► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 28 janvier 2017

[Cinéma] LA LA LAND

la la land

  • Nom: LA LA LAND
  • Genres: drame, comédie musicale, romance
  • Sorti le: 25 janvier 2017
  • Avec: Emma Stone, Ryan Gosling, John Legend

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

LA LA LAND c'est un peu le film dont tout le monde parle ces derniers jours, voire dernières semaines et j'avoue que j'étais très curieuse de le voir. Après tout, je suis assez friande de ce genre là où le chant, la danse sont mis à l'honneur. Bien réalisés, ces films apportent toujours un véritable vent de fraicheur. 

C'est donc avec plaisir que j'ai vu LA LA LAND sans vraiment savoir à quoi m'attendre. La surprise fut totale et d'emblée je peux vous assurer que j'ai eu un petit coup de coeur! Je n'ai absolument pas vu le temps passer tant j'ai été prise par le film des les premières minutes. Cela ne va donc pas être simple de mettre des mots sur mon ressenti.

Au delà de l'histoire de Seb et Mia, qui ont chacun un rêve, il y a une certaine profondeur au film. Ce n'est pas simplement une histoire de deux jeunes gens en quête d'un futur meilleur, non c'est vraiment le rêve d'une vie et la difficulté pour le réaliser. Ce que j'ai par dessous tout aimé, c'est la relation de Seb et Mia qui se construit sur ce désir commun d'avancer. Ensemble, ils vont se pousser, se soutenir, s'aimer. C'est sincèrement magnifique car on ressent toute l'alchimie entre eux. Malgré tout, la réalité les rattrape et parfois il faut faire des choix... En cela, le film se révèle très surprenant car je ne m'attendais pas du tout à cette fin. Une fin crédible, une fin dans l'ère du temps, et qui suit l'évolution logique de l'histoire. Pour autant, mon côté fleur bleue aurait aimé autre chose, mais j'en reste satisfaite. 

Et si l'histoire m'a enchantée, il faut reconnaitre que le talent des acteurs y est pour beaucoup. J'ai toujours apprécié Emma Stone, je trouve que c'est une actrice complète et là encore elle m'a bluffée. Jouant une actrice, Emma nous montre à l'écran toutes ses capacités, c'est juste incroyable. Très touchante, elle est tout simplement parfaite pour ce rôle. Quant à Ryan Gosling, même si je vous avoue ne pas apprécier plus que ça l'acteur, il m'a complètement conquise! Si Emma est déjà exceptionnelle, Ryan crève littéralement l'écran! Le fait qu'il joue lui-même le piano apporte une dimmension particulière à son personnage et une très grande authenticité. La complicité des deux acteurs est indéniable et de fait, le duo fonctionne à merveille! 

Les décors ne sont pas en reste, avec la découverte de la ville de Los Angeles. J'ai beaucoup aimé l'ambiance qui se dégage du film, certains passages sont juste féeriques et donnent envie d'y être nous aussi. Mais que serait tout le jeu d'acteurs et les décors sans la bande son venant sublimer tout cela? J'ai eu un vrai coup de coeur pour les musiques, en particulier le thème principal joué plusieurs fois par Seb/Ryan qui est tout simplement envoutant. 

LA LA LAND mérite donc toutes les éloges qu'on en fait tant il est magnifique. Je ne trouve vraiment rien à redire sur ce film, tout m'a plu, tout est beau, intelligent, réaliste et en même temps rêveur. Le film pousse à une certaine réflexion sur ce qu'on veut, ce qu'on est prêt à faire et les personnes qui nous entourent. Sincèrement, je ne peux que vous conseiller de le voir car il vaut sacrément le détour! 


jeudi 26 janvier 2017

BLOG: Faut-il suivre la tendance pour être au top ?

blog

Bonjour à tous et toutes! Voilà un article qui me titille depuis maintenant quelques semaines. Un article un peu à part, qui n'a pas pour but de dénoncer les pratiques des uns et des autres et encore moins de créer la polémique, mais qui représente mes interrogations personnelles. 

Vous le savez, j'attache beaucoup d'importance au design de mon blog. Il reflète ma personnalité et c'est grâce à lui que j'en ai fait mon métier. Alors que j'y apportais quelques modifications récemment, histoire que le blog soit encore plus sympa et plus clair, une question m'est venue à l'esprit:

Suis-je encore dans la tendance? 

Une question qui me taraude et qui pourtant ne devrait pas. Étant webdesigner/webdeveloper de profession, la tendance, ça me connaît. Dans ce métier les choses évoluent très vite et si je veux garder le cap et toujours être au top, il est dans l'intérêt général de suivre la tendance: de voir ce qui se fait en matière de codes, de designs, de marketing. C'est un passage obligé, un travail de tous les jours et j'y suis confrontée quotidiennement. Car si je ne suis pas dans la tendance, comment pourrais je me faire remarquer et me faire ma place sur le marché?  Mais....en est-il de même sur la blogosphère? 

  • Le blog doit-il être tendance pour se faire remarquer? 

Ne nous voilons pas la face, un joli blog, ça attire plus l'oeil qu'un blog mal conçu. C'est un peu comme un livre, il peut avoir la meilleure histoire du monde, si la couverture ne suit pas, on n'y prête pas attention. Oui mais... encore une fois, je m'interroge. Que le livre soit beau pour être vendeur, c'est un peu logique, mais un blog? A qui doit-il plaire? A moi? A vous? Est-il considéré comme avant tout personnel ou plutôt public? 

  • Le blog doit-il séduire son lectorat? 

