faux mais agréable. La bande son vient d'ailleurs "remplir" un peu tout ça et ça donne plus de corps. Pour le reste, comme je disais, Namie a laissé de côté toute mise en scène. C'est pauvre, voire quasi vide. On a juste deux trois trucs à voir, comme sur FAST CAR où Namie chante assise sur le lit à baldaquin du clip (voir ici) ou avec BAD HABIT et ce LOVE géant qui sert à rien (voir ici). Pour le reste, on se contentera de regarder Namie bouger un bras, et faire mine de se bouger légèrement de droite à gauche, de monter et descendre des escaliers qui prennent quasi toute la place. Car il faut le dire: Namie a le mérite de danser en chantant (ce qui n'est pas exercice facile) mais on a cette impression de voir une seule et même choré tout le long du concert. Sans parler de l'économie d'énergie dont faire preuve Namie, ce qui rend toutes ses prestations dance très molles (il suffit de la comparer à ses danseurs). Preuve en est sur LOVE GAME où le battle danse est mou. On a envie de dire "mais vas-y joue à fond le jeu, comme dans le clip!!!", mais rien.  On ne parlera même pas de l'écran géant, inutile sauf pour diffuser un mini film le temps de Namie se change. Ah ben tiens parlons des tenues: recyclage de l'année dernière, on ne verra pas Namie autrement qu'en mini jupe et ces *%¨£ de bottes cuissardes qui l'empêchent de bouger certainement correctement. Pour le reste, je me suis ennuyée pendant la première heure. Bien que certaines chansons soient assez cool - je pense à COPY THAT (voir ici) et le remix de WILD (voir ici) - ça m'a profondément paru très mou, comme déjà dit. Je ne parlerai pas des ballades où j'ai failli vomir euh m'endormir devant une Namie qui jouait une fois n'est pas coutume la carte du kawaii surdosé et du "oh public vous êtes là - j'viens seulement de vous remarquer, je vous aime! Si si!". Car oui Namie est froide et la communication avec le public se limitera a deux trois sourires (forcés?) clin d'œil, gueulades dans le micro pour dire on chauffe un peu, et un "Merci beaucoup" puis s'en va. Heureusement la 2ème partie m'a tenu devant mon ordi avec un excellent enchainement dont Black Diamond, Love Game, ROCK U la seule grosse bombe du concert (voir iciShut Up,...... A ce moment Namie se réveille et donne enfin l'énergie qu'il faut, surtout niveau voix. C'est beaucoup plus dynamique et convaincant ce qui nous incite à rester scotché jusqu'à la fin plutôt mignonne qui se termine avec le dernier single en date.  C'est sur cette bonne note que finit donc ce concert. A voir au moins une fois surtout si on apprécie l'album. Pour les amateurs de mise en scène et d'émotions, passez votre chemin ;)

Posté par CeReSu à 14:03 - - Commentaires [4]
Tags :
dimanche 12 décembre 2010

En mode Gleek

001

Et je reviens enfin sur le blog! {Parenthèse ouverte, nous avons enfin mis notre sapin de Noël!! J'aime beaucoup ce que nous avons fait cette année! Et puis par la même occasion, j'ai tous mes cadeaux ♥ héhé voilà pour la parenthèse ♪} Pour revenir en force, j'avais envie de vous parler de Glee, cette série musicale américaine. Il est devenu rare que j'accroche autant à une série. Mais celle-ci change enfin de tout ce qu'on peut voir: c'est frais, drôle, dansant et actuel. J'ai tout de suite eu un coup de cœur. Certes le scénario en lui-même n'est pas toujours fouillé, on n'en sait pas beaucoup sur les personnages, disons que de ce côté ça avance vraiment pas à pas. Pour le reste, la chorale est bien mise en avant. Comme c'est une nouvelle série, il y a des références musicales (et autre comme Twilight pour ne citer que ça!) récentes et c'est assez agréable. Sans oublier que le cast est réellement doué, voire plus. Bref, c'est une série qui change, qui détend et qui propose vraiment quelque chose de nouveau. Côté chanson, j'ai écouté tous les OST et je peux dire qu'on trouve pas mal de pépites comme par exemple les reprises de Britney Spears "Toxic" et "Stronger", Lady GaGa avec "Bad Romance", Madonna avec "Vogue" ou "4Minutes". Du côté des tubes un peu plus anciens, je citerai "Dream On" et "Total Eclipse of the Heart" ainsi qu'un mashup "Umbrella/Singin' in the Rain". Et puisque c'est la période de Noël, j'ai beaucoup aimé "Last Christmas","Deck the Rooftop" et "O Holy Night". Les acteurs/chanteurs ont tous une voix unique, un univers différent et ils méritent qu'on s'intéresse à eux!! Si vous ne connaissez pas, je vous conseille sincèrement cette série rafraichissante! (cliquez sur le nom des chansons pour écouter!)

