► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 4 mai 2018

INFERNO [TALON #5] de Julie Kagawa

Inferno

TODAY, WE STRIKE BACK. WE SHOW TALON THAT WE WILL NEVER ACCEPT THEIR NEW WORLD. Ember Hill has learned a shocking truth about herself: she is the blood of the Elder Wyrm, the ancient dragon who leads Talon and who is on the verge of world domination. With the Order of St. George destroyed, Ember, Riley and Garret journey to the Amazon jungle in search of one who might hold the key to take down the Elder Wyrm and Talon. If they can survive the encounter. Meanwhile, Ember’s brother, Dante, will travel to China with a message for the last Eastern dragons: join Talon or die. With the stakes rising and the Elder Wyrm declaring war, time is running out for the rogues and any dragon not allied with Talon. The final battle approaches. And if Talon is victorious, the world will burn.

114149306

~ ENGLISH REVIEW~ 

Julie Kagawa confirms, with this series now over, how much I love her. This is definitely my favorite author. Her worlds are always well thought and so far she has managed to diversify her stories. Inferno is the last book of the Talon saga. I was very excited to read it but also very anxious to finish it! It was a rather intense reading, with a slow start, to allow us to get back into the context. Julie Kagawa solves some of the situations that have been installed in previous books, before tackling the final fight. It's a good strategy, the book is going crescendo. It was horribly stressful (so much so that I had a big headache) but terribly addictive. Julie Kagawa is good at staging fights and with dragons, we are pretty well served! I really liked this final battle between Talon and the Rogues but not only that. The author always has the art of being where we do not expect her. I admit that I had imagined many different scenarios, but certainly not this one !! While in previous books, Julie had given the romance a rather important place, sometimes to the detriment of the rest, here she relegates to the 3rd plan to focus on the real issues. And that I liked a lot. Confident of how they feel, the characters were able to focus on the battle and their future and everything remains uncertain. But Ember, Riley, Garett, none of them give up. Helped by a team totally surprising, they will be able to face their enemy of always: Talon. I do not want to spoil this aspect but this idea was totally brilliant. With this scenario, Julie was able to conclude her saga with a master hand. A surprising end, to which I had not necessarily thought, but totally realistic and in adequacy with the whole series.

Julie Kagawa confirme, avec cette série maintenant terminée, combien je l'adore. C'est définitivement mon auteure favorite. Ses univers sont toujours bien pensé et jusqu'à présent, elle a réussi à bien se diversifier. Inferno est le dernier tome de la saga Talon. Autant vous dire que j'étais très excitée de le lire mais aussi très angoissée de le terminer! 

Ce fut une lecture assez intense, avec un  début néanmoins assez lent, pour nous permettre de se remettre dans le contexte. Julie Kagawa résoud quelques situations qui avaient été posées dans les tomes précédents, avant de s'attaquer au combat final. C'est une bonne mise en bouche, le livre allant crescendo. Le stress grimpe, et arrivée à 200 pages, plus moyen de lâcher le livre jusqu'à la fin. C'était horriblement stressant (tellement que j'en ai eu un gros mal de tête) mais terriblement prenant. Julie Kagawa est douée pour mettre en scène des combats et avec des dragons, on est plutôt bien servi! 

J'ai beaucoup aimé cette bataille finale entre Talon et les Rogues mais pas que. L'auteure a toujours l'art d'être là où on ne l'y attend pas. J'avoue que je m'étais imaginée plein de scénarios différents, mais certainement pas celui-ci!! Alors que dans les tomes précédents, Julie avait donné à la romance une place assez importante, parfois au détriment du reste, ici elle la relègue au 3ème plan pour se concentrer sur les réels enjeux. Et ça j'ai beaucoup aimé.

Parce que la romance est sûre, parce que les personnages ont pris 4 tomes pour faire face à leurs sentiments. Confiants de ce qu'ils ressentent, ils ont pu se concentrer sur la bataille et leur futur. Que vous dire, chacun est face à son destin, et tout reste incertain. Mais face à ce brouillard, Ember, Riley, Garett, aucun n'abandonne. Epaulés par une équipe de choc totalement surprenante, ils vont pouvoir affronter leur ennemi de toujours: Talon.

Une organisation qui n'hésitera pas à frapper. C'est toujours aussi révoltant même si on peut comprendre certaines motivations. Grâce à Dante, on a toujours un oeil, certes furtif, sur ce qui se passe dans les quartiers généraux. Voilà un personnage que j'aurai appris à détester mais qui, à la dernière minute, m'aura tellement émue. 

Quant au trio préféré, il se montre plus soudé, surtout face à l'adversité et à leur alliés inattendus. Je n'ai pas envie de spoiler cet aspect mais cette idée était totalement brillante. Avec ce scénario, Julie a pu conclure sa saga d'une main de maitre. Une fin surprenante, à laquelle je n'avais pas forcément pensé, mais totalement réaliste et en adéquation avec toute la série. 