D'un point de vue personnel, j'accorde énormément d'attention au design de mon blog, il me permet de refléter mon état d'esprit, mon côté rêveur. J'adore le changer régulièrement pour vous proposer divers univers, uniques et personnels. C'est le seul endroit où je peux vraiment m'éclater sur le design et être moins "strict" comme sur mon site professionnel. Mirrorcle World a un côté très fantasy si je peux me permettre, très loin de l'image que les blogs veulent adopter aujourd'hui. Une différenciation qui me tient à coeur mais qui va peut être plus à contre courant, et c'est une question que je me pose.

  • Doit-on être pro pour avoir un blog? 

Il est loin, le temps où j'ai intégré un peu au hasard la blogosphère, en 2011. A cette époque, les blogs étaient moins nombreux et chacun y allait avec sa petite présentation, sa petite plateforme. On entendait encore parler de skyblog, overblog, blogger... chacun y trouvait son compte, présentait ses petits articles sur ses lectures, les films vus, les séries visionnées ou les musiques adorées. La notion de partage plus spontané était plus présente qu'aujourd'hui. On ne disait pas que pour fonctionner, un blog devait être pro mais un minimum bien présenté.

  • Mais qui sommes nous pour se dire professionnels? 

Chacun son métier, je me considère professionnelle en tant que webdesigner. Je ne le suis pas en tant que blogueuse. Jamais. C'est sans doute le point qui me chifonne le plus dans la blogo: vouloir être pro. Mais qu'est ce que ça veut dire? A ce que je sache, nous partageons une passion, pas un métier. On a pas de compte à rendre, ni de délais à tenir. En gros, nous sommes libres. Et pourtant, cette notion revient sans cesse ces dernières années. Mais un blog pro, qu'est ce que c'est? Est-ce un style particulier? Un contenu plus soutenu? Des publications plus nombreuses? C'est très vaste mais aujourd'hui, tout le monde se veut pro: on adopte des blogs plus neutres, plus épurés, on change de plateforme, tout ça au nom du professionnalisme. Pour autant, j'espère que là-dessous, il y a plutôt une volonté de se trouver son identité, de faire évoluer les choses, plutôt que de suivre une tendance. Les blogs ne sont pas sur le marché où les autres sont des concurrents qu'il faut surpasser. Un blog doit avant tout dégager une identité, avant de se proclamer pro, selon moi.

  • Une plateforme est-elle meilleure qu'une autre?

C'est un autre point qui me fait réfléchir. Il existe bon nombre de plateformes et chacune a ses avantages et inconvénients. Ne pensez pas que l'une est meilleure que l'autre, je pense qu'il faut se faire sa propre idée. On entend souvent parler de wordpress comme étant la plateforme idéale et quand bien même elle est très bien faite, elle a aussi ses limites. Je trouve ça dommage de voir des blogs choisir une plateforme juste pour suivre une tendance. Voir ce qui nous convient le mieux, c'est ce que je pense le plus intéressant. Tant que le blog vous ressemble, n'est ce pas le plus important?

  • Les réseaux sociaux, un outil marketing? 

Outre les changements de blogs qui se veulent donc plus "pros" et ainsi plus épurés, plus généralistes, j'ai aussi remarqué la grande tendance du marketing. Comme tout le monde, je partage mes avis sur twitter, sur facebook, j'essaie d'entretenir la chaine youtube (toujours pas gagné!), j'organise des concours pour mes abonnés, j'invite les gens à me suivre etc mais j'ai remarqué qu'au delà du partage, un nouvel aspect que je qualifie de marketing prenait de plus en plus de place.

  • Instagram, la plateforme par excellence ? 

Dans le monde du web, pour promouvoir une activité sur instagram, il est conseillé de privilégier le même angle de vue, avoir une couleur dominante et le même genre de décor. Ainsi, au premier coup d'oeil, le compte instagram se révèle agréable, homogène et attirera plus de followers grâce à son esthétique. Mais quel est le rapport avec les livres? Depuis peu, j'ai remarqué qu'une nouvelle tendance chez les bookstagrameurs s'était installée: les livres sont mis en scène, avec de jolies décos, une lumière contrôlée, un décor bien pensé.

  • Faut-il mettre en scène ses livres pour attirer ?

C'est une question que je me suis franchement posée. Jusqu'ici je n'y avais pas prêté attention, mais la mode se rependant très vite, je me suis demandée si j'étais complètement hors du coup. Mes photos sont-elle ringards? Ont-elles peu de valeur? Prises simplement, sont-elles alors inintéressantes? Vais-je faire fuir le peu de followers que j'ai parce que mon instagram n'est pas esthétique et qu'il est plutôt varié? 

Mais et moi dans tout ça?

Et bien, je m'interroge. Comme déjà dit, la tendance, je connais et je suis obligée de la suivre dans mon métier. Mais qu'en est-il vraiment des blogs? Cette tendance est-elle nécessaire au risque de perdre le sens premier du mot blog? Faut-il vraiment s'y soumettre pour trouver réellement sa place? Qu'en est-il de la différenciation? Mon blog en 3 colonnes est-il devenu ringard? 

Avec les années, j'ai malheureusement ce sentiment que les blogs partent à la chasse à celui qui sera le mieux, le plus pro, avec peut être le plus d'abonnés, la meilleure visibilité. C'est un sentiment étrange qui fait que je ne me sens pas toujours à ma place dans la blogo, ayant l'impression d'être complètement hors course alors que je fais ce que j'ai toujours fait: partager mes passions. Mais cela est-il aujourd'hui suffisant?

