► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 28 janvier 2017

[Cinéma] LA LA LAND

la la land

  • Nom: LA LA LAND
  • Genres: drame, comédie musicale, romance
  • Sorti le: 25 janvier 2017
  • Avec: Emma Stone, Ryan Gosling, John Legend

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

LA LA LAND c'est un peu le film dont tout le monde parle ces derniers jours, voire dernières semaines et j'avoue que j'étais très curieuse de le voir. Après tout, je suis assez friande de ce genre là où le chant, la danse sont mis à l'honneur. Bien réalisés, ces films apportent toujours un véritable vent de fraicheur. 

C'est donc avec plaisir que j'ai vu LA LA LAND sans vraiment savoir à quoi m'attendre. La surprise fut totale et d'emblée je peux vous assurer que j'ai eu un petit coup de coeur! Je n'ai absolument pas vu le temps passer tant j'ai été prise par le film des les premières minutes. Cela ne va donc pas être simple de mettre des mots sur mon ressenti.

Au delà de l'histoire de Seb et Mia, qui ont chacun un rêve, il y a une certaine profondeur au film. Ce n'est pas simplement une histoire de deux jeunes gens en quête d'un futur meilleur, non c'est vraiment le rêve d'une vie et la difficulté pour le réaliser. Ce que j'ai par dessous tout aimé, c'est la relation de Seb et Mia qui se construit sur ce désir commun d'avancer. Ensemble, ils vont se pousser, se soutenir, s'aimer. C'est sincèrement magnifique car on ressent toute l'alchimie entre eux. Malgré tout, la réalité les rattrape et parfois il faut faire des choix... En cela, le film se révèle très surprenant car je ne m'attendais pas du tout à cette fin. Une fin crédible, une fin dans l'ère du temps, et qui suit l'évolution logique de l'histoire. Pour autant, mon côté fleur bleue aurait aimé autre chose, mais j'en reste satisfaite. 

Et si l'histoire m'a enchantée, il faut reconnaitre que le talent des acteurs y est pour beaucoup. J'ai toujours apprécié Emma Stone, je trouve que c'est une actrice complète et là encore elle m'a bluffée. Jouant une actrice, Emma nous montre à l'écran toutes ses capacités, c'est juste incroyable. Très touchante, elle est tout simplement parfaite pour ce rôle. Quant à Ryan Gosling, même si je vous avoue ne pas apprécier plus que ça l'acteur, il m'a complètement conquise! Si Emma est déjà exceptionnelle, Ryan crève littéralement l'écran! Le fait qu'il joue lui-même le piano apporte une dimmension particulière à son personnage et une très grande authenticité. La complicité des deux acteurs est indéniable et de fait, le duo fonctionne à merveille! 

Les décors ne sont pas en reste, avec la découverte de la ville de Los Angeles. J'ai beaucoup aimé l'ambiance qui se dégage du film, certains passages sont juste féeriques et donnent envie d'y être nous aussi. Mais que serait tout le jeu d'acteurs et les décors sans la bande son venant sublimer tout cela? J'ai eu un vrai coup de coeur pour les musiques, en particulier le thème principal joué plusieurs fois par Seb/Ryan qui est tout simplement envoutant. 

LA LA LAND mérite donc toutes les éloges qu'on en fait tant il est magnifique. Je ne trouve vraiment rien à redire sur ce film, tout m'a plu, tout est beau, intelligent, réaliste et en même temps rêveur. Le film pousse à une certaine réflexion sur ce qu'on veut, ce qu'on est prêt à faire et les personnes qui nous entourent. Sincèrement, je ne peux que vous conseiller de le voir car il vaut sacrément le détour! 


dimanche 20 novembre 2016

[Cinéma] Les Animaux Fantastiques

lesanimauxfantastiques

  • Nom: Les Animaux Fantastiques
  • Genre: fantastique
  • Sorti le: 16 novembre 2016
  • Avec: Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Floger

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. 
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s'agit d'une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l'ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d'enquêtrice. 
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu'il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s'apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.

