► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 26 août 2017

Sélection Musicale (5): Focus Jpop, Kpop et US

selection-musicale

En dehors des livres, vous connaissez également mon amour pour la musique asiatique. Cette musique fait partie de ma vie depuis maintenant une grosse dizaine d'années et je ne m'en lasse pas. Cette année, j'ai bien envie de mettre cette passion un peu plus en avant avec deux "systèmes": Tout d'abord, j'essaierai chaque mois de vous présenter une sélection musicale des titres ou artistes qui m'ont plu. Ce seront principalement des nouveautés. Par ailleurs, je continuerai à vous proposer des critiques d'albums plus complètes comme je l'ai souvent fait jusqu'ici. Ce seront des albums coups de coeur, nouveaux ou pas! 


Je reviens en cette fin du mois d'aout avec une nouvelle sélection musicale. Beaucoup de nouveautés à découvrir, j'ai donc du faire un choix afin de ne pas faire une sélection trop longue. Je me suis décidée à mettre en avant des titres vraiment parfaits pour l'été: légers, funs et dansants! 

  • Focus JPOP

1. Happiness - GOLD

Le groupe Happiness revient avec un nouveau single (prévu pour septembre) et la piste principale, GOLD, est déjà disponible! J'avoue que depuis que j'ai découvert ce groupe l'an dernier, toutes les chansons me plaisent et celle-ci ne déroge pas à la règle! Entrainante, dansante, cette chanson est moderne et est parfaite pour l'été! 

2. Koda Kumi - LIT

Cet été, Kuu a enfin présenté un nouveau single, premier d'une trilogie. LIT est dans la continuité de ce qu'elle a pu faire ces dernières années, aussi la chanson n'est peut être pas hyper originale mais personnellement, je la trouve très bien! Elle donne la patate et l'envie de se déhancher! 

  • Focus KPOP 

1. Girls' Gerenarion - All Night

Les SNSD sont de retour cet été avec un nouvel album pour fêter leur 10 ans de carrière en Corée! J'avoue que je l'attendais avec impatience mais je n'en ai retenu que peu de titres. Mon préféré, celui qui tourne en boucle, c'est All Night, un des titres promotionnels. Malgré son côté très rétro, je le trouve aussi dans l'air du temps avec d'excellents refrains! De quoi danser toute la nuit!

2. EXO - Ko Ko Bop 

Le groupe le plus populaire de ces dernières années en Corée a fait lui aussi son comeback avec un tout nouvel album très estival! J'avoue que je le trouve vraiment bon, peut être plus entrainant que les précédents, plus moderne aussi. La chanson titre est un bon exemple de l'ambiance proposée par cet opus: légèreté, danse et fun! 

  • Focus US

1. Selena Gomez - Fetish

La chanteuse américaine revient tout doucement sur le devant de la scène en partageant quelques titres. Cet été, c'est Fetish qu'on découvre et j'ai pas mal accroché à cette chanson très sensuelle qui va très bien au style de Selena. 

2. Skylar Stecker - How did we

La chanson n'est pas sortie cet été - un peu avant - mais je l'ai découverte il y a peu grâce au film Everything Everything vu il y a quelques semaines! J'ai de suite eu le petit coup de coeur pour cette piste estivale vraiment entrainante! Une chanteuse que je vais tâcher de suivre car je trouve que Skylar Stecker a un très joli grain de voix! 

3. Demi Lovato - Sorry not sorry

J'ai découvert réellement Demi Lovato avec son dernier album que j'avais beaucoup aimé, du coup je surveille toujours de loin son actualité. Cet été, la chanteuse a proposé un titre assez dansant que j'ai trouvé très sympathique à écouter. 


vendredi 25 août 2017

Three Dark Crowns [Three Dark Crowns #1] de Kendare Blake

three-dark-crowns-1

  • Nom: Three Dark Crowns [Three Dark Crowns #1] de Kendare Blake
  • Lu en: anglais
  • Pages: 398 pages
  • Sorti le: 20 septembre 2016
  • Editeur: Harper TEEN
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: non prévue

