► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 1 février 2016

La vérité sur Alice de Jennifer Mathieu

La-verite-sur-Alice_8845

  • Nom: La vérité sur Alice de Jennifer Mathieu
  • Lu en: français
  • Pages: 206 pages
  • Sorti le: 4 février 2016
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom The truth about Alice en juin 2014

Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une traînée. Tout le monde le sait. C'est forcément vrai puisque c'est écrit partout sur les murs du lycée. On dit qu'elle a couché avec deux garçons d'affilée... Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, son admirateur secret... Quelle sera la vôtre ?

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

The Truth about Alice is a nice book with a very strong message. Jennifer Mathieu wrote brilliantly about what everyone has probably experienced once in their life: rumours. What people say about you can be powerful enough to destroy you. The book is divided between 4 characters: Elaine the popular girl, Josh the guy who lost his best friend, Kurt the nerd one and Kelsie the former best friend. Each of them talks about Alice. She's a slut they say. But is that the truth? No one really knows because no one wants to know. All the book is about "what others think about you" and the image you want to give them. Even if I thought the characters were a little superficial and not very developed, each of them is interesting enough. This book is realistic and very well written. It shows us how easily the truth can be distorted and what people are willing to do to change or not that fact. 

La vérité sur Alice est un roman très intéressant. Bien qu'il soit assez rapide et que les personnages soient tous très clichés, le message que fait passer ce livre est juste énorme. Et je pense que chacun devrait le lire car il donne matière à réfléchir. 

Chacun de nous a sûrement déjà vécu les rumeurs: que ce soit à l'école, au boulot, ou même sur la blogosphère. Qu'elles soient vraies ou fausses, les rumeurs ont la capacité de se répandre à une vitesse folle. Ce qui m'amnène à un point non négligeable: à la base de ces rumeurs, il y a soit une vérité déformée ou un mensonge inventé. 

Jennifer Mathieu traite ce sujet avec brillance à travers 4 personnages. Chacun d'eux a une personnalité bien définie qui est extrêmement cliché. Je pense que c'est un fait voulu par l'auteure qui veut montrer qu'à l'adolescence on est très souvent - voire tout le temps - défini par des étiquettes. Et ces étiquettes peuvent aussi sympathiques que destructrices. L'époque du lycée peut être dangereuse pour les élèves selon leur statut social.

Je vous avoue que j'ai eu du mal avec 3 personnages sur 4. Elaine, Josh et Kelsie sont des personnes malveillantes qui sont assez égoïstes et ne pensent qu'à leur image personnelle, sans chercher vraiment à savoir ce qui est bon ou pas, et les conséquences de leurs actes. Ils traînent Alice dans la boue, elle représente leur défouloir. Le seul que j'ai apprécié est Kurt qui apporte l'espoir et la légèreté. Il est différent des autres, se démarque et à travers lui, on se dit qu'il existe encore des personnes de confiance. C'est le seul qui se fera son propre jugement sur Alice. Quant à cette dernière, il est difficile de lire toutes les horreurs à son sujet. C'est également l'originalité du livre mais c'est très frustrant. La pauvre ne peut se défendre et on a beaucoup de peine pour elle. Le dernier chapitre lui est seulement consacré et on se rend compte de toute l'étendue des dégats. C'est dur. 

Si le fond et la forme sont très bons, les personnages antipathiques m'ont freinée. Je suis restée assez extérieure à l'histoire, ne pouvant m'attacher réellement à personne. Je regrette juste que les personnages soient restés assez superficiels. Ce que je retiendrai vraiment de ce livre, c'est son message assez fort et les réflexions qui en découlent.