J'attendais avec impatience ce film, affectionnant comme beaucoup Harry Potter, un univers qui me marquera pour toujours. Quelle joie de replonger dans le monde des sorciers! Cela me manquait terriblement. Afin de garder plus de surprise quant aux animaux fantastiques, j'avais volontairement passé sous silence les dernières bandes annonces, me contentant du tout premier teaser. La découverte du film n'en fut que plus belle et palpitante! 

D'emblée, l'ambiance du film est très différente d'un certain Harry Potter, ce qui m'a beaucoup plu. On retrouve l'atmosphère particulière liée à la magie mais le New York des années 20 change tout. On est catapulté dans une histoire qui lui est propre, malgré quelques allusions à Poudlard ou à Dumbledore, les Animaux Fantastiques possède sa véritable identité. 

Cela commence donc très bien, avec le décor planté, on s'intéresse des lors aux personnages. J'ai eu un vrai coup de coeur pour Norbert Dragonneau, joué par un Eddie Redmayne époustouflant. Il a donné vie à son personnage de manière spectaculaire, avec une justesse étonnante. Que dire, Norbert est très attachant, à la fois réservé mais passionné, près à défendre la cause qui lui tient à coeur. Son périple à New York ne se passe pas comme prévu et sur sa route, il croise Tina, une ex Auror et Jacob, un non-maj' comme on dit en Amérique (je préfère nettement la version britannique!). Si je n'ai pas spécialement accroché à Tina que j'ai trouvé plus distante et froide dans son attitude, j'ai adoré Jacob. On sent qu'une belle amitié commence entre lui et Norbert, et la découverte du monde magique à travers les yeux de Jacob est unique! Enfin, Queenie arrive un peu plus tard, mais la jeune femme est tout aussi attachante, plus charismatique et douce. Entre elle et Jacob, on sent une vraie alchimie. Les 4 amis forment une très chouette équipe que j'ai sincèrement bien appréciée. 

Et si les personnages sont le point fort, l'intrigue reste un tout petit peu en retrait, disons que ce premier film pose les bases et qu'on découvre les nouveaux méchants. Avec ça, la quête de retrouver les animaux fantastiques échappés et nos héros n'ont plus une seconde à eux. On ne s'ennuie pas une minute dans ce film tantôt très coloré avec les animaux, tantôt très sombre avec cette chose qui détruit la ville. Le film est assez bien dosé sur cet aspect, mêlant l'humour et l'inquiétude avec habileté. J'avoue avoir été très surprise par rapport aux révélations des "méchants".

Mais ce qui m'a vraiment bluffée, ce sont les effets visuels. On se prend littéralement une claque!!! C'est juste magnifique. Les effets de magie sont grandioses, les animaux, comme je le disais, très colorés, ce fut un vrai régal pour les yeux! Sur ce point, je trouve que c'est encore mieux que dans les films Harry Potter! J'ai été vraiment émerveillée par ce que je voyais. Et avec ça, la bande son qui vient sublimer les images. Toujours au bon moment, toujours aussi magistrale. Mr Howard a un talent indéniable qui n'est plus à prouver depuis longtemps!  

En conclusion, j'ai été enchantée par ce nouvel univers qui nous rappelle bien évidemment Harry Potter, mais qui s'en détache sur tous les plans. Le film a tous les ingrédients pour convaincre, passant par l'émerveillement, au stress puis à l'humour. Les Animaux Fantastiques est un vrai régal, et je ne peux que le conseiller à tout amateur de magie d'abord et à tous les fans de notre petit sorcier préféré. Quelque chose me dit qu'il a désormais un rival de taille en la personne de Norbert Dragonneau!!