In every generation on the island of Fennbirn, a set of triplets is born—three queens, all equal heirs to the crown and each possessor of a coveted magic. Mirabella is a fierce elemental, able to spark hungry flames or vicious storms at the snap of her fingers. Katharine is a poisoner, one who can ingest the deadliest poisons without so much as a stomachache. Arsinoe, a naturalist, is said to have the ability to bloom the reddest rose and control the fiercest of lions. But becoming the Queen Crowned isn’t solely a matter of royal birth. Each sister has to fight for it. And it’s not just a game of win or lose…it’s life or death. The night the sisters turn sixteen, the battle begins. The last queen standing gets the crown.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

This is a book that intrigued me since its release last year and it was only on my birthday that I had the opportunity to discover it. What to say, this novel pleased me, despite a certain slowness to the narrative. Three dark crowns features 3 sisters. With each new generation of triplets, the island of Fennbirn is in effervescence because only one will become Queen. And to get there? She must kill her two sisters by all means. It is an enormous pressure that the young girls carry on their shoulders but none can escape this destiny: the Goddess would not allow it. From their youngest age, the three girls are separated in order to grow in hatred and learn to master their power. Indeed, each queen possess a gift: Katharine is a poisoner, Mirabella an elementalist and Arsinoe a naturalist. I really liked how Kendare Blake introduces the sisters to us through short chapters, moving from one to the other. Initially, it takes a little time to adapt, the time to know the 3 heroines. Arsinoe, Katharine and Mirabella are very different and yet each one is endearing in its own way. Personally, I still preferred Katharine and Arsinoe who are not as favored as Mirabella. They turn out to be more fragile and their stories are more interesting than Mirabella. We also meet a myriad of secondary characters. Despite their status, they are all important and play a crucial role in the lives of the 3 queens. In conclusion, Three dark crowns is a very beautiful book that will please all fans of fantasy. The particular universe takes us  in the life of 3 queens in the making, ready for anything to survive. With characters so endearing, you can only have a good time. With excellent bases, this first book is worth a lot of interest!


Voilà un livre qui m'intriguait depuis sa sortie l'an dernier et ce n'est qu'à mon anniversaire que j'ai eu l'occasion de le découvrir. Que dire, ce roman m'a beaucoup plu, offrant une construction particulière qui fait qu'on tourne les pages avidement malgré une certaine lenteur au récit.

Three dark crowns met en scène 3 soeurs. A chaque nouvelle génération de triplés, l'île de Fennbirn est en effervescence car une seule deviendra Reine. Et pour y arriver? Elle devra tuer ses deux soeurs par tous les moyens. C'est une pression énorme que portent les jeunes filles sur leurs épaules mais aucune ne peut échapper à ce destin: la Déesse ne le permettrait pas. Des leur plus jeune âge, les 3 filles sont séparées afin de grandir dans la haine les unes des autres et apprendre à maitriser leur élément.

En effet, chaque reine (bien qu'elles ne le soient pas officiellement, les habitants les nomment ainsi) possèdent un don: Katharine est une empoisonneuse, Mirabella une élémentaliste et Arsinoe une naturaliste. Chacune est sur-protégée mais la pression est forte et les 3 jeunes filles rencontrent bien des difficultés face aux fortes attentes de leur entourage respectif. 

J'ai beaucoup aimé comment Kendare Blake nous présente les soeurs par le biais de chapitres courts, passant de l'une à l'autre. Au départ, il faut un petit moment pour s'adapter, le temps de connaitre les 3 héroines. Arsinoe, Katharine et Mirabella sont très différentes et pourtant chacune est attachante à sa manière. Personnellement, j'ai tout de même préféré Katharine et Arsinoe qui ne sont pas autant favorisées que Mirabella. Cette dernière maitrise son pouvoir à la perfection et est préssentie Reine. Mais à quel prix! Les deux autres soeurs présentent des situations bien plus précaires et vont devoir rivaliser de courage et d'imagination pour être prêtes lors de la première confrontation. Elles se révèlent alors plus fragiles et leurs histoires sont plus intéressantes que celle de Mirabella. 