Je serai hypocrite si je disais que je n'ai pas envie de reconnaissance. On aime tous être lus et dire qu'on fait son blog uniquement pour soi serait très mal placé puisque le principe même d'un blog est d'échanger, de discuter. Mais justement, ce principe fondamental, n'est-il pas en train de se perdre? Sincèrement, faut-il vraiment suivre la tendance pour partager ce que l'on aime? J'avoue que je ne sais pas et c'est pourquoi j'écris cet article. 

Comme toutes choses, la blogosphère évolue avec le temps, mais son côté cocooning me manque, sa simplicité également. Je ne vous cache pas avoir longtemps hésité à publier cet article afin de ne froisser personne. Chacun fait ce qu'il a envie évidemment, chacun organise son blog comme il pense être le mieux, chacun est libre de suivre la tendance, je ne pointe personne du doigt. Cependant, pour l'évolution de mon propre blog, je m'interroge et, comme ceci est mon espace perso, je partage ces interrogations avec vous. 

Aussi, je terminerai cet article en vous demandant:

Que vous faites pour votre blog?

Comment voyez-vous son évolution?

Avez vous changé son identité?

Et comment vivez vous cette tendance? 

***

Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire cet article. Gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un point de vue personnel et que chacun est libre de suivre la tendance qui lui convient le mieux, et que ceci reste de simples interrogations encore une fois, personnelles. 

mardi 24 janvier 2017

Red Rising [Red Rising #1] de Pierce Brown

RedRising-Cover4

  • Nom: Red Rising [Red Rising #1] de Pierce Brown
  • Lu en: anglais
  • Pages: 382 pages
  • Sorti le: 25 septembre 2014
  • Editeur: Del Rey
  • Fiche: présentation officielle
  • Niveau de compréhension VO: difficile
  • VF: paru sous le même nom en juin 2015
  • (note de 3,75/5)

The Earth is dying. Darrow is a Red, a miner in the interior of Mars. His mission is to extract enough precious elements to one day tame the surface of the planet and allow humans to live on it. The Reds are humanity's last hope. Or so it appears, until the day Darrow discovers it's all a lie. That Mars has been habitable - and inhabited - for generations, by a class of people calling themselves the Golds. A class of people who look down on Darrow and his fellows as slave labour, to be exploited and worked to death without a second thought. Until the day that Darrow, with the help of a mysterious group of rebels, disguises himself as a Gold and infiltrates their command school, intent on taking down his oppressors from the inside. But the command school is a battlefield - and Darrow isn't the only student with an agenda.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

Red Rising, it was the book that everyone was talking about. It was the book who was described as awesome, original, fabulous and more. Shortly, it was a must read. I was looking forward to read this book, and I was ready to face it. I was warned about the amount of violence. But well guys, right now I'm disappointed. I wanted to love this book so much! But for me, it was a good book but nothing more. I don't know why but Red Rising didn't surprise me. I didn't find it original either. Red Rising is a book well written, I can't deny that, the world created by Pierce Brown was interesting. I really enjoyed the roman mythology here, and the color's system. But I think this book had a big rythmic problem. Let's be honest, the first half of the book kept my interest. It was very hard I almost cried. I loved discovering Darrow as a Red, his home, his believes and so on. But then, the book took a different path that I was not expecting so soon in the story and the author lost me. The second part of the book was slow, long and yes, boring. I just wanted to finish it, fortunately I was still curious to know the end. Really, I had imagined completely another story. As for the characters well, I didn't appreciate all of them, Darrow in particular. This boy was too arrogant, self-centered, I don't know I wanted him to be more fragile like the beginning of the book. The Gold Darrow wasn't really nice. On the other hand, I loved others characters, especially one who surprised me all the time! I really hope to see him in the next book. Yes, I will read it because I'm still curious and I have to admit this book is good even if I was waiting for something more.

Red Rising, c'était le livre dont tout le monde parlait ces derniers mois, le livre (et plus largement, la trilogie) à lire absolument. Vu les éloges, j'avais aussi peur que hâte de le lire. On m'avait prévenu de la violence contenue entre les pages et j'avoue que j'avais déjà tenté de lire le début l'an dernier sans succès. Il faut dire que ça démarre bien, au quart de tour, avec une ambiance lourde et dépressive mais déjà avec un côté addictif. Enthousiaste, j'étais persuadée d'aimer ce livre et pourtant. J'ai malheureusement été déçue. 

Comme dit, le livre démarrait bien avec la découverte de la vie de Darrow, un Rouge et avec ça, le héros de l'histoire. Un gars qui me semblait sensible et qui pensait construire l'avenir sur Mars pour les futures générations. Croyant en la cause, Darrow se révélait courageux, intrépide mais surtout aimant. Voilà un personnage qui me plaisait car il n'avait pas peur de montrer ses sentiments, en particulier envers sa femme, Eo. A ce moment là, je m'attendais sincèrement à suivre Darrow au coeur de la société Rouge, tout en sachant intérieurement qu'une rébellion se mettrait doucement en place.

Ce que je n'avais pas prévu, c'est le cheminement de l'histoire. Il faut dire que l'auteur ne prend pas de gants et y va à fond, quitte à nous faire autant de mal, à nous lecteurs, qu'à ses personnages. Des le début c'est rude, que j'en ai presque pleuré. Tout comme Darrow, je me suis sentie dévastée et j'avais envie de me venger, comme lui. Pour autant Darrow montre vraiment sa sensibilité, ce qui m'a plu. Jusqu'à ce que tout change et que l'auteur me perde. 