lundi 14 novembre 2016

[Trailer] Beauty and the Beast

beauty beast

Aujourd'hui, nous avons le plaisir de découvrir le trailer officiel du film La Belle et La Bête avec la talentueuse Emma Watson. Un film très attendu et dont le premier teaser nous mettait l'eau à la bouche. Grâce à ce nouveau trailer, nous pouvons enfin voir à quoi le film va ressembler et franchement, visuellement c'est magnifique! La ressemblance avec le Disney est également frappante, ce qui ne gâche rien. Le film sortira dans les salles en mars prochain. 

vendredi 19 août 2016

[Cinéma] me before you

Me-Before-You-Poster

 

  • Nom: me before you
  • Genre: Drame, Romance
  • Sorti le: 15 juin 2016 (Belgique) | 22 juin 2016 (France)
  • Avec: Emilia Clarke, Sam Claflin, Jenna Coleman

Une charmante petite ville de l'Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l'âme, Louisa "Lou" Clark, 26 ans, n'a aucune ambition particulière. Elle se contente d'enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts.
Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d'audace et d'optimisme jusqu'à ce qu'il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n'est plus que l'ombre de lui-même.
Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. Et peu à peu, les deux jeunes gens s'éprennent passionnément l'un de l'autre. La force de leur amour pourra-t-elle survivre à leur destin qui semble inexorable ?

J'avais hâte de voir ce film bien que j'aurai aimé trouver le temps pour lire - ou plutôt achever - le roman que j'avais commencé par hasard en juin dernier. Mais la curiosité fut plus forte et c'est avec plaisir que j'ai commencé le film, la boite de kleenex à portée de main. 

Me before you s'est révélé être un très beau film. Sam Claflin et Emilia Clarke m'ont de suite convaincue et je les ai trouvés parfaits dans leur rôle respectif. Emilia en particulier m'a bluffée en jouant une Lou avec une très grande justesse. J'ai trouvé qu'elle était restée naturelle tout en apportant la petite touche de folie qui va si bien au personnage. Lou est quelqu'un d'attachant qui n'a pas encore décidé de la vie qu'elle aimerait mener, sans doute car son quotidien l'accapare déjà assez, entre la cohabitation avec ses parents qui se reposent sur elle financièrement et un petit ami obsédé par la course et le sport en général, Lou se complait dans une routine bien huilée. Jusqu'à ce que sa route croise celle de Will, qui va tout changer.

Will est un personnage qu'on ne peut qu'aimer même si dans le film, je crois qu'on passe totalement à côté. J'ai adoré le jeu d'acteur de Sam qui prête très bien ses traits à Will mais il m'a manqué quelque chose. J'ai eu le sentiment que tout est resté superficiel, or Will doit pourtant vivre le pire des calvaires. Des émotions restées enfouies pour faire mieux passer l'handicap, je n'en sais rien, mais cela manquait de profondeur à mon sens. Du coup, j'ai eu un petit goût amer quant à ce personnage si atachant, et qui méritait tellement plus. Il n'y a pas de doutes, Emilia Clarke porte le film à elle toute seule.

Malheureusement ce sentiment m'accompagnera tout le long du film, que j'ai trouvé survolé, encore une fois ce n'est qu'une impression mais, de ce que j'avais lu, la psychologie était bien plus poussée, de même que la relation entre les personnages. Le film va à l'essentiel, voulant nous montrer le plus de choses, construire une relation sur les 6 mois impartis et puis c'est tout. C'est dommage car je m'attendais vraiment à être plus secouée.

Pour autant, le film reste émouvant à certains passages clés et je n'ai pas pu retenir quelques larmes. Etant sensible, le sujet du film m'a profondémment touchée et je regrette donc cette absence de profondeur. En tout cas, le film fait passer beaucoup de messages ainsi que de questions et ça c'est très important. 

