► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 3 mars 2016

[Série TV] The Shannara Chronicles

shannara poster

  • Nom: The Shannara Chronicles
  • Saison: 1 | 10 épisodes
  • Pays: États-Unis
  • Diffusion: Janvier > Mars 2016
  • Genre: Fantasy, Aventure, Fantastique
  • Casting: Austin Butler, Poppy Drayton, Ivana Baquero

Des millions d'années après l'extinction de la civilisation que nous connaissons, les Quatre Terres sont menacées par la mort imminente de l'Arbre protecteur Ellcrys qui renferme des forces terribles et obscures. A chaque feuille tombée, les démons se réveillent de l'au-delà. La princesse Amberle, le demi-elfe Wil et la solitaire Eretria commencent alors leur quête contre les forces du Mal. Ils sont guidés dans ce combat par le druide Allanon, lequel maîtrise la magie...

Je n'avais jamais entendu parler des Chroniques de Shannara avant de voir débarquer la série. Par curiosité, j'ai regardé le premier épisode, surtout parce que ma copinaute Lire-une-passion en faisait une excellente éloge. Je ne savais pas du tout dans quoi je m'embarquais, si ce n'est que Shannara était une série fantasy. L'épisode pilot fut une énorme claque et annonça mon futur coup de coeur pour cette série.

Des les premières images, accompagnées de cette superbe bande-son, j'ai su que j'allais complètement accrocher. Ce qui m'a emballé le plus dans cette série, c'est tout d'abord ses décors absolument époustouflants. On est transporté dans un autre monde, ce qui fait que le dépaysement est total. Les personnages sont aussi très bien habillés,  ce qui fait que j'ai également adhéré à tous les costumes. Visuellement, c'est juste phénoménal, et pour une série, j'avoue que j'ai été totalement bluffée, ravie, étonnée devant tant de beauté.  

La bande-son n'a fait que renforcer ma bonne impression. Je suis tout de suite tombée amoureuse des musiques proposées, allant du générique très original aux instrumentales. J'ai d'ailleurs vite fait de chercher cela sur internet et à mon plus grand plaisir, un compte officiel youtube a été ouvert rien que pour la BO. Mon premier coup de coeur fut pour la chanson de l'opening, qu'on entendra d'ailleurs très souvent par la suite. Un régal pour les oreilles et digne des grands films (en même temps quand le groupe Two Steps from Hell se cache derrière quelques compositions, je ne peux qu'aimer!)

A côté de tous ces bons éléments, l'histoire m'a conquise. Vous connaissez mon amour pour la fantasy et ces univers imaginaires mêlant plusieurs peuples. Quel ne fut pas mon plaisir de suivre alors des elfes, mais aussi de croiser des gnomes, des trolls et bien sur, les hommes. Le background est d'ailleurs très intéressant puisque ces peuples vivent sur notre Terre bien des années après nous. Comment l'évolution s'est-elle faite? C'est un pan de l'histoire passionnant qu'on découvre un peu durant cette première saison. L'épisode 8 met d'ailleurs en lumière l'ancienne civilisation, ce qu'il en reste, les coutumes... ce qui donne énormément de poids à l'histoire. 

L'intrigue est excellente et se met en place des le premier épisode, qui se révèle d'ailleurs très intense. L'Ellcrys, cet arbre mythique gardé par les elfes Élus, se meurt. Ce qui veut dire que plus il deviendra faible, plus les démons - qu'il renferme - se libéreront. A chaque feuille tombée, un démon s'éveille. Le temps presse pour retrouver la graine qui fera renaitre l'Ellcrys et enfermera à nouveau les forces du mal. Mais la quête s'annonce compliquée et difficile, d'autant plus que les elfes n'ont pas que des amis. 

shannara poster 2

Alors que les forces obscures s'éveillent et que chacun perd un peu pied - ne faut-il pas se méfier des apparences? A qui faire confiance ? - Amberle, la petite fille du roi et Elue, est désignée par l'Ellcrys pour le sauver. Dans sa tâche, elle sera accompagnée par la vagabonde Eretria et le demi-elfe Wil. Tous les 3 ont beaucoup de mal à s'accorder au départ, mais très vite une dynamique s'installera. Ces personnages évoluent beaucoup au cours des 10 épisodes et on ne peut que les aimer, même si au début on reste un peu méfiant. Eretria est celle qui m'a le plus convaincue. Son changement de comportement est impressionnant. Amberle est tout son opposé. Princesse et Elue, l'avenir du monde repose sur ses épaules. Malgré le fait que ce soit une piètre guerrière, Amberle a un caractère très fort qu'elle démontre à chaque épisode. Quant à Wil, entre les deux son coeur balance.... son indécision est parfois pénible à supporter et on aimerait qu'il fasse un choix même si on comprend son attachement aux deux jeunes femmes. Je m'attendais à un peu plus de sa part, mais au final Wil reste un personnage plutôt doux.  

Pour les autres personnages, on en rencontre une panoplie dont il serait fastidieux de parler, mais je tenais à dire que j'avais adoré Allanon en tant que Druide et Ander, le fils du roi Eventine. Deux personnages charismatiques que j'ai vraiment appréciés connaitre. Enfin, mention à Bandon qui m'a autant charmée que choquée!

Le jeu des acteurs est ce qui m'effrayait le plus mais je dois avouer avoir été surprise. Si certains acteurs sont plus doués que d'autres (je pense aux performances de Manu Benett ou Marcus Banco), le trio s'est très bien défendu. Poppy Drayton manquait d'émotions au départ mais son jeu s'est très vite bonifié avec les épisodes, de même pour Austin Butler et Ivana Baquero. Au final, le casting s'est révélé extrêmement bon et très convaincant.