Je ne m'attendais pas à ce revirement de situation. Je n'ai pas envie de spoiler pour ceux qui ne l'ont pas lu encore, mais je pensais que l'auteur allait construire son histoire tout autrement. Aussi, alors que la première partie du livre a tenu mon intérêt au maximum, la seconde m'a complètement déçue. Sans vous parler de l'histoire elle-même, Darrow n'est alors plus celui du début, contraint de jouer un rôle pour infiltrer les Ors. Un jeu à la Hunger Games (à vrai dire il n'y a rien de comparable dans les détails mais sur le principe d'une Arène, j'y ai franchement pensé), où il faut user de stratégies et se trouver les bons alliés. Autant dire, cette partie  aurait pu avoir du potentiel si elle n'avait pas été aussi longue, répétitive et parfois (souvent?) ennuyeuse. Je n'en voyais pas le bout et quand la fin est arrivée, je me suis dit "tout ça pour ça?". C'était devenu trop prévisible. 

Le problème majeur du livre, outre sa construction, c'est son rythme. Red Rising souffre de longueurs et ne présente pas spécialement beaucoup de rebondissements. Dans le style stratégique et politique, je lui préfère nettement la saga The Winner's Curse de Marie Rutkoski. Mais bon, la suite m'attendant dans ma PAL, je compte bien lui donner sa chance car heureusement, tout n'est pas que déception.

En effet, il faut tout de même que je souligne que l'auteur a un style très fluide et plutôt cru, ce qui m'a plu car cela collait parfaitement avec l'univers. La mythologie mise en place m'a conquise, ayant toujours aimé tout ce qui avait un lien avec les dieux, qu'ils soit grecs ou romains. Enfin le système des castes par couleur est plutôt bien pensé, même si on s'y perd un peu tant il y en a. La hiérarchie est bien construite et honnêtement, l'univers lui-même est bien foutu. Quant aux personnages, il faut se méfier des uns et des autres, mais parmi cette énorme brochette, certains ont su attirer ma sympathie, bien plus que notre héros, devenu trop arrogant à mon goût. J'espère revoir les autres dans les prochains tomes car ils présentent bien plus de charisme! 

En conclusion, Red Rising est un bon roman, bien écrit, fluide et intelligent mais qui ne m'a absolument pas surprise. J'en attendais plus, mais le démarrage a été long et la suite laborieuse. Clairement cette série a beaucoup de potentiel, mais il faudra que le tome 2 soit explosif pour me convaincre davantage! 

***

Red Rising a fait l'objet d'une lecture commune avec Maelle du blog The Notebook 14. Sans tarder, découvrez son avis sur ce livre! 

challenge-pal

dimanche 22 janvier 2017

In My Mailbox (150)

in-my-mailbox

Ce dimanche, je vous retrouve pour le 150ème IMM du blog! Je trouve cela assez incroyable pour tout vous dire! J'ai été extrêmement gâtée par mes amis, et encore mes mots ne rendent pas justice à ce que j'ai reçu! Un énorme merci à mon ami Mick pour ce cadeau aussi surprenant que complètement inattendu: la boxset Harry Potter! Une box qui me faisait rêver depuis longtemps et qui est là ♥ Elle est juste grandiose, je l'adore! 

IMG_20170122_093356[1]

 

Par la suite, c'est mon amie Laeti qui m'a fait la surprise de m'offrir Illuminae de Jay Kristoff et Amie Kaufman! Un titre qui me faisait envie depuis un moment et dont le livre est super original!!! Enfin, je me suis également fait plaisir avec l'achat de Truthwitch de Susan Dennard en hardback. Pour cette édition, le prix valait grandement le coup, je n'ai pas hésité, il est magnifique!!

IMG_20170122_093537[1]

samedi 21 janvier 2017

Ces auteurs que j'aime et qui débarquent en France!

the curse marie

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait ce genre d'articles, mais voilà qu'en ce début 2017, il y a d'excellentes surprises qui se profilent! La première n'est autre que  la traduction de la saga The Winner's Trilogy de Marie Rutkoski que j'ai déjà lue et adorée! Une saga qui se démarque clairement dans le paysage YA et que je vous conseille fortement. Le tome 1, rebaptisé plus simplement The Curse pour sa version française, arrive ce 16 février 2017 chez Lumen Editions. En attendant, voici mon avis sur le premier tome The Winner's Curse.

"Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise. Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage."

darker shade of magic

Toujours chez Lumen, qui gère grave cette année, il faut le dire, Victoria Schwab va également débarquer (date encore inconnue)! Une auteure que j'ai découverte l'année passée avec this savage song et dont la collection s'est vite agrandie dans ma bibliothèque avec l'arrivée de plusieurs titres. Pour sa traduction française, c'est la saga SHADES OF MAGIC qui a été choisie. Je ne l'ai pas encore lue, mais elle attend sagement dans ma PAL. 

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, and with one mad King--George III. Red London, where life and magic are revered--and where Kell was raised alongside Rhy Maresh, the roguish heir to a flourishing empire. White London--a place where people fight to control magic and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London. But no one speaks of that now. Officially, Kell is the Red traveler, ambassador of the Maresh empire, carrying the monthly correspondences between the royals of each London. Unofficially, Kell is a smuggler, servicing people willing to pay for even the smallest glimpses of a world they'll never see. It's a defiant hobby with dangerous consequences, which Kell is now seeing firsthand. Fleeing into Grey London, Kell runs into Delilah Bard, a cut-purse with lofty aspirations. She robs him, saves him from a deadly enemy, and finally forces Kell to spirit her to another world for a proper adventure. 

defy the stars

Enfin, quelle heureuse nouvelle de voir à nouveau Claudia Gray traduite en français! Seule la saga Evernight est disponible chez nous aux éditions PKJ. Depuis, c'était le vide, alors que l'auteur a sorti plusieurs séries: Spellcaster que j'ai adoré (édité aux éditions canadiennes si ça vous intéresse) ou Firebird dont j'ai lu le premier tome mais le reste de la série attend dans ma PAL. Jusqu'ici, je n'ai pas été déçue de l'auteur qui inove et maitrise bien ses sujets, aussi je suis ravie de vous annoncer la sortie quasi simultanée de son prochain roman: Defy The Stars. Du genre science-fiction, le roman débarque en VO en avril, tandis qu'il sera traduit chez Castelmore en mai sous le nom Genesis: Le défi des étoiles. 