Me before you est donc à voir, mais comme toute adaptation, je reste convaincue que le livre est bien plus intéressant. Ceci dit, j'ai passé un très bon moment, avec un casting de choix - mention à Matthew Lewis que je n'avais pas de suite reconnu! - et une superbe bande originale. C'est certain, ce film saura vous toucher même s'il manque parfois d'émotions, et les messages vous marquer. 

lundi 23 mai 2016

[Teaser Trailer] Beauty and the Beast

beauty and the beast

Voilà un film que j'ai très hâte de voir car c'est un de mes Disney favoris. J'apprécie énormément le casting, en particulier Emma Watson dans le rôle de la belle. Aujourd'hui, un premier teaser a été partagé sur la toile et le moins que l'on puisse dire, c'est que le mystère reste entier. Ceci dit, les décors promettent d'être grandioses et la musique m'a déjà donné de grands frissons!  Le film est prévu en mars 2017... encore un peu de patience!


mercredi 27 avril 2016

[Cinéma] Le chasseur et la Reine des Glaces

affich_33470_1

 

  • Nom: Le Chasseur et la Reine des Glaces
  • Genre: fantastique 
  • Sorti le: 20 avril 2016 (France & Belgique)
  • Avec: Chris Hemsworth, Charlize Theron, Emily Blunt

Il y a fort longtemps, bien avant qu’elle ne tombe sous l’épée de Blanche Neige, la reine Ravenna avait dû assister, sans mot dire, à la trahison amoureuse qui avait contraint sa sœur Freya à quitter leur royaume, le cœur brisé. Celle que l’on appelait la jeune reine des glaces, à cause de son habilité à geler n’importe quel adversaire, s’employa alors à lever une armée de guerriers impitoyables, au fond d’un palais glacé. 
Mais au sein même de ses rangs Eric et Sara allaient subir son impitoyable courroux pour avoir enfreint l’interdit : tomber amoureux. 
Plus tard, à l’annonce de la défaite de sa sœur, Freya envoie ses guerriers récupérer le miroir dont elle est la seule à pouvoir catalyser les sombres facultés. Des tréfonds dorés de la psyché, elle réussit à ressusciter Ravenna. Les deux sœurs vont alors retourner leur puissance maléfique, décuplée par la rage, sur le royaume enchanté. Leur armée s’avèrera désormais invincible…à moins que… les deux proscrits qui avaient jadis trahi la règle d’or, subissant l’exil et la séparation, ne parviennent à se retrouver…

Ayant plutôt bien apprécié le 1er film de cette franchise, j'étais assez curieuse de voir cette suite. La bande annonce promettait du grand spectacle et pourtant, ce n'est pas vraiment ce que j'avais espéré. Si Blanche-Neige et le Chasseur était très sombre, inquiétant et stressant, sa suite est beaucoup plus légère, ce qui ne colle pas toujours au contexte. 

La construction du film est intéressante. En effet, nous suivons le Chasseur à l'enfance, son parcours et comment il est tombé sous la coupe d'une nouvelle venue dans ce paysage: La Reine des Glaces. Soeur de la Reine démoniaque, elle se montre néanmoins beaucoup moins cruelle dans sa manière de régner. Le coeur brisé, meutri, la Reine des Glaces ne croit plus en l'amour et veut à tout prix le bannir. Pour cela, elle arrache de jeunes enfants à leur famille et en fait de valeureux guerriers. Malgré sa politique, deux d'entre eux tomberont amoureux... Ne dit on pas que l'amour triomphe toujours? 

Les années passent et nous retrouvons le Chasseur après les événements de Blanche-Neige. La chronologie est donc tout à fait bien pensée et nous permet de comprendre bien des choses, notamment le comportement qu'a pu avoir le Chasseur dans le premier film. Pour autant, si je l'avais fortement apprécié, je dois avouer que j'ai été déçue de ce personnage dans cette suite.