A côté des 3 jeunes soeurs, on fait également la connaissance d'une myriade de personnages secondaires. Malgré leur statut, ils sont tous importants et tiennent un rôle crucial dans la vie des 3 reines. Chacun a une personnalité propre, j'ai trouvé qu'ils étaient extrêmement bien développés et tout aussi intéressants à découvrir que les 3 héroines.

Outre les personnages, l'auteur a pris le temps de construire son monde bien particulier, on sent qu'elle y a bien travaillé. Des le départ nous sommes plongés au coeur de l'île et son ambiance spéciale. J'ai beaucoup aimé découvrir les différentes villes ou paysages de Fennbirn. La plume de Kendare Blake est légère mais très visuelle ce qui nous permet une lecture vraiment très agréable. 

Enfin, l'intrigue se développe lentement mais avec progression, pour finir en apothéose. J'ai sincèrement beaucoup aimé comment le récit évolue, de même que notre adrénaline qui s'accentue au fil des pages. La fin m'a réellement surprise et je félicite l'auteur pour ce joli coup de maitre, je n'avais rien vu venir! Cela promet une suite très riche et particulièrement stressante! 

En conclusion, Three dark crowns est une très belle découverte qui plaira à tous les amateurs de fantasy. L'univers complexe nous entraine avec lui dans la vie de 3 reines en devenir, prête à tout pour survivre. Avec des personnages aussi attachants, on ne peut que passer un bon moment. Posant d'excellentes bases, ce premier tome vaut largement qu'on s'y intéresse! 

jeudi 24 août 2017

L'odyssée imaginaire [Le pays des contes #5] de Chris Colfer

pays des contes 5

  • Nom: L'odyssée imaginaire [Le pays des contes #5] de Chris Colfer
  • Lu en: français
  • Pages: 391 pages
  • Sorti le: 8 juin 2017
  • Editeur: Michel Lafon
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom An author's odyssey en juillet 2016

L’Homme masqué a réussi : le Pays des contes est tombé sous la coupe de sa terrible armée. Face à lui, les jumeaux Alex et Conner n’ont plus qu’une seule arme, peut-être la plus puissante : leur imagination. Tous deux se lancent alors à travers les histoires inventées par Conner en quête d’une armée de pirates, de cyborgs, de superhéros ou encore de momies, pour arrêter l’Homme masqué. Et même si l’adolescent est leur auteur, rien ne dit que ses personnages ne se rebifferont pas contre lui ! Mais un complot plus terrible encore se trame dans l’ombre. Un complot qui pourrait bien noircir la magie de tous les mondes à jamais…

separator-2

Un grand merci à Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

Vous le savez, j'aime énormément cette saga jeunesse et c'est toujours avec un énorme plaisir que je me replonge dans cet univers! Après les événements du tome 4, j'avais hâte de découvrir celui-ci. Un tome que j'ai trouvé vraiment bon mais un peu en dessous des autres pour le moment. 

C'est peut être l'impression de déjà-vu qui m'a gênée et un peu freinée dans ma progression de cette lecture. En effet, si Alex et Conner voyagent déjà de contes en contes dans le tome précédent, ils remettent le couvert dans L'odyssée imaginaire. Du coup, j'ai eu un peu plus de mal vis-à-vis de cet aspect. Je reconnais cependant que notre Conner a beaucoup de talent vu qu'on voyage dans ses histoires et qu'on en apprend plus sur lui et sa personnalité. Dans ce tome, les jumeaux ont encore changé et il m'a manqué un petit quelque chose: plus d'humour ou de magie peut être. 