Posté par CeReSu à 18:52 - - Commentaires [4]
Tags :
mercredi 17 novembre 2010

Et....Actio!

27536

Étant une grande fan de la saga (vous imaginez que je lis ces livres depuis mes 13 ans xD), j'attendais le 7ème film au tournant. Je suis assez "exigeante" quand aux livres adaptés au cinéma, et en ce qui concerne HP, il faut avouer que les films 5 et (en particulier le) 6 étaient assez moyens voire médiocres. Pour celui-ci on avait tout prévu: il était impératif qu'on aille le voir aujourd'hui, jour de sortie...


A. Ambiance.

J'ai l'impression de faire une critique de CD d'Ayumi là. Bref, l'Acinapolis avait vachement mis le paquet pour cette première. Nous sommes arrivées au cinéma avec 1h30 d'avance et la file avait déjà bien commencé. Cela dit, nous, on avait nos places en préventes, nanana lol. Le cinéma nous a tout de suite plongé dans l'ambiance avec la diffusion des BA, la musique en fond sonore et en guise d'entrée, une porte de chateau (on va dire ça comme ça). Sans compter les personnages présents: ainsi on pouvait croiser des élèves de Griffondor mais aussi le professeur McGonagal et Bellatrix Lestrange. Autant dire c'était trop marrant! De toutes les 1ères que j'ai pu voir, c'est la première fois qu'on mettait le paquet ainsi!

B. Le film.

Le plus important de ma critique bien sur! J'ai toujours été une fana des livres mais moins des films que je trouvais éloignés, en particulier le 5 et le 6 qui m'avaient assez déçue. Pour cette première partie du tome 7, j'espérais que le réalisateur n'invente pas trop de scènes, sachant que dans le livre, la 1ère partie est longue, trèèèèès trèèèèès longue. Mais il a fait fort. Pour une fois, le film est l'exactitude du livre. Hormis deux trois petites scènes rajoutées pour avoir un peu plus d'action, le film est donc très, trèèès lent. On y retrouve tous les temps forts du livre et l'intrigue, ou plutôt le dénouement final se met bien en place. Le jeu d'acteur est excellent, on y ressent leur peur, leur détresse. Malgré l'air lourd du film, il y a une excellente touche d'humour qui détend l'atmosphère. Sans compter le tournage, les effets spéciaux toujours mieux maitrisés. Franchement, certains pourraient dire que ce film est vide mais pour ceux comme moi qui ont lu le livre, vous serez ravis de cette exactitude. Les 2h30 passent vite et la fin nous laisse...sur la faim. Si la 2ème partie suit aussi bien le livre, alors ça promet du divertissement! Vivement!

samedi 23 octobre 2010

En mode film

19449958 19434576

Allez je reviens avec deux critiques express de films. Ils sont sortis cette semaine en DVD et je me suis donc régalée en les regardant (ah ça fait passer le temps aussi!). Le premier est une comédie romantique, le second un film de danse.

