► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 3 juin 2016

[Version 70] Wandering at Sea

MW-summer-2016

Quand l'inspiration est là, je pense qu'il vaut mieux l'écouter. Aujourd'hui, je vous présente donc le nouveau design de Mirrorcle World, qui vous accompagnera tout cet été. Avec cette version, retour à une ambiance que j'affectionne particulièrement avec mes couleurs favorites que sont le bleu (en dominance, comme toujours) et une touche de violet. Cette palette reste sincèrement ma préférée et je ne m'en lasse pas. Pour la bannière, j'avais envie de revoir la mer, dans un contexte onirique. Ce qui se dégage de la création me représente assez actuellement de manière personnelle. Face à l'immensité qui nous entoure, on peut se sentir perdu, mais il faut toujours garder la tête haute et continuer à rêver. J'espère que vous apprécierez ce nouveau design autant que moi!

Principaux stocks utilisés: Modèle - Bateau - Mer 


jeudi 2 juin 2016

The Mirror King [The Orphan Queen #2] de Jodi Meadows

MirrorKing-HC

  • Nom: The Mirror King [The Orphan Queen #2] de Jodi Meadows
  • Lu en: anglais
  • Pages: 531 pages
  • Sorti le: 5 avril 2016
  • Editeur: Katherine Tegen Books
  • Niveau de compréhension VO: facile à moyen
  • VF: non prévue

HER FRIENDS HAVE TURNED. After her identity is revealed during the Inundation, Princess Wilhelmina is kept prisoner by the Indigo Kingdom, with the Ospreys lost somewhere in the devastated city. When the Ospreys’ leader emerges at the worst possible moment, leaving Wil’s biggest ally on his deathbed, she must become Black Knife to set things right. 

HER MAGIC IS UNCONTROLLABLE. Wil’s power is to animate, not to give true life, but in the wraithland she commanded a cloud of wraith mist to save herself, and later ordered it solid. Now there is a living boy made of wraith—destructive and deadly, and willing to do anything for her.

HER HEART IS TORN. Though she’s ready for her crown, declaring herself queen means war. Caught between what she wants and what is right, Wilhelmina realizes the throne might not even matter. Everyone thought the wraith was years off, but already it’s destroying Indigo Kingdom villages. If she can’t protect both kingdoms, soon there won’t be a land to rule.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

WHAT.AN.AMAZING.BOOK!!! The Mirror King was a wonderful read. This will not be simple to put into words my feelings, especially because the book is very complex and also very detailed. With this second and final book, Jodi Meadows gets to the bottom of things. The book is still over 500 pages so I was prepared for a lot of things to happen. The Mirror King is, like The Orphan Queen, cut into parts. This allows a fair and interesting evolution of the story. All parts are dynamic, with their discoveries and a lot of emotions. It would be difficult to talk about the plot, very well put together and very detailed. Jodi Meadows has planned everything and takes time to develop her story. Nevertheless, the situation remains critical for our characters facing the wraith increasingly threatening. It seems that nothing can stop it, except maybe magic. Our heroine Wilhelmina has a lot to face. She's a strong girl, a lovely character I liked so so much. She did inspire respect and courage.  Around her gravitate other characters I simply loved, especially James, an absolute support for Wil and of course Black Knife. Although his identity is revealed, I prefer to say nothing about this if you read this article without having read the first book. If James is loyal and very surprising (he has made me shed a tear), Black Knife is simply magnificent. I liked this character, both in its vigilante mask and his real identity. With Wilhelmina, they form an exceptional duo. Whatever they do, whatever the trials they go through, they always end up together. And together they get to fight the best. We feel a real alchemy that gives me again now chills. I loved how the author developed her story. Of course, at times I thought she chose the easy way, but to others, I simply was speechless. Many times I was surprised by the turn of events. This fantasy world is complex and leads us into an extraordinary adventure. It's about lots of things like politics, survival, power, devotion, friendship, love and the values ​​that we want to fight for. In conclusion, this second book has exceeded my expectations. Right now, I dream that there is a third book because it would be welcome. While the author answered all our questions, I remain convinced that it could go even further in its history. But our imagination will do that and I am more than satisfied. The universe is exciting and I must say that I already miss the characters terribly.

Quel coup de coeur, mais quel coup de coeur! The Mirror King a été une lecture magnifique. J'aurai voulu prendre plus mon temps, mais impossible de ralentir le rythme. Il fallait que je sache. Je n'avais qu'une envie, retrouver les personnages, tous les jours un peu plus. Cela ne va pas être simple de mettre des mots sur mon ressenti, surtout que le livre est très complexe et également très détaillé. 