Et si le show souffre de quelques longueurs entre les épisodes 5 et 8, on ne s'ennuie pas une seule seconde. L'ambiance globale est juste magique. La série est finalement très bien dosée, avec un excellent départ, une intrigue qui se développe à son aise pour finir complètement en apothéose avec son dernier épisode qui fut juste phénoménal. Entre action et sentiments, The Shannara Chronicles m'aura conquise et je n'attends qu'une chose, que la saison 2 soit confirmée!


mercredi 2 mars 2016

The Collectors Society [Collectors Society #1] de Heather Lyons

collectors society

  • Nom: The Collectors' Society [Collectors Society #1] de Heather Lyons
  • Lu en: anglais 
  • Pages: 334 pages
  • Sorti le: 23 octobre 2014
  • Editeur: Cerulean Books
  • Niveau de compréhension VO: facile à moyen
  • VF: non prévu

After years in Wonderland, Alice has returned to England as an adult, desperate to reclaim sanity and control over her life. An enigmatic gentleman with an intriguing job offer too tempting to resist changes her plans for a calm existence, though. Soon, she’s whisked to New York and initiated into the Collectors’ Society, a secret organization whose members confirm that famous stories are anything but straightforward and that what she knows about the world is only a fraction of the truth. It’s there she discovers villains are afoot—ones who want to shelve the lives of countless beings. Assigned to work with the mysterious and alluring Finn, Alice and the rest of the Collectors’ Society race against a doomsday clock in order to prevent further destruction . . . but will they make it before all their endings are erased?

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

I wanted to read this book for a long time. Finally I discovered it in ebook and now I want to have it in my library. I thought it was just a retelling about Alice in Wonderland but Heather Lyons surprised me. Her book is so much more than a retelling. It's just unique and especially original. I never read a book like that. The more I read, the more I was fallen in love with this universe. Heather Lyons created a beautiful and exciting story about characters who are originally from books. Imagine, you meet one day Alice Liddell, Mary Lennox, Wendy Darling, Huckleberry Finn... it's just extraordinary. I loved the plot, and our heroine was yet serious but also funny. With Alice, I discovered a new world. It was fascinating. Alice is very likable, I really appreciated her. But the character who won my heart was Finn. This man... I have not enough words to speak about him! Alice and him were beautiful together. I loved their connexion to each other. The story was brilliant, well written. Even if I'm not desperate to read the sequel, I can't wait to find again this world and these characters. 

Cela faisait longtemps que je voulais lire ce roman. J'aimais déjà énormément la couverture et le résumé me laissait rêveuse. Une histoire basée sur Alice au Pays des Merveilles, cela m'intriguait énormément. Si je m'étais préparée à repartir à Wonderland, je me suis lourdement trompée. Parce que ce livre, ce n'est pas juste un conte revisité, c'est bien plus que ça. 

Imaginez que vous croisiez en ville, par hasard, Alice Liddell, Mary Lennox, Wendy Darling ou encore Huckleberry Finn. Ce serait impossible. Et pourtant, dans le monde imaginé par Heather Lyons, ces personnages, issus des romans que nous connaissons tous, existent bel et bien. La popularité de ces livres a rendu ses héros réels. Bien que ce soit difficile à expliquer, chaque héros, issu de timelines différentes, se retrouve à travailler ensemble et à former la Collectors' Society.

Alors qu'Alice, âgée maintenant de 25 ans, est revenue depuis plus de 6 mois de Wonderland, un étrange personnage vient lui proposer d'intégrer la Societé. D'après lui, son monde est en danger et seule Alice peut le sauver. La jeune femme, intriguée, acceptera finalement assez vite. Avec elle, on embarque direction New York à la découverte d'une société insoupçonnée...

Le lecteur, comme Alice, découvre alors au fur et à mesure des pages l'enjeu exact de la Société, pourquoi elle existe et qui la constitue. On avance pas à pas mais l'auteure nous explique clairement les choses. C'est fluide, précis. Alice est en plus une héroine très drôle et sympathique. En effet, étant donné que sa timeline se situe au début des années 1900, se retrouver au 21ème siècle est assez déroutant pour elle, ce qui donne des situations un peu décalées.  Si du côté intrigue, on est bien servi, j'ai également adoré découvrir les autres personnages. 

En particulier un certain Finn, qui attire le regard dès sa première apparition. Ce jeune homme de 28 ans est issu d'un roman spécifique dont l'histoire n'est pas toute rose. Pour autant, Finn est un personnage adorable, avec beaucoup de valeurs. Entre lui et Alice, c'est l'attirance immédiate. On ressent d'emblée une connexion entre les deux qu'aucun ne pourra nier. C'est naturel et beau à la fois. En plus de travailler en duo comme c'est de coutume dans la Société, Finn et Alice forment un couple très touchant et authentique. 

Les autres personnages sont restés un peu en retrait mais j'avoue que le Roi Blanc, que l'on rencontre lors de notre passage dans Wonderland, m'a aussi tapé dans l'oeil. Son lien avec Alice est très spécial mais il existe entre eux un respect mutuel. Leur histoire passée a été très intéressante à découvrir. J'ai bon espoir de recroiser ce personnage assez mystérieux et tout de même bien charismatique. 

Entre romance et intrigue, Heather Lyons offre un premier tome excellent, plein de surprises, de révélations, de vérités, de rêves et d'imagination. Je ne m'attendais pas du tout à tomber amoureuse de ce roman. Tout est extrêmement bien dosé pour passer un excellent moment de lecture. Une sacrée découverte que je ne peux que vous conseiller. Et même si la fin ne nous incite pas à plonger sur la suite, j'ai très hâte de poursuivre les aventures d'Alice et Finn.