"Noemi Vidal se bat pour l’indépendance de la planète Genesis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose depuis des années son peuple et les armées de robots terriens… Lors d’une attaque-surprise, Noemi se réfugie dans un vaisseau abandonné où elle rencontre Abel, le prototype le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait être son ennemi juré… mais la programmation de celui-ci l’oblige à obéir aux ordres de Noemi. Même si cela implique de combattre son propre camp, il devra l’aider à sauver Genesis. Tandis qu’ils traversent la galaxie, Noemi comprend qu’Abel est plus qu’un robot… et ce qu’Abel ressent dépasse toutes les limites de la programmation." 

Voilà des sorties qui me réjouissent complètement! Trois auteurs que j'affectionne et que je vous recommande absolument! Par quelle série allez-vous vous laisser tenter? 


Sélection Musicale (1) : Focus Kpop

 

selection-musicale

 

En dehors des livres, vous connaissez également mon amour pour la musique asiatique. Cette musique fait partie de ma vie depuis maintenant une grosse dizaine d'années et je ne m'en lasse pas. Cette année, j'ai bien envie de mettre cette passion un peu plus en avant avec deux "systèmes": Tout d'abord, j'essaierai chaque mois de vous présenter une sélection musicale des titres ou artistes qui m'ont plu. Ce seront principalement des nouveautés. Par ailleurs, je continuerai à vous proposer des critiques d'albums plus complètes comme je l'ai souvent fait jusqu'ici. Ce seront des albums coups de coeur, nouveaux ou pas! 

  • Focus Kpop

Pour cette première sélection de l'année, je me suis focalisée sur la Kpop, car on ne s'ennuie jamais dans ce registre. Avec la diversité et le nombre toujours plus grand des groupes coréens, il y a toujours de la musique à découvrir! En ce mois de janvier 2017, je vous propose d'écouter 3 artistes de ma sélection, qui ont tous sortis un album ou mini-album en ce mois.

1. 에이오에이 AOA : ANGEL’S KNOCK (album/1er janvier 2017)

 

aoa angel knock

 

Le premier album du groupe féminin AOA est sorti en début d'année et je dois dire que j'ai vraiment apprécié découvrir ce groupe!! Le style global de cet album m'a vraiment enchantée! Il s'écoute facilement d'une traite, en lisant par exemple, c'est très agréable! Pour ce comeback, les filles ont proposé deux chansons titres qui serviront à la promo! De fait, nous avons eu droit à deux nouveaux clips. J'avoue avoir une grande préférence pour le style de Bing Bing, plus enjouée tandis que Excuse Me se révèle plus douce.

Le reste de l'album est extrêmement homogène car il surfe sur cette même vague rétro mais toujours moderne, sans tomber dans le cliché, ou l'ennuyeux! Je dois dire que c'est même rare en kpop d'avoir un album entier assez dynamique comme celui-ci! Parmi les nombreuses pistes à découvrir, j'ai eu quelques petites préférences, notamment pour HELP ME que j'ai trouvée un brin originale et motivante ou encore Melting Love, toute mignonne. Mais mon coup de coeur de cet album va pour Oh Boy que je trouve moderne et hyper entrainante, voire même un peu sexy!! 

ECOUTER L'ALBUM EN ENTIER

2. RAVI: REALIZE (mini album/9 janvier 2017) 

 

ravi realize

 

Ah Ravi, voilà un artiste complet et surprenant! Membre du groupe VIXX, Ravi est surtout connu pour son rap, mais surtout pour être auteur et compositeur. Un artiste à part qui se lance enfin officiellement en solo avec son premier mini album REALIZE. Le style est très particulier et il faut pouvoir accrocher, il faut l'admettre! Personnellement, j'ai bien adhéré à BOMB, la chanson titre, un tantinet agressive dans ses refrains, mais très bien exploitée musicalement. 

Dans le même style Do the Dance peut paraitre plus agressive dans son chant et son instrumentale plus lourde mais très rythmée! Mais le chanteur peut aussi proposer des chansons plus classiques dans le genre Kpop, même si avec sa voix unique, il y aura toujours une certaine originalité à ses compositions. C'est notamment le cas avec Rose, en duo avec Ken de son groupe VIXX. La chanson est beaucoup plus douce! Le reste du mini album suit d'ailleurs cette dynamique pour coller davantage au style de Kpop qu'on connait comme en atteste par exemple Lean on me. Il y a moins de prise de risque, mais cela s'écoute aussi plus facilement! 

ECOUTER L'ALBUM EN ENTIER

3. 씨엘씨 CLC: CRYSTYLE (mini album/16 janvier 2017)

clc chrystyle

Voilà un groupe auquel je ne m'étais jamais intéressé jusqu'ici, mais je dois admettre que le nouveau clip des filles a complètement attiré mon attention, de même que les premiers commentaires qui les comparaient au groupe 4Minute, aujourd'hui dissous par l'agence et que j'adorais. Avec Hobgoblin, je ne peux malheureusement nier la ressemblance de style qui est assez frappante! De fait, j'ai directement accroché à la chanson très pop/électro sexy.