Avec ce second et dernier tome, Jodi Meadows va au fond des choses. Le livre fait tout de même plus de 500 pages donc on est préparé à ce qu'il se passe pas mal d'événements. The Mirror King est, à l'instar de The Orphan Queen, découpé en plusieurs parties. Cela permet une évolution juste et très intéressante de l'histoire. Toutes les parties sont dynamiques, avec leurs lots de découvertes, et d'émotions. 

Il serait difficile de vous parler de l'intrigue, très bien ficelée et surtout très détaillée. Jodi Meadows a tout prévu et prend son temps pour développer son histoire. La situation reste néanmoins critique pour nos personnages qui font face au Spectre de plus en plus menaçant. Il semblerait que rien ne l'arrête, sauf peut être la magie, bannie il y a de ça 100 ans. Notre héroine Wilhelmina n'en mène pas large. Elle va devoir être sur tous les fronts et garder la tête haute. Je ne sais d'ailleurs pas comment elle a fait pour être aussi courageuse! Mais c'est une badass, prête à se battre et à se sacrifier. Ce qui la rend encore plus attachante et réelle. 

Autour d'elle gravitent d'autres personnages que j'ai tout simplement adorés. Mention spéciale pour James, d'un soutien absolu à Wil et bien évidemment Black Knife. Bien que son identité soit révélée, je préfère ne rien dire sur ce sujet si jamais vous lisez cette chronique sans avoir lu le 1er tome. Si James est loyal et très surprenant (il m'aura fait verser une petite larme), Black Knife est tout simplement grandiose. J'ai aimé ce personnage, tant sous son masque de justicier que sous sa réelle identité. Avec Wilhelmina, ils forment un duo exceptionnel. Quoi qu'ils fassent, qu'importe les épreuves qu'ils traversent, ils finissent toujours ensemble. Et c'est ensemble qu'ils arrivent à combattre le mieux. On sent une réelle alchimie qui me donne, là encore maintenant, de grands frissons.

J'ai adoré comme l'auteure a développé son histoire. Certes, par moments je me suis dit qu'elle avait choisi la solution de facilité, mais à d'autres, je suis tout simplement restée bouche bée. De nombreuses fois j'ai été surprise par la tournure des choses. Cet univers fantasy est complexe et nous entraine dans une aventure extraordinaire. Il est question de plein de choses comme la politique, la survie, le pouvoir, la dévotion, l'amitié, l'amour et les valeurs pour lesquelles on désire se battre. 

En conclusion, ce second tome a dépassé mes attentes. Là tout de suite, je rêve qu'il y ait une suite car elle serait bienvenue. En effet, si l'auteure a répondu à toutes nos questions, je reste persuadée qu'elle aurait pu encore aller plus loin dans son histoire. Mais notre imagination s'en chargera et je suis plus que satisfaite. L'univers est passionnant et je dois dire que les personnages me manquent déjà terriblement. 

 

mercredi 1 juin 2016

Witch Hunter [Witch Hunter #1] de Virginia Boecker

witch hunter

  • Nom: Witch Hunter [Witch Hunter #1] de Virginia Boecker
  • Lu en: français
  • Pages: 382 pages
  • Sorti le: 16 juin 2016
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le même nom en juin 2015

Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Elle et son meilleur ami Caleb sont membres de la garde d'élite du roi, destinés à éradiquer la sorcellerie et à livrer à la justice ceux qui la pratiquent. Et, à Anglia, la sentence pour sorcellerie est sévère : la mort sur le bûcher. Mais un jour, Elizabeth est elle-même accusée d'être une sorcière. Elle est arrêtée et jetée en prison. Quelques heures avant de périr sur le bûcher, Elizabeth reçoit un visiteur inattendu : Nicholas Perevil, le sorcier le plus recherché du pays... 

 separator 



~ ENGLISH REVIEW~ 

 