En bref, j'ai adoré ce dernier tome qui clôture de manière explosive la saga Talon. Une série qui s'est montrée très riche et complexe dans son intrigue, portée par des personnages qui ont su évoluer pour endosser leurs dures responsabilités. Allant crescendo, Inferno est un excellent dernier tome, qui détient tous les ingrédients afin de maintenir notre attention. Avec une fin aussi surprenante que réaliste, Julie Kagawa signe encore une fois un petit chef d'oeuvre dans le genre fantasy young-adult. Un must read. 


jeudi 3 mai 2018

Les confins du monde [La conspiration #3] de Maggie Hall

les confins du monde

  • Nom: Les confins du monde [La conspiration #3] de Maggie Hall
  • Lu en: français
  • Pages: 398 pages
  • Sorti le: 18 avril 2018
  • Editeur: Collection R 
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom The ends of the world le 18 juillet 2017
  • Tomes antérieurs: Tome 1 - Tome 2

Le Cercle des Douze n’est finalement pas ce à quoi s’attendait Avery… Mais elle aussi a de quoi les surprendre. Depuis la mort de sa mère, Avery se retrouve encore plus dépendante de Stellan et de Jack. Pris dans une toile de trahisons et d’attirance fatale, tous trois doivent désormais unir leurs efforts pour enrayer la plus dangereuse conspiration que le monde ait jamais connue. De Jérusalem à Rome en passant par la Russie, du froid glacé des catacombes à la chaleur des flashs des paparazzis, Avery West va devoir affronter son destin, qu’il soit placé sous le signe du salut… ou sous celui de la destruction.

114149306

J'étais très excitée et contente d'avoir ce dernier tome de la trilogie entre les mains mais je dois avouer que je n'ai pas ressenti l'exaltation et l'enthousiasme autant que pour le second tome qui est mon préféré. En fait il a fallu d'abord me remémorer les derniers évènements et cela m'a un peu coupé, perturbé dans ma lecture des premiers chapitres.

Toutefois les rebondissements s'enchaînent et notamment la solution à toute l'intrigue si bien que j'ai pu reprendre mes marques dans l'univers de La Conspiration. Il sera question de terrorisme, d'arme biologique et Avery fait des découvertes décevantes et éprouvantes sur la véritable logique du Cercle des Douze. La pauvre, elle qui était déjà en détresse et meurtrie par le décès de sa mère et la trahison ultime de sa demie-soeur et demi-frère.

 J'ai adoré la théorie de l'auteure selon laquelle le sang mélangé du treizième couple forme un virus mortel. Avery et Stellan vont devoir trouver un remède au virus et reprendre les recherches sur le tombeau d'Alexandre. Les scènes d'action qui se déroulent dans les quartiers de Jérusalem sont scénaristiquement très réussies! On est vraiment dans une affaire de trahisons et de complots politiques pour la prise du pouvoir et tout ceci fait très organisation secrète comme l'Ordre des Templiers ou même un genre d'Assassins Creed. L'intrigue est donc toujours aussi captivante et l'auteure répond à toutes nos questions.

 Côté personnages, j'ai encore une fois beaucoup aimé l'évolution de l'héroïne. Avery découvre des choses bouleversantes mais elle reste réfléchie et posée. Sa relation avec Stellan bouge aussi dans ce tome aussi bien parce qu’elle découvre qu’ils sont liés l'un à l'autre par leur destin mais aussi par leurs sentiments et émotions. Mais je dois dire que la romance n'est pas le point fort de l'auteure et cela ne m'a provoqué aucun émoi.  


En bref, au niveau de l'intrigue, La Conspiration se conclut de manière magistrale, mêlant habilement secrets de l'archéologie, roman historique, société clandestine et enjeux politiques ou de pouvoir. J'ai beaucoup apprécié ce dernier tome même si j'ai trouvé des inégalités dans son contenu : des passages plus longs alternés avec des passages trop rapides, de retournement de situation, de révélations chocs mais la chasse au tombeau est moins bien menée. Malgré tout l'ensemble reste passionnant et intéressant, pour ce mélange entre Night School et le Da Vinci Code. C'était sympa à lire et à découvrir et j'en garde un bon souvenir.

chronique_lael

mercredi 2 mai 2018

Lumière, Caméra, Action! de Shira Anthony

lumiere,-camera,-action

  • Nom: Lumière, Caméra, Action! de Shira Anthony
  • Lu en: français
  • Pages: 249 pages (ebook)
  • Sorti le: 25 avril 2018 (ebook) 25 mai 2018 (papier)
  • Editeur: MxM Bookmark
  • Fiche: présentation officielle
  • Tome Unique