Ma curiosité piquée, c'est avec plaisir que j'ai écouté le mini-album qui m'a enchantée! Je ne saurai dire si c'est le style habituel des filles ou si elles ont fait un revirement à 180° pour ce comeback, mais en tout cas c'est très réussi! J'ai particulièrement aimé Liar, qui ouvre le mini album. Des les premières notes, j'ai su que j'allais totalement adhéré à cette piste. Pourtant, elle n'est pas si originale, mais elle reste terriblement efficace! Par ailleurs Meow Meow m'a directement fait penser à une autre chanson, sans que je sache laquelle.... cela étant, j'ai beaucoup apprécié ce qui se dégage de la piste, en particulier les refrains qui subliment l'instrumentale.

ECOUTER L'ALBUM EN ENTIER

mardi 17 janvier 2017

FrostBlood [FrostBlood #1] de Elly Blake

frost blood

  • Nom: FrostBlood [FrostBlood #1] de Elly Blake
  • Lu en: anglais
  • Pages: 384 pages
  • Sorti le: 10 janvier 2017
  • Editeur: Little Brown Books
  • Fiche: présentation officielle
  • Niveau de compréhension VO: facile à moyen
  • VF: non prévue

Seventeen-year-old Ruby is a Fireblood who has concealed her powers of heat and flame from the cruel Frostblood ruling class her entire life. But when her mother is killed trying to protect her, and rebel Frostbloods demand her help to overthrow their bloodthirsty king, she agrees to come out of hiding, desperate to have her revenge. Despite her unpredictable abilities, Ruby trains with the rebels and the infuriating--yet irresistible--Arcus, who seems to think of her as nothing more than a weapon. But before they can take action, Ruby is captured and forced to compete in the king's tournaments that pit Fireblood prisoners against Frostblood champions. Now she has only one chance to destroy the maniacal ruler who has taken everything from her--and from the icy young man she has come to love.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

I was looking forward to this book and as soon as it was published, I bought the ebook version, too curious to discover this universe! Praises were really good on goodreads so I was expecting an awesome read but well...I feel kind of disappointed right now. For me, this book was good, nothing more, nothing less. I really wanted more, to enjoy it but I found it slow and long and yes, sometimes boring. I think this book was missing something. The mythology imagined by Elly Blake was great, I have to recognize that, I really like the concept of Ice and Fire and all the stories about the gods involved but... The story didn't go as I wanted, it turned otherwise and I found it a little predictable. In the end, I was tired of the Arena and I wanted it to stop. I didn't expect the story to go like that. As for the characters, Ruby was nice, a strong lead, stubborn and brave but I didn't feel anything toward her. No sympathy, no fear. Same for Arcus even if he was more mysterious and he did surprise me at a particular moment in the book. But, between the two, again, I felt nothing. It is a shame because I wanted to love them and support them so much! I don't know if I will read the sequel, I'm not as curious about it as I would like to be.

Voilà une des nouveautés de 2017 que je surveillais de près et avec les excellents premières chroniques sur goodreads, je m'attendais à une lecture grandiose, plutôt originale et dépaysante. Si le début était prometteur, j'ai vite déchanté, trouvant le livre particulièrement long, lent et parfois ennuyeux. 

Je ne m'attendais pas à une telle construction de l'histoire. Quand Ruby, une Fireblood capturée par la garde royale des Frostbloods est libérée par des rebelles au sein même de la prison, je m'attendais à une vengeance à venir. C'est en tout cas ce qu'on suppose pendant un temps, lorsque Ruby s'entraine à maitriser son pouvoir du feu avec ces rebelles, afin d'anéantir le roi Frostblood, celui qui maitrise la glace. Mais alors que j'étais dans cette optique d'une attaque bien préparée qui nous aurait amené pas mal de stress et d'anticipation, l'auteur a complètement changé le déroulement de l'histoire pour mon plus grand regret.

Exit la rébellion, quand Ruby se retrouve à nouveau capturée par la garde royale et jetée comme Challenger au sein de l'Arène du roi. Ce sont alors plusieurs combats qui s'enchainent, avec quelques moments de répits au château. Si l'auteur voulait faire grimper la tension, personnellement ce fut raté: les combats avaient un goût prévisible, et donc se sont révélés ennuyeux à suivre. Même si l'ambiance avait un air du film Gladiateur, il manquait grandement de crédibilité, ou d'adrénaline pour qu'on tremble réellement avec l'héroine.

Une héroine pourtant badass, assez courageuse, têtue et qui veut se venger. Tout de l'héroine au fort caractère qu'en règle général j'apprécie mais là je n'ai pas pu m'attacher à elle. Ni aux autres, trop secondaires... Si Arcus a su piquer un peu plus mon intérêt, ce fut furtif, tant son personnage fut trop peu exploité. Néanmoins, je dois reconnaitre que lui seul a pu me surprendre à un moment donné et que je n'avais rien vu venir. 

Avec ce déballage de points mitigés, il faut tout de même soulever des points intéressants, comme la mythologie mise en place. J'ai particulièrement aimé que le Feu et la Glace s'affrontent et que les Dieux soient également impliqués. Elly Blake prend le temps de nous expliquer l'origine de ces pouvoirs particuliers qui habitent une partie de la population, pourquoi les firebloods et les frostbloods ne s'entendent pas et les conséquences de cette mésentente. C'est véritablement bien trouvé et ce pan de l'histoire a su maintenir mon attention. J'ai ressenti l'environnement qui m'entourait, ayant souvent des frissons en m'imaginant ce royaume de glace. Si je lis la suite, ce serait uniquement pour en savoir davantage sur cette mythologie particulière, certes pas spécialement originale, mais bien construite et qui pose encore pas mal de questions. 