En effet, le fil conducteur du film n'est autre que l'amour. Ce qu'il nous pousse à faire. Dans le cas des deux soeurs, il faut le bannir, le détruire. Dans le cas de Eric, il fait vivre et est porteur d'espoir. Le Chasseur devient alors plutôt guilleret tant il y croit, alors que l'ambiance ne s'y prête décidément pas. J'ai trouvé qu'il y avait un réel décalage. Chris Hemsworth voit son personnage légèrement diminué, moins crédible, moins charismatique. Il se fait même voler la vedette par la guerrière, qui n'est autre que sa femme. Jessica Chastain, alias Sara nous offre une performance sympathique mais totalement dénuée d'expression et de sentiments. L'actrice comme le personnage est froide, distante. Difficile alors de croire au couple qu'elle peut former avec le Chasseur tant les deux sont différents. Leur lien n'est décidément pas exploité correctement ni très approfondi même si on veut nous faire croire le contraire.

Par ailleurs, le scénario manque cruellement de profondeur et n'a pas de réel but. Ce n'est pas que l'on s'ennuie, mais on assiste plutôt à une succession d'événements. Les scènes de combat sont trop peu présentes, heureusement, elles sont très bien réalisées. Par contre, le film a perdu de son mystère, l'ambiance tournant souvent à la niaiserie ou à l'humour lourdingue. Je soupçonne le doublage VF d'y être aussi pour quelque chose, rendant les dialogues ridicules et plats. 

Ce qu'il faut surtout retenir de ce divertissement, ce sont les effets spéciaux. Visuellement c'est magnifique. Il y a un aspect assez onirique au film que j'ai énormément apprécié, de mêmes que les décors. Et si la musique ne s'est pas distinguée, elle s'est invitée aux bons moments. Enfin, il faut admettre que le film est totalement porté par la performance de Charlize Theron, aussi sublime, qu'époustoufflante, qu'effrayante. Quant à Emily Blunt en Reine des Glaces, il lui manquait ce petit truc pour vraiment s'imposer à l'écran, mais son interprétation était plutôt sympathique. Derrière sa froideur, la reine cache une douleur, un coeur brisé et on se rend compte que finalement, elle a un bon fond. 

Une suite pas vraiment folichonne mais qui reste néanmoins agréable. On ne voit pas le temps défiler, preuve qu'on passe tout de même un bon moment devant un divertissement qui en met plein la vue et qui promet peut être une suite si on en croit la fin. A voir au moins une fois pour tous ceux qui ont apprécié l'histoire de Blanche-Neige. 

samedi 26 mars 2016

[Cinéma] La 5ème Vague

5è vague film

 

  • Nom: La 5ème Vague
  • Genre: Science-fiction
  • Sorti le: 27 janvier 2016 (France) | 23 mars 2016 (Belgique)
  • AvecChloë Grace Moretz, Nick Robinson, Alex Roe

Quatre vagues d’attaques, chacune plus mortelle que la précédente, ont décimé la presque totalité de la Terre. Terrifiée, se méfiant de tout, Cassie est en fuite et tente désespérément de sauver son jeune frère. Alors qu’elle se prépare à affronter la cinquième vague, aussi inévitable que fatale, elle va faire équipe avec un jeune homme qui pourrait bien représenter son dernier espoir – si toutefois elle peut lui faire confiance…

J'attendais ce film avec grande, grande, grande impatience. Alors je ne vous raconte pas ma déception et ma colère quand j'ai vu qu'en Belgique il ne sortait qu'en mars, soit 3 mois après quasi tout le monde. Ma patience fut enfin récompensée et je peux dire que j'ai beaucoup apprécié ce film. Pas la sortie de l'année mais j'ai passé un très bon moment.

Ce qui m'a plu, c'est que le film soit resté fidèle au livre. J'ai lu ce dernier il y a un certain temps, mais j'ai tout de suite pu reprendre mes marques. Le fil conducteur est très bien respecté, franchement c'est une bonne adaptation! Par contre, elle n'est pas parfaite car j'ai trouvé que le film était un peu plat. Je me souvenais que durant ma lecture, j'avais ressenti beaucoup de stress, d'angoisses. Il y avait une grande tension qui émanait du livre qui est totalement absente du film. De fait, on a l'impression de suivre une succession d'événements.  Le film manque donc un peu de profondeur. Les 4 premières vagues sont expliquées très - trop - vite, on ne saisit pas les enjeux réels de cette invasion. L'émotion est aussi absente, dommage. 