Les personnages du pays des contes m'ont aussi manqué, on les voit moins au profit d'autres et il est vrai qu'on se rend compte de la place qu'ils prennent: Rouge, fidèle à elle-même, Boucle d'Or, enceinte, Jack, les autres rois et reines... avec le temps, on s'y attache! Par ailleurs, j'ai été ravie de revoir Bree et Emmerich qui ont un rôle plus grand à jouer qu'à leur début!! Enfin, mention à la maman des jumeaux qui s'implique énormément dans l'histoire. Jusqu'ici, Charlotte n'était qu'une ombre. On savait qu'elle n'était pas loin mais les jumeaux ont toujours fait preuve d'autonomie et n'avaient pas spécialement besoin d'elle. Or ici, elle prête main forte et j'ai beaucoup apprécié l'aspect familial mis en avant. 

Malgré ces petits bémols ressentis, j'ai aimé cette lecture pleine de rebondissements, à l'intrigue riche, bien développée entre les deux mondes mais qui se termine sur un horrible cliffhanger. Sérieusement, les auteurs aiment nous torturer et Chris Colfer frappe fort encore une fois! J'ai très hâte de lire le dernier tome qui promet d'être explosif à tous points de vue: cette fois, plus personne ne peut reculer, l'affrontement va être inévitable. J'ai confiance en les jumeaux et tous leurs amis pour vivre leur "et ils vécurent heureux" car ils le méritent tous!

En conclusion, un très bon tome qui nous mène avec stress et impatience au dernier. Même si j'ai un peu moins accroché à l'odyssée des jumeaux, il faut reconnaitre le talent de l'auteur et son imagination débordante. Une série jeunesse pour moi incontournable que je recommande à tous! 

vendredi 18 août 2017

[Lecture] Comment choisissez-vous vos livres?

books-985939_960_720

Je ne tiens pas à amplifier le bad buzz produit hier autour d'un livre bien spécifique, mais il faut avouer que cela m'a interpellée. Au delà du sujet abordé dans ce "roman" profondément choquant et scandaleux, une question m'est venue à l'esprit:

Doit-on changer sa méthode pour choisir ses livres?

En effet, il est facile d'aller flâner en librairie et de choisir au hasard un livre dont on avait pas entendu spécialement parlé mais qui nous attire grâce à sa couverture ou son résumé halléchant. Ca nous arrive à tous, un petit craquage qui n'était pas prévu et qui nous met en joie. Mais à quel prix finalement? 

De même, qui ne s'est pas référé à la maison d'édition pour acheter son nouveau bébé les yeux fermés? J'ai des ME préférées et il est rare que je doute du contenu des livres lorsque j'en achète un. Parce que je fais confiance à la maison d'édition et aussi parce que je sais quel public elle cible. Enfin, en théorie. 

En théorie car il semblerait que le livre faisant l'objet du bad buzz ne prévient pas ses futurs lecteurs du contenu réel de ses pages. Imaginez-vous l'acheter grâce à un résumé somme toute banal et une couverture sympathique venant d'une ME que vous aimez. Vous êtes très loin de vous douter du sujet abordé! Colère, indignation... et surtout une question: pourquoi la maison d'édition n'a t-elle pas averti ses lecteurs? 

D'un point de vue personnel, je dirai que c'est purement marketing. Si la ME indiquait que son nouveau livre traite de viol et de zoophilie, croyez-vous que ce livre serait vendu? Bien sur que non! Mauvaise publicité et la maison d'édition a plutôt intérêt à vendre son livre comme tout autre romance si elle veut en tirer quelque chose. 

Oui mais... cela ne casse-t-il pas la confiance qu'on a envers l'éditeur? Si un livre avec un tel sujet est proposé sans qu'on avertisse le lecteur, qu'en sera-t-il des prochaines parutions? D'où ma question sur vos habitudes d'achat. 

books-2566812_960_720

Comment choisissez-vous vos livres?