En conclusion, j'attendais beaucoup de cette lecture et j'en ressors mitigée. Il y a du bon et du moins bon, clairement Frostblood a du potentiel et devrait plaire au plus grand nombre, quant à moi, je ne lui ai pas trouvé d'affinités, dommage.

vendredi 13 janvier 2017

[TAG] 12 livres à lire en 2017

12-livres-à-lire

 

1) Le livre le plus attendu en 2017.

legion

Sans aucun doute Legion (TALON #4) de Julie Kagawa. Vu la fin du tome 3 qui était insoutenable, je suis vraiment curieuse de lire cet avant dernier tome de la saga qui s'annonce surement intense! 

2) Un livre de votre pile à lire que vous voulez absolument lire cette année.

Passenger

Passenger de Alexandra Bracken. Des mois qu'il me fait envie et avec sa sortie VF en février, il est grand temps que je le lise! Ce sera une de mes prochaines lectures de ce mois!

3) Un roman PKJ.

nil,-tome-3---la-colere-de-nil-847214-264-432

La colère de NIL (NIL #3) de Lynne Matson. J'ai trop hâte de connaitre le fin mot de l'histoire avec ce tome que je vais probablement dévorer. Une saga coup de coeur qui s'achève déjà! 

4) Un livre d'un auteur que vous aimez beaucoup.

defy the stars

Defy the stars de Claudia Gray. J'ai tous les livres de cette auteur et je ne suis jamais déçue. J'ai donc hâte de découvrir ce nouveau titre! 

5) Un livre d'un auteur que vous n'avez jamais lu auparavant.

caraval

Caraval de Stephanie Garber. C'est le gros buzz de ce début d'année et je n'ai pas résisté à me l'offrir. Vivement la fin du mois pour que je puisse découvrir ce nouvel univers!

6) Un livre que vous êtes sûr d'aimer.

empress

Empress of a Thousand Skies de Rhoda Belleza. Une princesse, un fugitif, le tout dans l'espace où les planètes sont en conflit, j'adore déjà!

7) Le livre qui vous intrigue le plus.

spindle fire

Spindle Fire de Lexa Hillyer. Une histoire qui raconte le conte de la Belle au Bois Dormant, avec en plus des fées, autant vous dire que mon intérêt a été piqué. Malgré les avis mitigés, je reste très curieuse!

8) Une suite de série.

lord-of-shadows-cover-nov-16

Lord of Shadows de Cassandra Clare. Vu la fin du 1er tome de la série spin-off de TMI, je suis impatiente et en même temps un peu stressée vu les teasers de Cassie sur les réseaux...ça promet du lourd!

9) Une fin de série.

lara jean

Always and Forever, Lara Jean (To all the boys I've loved before #3) de Jenny Han. A la base cette série devait s'arrêter au tome 2 mais voilà qu'on aura un tome 3 et j'en suis ravie! J'adore cette saga!

10) Un livre que vous avez envie de lire mais dont vous ne savez presque rien.

dividing eden

Dividing Eden de Joelle Charbonneau. Je connais l'auteur grâce à sa saga The Testing, et j'avoue que j'adore cette couverture originale et un peu énigmatique. J'ai surement lu le résumé mais je m'en souviens plus! 

11) Un livre d'un auteur de votre nationalité.

ferenusia

Ferenusia (Les Outrepasseurs #4) de Cindy Van Wilder. Je n'ai pas encore lu les précédents tomes (excepté le premier) mais je sais que j'aurai la saga complète un jour dans ma bibliothèque! 

12) Un livre avec une narration proposant des points de vue multiples.

Gilded-Cage-by-Vic-James

Gilded Cage de Vic James. La couverture est sublime et le résumé laisse à penser à une nouvelle dystopie, genre que je n'ai pas lu depuis un moment. Il me fait bien envie en tout cas! 

mercredi 11 janvier 2017

Unboxing Surprise !!

unboxing-surprise

Je vous retrouve avec une vidéo unboxing totalement inattendue! J'ai reçu cet immense colis ce matin par surprise et c'est avec plaisir que je le déballe avec vous!!  Je suis extrêmement heureuse du cadeau qui est juste phénoménal et je vous invite vivement à le découvrir... Autant vous dire que cet objet collector va avoir droit à une place de choix dans ma bibliothèque! Un très grand merci à mon ami Mick pour ce merveilleux cadeau!