Quand le professeur Wesley Coolidge accepte, pour l’été, un poste de conseiller historique sur un film de pirates tourné en Caroline du Nord, la dernière personne sur laquelle il s’attend à tomber est son futur ex-mari, l’acteur Sander Carson. Tout comme le pirate haut en couleurs qu’il incarne, Sander, alias Sam Carr, a l’habitude d’obtenir ce qu’il veut, et il fait bien comprendre qu’il veut à nouveau Wesley dans sa vie. Sam a perdu Wesley quand il a quitté leur vie new-yorkaise pour une carrière à Hollywood. Mais Wesley a enfin réussi à recoller tous les morceaux de son cœur et n’est pas intéressé par Sam et Wesley : Le Retour. Convaincre Wesley de donner une seconde chance à leur relation demandera à Sam bien plus que des excuses et des souvenirs du bon vieux temps. Si Sam veut que Wesley lui revienne, il va devoir lui montrer qu’ils peuvent réellement naviguer ensemble sous le soleil couchant – une vraie « happy end » qui ne se terminera pas après le défilement du générique de fin.

114149306

C'est en recevant un mail de MxM Bookmark que j'ai découvert Lumière, Caméra, Action! de Shira Anthony. Curieuse, j'ai été très heureuse de voir que netgalley m'accordait la chance de lire ce roman. Cela fait longtemps qu'on parle de la romance M/M autour de moi sans jamais avoir osé sauter le pas. Avec Lumière, Caméra, Action, j'ai pu me faire mon propre avis sur le genre et je peux vous dire que j'ai été convaincue.

Pour ma toute première romance M/M, je suis très contente d'avoir pu commencer avec ce roman. Il m'a de suite plu: son contexte, les personnages, le petit côté historique, et bien évidemment la romance. Elle est spéciale en son genre parce qu'il ne s'agit pas d'une romance classique mais plutôt un amour que deux êtres tentent de retrouver avant qu'il ne soit réellement trop tard. 

Wesley est un professeur respecté, dont la spécialité n'est autre que les Pirates. Lorsqu'on lui propose un poste estival pour être conseillé sur un tournage de film mettant en scène Stede Bonnet, un pirate des années 1700, Wesley hésite quelques secondes. Après tout, il adore ce sujet, il n'avait rien de prévu de particulier cet été et c'est fortement bien payé. 

Mais sa bonne humeur est de courte durée quand il se rend compte que son futur ex-mari n'est autre que la vedette du film et que tout ça n'est que pure manigance pour tenter de le récupérer. Car Sam Carr, alias Sander Carson, est têtu et veut absolument récupérer son mari avant que le divorce ne soit officiellement prononcé à la fin de l'été. 

J'avoue que j'ai trouvé l'ambiance excellente. Parlons d'abord du tournage, que j'ai trouvé bien fait même s'il sert un peu de prétexte à l'histoire entre Wes et Sam. J'ai néanmoins fort apprécié ce petit contexte historique entourant Stede Bonnet, et les lieux du tournage qui sont totalement réels. Je ne vous cache pas avoir été lire l'histoire de ce Pirate sur Wikipédia et de me rendre compte que l'équipe du tournage tentait de proposer quelque chose de crédible. C'était assez amusant et instructif, donnant une atmosphère unique au roman. 

Quant à l'histoire de Sam et Wes, elle m'a beaucoup touchée. Plus qu'une reconquête, les deux époux doivent faire face à une réalité difficile, à laquelle ils ne sont pas forcément prêts. Avec son métier d'acteur, Sam fut forcé de s'éloigner de son mari, qui a très mal vécu la distance. Mais pire encore, que devient un couple lorsque la communication n'existe plus, qu'on se sent étranger l'un pour l'autre, incapable de se soutenir ou de s'épauler? 

Malgré le fait que Sam nous sorte le grand jeu pour récupérer Wes et ainsi alléger l'histoire et nous faire rire, ce roman aborde pas mal de questions existentielles et les sacrifices que l'on peut faire par amour. Car ces deux là s'aiment comme des dingues depuis 10 ans. Mais que faire quand l'un vit à Los Angeles et l'autre à New York? Comment trouver des compromis?

C'est tout l'enjeu du récit et cela m'a beaucoup plu. Sam et Wes sont d'autant plus très attachants, humains, avec leurs qualités et leurs défauts. J'avais très envie que ça s'arrange entre eux car on ne peut nier la connexion qu'ils partagent, qu'elle soit plus spirituelle ou physique. Leur amour est fort et c'est au coeur de la tempête que les mariés trouveront la force de braver vent et marée. 