Dans mes habitudes, il est rare que j'achète un livre spontanément sans avoir fait de recherches dessus au préalable. Même mes éditeurs préférés ne suffisent pas à ce que j'achète les yeux fermés. J'aime lire des avis sur les romans qui m'intéressent, aller consulter les sites des auteurs pour voir les présentations, flâner sur les sites tels que Goodreads, Babelio, Booknode ou encore Amazon. Pour moi, c'est indispensable. J'aime savoir dans quoi je m'embarque avant d'acheter. Alors quand bien même un livre m'intéresserait en rayon, je pense que là, je sortirai mon téléphone pour faire une recherche rapide et en savoir un peu plus sur la série (combien de tomes etc), les avis et l'auteur. 

Cependant tout le monde ne fait pas forcément comme moi et je trouve qu'il est sacrément important d'avertir ses lecteurs si un contenu est plus sensible qu'un autre. Tout le monde n'est pas blogueur et tout le monde ne cherche pas des infos avant d'acheter. Je pense notamment aux jeunes ados avec les parents qui pourraient être gravement induits en erreur face à ce genre de livre très mal classé. Il est franchement important que les ME puissent prévenir leurs lecteurs sur le contenu de leurs livres et ainsi que les libraires puissent le classer dans la bonne catégorie. 

Chacun lit évidemment ce qu'il veut, comme il veut... Mais clairement, tous les livres ne sont pas à mettre entre toutes les mains, pour autant qu'on soit prévenus.

jeudi 17 août 2017

[Série TV] Atypical

Atypical02-800x445

  • Nom: Atypical
  • Saison: 1 | 8 épisodes
  • Pays: États-Unis
  • Diffusion: Netflix > Aout 2017
  • Genre: Comédie, Drame, Famille
  • Casting: Keir Gilchrist, Jennifer Jason Leigh, Michael Rapaport

En quête d'amour et d'indépendance, Sam, un jeune autiste de 18 ans découvre les aléas du passage à l'âge adulte. À la fois drôle et douloureux, ce cheminement à la découverte de lui-même bouleverse toute sa famille dont les membres, confrontés aux changements qui affectent leur propre existence, se posent cette question fondamentale : que signifie être normal ?

Netflix et moi c'est une nouvelle aventure qui a commencé le mois dernier. Ayant regardé des séries bien connues, j'avais hâte cependant de découvrir Atypical, une série originale Netflix. Le trailer m'a de suite plu et je n'ai fait qu'une bouchée des 8 épisodes. 

Voilà bien une série trop courte à mon goût tant j'ai aimé! J'espère sincèrement qu'il y aura une seconde saison car il y a tellement à dire encore! J'ai un petit goût d'inachevé et j'ai bien envie de voir comment Sam va continuer son évolution. Voilà un p'tit gars super attachant que j'ai de suite apprécié. Sam a 18 ans et est autiste. Ce qui fait de lui quelqu'un de différent. Mais qu'est ce que cela peut-il bien dire? Qu'est ce qui définit la normalité? Existe-t-elle vraiment? Pourquoi dire de Sam qu'il n'est pas comme les autres alors que pour lui, il est juste normal? Voilà bien un concept qui m'a de suite interpellée.

La série aborde une sujet délicat et bien que je ne sois absolument pas experte dans ce domaine, j'ai trouvé que Atypical était brillant, drôle, sensible, ne tombant pas dans le cliché ou le superflu. Pour moi la série a été très bien dosée même si je me doute que l'autisme ce n'est pas aussi "simple" que celui de Sam. En effet, dans la série, Elsa, sa mère, a plusieurs copines ayant des enfants autistes et chacune parle des différents troubles que subissent les enfants. On se rend alors compte que Sam se débrouille plutôt bien et est plutôt autonome. 