I do not read many books based on witches but I must say that I immediately liked the summary of Witch Hunter. Here is a book that surprised me! In the 16th century, the magic does exist and is strongly condemned by the current king. To fight against the Reformists, Lord Blackwell raised a hunting team, trained for many years to catch witches and wizards who refuse to give up any magic. Among them, Elizabeth, 16, and Caleb his childhood friend. The two teenagers are so far the best team members. But then Elizabeth accumulates errors, everything turns to disaster. I loved how the author has written her story.  At first, I really thought I was going to follow the duo Elizabeth / Caleb but I was wrong. It was a good thing because Virginia Boecker has captured my attention and surprised me. While Elizabeth is forced to collaborate with the enemy, we discover with her the unsuspected world of magic and a bunch of new characters. Just thinking about it, I think that the author has made an excellent choice to lead the story in that direction. We have a lot of answers and made many discoveries. Certainly some are predictable, others not. Virginia Boecker well emphasizes the relationships of the characters and we feel she does not want to rush things. All is well balanced and the small band is super engaging. As for the plot, as I said, some things are easily guessed but it's mostly awesome. It's violent and creepy at times, perfect for sticking to this special atmosphere. What would a book about witches without a good dose of magic, battles and even more? In conclusion, Witch Hunter has proven to be a very good book! There is always something to discover. The characters are endearing and our heroine has a very interesting development. To all magic lovers, I'm sure you will enjoy this book as much as I did!

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Je ne lis pas beaucoup de livres basés sur les sorcières mais je dois dire que le résumé de Witch Hunter m'a de suite plu. Voilà un livre qui m'a surprise et qui, par la même occasion, m'a permise de sortir de ma panne de lecture. Il faut savoir que Witch Hunter se dévore très vite tant on est pris dans l'histoire.

Au 16ème siècle, la magie existe bel et bien et a été fermement condamnée par le roi actuel. Pour lutter contre les Réformistes, lord Blackwell éleva une équipe de chasseurs, entraînés depuis de nombreuses années à capturer les sorciers et sorcières qui refusent d'abandonner toute magie. Parmi eux, Elizabeth, 16 ans et Caleb son ami d'enfance. Les deux adolescents sont à ce jour les meilleurs éléments de l'équipe. Mais alors qu'Elizabeth accumule les erreurs, tout tourne au désastre.

Virginia Boecker démarre son roman au quart de tour. D'emblée nous sommes plongés dans cette ambiance particulière liée à ce siècle et on s'attache très vite à notre héroine. La pauvre va vite voir son monde bousculé et ses croyances mises à rude épreuve. Elizabeth a toujours été dévouée à son rôle de Chasseuse qu'elle prend très au sérieux, en partie grâce à son ami Caleb. Ne remettant jamais en cause ce qu'on lui a enseigné, la jeune fille croit oeuvrer pour le meilleur... jusqu'à ce qu'elle soit elle-même accusée.

J'ai adoré comment l'auteure a fait évoluer son histoire. Elle distille ça et là les informations, qui arrivent toujours au bon moment. Cela permet de donner au récit une très bonne progression et de maintenir notre curiosité. Au départ, je pensais vraiment que j'allais suivre le duo Elizabeth/Caleb mais je me suis lourdement trompée. Ce fut une bonne chose car Virginia Boecker a su capter mon attention et me surprendre. Alors qu'Elizabeth est forcée de collaborer avec l'ennemi, on découvre avec elle le monde insoupçonné de la magie et une bande de nouveaux personnages.

Rien qu'en y repensant, je me dis que l'auteure a fait un excellent choix de mener son histoire dans cette direction. Grâce à cela, on a pas mal de réponses et on fait beaucoup de découvertes. Certes, certaines sont prévisibles, mais d'autres non. J'ai adoré découvrir les personnages qui constituent les nouveaux "amis" de Elizabeth. Virginia Boecker insiste bien sur les relations des personnages et on sent qu'elle ne veut pas précipiter les choses. Tout est bien dosé et la petite bande est hyper attachante. Au fur et à mesure, on s'aperçoit combien Elizabeth a été trompée et il est intéressant de voir la vision de notre héroine changer.

Quant à l'intrigue, comme je le disais, certaines choses sont très facilement devinées des qu'on a pris nos marques. Mais il n'empêche que l'histoire reste très prenante. Le 16ème siècle n'est pas une partie de plaisir et on le ressent durant notre lecture. C'est violent et glauque par moment, parfait pour coller à cette ambiance spéciale. Que serait un livre consacré aux sorcières sans une bonne dose de magie, de combats et plus encore? 

En conclusion, avec un style fluide, précis et clair, Witch Hunter s'est révélé être une bonne surprise! Le rythme faiblit peu, il y a toujours quelque chose à découvrir. Les personnages sont divinement attachants et notre héroine offre une évolution très intéressante. A tous les amateurs de magie, je suis certaine que vous ne ferez qu'une bouchée de ce livre tant il nous happe dans son univers une fois qu'on le commence!

***

Witch Hunter a fait l'objet d'une lecture commune avec Jessica du blog Alice Neverland. Sans tarder, découvrez aussi sa chronique du livre directement sur son blog!