En bref, quel bonheur d'avoir découvert ce roman que j'aurai dévoré en quelques petites heures, incapable de le lâcher avant de connaitre le fin mot de l'histoire. Pour une première romance M/M, je suis comblée! J'ai de suite éprouvé de l'affection pour Wes et Sam, leur souhaitant vraiment de retrouver l'amour comme au premier jour. Plus qu'une reconquête, ce livre nous pousse à réfléchir sur les sacrifices qu'on est prêt à prendre pour l'être aimé. Dans une ambiance de tournage très sympathique amenant son petit contexte historique, Lumière, Caméra, Action est un superbe roman que je recommande chaudement.

mardi 1 mai 2018

[Manga] Card Captor Sakura Vols 1 & 2 de CLAMP

card captor sakura card captor sakura volume 2

  • Nom: Card Captor Sakura Vols 1 & 2 de CLAMP
  • Lu en: français
  • Pages: 258 pages
  • Sorti le: 18 avril 2018
  • Editeur: Pika Edition
  • Fiche: présentation officielle
  • Série en 9 volumes

Alors qu’elle feuillette un livre mystérieux, Sakura laisse accidentellement s’échapper aux quatre vents des dizaines de cartes magiques ! La jeune élève de CM1 décide de les récupérer au plus vite. Mais les esprits farceurs des cartes sont peu enclins à se laisser capturer ! Accompagnée de Kélo, un petit animal étrange et de son amie Tomoyo, la jeune fille devra apprendre à maîtriser au mieux ses pouvoirs magiques pour devenir une vraie héroïne !

114149306

Card Captor Sakura, c'est un des manga qui a rythmé ma jeunesse. Je m'en souviens encore, j'étais à l'école et mes deux meilleures amies parlaient sans cesse de la jeune chasseuse de cartes. Voulant savoir de quoi il en retournait, j'ai pris au vol l'anime, qui passait quotidiennement à cette époque. Tombant amoureuse de l'univers, je me suis mise à acheter les manga...dans un sens chronologique particulier.

En effet, comme j'avais commencé l'anime à la seconde saison, j'ai fait de même avec le manga. Cette saison m'avait tellement enchantée que j'ai voulu voir ce que ça donnait sur papier! Résultat, je n'ai jamais lu les premiers tomes de Sakura... autant vous dire qu'avec cette édition anniversaire, c'était l'occasion rêvée de m'y mettre. 

Si l'univers m'est donc totalement familier, me plonger dans ces deux premiers volumes a été une véritable découverte! J'ai enfin pu reprendre les bases et entamer une réelle progression dans le monde magique de Sakura. Que dire, même après autant d'années, je me suis régalée. J'ai ressenti cette nostalgie liée à mon adolescence, ce fut assez fort et intense.

Sakura est une petite fille pleine d'énergie qui se voit confier une mission pas comme les autres: récupérer les cartes de Clow, un magicien hors norme, suite à l'ouverture d'un livre magique. Pour l'y aider, le gardien du livre, Kéro, rejoint notre monde sous la forme d'une peluche afin de guider Sakura. Mais que serait notre nouvelle héroine sans Tomoyo, sa meilleure amie, pour lui confectionner de beaux costumes et filmer ses exploits? 

Le rythme est assez soutenu, au cours des deux premiers volumes, Sakura arrive à attraper pas mal de cartes, malgré les embûches et l'arrivée de Shaolan Li, son rival dans la chasse aux cartes. Cela ajoute un peu plus d'adrénaline et oblige Sakura a se surpasser pour capturer les cartes le plus vite possible. C'est sur, on ne s'ennuie pas.

J'avais oublié comme le manga est drôle. Outre cette quête magique, il y a un humour décapant qui m'a fait rire pas mal de fois! Tous les personnages y mettent du leur, c'est hilarant. Bien entendu, d'autres moments sont plus sensibles, comme tout ce qui touche à la famille de Sakura. Les Clamp ont réussi le pari de nous emmener dans une aventure hors du commun tout en dosant leur récit pour offrir des temps de réflexion. Voir que la famille et l'amitié sont aussi mis en avant est un très gros point fort.

Autre gros plus du manga, ce sont bien évidemment les dessins. Le chara-design est splendide, propre à Clamp et on ne peut que succomber à tant de beauté scénaristique. C'est doux, précis, magique. J'ai toujours aimé le trait des Clamp, quel plaisir de le retrouver.


En bref, quel bonheur de me replonger dans l'univers de Sakura! Moi qui n'avais jamais lu les premiers tomes, malgré la familiarité du manga, ce fut une totale découverte. C'est comme si je retombais à l'adolescence mais que je lisais le manga avec un regard tout neuf. Ces deux premiers tomes ont été un vrai régal, entre magie, action, famille et un humour hilarant, voilà qui promet de passer un excellent moment!