Avec Atypical, on fait la connaissance d'une famille dont le centre n'est autre que Sam. La vie des parents, Elsa et Doug et de sa soeur, Casey, ne tourne principalement qu'autour de Sam. Au fil des épisodes, on découvre que cela n'a pas toujours été aussi facile qu'aujourd'hui et que les épreuves ont été nombreuses pour que chacun trouve réellement sa place. J'ai beaucoup aimé cette famille qui tente d'avancer chaque jour comme n'importe quelle famille. Je dois dire que j'ai beaucoup apprécié Casey, toujours présente pour son frère ou Doug qui tente de nouer une relation père-fils. Ce dernier m'a beaucoup touché de part sa sensibilité et son envie de se rapprocher de Sam. Doug est un père un peu perdu mais qui fait de son mieux et qui déborde d'amour pour ses enfants. Il est bouré d'empathie et de gentillesse. J'ai vraiment apprécié ce papa qui ne sera pourtant pas au bout de ses peines.

atypical netflix

A contrario, j'ai détesté Elsa, la mère. Qui croit toujours tout savoir, tout gérer. Elle a un caractère pénible et peut être que c'est voulu mais Elsa a été insupportable du début à la fin. On comprend que son rôle de mère l'a complètement bouffée et qu'elle ne sait pas ce qu'est la vie sans l'autisme, toujours présent, mais ça ne la rend pas plus attachante. Jalouse de son mari qui se rapproche de son fils, exclue de la vie de sa fille avec qui elle ne s'entend pas forcément bien, Elsa va finir pas péter un plomb et déraper. Ce qui ne va pas arranger les affaires de la famille. Malheureusement tout est fait pour qu'on apprécie pas cette mère au fort tempérament. 

Quant à Sam, que dire. J'ai du mal à le décrire car je l'ai trouvé totalement attachant et tout à fait normal. Pour en revenir à cette expression, Sam est très organisé, sait ce qu'il veut et ne veut pas, est honnête, très brillant, passionné. En quoi cela ne fait-il pas quelqu'un de normal? Tout simplement par des comportements plus spontanés, qui font que Sam ne réagit pas comme il devrait selon la société. Un exemple concret dans la série le démontre au moment où certains lycéens se moquent de lui suite à une question (très franche et sans arrière pensée) de Sam à propos de l'amour. Les ados, se prenant pour plus supérieurs que Sam le traitent d'attardé mental à qui il manque une case. Un parfait exemple de la cruauté des jeunes, aucunement surprenante mais tellement idiote. Au lieu d'essayer de comprendre le jeune homme, il est tellement plus facile de le cataloguer. Ça évite de s'impliquer. 

Heureusement, tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier, et cela est très bien illustré avec Zahid, collègue de travail et ami de Sam et avec Paige, la future petite amie de Sam. Deux personnes qui traitent Sam comme leur égal, qui tentent de le comprendre et de faire partie de son monde. J'ai particulièrement apprécié Zahid qui apporte une touche d'humour énorme et qui est très complice avec Sam. Quant à Paige, si c'est nouveau pour elle, ce le sera tout autant pour Sam dont le quotidien va être bouleversé grâce à la jeune fille. Si la complicité n'est pas vraiment visible, les deux font plutôt bien la paire et l'enthousiasme de Paige était plutôt drôle. 

Je pourrai parler encore longtemps de cette série que j'ai trouvé intelligente qui met en avant l'autisme mais pas seulement. Pour moi c'est avant tout une histoire de famille avec tout ce qui va avec. J'espère sincèrement qu'on aura une suite car il reste beaucoup de choses en suspens et je me suis franchement attachée à ces personnages très bien interprétés par les acteurs. Je n'en aurai pas vu d'autres. En tout cas, Atypical vaut sacrément le coup d'oeil. C'est drôle, sensible, réfléchi, bref, c'est à voir. Vous ne le regretterez pas! 

mercredi 16 août 2017

Update Lecture (12)

update-lecture

La chaine Youtube reprend du service après quelques mois d'absence! Comme je vous en parlais dans cette vidéo toute récente, je redonne une chance à la chaine et j'ai décidé de vous parler un peu de mes dernières lectures grâce à un nouvel update. Mon rythme était beaucoup plus sage, je ne vous présente que les livres découverts en juillet et début aout! Heureusement, ce sont d'excellentes lectures! 