Par ailleurs, si l'histoire manque d'adrénaline - on a parfois l'impression que Cassie et Evan font une marche rapide dans la forêt tant on ne ressent pas la traque ou la peur - j'ai bien aimé les acteurs. Mention à Chloé et Alex, alias Cassie et Evan que j'ai trouvés très convaincants. Cassie porte un peu le film à elle toute seule, il faut le reconnaitre! Quant à Evan, je suis encore plus fan de ce personnage! Ses moments de combat sont excellents, on sent qu'il n'est pas comme tout le monde....Et puis, dois-je mentionner que ce gars là est canon? En ce qui concerne l'unité de Zombie avec Nuggets, Teacup et Ringer, j'ai pas été très convaincue. J'aimais déjà pas trop Nick Robinson - qu'on retrouve dans Jurassic World - mais ça se confirme ici aussi. Ce type est juste hyper mono-expressif! Par contre, je redoute le second film car Ringer va être mise fortement en avant et je n'aime pas vraiment ce personnage... 

La bande son m'a vraiment plu également. Le film commence d'ailleurs très bien, marqué par une ambiance qui se veut inquiétante. Excellent choix des musiques, au bon moment. Visuellement, le côté post-apocalyptique était sympa, mais je pense qu'on aurait pu avoir mieux. Les effets du Tsunami n'étaient pas de grand niveau, par exemple. On avait parfois l'impression de faire une promenade dans une ville abandonnée, sans plus.  

Pour autant, j'ai passé un très bon moment, le film se regarde facilement, on est pris dans l'histoire des les premières minutes et on ne voit pas le temps passer. Clairement, il lui manque un petit quelque chose à ce film pour le qualifier de bombe, mais il vaut le détour quand même. Au final, j'en ressors plutôt contente, j'espère que la suite nous promettra un peu plus de tensions et surtout, de psychologie!

jeudi 3 mars 2016

[Série TV] The Shannara Chronicles

shannara poster

  • Nom: The Shannara Chronicles
  • Saison: 1 | 10 épisodes
  • Pays: États-Unis
  • Diffusion: Janvier > Mars 2016
  • Genre: Fantasy, Aventure, Fantastique
  • Casting: Austin Butler, Poppy Drayton, Ivana Baquero

Des millions d'années après l'extinction de la civilisation que nous connaissons, les Quatre Terres sont menacées par la mort imminente de l'Arbre protecteur Ellcrys qui renferme des forces terribles et obscures. A chaque feuille tombée, les démons se réveillent de l'au-delà. La princesse Amberle, le demi-elfe Wil et la solitaire Eretria commencent alors leur quête contre les forces du Mal. Ils sont guidés dans ce combat par le druide Allanon, lequel maîtrise la magie...

Je n'avais jamais entendu parler des Chroniques de Shannara avant de voir débarquer la série. Par curiosité, j'ai regardé le premier épisode, surtout parce que ma copinaute Lire-une-passion en faisait une excellente éloge. Je ne savais pas du tout dans quoi je m'embarquais, si ce n'est que Shannara était une série fantasy. L'épisode pilot fut une énorme claque et annonça mon futur coup de coeur pour cette série.

Des les premières images, accompagnées de cette superbe bande-son, j'ai su que j'allais complètement accrocher. Ce qui m'a emballé le plus dans cette série, c'est tout d'abord ses décors absolument époustouflants. On est transporté dans un autre monde, ce qui fait que le dépaysement est total. Les personnages sont aussi très bien habillés,  ce qui fait que j'ai également adhéré à tous les costumes. Visuellement, c'est juste phénoménal, et pour une série, j'avoue que j'ai été totalement bluffée, ravie, étonnée devant tant de beauté.  