Posté par CeReSu à 15:10 - - Commentaires [0]
Tags : , , , , ,

Ruined [Ruined #1] de Amy Tintera

ruined

  • Nom: Ruined [Ruined #1] de Amy Tintera 
  • Lu en: anglais
  • Pages: 368 pages
  • Sorti le: 3 mai 2016 
  • Editeur: Harper TEEN
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: non prévue

Emelina Flores has nothing. Her home in Ruina has been ravaged by war; her parents were killed and her sister was kidnapped. Even though Em is only a useless Ruined—completely lacking any magic—she is determined to get revenge. Her plan is simple: She will infiltrate the enemy’s kingdom, posing as the crown prince’s betrothed. She will lead an ambush. She will kill the king and everything he holds dear, including his son. The closer Em gets to the prince, though, the more she questions her mission. Her rage-filled heart begins to soften. But with her life—and her family—on the line, love could be Em’s deadliest mistake.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

I really liked Amy Tintera's first book Reboot and I was curious about this one. The mixed reviews on goodreads weren't helping me but a friend loved it so much I didn't hesitate much longer. And what a surprise!! I really enjoyed this book who kept me on edge at every page or so. Let's be honest, Ruined is a bit classical and déjà-vu in the YA fantasy genre but it was well written and the world well build by Amy! She did a good job to keep my interest!! So after my reading, I still don't understand why this book received these mixed or bad reviews because for me, it was a strong reading. I liked everything, the world created by the author, the Ruined people and their special abilities, and especially the characters. Each one brings something to the story. If I didn't like the King and Queen of  Lera and Em's sister Olivia whichI found a bit scary, I have to say I fall immediately for Em and Cas.  Em is a heroine I dearly liked, she is fierce, bold, badass and very skilled. Her plan for revenge is dangerous but this girl is very brave. What she hadn't planing was falling for the Prince Cas, her ennemy. Cas is so sweet and smart, a bit naive maybe but I loved his personnality. It is hard for him to stand by his parents with which he often disagrees. So when Em enters his life, he wants to do things better. The two of them are beautiful in a sort of way and my heart was beating faster each time they were together. I simply loved the fact that they listened to their emotions and feelings about each others and not giving up to anger or vengence. They sort of broke my heart at the end and I can't wait to read the sequel. 

J'avais beaucoup apprécié Reboot de l'auteur et Ruined me tentait beaucoup, étant une grande fan de fantasy mais les avis mitigés de goodreads me freinaient un peu. C'est Lucie du blog Lulai Lis qui m'a convaincue de m'y plonger et j'ai bien fait: Ruined s'est révélé être une très très bonne lecture. 

Ruined est certes assez classique dans le genre fantasy YA. On retrouve des Royaumes en guerre, dont un qui est exterminé pour être magique. En effet, dans le royaume de Ruina, les habitants ont tous un pouvoir, qui est craint par les autres contrées. Le Royaume de Lera, conduit par un roi sans pitié, a ordonné l'exécution de tous les habitants de Ruina, affaiblissant ainsi la menace. Mais c'est sans compter sur Emelina, la princesse de ce Royaume de prendre sa revanche...

Em est une héroine badass, très courageuse, qui se lance dans un plan dangereux pour sauver son peuple, mais aussi sa soeur, Olivia, retenue captive par le roi de Lera. Pour se faire, elle se fait passer pour la princesse Mary de Vallos, un autre royaume, qui doit se marier avec Cas, l'héritier de Lera afin de maintenir les bonnes relations. Des le départ, le ton est donné et la violence est présente: Em n'hésite pas à tuer Mary pour prendre sa place et se présenter comme la future femme de Cas. 

Avec elle, on découvre la vie de château et la famille royale de Lera. Je dois dire que le roi et la reine se sont montrés exécrables des le début. De même que Jovita, la cousine de Cas que je n'ai pas apprécié. Les 3 membres de la famille se sont révélés calculateurs et dangereux au détriment de Cas, très différent. Au départ, le jeune homme se montre très froid envers sa nouvelle femme mais très vite il va comprendre que ses parents ne dirigent pas Lera comme ils le devraient. Peu violent, Cas est un personnage intéressant, réfléchi, doux et intelligent qui essaiera de trouver des solutions plus pacifiques. J'ai beaucoup aimé le suivre car il contre-balance Em qui a une personnalité explosive.

Entre les deux, le courant passe plutôt bien, ce qui n'était pas prévu dans le plan de Em... Mais faut-il renoncer au seul prix de l'amour? Les enjeux sont trop importants et la guerre est déclarée. La machine est lancée. Le livre ne connait aucun répit, et nous non plus. Il faut dire que Amy Tintera nous tient en haleine des le début et je me suis retrouvée à être stressée pour les personnages. Je les voyais évoluer, réfléchir et je m'y suis grandement attachée.

Cas et Em sont des personnages comme je les aime, qui, malgré l'horreur les entourant, arrivent encore à prendre du recul et à faire face à leurs sentiments. J'ai adoré leur lien, et cet amour qui grandit. Pourtant ennemis jurés, ces deux là éprouven tellement de choses l'un pour l'autre, qu'ils ont envie de tout faire pour améliorer le monde, leur vie, et ramener la paix entre les Royaumes.

Mais tout ça a un prix et croyez moi, personne n'est épargné. Le roman est assez violent et présente énormément de batailles sanglantes. Il faut vraiment s'accrocher mais cela apporte un excellent dynamisme à l'histoire. Et plus on progresse plus on en apprend sur la magie de Ruina. C'est un pan de l'histoire très intéressant et j'ai hâte d'en savoir plus, surtout que Em ne possède pas cette magie ce qui la rend différente encore de son propre peuple. 

La fin m'aura scotchée, je l'ai trouvée très bien amenée. Peut être prévisible sur certains points et encore, j'ai été surprise, voire horrifiée par un personnage en particulier, ce qui n'inaugure rien de bon pour la suite. Quelque chose me dit que Em va devoir revoir sa stratégie, et protéger son amour pour Cas, si elle veut ramener un semblant de paix.

En conclusion, voilà un roman fantasy qui m'aura énormément plu, je l'ai trouvé très bien écrit, et palpitant malgré son manque apparent d'originalité. Cela étant, c'est un livre qui mérite franchement qu'on s'y intéresse car il a beaucoup de potentiel et je suis sure que la suite sera carrément à la hauteur!