► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 24 juillet 2018

Sur le fil de Estelle Maskame

sur le fil

  • Nom: Sur le fil de Estelle Maskame 
  • Lu en: français
  • Pages: 304 pages
  • Sorti le: 21 juin 2018
  • Editeur: PKJ
  • VO: paru sous le nom Dare to fall le 27 juillet 2017
  • Tome Unique

MacKenzie Rivers avait tout pour elle : des amis formidables, de bonnes notes et, cerise sur le gâteau, le beau Jaden Hunter qui craquait pour elle. Mais tout s’est écroulé lorsqu’une tragédie a frappé la famille Hunter. Désarmée face à la souffrance de ceux qu’elle aime, MacKenzie ne voit qu’une solution : fuir. Cependant ses sentiments pour Jaden ne tardent pas à la rattraper…

114149306

Après avoir eu un ENORME coup de coeur pour la saga D.I.MI.L.Y, il était impossible de ne pas lire le tout nouveau roman de Estelle Maskame. Je suis emballée car c'est encore un coup de coeur et cela me conforte dans l'envie de lire tous les prochains romans de cette auteure exceptionnelle du genre YA Contemporain. En plus l'autre point qui m'a énormément plu dans Sur le fil c'est qu'il m'a rappelé la délicatesse, la mélancolie et la tristesse d'une autre série tant adorée : L'été où je suis devenue jolie de Jenny Han.

Sur le fil raconte l'histoire de MacKenzie, une adolescente lambda qui vit dans une petite ville des Etats-Unis. Au lycée, elle a des amis, de bonnes notes, et elle vivait ses premiers émois amoureux avec Jaden Hunter. Tout ce qu'il y a de plus normal dans la vie quotidienne d'une adolescente classique... jusqu'au jour où elle apprend que les parents de Jaden et de sa soeur ont eu un terrible accident. MacKenzie ne sera pas présente auprès de celui qu'elle aime et ne le soutiendra pas... non par lâcheté, mais parce qu'elle-même vit des choses difficiles et ne sait pas comment réagir face au malheur des uns. Un an après, les choses n'ont pas tellement évolué. Seulement qu'elle et Jaden se sont perdus de vue et même s'ils se croisent dans les couloirs du lycée, ils ne se parlent pas. Et un soir, alors que MacKenzie se trouve avec ses amis au fast-food du coin, elle voit Dani, la soeur de Jaden et décide qu'il est temps d'engager la conversation...

Après un an de perte de vue, d'éloignement et de silence, peut-on se pardonner, se comprendre et apprendre de nouveau à se faire confiance et à rétablir les liens ? Ce roman d'apprentissage est magnifique. Il parle de deuil, d'épreuves de la vie, du combat qu'il faut mener pour chérir les souvenirs et continuer à avancer, à vivre, à se créer du bonheur... Je suis tout de suite rentrée dans l'ambiance, mêlée d'angoisses, de doutes, d'excitation, de romantisme, de mélancolie et de tous ces sentiments contradictoires et vifs qui habitent MacKenzie. Elle qui se sent si coupable, si lâche d'avoir abandonné Jaden et sa soeur à un moment où ils avaient besoin de soutien, elle va se ressaisir et rectifier le tir. Les premiers chapitres sont plutôt lents et évoquent les pensées de l'héroïne, ses questionnements à propos de sa relation avec Jaden, ses réactions face à lui et surtout ses interprétations. Ils ne se sont pas vus pendant un an, chacun a évolué, comment va-t-il réagir face au retour de MacKenzie. On pourrait croire que les deux sont passés à autre chose. Leurs retrouvailles d'abord timides mais toujours affectueuses, avec un brin d'humour rendent les choses douces mais le lecteur ressent bien toute l'intensité des émotions, toute la tension palpable qu'il y a entre eux.

C'est donc dans un rythme passionné et tendre que l'on va suivre les échanges entre eux. J'ai trouvé ça très beau, très juste et très addictif. Jaden est un garçon attachant et très intelligent. Bien sûr il a grandi trop vite et est très mature comparé à MacKenzie mais ce qu'il lui dit à propos de la vie, de la mort et de la perte d'un être cher m'a fait pleurer tellement c'était vrai, authentique et simple. De là j'étais conquise et l'auteure rajoute un petit suspense pour créer un rebondissement de taille vers la fin, si bien que je me demande si il y aura une suite.


En bref, c'est un gros coup de coeur pour l'ambiance certes triste mais qui laisse venir des paroles porteuses d'espoir et laissent présager un amour lumineux et sincère. L'écriture de Estelle Maskame tout en restant simple est incroyablement juste et sensible, également addictive dans sa manière de faire avancer la relation affective de ses héros. Un joli roman d'apprentissage dont j'ai apprécié la pertinence du point de vue. Plutôt que d'aborder le thème du deuil par le personnage qui le vit, elle choisit de centrer son point de vue sur un ami qui ne sait pas comment réagir face à ça. C'est pertinent et touchant. Je suis encore une fois sous le charme et cela ne me déplairait pas qu'il y aie une suite.

chronique_lael


Commentaires sur Sur le fil de Estelle Maskame

    Et hop, dans ma WL !
    Je découvre ton blog grâce à Audrey, et je suis déjà fan !
    A bientôt j'espère !

    Posté par Lyndona, samedi 28 juillet 2018 à 21:52 | | Répondre
    • Oooh merci, cela me fait vraiment plaisir!!!
      Je vais aller de ce pas découvrir le tien!!
      A très vite <3

      Posté par CeReSu, dimanche 29 juillet 2018 à 10:03 | | Répondre
Nouveau commentaire