La bande-son n'a fait que renforcer ma bonne impression. Je suis tout de suite tombée amoureuse des musiques proposées, allant du générique très original aux instrumentales. J'ai d'ailleurs vite fait de chercher cela sur internet et à mon plus grand plaisir, un compte officiel youtube a été ouvert rien que pour la BO. Mon premier coup de coeur fut pour la chanson de l'opening, qu'on entendra d'ailleurs très souvent par la suite. Un régal pour les oreilles et digne des grands films (en même temps quand le groupe Two Steps from Hell se cache derrière quelques compositions, je ne peux qu'aimer!)

A côté de tous ces bons éléments, l'histoire m'a conquise. Vous connaissez mon amour pour la fantasy et ces univers imaginaires mêlant plusieurs peuples. Quel ne fut pas mon plaisir de suivre alors des elfes, mais aussi de croiser des gnomes, des trolls et bien sur, les hommes. Le background est d'ailleurs très intéressant puisque ces peuples vivent sur notre Terre bien des années après nous. Comment l'évolution s'est-elle faite? C'est un pan de l'histoire passionnant qu'on découvre un peu durant cette première saison. L'épisode 8 met d'ailleurs en lumière l'ancienne civilisation, ce qu'il en reste, les coutumes... ce qui donne énormément de poids à l'histoire. 

L'intrigue est excellente et se met en place des le premier épisode, qui se révèle d'ailleurs très intense. L'Ellcrys, cet arbre mythique gardé par les elfes Élus, se meurt. Ce qui veut dire que plus il deviendra faible, plus les démons - qu'il renferme - se libéreront. A chaque feuille tombée, un démon s'éveille. Le temps presse pour retrouver la graine qui fera renaitre l'Ellcrys et enfermera à nouveau les forces du mal. Mais la quête s'annonce compliquée et difficile, d'autant plus que les elfes n'ont pas que des amis. 

shannara poster 2

Alors que les forces obscures s'éveillent et que chacun perd un peu pied - ne faut-il pas se méfier des apparences? A qui faire confiance ? - Amberle, la petite fille du roi et Elue, est désignée par l'Ellcrys pour le sauver. Dans sa tâche, elle sera accompagnée par la vagabonde Eretria et le demi-elfe Wil. Tous les 3 ont beaucoup de mal à s'accorder au départ, mais très vite une dynamique s'installera. Ces personnages évoluent beaucoup au cours des 10 épisodes et on ne peut que les aimer, même si au début on reste un peu méfiant. Eretria est celle qui m'a le plus convaincue. Son changement de comportement est impressionnant. Amberle est tout son opposé. Princesse et Elue, l'avenir du monde repose sur ses épaules. Malgré le fait que ce soit une piètre guerrière, Amberle a un caractère très fort qu'elle démontre à chaque épisode. Quant à Wil, entre les deux son coeur balance.... son indécision est parfois pénible à supporter et on aimerait qu'il fasse un choix même si on comprend son attachement aux deux jeunes femmes. Je m'attendais à un peu plus de sa part, mais au final Wil reste un personnage plutôt doux.  

Pour les autres personnages, on en rencontre une panoplie dont il serait fastidieux de parler, mais je tenais à dire que j'avais adoré Allanon en tant que Druide et Ander, le fils du roi Eventine. Deux personnages charismatiques que j'ai vraiment appréciés connaitre. Enfin, mention à Bandon qui m'a autant charmée que choquée!

Le jeu des acteurs est ce qui m'effrayait le plus mais je dois avouer avoir été surprise. Si certains acteurs sont plus doués que d'autres (je pense aux performances de Manu Benett ou Marcus Banco), le trio s'est très bien défendu. Poppy Drayton manquait d'émotions au départ mais son jeu s'est très vite bonifié avec les épisodes, de même pour Austin Butler et Ivana Baquero. Au final, le casting s'est révélé extrêmement bon et très convaincant.

