► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 6 avril 2016

Starflight [Starflight #1] de Melissa Landers

starflight

  • Nom: Starflight [Starflight #1] de Melissa Landers
  • Lu en: anglais
  • Pages: 369 pages
  • Sorti le: 2 février 2016
  • Editeur: Disney Hyperion
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: non prévue

Life in the outer realm is a lawless, dirty, hard existence, and Solara Brooks is hungry for it. Just out of the orphanage, she needs a fresh start in a place where nobody cares about the engine grease beneath her fingernails or the felony tattoos across her knuckles. She's so desperate to reach the realm that she's willing to indenture herself to Doran Spaulding, the rich and popular quarterback who made her life miserable all through high school, in exchange for passage aboard the spaceliner Zenith. When a twist of fate lands them instead on the Banshee, a vessel of dubious repute, Doran learns he's been framed on Earth for conspiracy. As he pursues a set of mysterious coordinates rumored to hold the key to clearing his name, he and Solara must get past their enmity to work together and evade those out for their arrest. Life on the Banshee may be tumultuous, but as Solara and Doran are forced to question everything they once believed about their world—and each other—the ship becomes home, and the eccentric crew family. But what Solara and Doran discover on the mysterious Planet X has the power to not only alter their lives, but the existence of everyone in the universe...

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

I discovered Melissa Landers's books thanks to her Alienated series that I like very much. So I really was curious about Starflight. I think Melissa Landers is very talented with this kind of sciences-fiction books. Starflight was a great reading, with an interesting world, well build by the author. It was easy to imagine where we were going with the crew. If I'm a little frustrated about the lack of the plot - well I do have a lot of questions still unanswered - I really appreciated this book, this journey. What I loved the most was that there was pirates. Yes, pirates in space! It was amazing and bring a lot of action. I liked the relationship between Solara and Doran too. These two were hilarious at first. Solara is a strong character, she fights for what she wants and believes. I loved her, how she thinks, how she makes decisions. On the other hand, Doran was an arrogant guy I didn't like at the beginning of the book. He thinks the world is his and his behavior was just awful. But as changes occured, the two are forced to live together and their relationship began to evolve in an interesting way. Learning about each other, trusting each other, becoming friends, and then lovers. It was beautifully written.  If you love this kind of book, don't hesitate to read Starflight, it is a really good book, with a beautiful writing style.

Je suis une grande fan de Melissa Landers depuis que j'ai découvert sa série Alienated. C'est grâce à elle si j'ai commencé à apprécier le genre sciences-fiction young adult. De fait, j'étais très curieuse de lire Starflight, qui se déroule également dans l'espace, bien qu'il soit très différent de la première série de l'auteure.

Avec Starflight, on embarque à bord du Zenith en compagnie de Solara et de Doran. Solara est une jeune fille en disgrace qui décide de tout quitter pour tenter sa chance sur une autre planète. Mais pour cela, quelqu'un doit la prendre en charge sur le Zenith comme femme de ménage, ce qui lui assurera le passage. Alors que notre héroine désespère d'être sélectionnée, elle est choisie in extremis par l'arrogant Doran Spaulding, fils héritier des Entreprises Spaulding, connues dans toute la galaxie. 

Le début est alors gentillet, suivant Solara au service de Doran. Entre eux c'est le feu et la glace. En effet, Doran est un personnage qu'on adore détester, qui pense que tout lui est dû, que tout est acquis. Pire, son sentiment de supériorité est difficile à supporter, autant pour Solara que pour nous, lecteurs. On a qu'une envie, c'est de lui foutre des baffes ou que Solara lui joue un sale coup. Ce qu'elle fera.

C'est que la petite a pas mal de reparties et surtout un caractère bien trempé. J'ai adoré cette héroine qui sait se débrouiller, et qui va au bout des choses. Alors que Doran la menace d'expulsion, elle retourne la situation bien à son avantage, mettant Doran à ses pieds. Et ça, ça vaut sacrément le détour.  Le roman prend alors une tout autre tournure, que j'ai beaucoup appréciée. 

Melissa Landers prend le temps avec son roman d'installer le contexte, et de développer ses personnages. On visualise très bien le voyage effectué par ces derniers. Je trouve que l'auteure maitrise avec brillance le genre sciences-fi young adult. Au delà de la découverte des planètes ou des règles établies par la galaxie, il y a aussi les pirates, et ça, j'ai adoré. Les pirates de l'espace, voilà un élément très original qui apporte une belle touche d'action.

Par ailleurs, la relation entre Doran et Solora va beaucoup changer au fil des mois. Forcés de cohabiter à bord d'un navire spatial pas très honnête, mais dont l'équipage se révèle très attachant, ils vont apprendre à se connaitre réellement, à se faire confiance, à devenir amis et finalement plus si affinités. L'issue de leur relation était prévisible mais j'ai bien aimé le développement pour y arriver, c'était crédible et plus réel. 

Et si j'ai beaucoup aimé l'aventure dans laquelle j'ai été embarquée, j'ai néanmoins un gout d'inachevé. Le roman se termine un peu de mannière abrupte et beaucoup de questions restent suspendues. De fait, après lecture, j'ai trouvé que Starflight n'avait pas vraiment de fil conducteur, de but. Il me manque un vrai mot de la fin comme on dit. Et bien qu'il y ait un second tome, il n'est pas considéré comme une suite mais comme un livre compagnon, centré sur deux autres personnages qu'on rencontre ici. Ce qui donne encore plus de poids à ma frustration et une légère baisse dans ma note finale.

Dans tous les cas, si vous appréciez ce genre d'ambiance spatiale, Melissa Landers est une auteure YA incontournable. Starflight se lit à la vitesse de la lumière car, malgré l'absence réel de but, on se prend au jeu, et on passe un très très bon moment de lecture. Un dépaysement total garanti!

Article rédigé par CeReS à 13:25 - - Vos Avis [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Starflight [Starflight #1] de Melissa Landers

Nouveau commentaire