Voici les livres dont je vous parle:

♥ A poison dark and drowning de Jessica Cluess
♥ Three dark crowns de Kendare Blake
♥ Flamecaster de Cinda Williams Chima
♥ A darker shade of magic de VE Schwab

mardi 8 août 2017

Les clans Seekers [Livre III] de Arwen Elys Dayton

clans seekers 3

  • Nom: Les clans Seekers [Livre III] de Arwen Elys Dayton
  • Lu en: français
  • Pages: 414 pages
  • Sorti le: 15 juin 2017
  • Editeur: Collection R
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Disruptor en février 2017

Toute sa vie, Quin a été la marionnette de son père, qui en a fait une tueuse afin que le pouvoir reste aux mains de leur famille. À peine libérée de son emprise, voilà qu'elle se retrouve piégée à nouveau, otage d'un complot fomenté depuis des siècles. Toutes les pièces en sont désormais en place : l'esprit du meilleur ami de Quin, Shinobu, est corrompu ; son ennemi juré, John, s'est allié avec la Jeune Effraie, et les Veilleurs, assoiffés de sang, sont éveillés un à un. Plus rien ne peut arrêter la force du temps. Mais Quin refuse d'être un simple pion. Elle est une Seeker. Elle incarne la lumière dans un monde de ténèbres. Elle affrontera la vengeance venue du passé même si elle doit y perdre la vie.

separator-2

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je sais que Les clans seekers ne font pas vraiment l'unanimité, mais personnellement le tome 2 et maintenant le tome 3 m'ont convaincue. C'est une série qui est exploitée de manière assez perturbante parce qu'elle ne répond pas franchement à des codes littéraires, du coup on ne sait pas trop à quel type d'univers nous devons nous référer.

Pourtant, ce troisième tome est très bon, il propose une conclusion plus que satisfaisante et bien menée. Et surtout, on parvient enfin à comprendre l'histoire des Seekers puisque l'auteure nous révèle tout au niveau de la mythologie. Alors, oui, moi aussi, j'ai été perturbée par le fait que l'histoire de l'univers des Seekers n'arrive que dans le troisième tome, mais je me dis qu'au final, l'auteure a voulu mettre son lecteur au même niveau que ses personnages. Mon préféré restera le second, même si Les Clans Seekers III est vraiment très intéressant. C'est juste dommage que le gros de l'action ne survienne qu'à la fin, et aussi le fait que les personnages passent leur temps à se louper.

Dans ce troisième volume, nous retrouvons Quin, John et Shinobu, mais nous faisons aussi la rencontre d'autres très importants dont on ignorait plus ou moins l'existence avant. J'ai beaucoup aimé les points de vue de Quin, comme depuis le début, même si mon préféré reste Shinobu. Dans ce tome, j'ai réussi à apprécié John qui se révèle être bien plus profond qu'au début de la saga. De ce fait, on remarque vraiment que les personnages ont évolué et ne sont pas resté identiques par rapport au tout début. Et ça, c'est un énorme bon point à soulever. Parce que des personnages qui évoluent, cela montre un récit qui évolue aussi. Donc les personnages gagnent en maturité et c'est très agréable à lire.

Alors malgré un premier tome très mitigé, Les Clans Seekers m'ont malgré tout convaincue et je suis curieuse de voir ce que va donner l'adaptation à l'écran par Sony Picture. Il y a matière à faire quelque chose de très bien ! Donc si vous avez lu le premier tome et que vous n'avez pas forcément accroché, je vous invite à lire les deux suivants, car ils sont largement meilleurs.

logo-olivia

jeudi 3 août 2017

[Cinéma] Everything Everything

affiche

  • Nom: Everything Everything
  • Genres: Romance, Drame
  • Sorti le: 21 juin 2017 
  • Avec: Amanda Stenberg, Nick Robinson

Que feriez-vous si vous ne pouviez plus sortir de chez vous ? Ni respirer l'air pur de la mer, ni sentir la chaleur du soleil sur votre visage… ni même embrasser le garçon qui vit à côté de chez vous ? Everything, Everything raconte l'histoire d'amour insolite entre Maddy, adolescente futée, curieuse et inventive, et son voisin Olly. Car même si la jeune fille de 18 ans souffre d'une maladie l'empêchant de quitter l'environnement confiné de sa maison, le garçon refuse que ces circonstances n'entravent leur idylle. Maddy n'aspire qu'à sortir de chez elle et à découvrir le monde extérieur et à goûter à ses premiers émois amoureux. Alors qu'ils ne se voient qu'à travers la fenêtre et ne se parlent que par SMS, Maddy et Olly nouent une relation très forte qui les pousse à braver le danger pour être ensemble… même s'ils risquent de tout perdre.