Et si le show souffre de quelques longueurs entre les épisodes 5 et 8, on ne s'ennuie pas une seule seconde. L'ambiance globale est juste magique. La série est finalement très bien dosée, avec un excellent départ, une intrigue qui se développe à son aise pour finir complètement en apothéose avec son dernier épisode qui fut juste phénoménal. Entre action et sentiments, The Shannara Chronicles m'aura conquise et je n'attends qu'une chose, que la saison 2 soit confirmée!

mardi 15 décembre 2015

Cinéma: Fantastic Beasts and Where to find them

fantastic beasts

Si vous êtes fans de l'univers de J.K Rowling, la maman de Harry Potter, vous connaissez sûrement l'existance de ce livre compagnon Fantastic Beasts ou Les Animaux Fantastiques en français. En 2013, nous apprenions que le roman serait adapté au cinéma pour un long métrage. Mais en 2014, il a été annoncé que ce serait une trilogie! La première partie, prévue pour le 16 novembre chez nous et le 18 novembre 2016 aux Etats-Unis, a été réalisée par David Yates qui a produit quelques Harry Potter. On retrouve d'ailleurs l'ambiance très caractéristique de HP dans le trailer du film. De quoi donner des frissons!!!! 

Pour rappel, ce livre (très court) est directement lié à Harry Potter puisqu'il se trouve à la bibliothèque de Poudlard. Le livre présente d'ailleurs des annotations de Harry et Ron concernant les animaux qu'ils ont déjà rencontrés! Ce nouvel univers s'annonce très intéressant, dans tous les cas! Vivement!

La première bande-annonce des #AnimauxFantastiques est arrivée ! #JKRowling #HarryPotter

Posté par Les Animaux Fantastiques sur mardi 15 décembre 2015

vendredi 9 octobre 2015

ShadowHunters: Premier teaser et Premier trailer!!!!!

tv shadowhunters

En ce moment, à New York, se déroule le Comic Con. Et le cast de Shadowhunters y est bien sur présent pour parler de la série. La première nouvelle est que Shadowhunters a maintenant son compte sur snapchat, révélant ainsi des photos et de petites vidéos exclusives. Hier a été dévoilé un tout premier teaser promotionnel, présentant ainsi les personnages et le résumé global de l'histoire! La vidéo étant disponible en HD, j'en profite pour vous la présenter! 

A noter que ce soir, Cassandra Clare répondra à un Q&A en révélant également la cover de Lady Midnight, le premier tome de la saga The Dark Artifices. Je rapelle que cette nouvelle série se déroule après TMI, avec Julian et Emma, que l'on rencontre déjà dans City of Heavenly Fire. Lady Midnight est attendu pour mars 2016. 

Enfin, demain soir, nous aurons la possibilité de regarder un nouveau Q&A sur la série, en direct, grâce au live stream sur internet! Il faudra être devant votre ordinateur entre 17h et 18h, heure française, soyez au rendez vous! 

EDIT: Voici le tout premier trailer de la série!!!!!!!!!!!!!!! On voit énormément de choses mais tout se passe très très vite. Bien entendu, je pense que pour le show, des libertés ont été prises pour plus d'action mais je pense qu'on peut déjà se dire que l'univers est bien celui des livres: sombre, avec une pointe d'humour et des personnages qui m'ont l'air tout à fait parfaits dans leur rôle!

EDIT 2: Le comic con nous a vraiment gâtés, en dévoilant deux longs extraits du tout premier épisode! A noter que la série débutera ce 12 janvier prochain sur ABC Family qui devient Freeform.  Dans tous les cas, j'aime bien ce que je vois, l'ambiance a l'air vraiment bien. On verra pour le jeu des acteurs plus tard!