► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 16 janvier 2020

Tout un été sans facebook de Romain Puértuolas

tout-un-ete

  • Nom: Tout un été sans facebook de Romain Puértuolas
  • Lu en: français
  • Pages:  448 pages
  • Sorti le: 27 février 2019
  • Editeur: Le livre de poche
  • Tome unique

Agatha Crispies est lieutenant de police de la petite ville de New York, Colorado, 150 habitants. Et surtout animatrice d’un club de lecture durant les longues journées où il ne se passe rien. Lorsque survient (enfin !) un meurtre, Agatha se lance dans une enquête fiévreuse durant laquelle on titille une voisine au nom imprononçable, observe un écureuil radioactif, croise un bûcheron au nom de sanitaires, rencontre le Shakespeare du pressing et Old Joe le garde-barrière. Tout cela rythmé par l’ingestion frénétique de donuts au chocolat, à mesure que les morts s’empilent et avant d’aboutir à une solution, cristalline et évidente. C’est Miss Marple s’invitant chez les Simpson, Twin Peaks rebalisé par les frères Coen.

 

Ce livre m'a gentiment été prêté par ma tante alors que je n'avais absolument rien demandé. Elle est venue, elle m'a dit « Lis le ! Il est trop bien ! » et moi en amoureuse des livres que je suis, j'ai accepté avec plaisir. Je n'avais donc aucune idée du pitch du roman, je ne savais même pas que c'était un roman policier. Et ça c'est pas plus mal, parce que peut-être que si j'avais su, j'aurais sûrement repoussé ma lecture. Mais ce n'est pas un roman policier basique parce qu'il est totalement humoristique. Cela dit, l'intrigue est assez commune pour un polar puisqu'il s'agit d'une policière qui enquête sur un meurtre. Cela ne casse pas trois pattes à un canard mais étant donné que je ne lis pas du tout de roman policier, cette intrigue différait de mes habitudes de lectures et du coup elle m'a plu.

 Bon d'accord quand on y pense, le pitch est complètement banal pour le genre. Mais ce n'est pas du tout le cas du personnage principal. Elle se nomme Agatha Crispies (oui un peu comme Agatha Christie), a un physique atypique et exubérant. Elle est noire, grosse et a une peu trop de formes là ou il faut. Bref, elle ne colle du tout pas à l'image d'un flic (si on oublie le fait qu'elle raffole de donuts au chocolat). J'ai bien apprécié ce personnage complètement déjanté aux raisonnements farfelus et bien évidement drôles. J'ai également apprécié les personnages secondaires, fort sympathiques surtout le médecin légiste qui m'a beaucoup fait rire.

 Vous l'avez sans doute compris, ce roman a le mérite d'être drôle et je ne vous apprend rien : rire ça fait du bien. Mais l'émotion que je recherche dans toutes mes lectures, c'est la surprise. Et il n'y a pas mieux pour vous surprendre qu'un roman policier. La surprise était donc au rendez-vous avec tout d'abord un premier événement inattendu et un peu sorti de nulle part je dois l'avouer. Ensuite, il y a eu les révélations, les retournements de situation et moi qui ai pour habitude de les deviner, pour le coup, je n'avais rien vu venir et j'ai adoré ça.

 En outre, la narratrice passionnée de littérature fait beaucoup de digressions littéraire. Et si j'ai bien aimé ses discours sur l'amour de la lecture, j'ai beaucoup moins aimé lorsqu'elle racontait l'histoire d'un grand classique. Non seulement, certains passages m'ont ennuyée à mourir mais en plus d'autres me spoilaient généreusement sur un livre que j'avais l'intention de lire (dans un futur lointain mais quand même!). Pour finir, je dois absolument dire un petit mot sur les titres des chapitres que j'ai adorés.


En bref, je ne m'attendais pas du tout à aimer ce livre mais ce fut totalement le cas. C'était drôle, léger, intriguant et plaisant tout simplement.

chroniqueuses-ayat