Cela fait longtemps que j'entends parler de cette histoire, d'abord parce que le livre a beaucoup plu dans la blogosphère et ensuite pour cette fameuse adaptation cinématographique. Si je n'ai pas lu le roman, c'est parce que j'avais cru comprendre que l'histoire était dramatique. Et j'avoue que je n'avais pas envie de ça. Grosse erreur de ma part puisque le film s'est révélé tout, sauf dramatique. 

D'emblée le film nous met dans l'ambiance avec sa voix-off qui nous explique la situation de Madeline. C'est un peu impersonnel et cela enlève la découverte pure et dure mais au moins nous sommes prévenus: Maddy est malade depuis toujours et n'est jamais sortie de sa maison. Une vie rangée qui semble lui convenir jusqu'à l'arrivée de son nouveau voisin, Olly. Entre eux, on peut appeler ça de l'insta-love puisque les adolescents semblent être attirés l'un par l'autre des le premier regard croisé. Très vite, ils échangent numéros de téléphone et commencent une discussion. A l'écran, cela est relaté comme si les deux se rencontraient réellement, histoire que ce soit moins ennuyeux pour le spectateur. Une façon originale mais un peu déroutante. 

Au fil du temps, Olly et Maddy désirent se voir mais les choses se compliquent avec la maladie de la jeune fille. Pour autant, vous savez ce qu'on dit: l'amour donne des ailes - ou rend aveugle dans certains cas - et on se sent plus courageux que d'ordinaire... Pour Olly, Maddy va braver sa maladie et enfin découvrir le monde et se découvrir elle-même. 

everything photo

Si l'histoire est très mignonnne, je n'ai pas été très convaincue par la romance. Il m'a manqué quelque chose pour qu'il y ait une réelle étincelle. J'ai trouvé les personnages sur la réserve, pas tellement passionnés ou très amoureux. C'était à mon sens trop superficiel pour que je puisse y croire vraiment. C'était mignon tout plein, mais sans plus. Peut être est-ce la faute au jeu des acteurs, c'est une possibilité. Amanda Stenberg a bien changé depuis les premiers Hunger Games, devenant une belle jeune fille. Je l'ai trouvée bien dans son rôle, plutôt attachante. Par contre, je crois que je n'arriverai jamais à apprécier Nick Robinson que je trouve sans charisme, sans expressions. J'avais déjà eu extrêmement du mal avec lui dans La 5è Vague et Jurassic World, mais ça se confirme ici aussi. Le garçon ne fait pas rêver, sa personnalité n'est pas vraiment recherchée et son look est tout sauf attirant. Honnêtement j'aurai préféré un autre acteur, il y aurait eu peut être une réelle alchimie entre les personnages. 

Outre la romance, la famille prend de la place et j'ai trouvé ce point important quoique peu exploité, dommage. J'imaginais sincèrement une autre histoire autour de cette fameuse maladie et je dois d'ailleurs dire que Maddy fait preuve d'une extrême audace pour la défier. Pour une fille qui n'est jamais sortie de chez elle, elle se débrouille plutôt pas mal entre l'avion, la mer... chapeau! A mon sens, ça manquait de crédibilité et d'émotions. 

En bref, c'est le genre de film qu'on regarde un soir d'été pour se détendre sans se poser de questions. C'est frais, mignon, le tout accompagné d'une chouette bande son entrainante, que demander de plus? Je serai tout de même curieuse de lire le roman qui doit être ma foi, bien plus complet et peut être bien plus touchant.