Le Plan B: On peut pas faire mieux en terme de comédie romantique. Jennifer Lopez joue ici la femme célibataire qui veut un gosse mais qui n'a pas l'homme pour ça. Elle décide de procéder à l'insémination artificielle. Mais bien sur, le hasard fait bien les choses: au détour d'un taxi c'est le coup de foudre pour Stan. Et comme dans les films ça marche toujours bien, leurs chemins se croisent (toujours par hasard) trop souvent, jusqu'à ce qu'ils craquent. La suite, facile: on suit l'évolution de la grossesse et du couple pour arriver à un happy end. Le plan B est donc un peu trop prévisible. L'humour utilisé est parfois abusé et en devient grotesque. Cela dit, ce n'est pas un navet mais on a déjà vu mieux. A regarder pour se détendre!

Street Dance: Bon c'est pas nouveau, j'adore les films de danse. En matière de scénario, c'est pas toujours le top, après tout les films du genre se ressemblent tous un peu. Mais c'était avec impatience que j'attendais celui-ci et je n'ai pas été déçue. Tout d'abord, il y a cette BO que j'ai kiffé. Un bon jeu d'acteurs et des chorés à tomber. Le film est vraiment axé là-dessus mais de manière plutôt naturelle, décontractée. S'en est d'autant plus agréable (pas comme dans le dernier STEP UP où tout était formaté). L'histoire est bien montée bien que prévisible, j'ai trouvé le tout cohérent, fluide. Un des films de danse qu'on peut qualifier de réussi, de travaillé, de naturel. Et rien que pour ça, voici le final qui mélange donc deux univers: celui du ballet et de la street dance! En un mot: efficace!

Posté par CeReSu à 21:08 - - Commentaires [3]
Tags : ,
jeudi 12 août 2010

Cinéma encore du cinéma

Le_dernier_maitre_de_lair 24682 sorcerers_apprentice_new_poster

Qu'est ce qu'on fait quand on revient de vacances, mais qu'on a encore un mois de vacances, qu'il fait moche et qu'on sait pas toujours quoi faire? Et bien on va au cinéma! Sur deux semaines, j'aurai donc été 3 fois voir 3 films radicalement différents les uns des autres. 3 univers, 3 appréciations.

Le dernier maitre de l'air: le premier que j'ai voir la semaine dernière. La BA m'avait surtout attirée. Je connaissais de nom le dessin animé, sans plus. Les échos étaient partagés mais je me suis lancée. Mon avis est également mitigé sur ce film à grosse production. Le plus indéniable réside dans les effets spéciaux et visuels. C'est tout simplement une merveille. Les images retranscrivent mieux les sentiments des personnages que les dialogues. Car question scénario, on repassera. C'est malheureusement plat et nullement recherché. Je dirai donc que le dernier maitre de l'air est le film le plus esthétique des trois.

Step Up 3 - The battle: j'ai toujours aimé les films de danse, en particulier les deux premiers volets de Step Up. C'est donc enthousiaste que j'ai été voir le 3 au cinéma. J'en suis ressortie très déçue. Le scénario est très mal exploité, le lien avec les deux autres volets quasi inexistant ou plutôt éronné. On suit plusieurs (groupes de) personnages qui se croisent au hasard juste pour danser. L'histoire est totalement prévisible, les chorégraphies trop complexes, trop chronométrées. On perd en efficacité ici. Même la BO d'ordinaire hyper accrocheuse m'a ennuyée. Je dirai que Step Up  est le film le plus décevant et prévisible des trois.

L'apprenti sorcier: On avait vu la BA en mai dernier, je suis allée le voir aujourd'hui. D'emblée on accroche, on est plongé dans l'ambiance ensorcelée du film. Nicolas Cage est comme à son habitude excellent. L'apprenti sorcier est un jeune homme idiot, maladroit mais terriblement doué. Ensemble, ils forment une équipe de choc où se mêlent aussi humour, amour, action et effets spéciaux à tomber. Je dirai que l'apprenti sorcier est un film à voir, le film le plus abouti des trois.

Le cinéma et moi, on commence sincèrement à s'apprécier cette année! J'pense que depuis début 2010 j'aurai déjà été +- 10 fois au cinéma. Dans l'immédiat il n'y a pas d'autres films qui ont attiré mon attention si ce n'est la première partie du dernier Harry Potter en novembre prochain. Celui-là je l'attends au tournant! Mais d'ici là j'espère vous livrer d'autres critiques de films :D