► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 30 novembre 2015

Le Feu Secret de Carina Rozenfeld & C.J Daugherty

feu secret

 

  • Nom: Le Feu Secret de Carina Rozenfeld & C.J Daugherty
  • Lu en: français
  • Pages: 474 pages
  • Sorti le: 12 novembre 2015
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom The Secret Fire en septembre 2015

Sacha est un ado français de 17 ans et il ne peut pas mourir. Il peut se jeter depuis un toit, être poignardé, se faire tirer dessus, il survivra à tous les coups. Jusqu’au jour où l’histoire et certains ennemis décident qu’il doit mourir. Pire encore, sa mort entraînera quelque chose de terrible. Quelque chose de mortel. Et ce jour se rapproche…
Taylor Montclair est une ado anglaise ordinaire, qui sort avec ses amis, et travaille dur pour réussir ses examens, jusqu’au jour où elle commence à faire jaillir des éclairs de son esprit. Elle est également la seule personne sur Terre qui peut sauver Sacha.
Il n’y a qu’un problème : les deux ne se sont jamais rencontrés. Ils vivent à des kilomètres l’un de l’autre et des forces obscures vont tout faire pour les maintenir éloignés. Ils ont huit semaines pour se trouver. Survivront-ils assez longtemps pour sauver le monde ?

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'étais très impatiente de découvrir ce livre. Voilà que deux de mes auteures favorites s'associaient pour nous offrir une lecture pas comme les autres. Et que vous dire! Cette écriture à 4 mains m'a complètement bluffée tellement c'était remarquable. Il y a une telle fluidité dans le récit, qu'on ne sait pas/plus qui écrit quelle partie. Un vrai régal. 

L'histoire quant à elle, comporte tous les bons ingrédients d'un YA. Au départ, cela peut sembler classique, voir même assez cliché. D'un côté une ado anglaise, première de classe, un peu coincée, trop sérieuse. De l'autre, un ado français, rebelle, qui sèche les cours et semble se foutre pas mal de ce qui se passe autour de lui. Les deux auteures prennent le temps de planter le décor et de nous présenter les personnages. C'est un peu longuet sur le début mais très vite, on se rend compte qu'il faut souvent se méfier des apparences. 

Car Taylor et Sacha portent bien plus sur leurs épaules qu'ils ne le savent. Et c'est là qu'on rentre dans le vif du sujet. Si Sacha se comporte de manière détachée, c'est parce qu'il se sait condamné le jour de son 18ème anniversaire. Comment? Pourquoi? C'est toute la question. Et quel est le rôle de Taylor? La jeune fille semble à des milliers de kilomètres de Sacha, tant au sens propre qu'au figuré. Mais quand les deux se rencontrent, d'abord virtuellement, on sent une étincelle.

L'intrigue s'accélère et avec nos deux protagonistes, on plonge la tête la première dans une histoire incroyable! Le Feu Secret a une ambiance tout à fait particulière. Avec le recul, je me suis dit qu'il serait parfaitement entré dans mon challenge halloween! Carina & CJ ont imaginé un monde fantastique, baigné de magie noire et d'ancienne prophétie. L'angoisse nous guette, l'adrénaline monte, le temps nous manque. On en fait qu'une bouchée de ce roman, tant les révélations sont intéressantes, et l'action de plus en plus présente. 

Et si le background constitue l'atout majeur de l'histoire, je dois dire que j'ai adoré Sacha et Taylor. Ils sont si attachants, si courageux, drôles aussi. Je pense m'être assez bien identifiée à Taylor, de part son côté sérieux mais qui veut bien faire et qui va dépasser ses limites pour avancer. Sacha se révèle bien plus fragile qu'il n'y parait. C'est un jeune homme déboussolé, qui ne veut pas renoncer. Sa rencontre avec Taylor constitue son meilleur espoir, si pas le seul. 

En bref, je n'étais pas loin du petit coup de coeur. La faute à un début un peu lent sans doute, bien que j'ai fini par dévorer le reste. Carina Rozenfeld et CJ Daugherty nous prouvent encore une fois combien elles sont talentueuses! Ensemble, elles font même des merveilles! J'ai très hâte de lire le second tome, car après toutes ces révélations, quelque chose me dit que les choses vont encore plus s'accélérer! Une excellente surprise, une histoire passionnante que je recommande chaudement!


samedi 28 novembre 2015

[Challenge Perso] Terminer mes livres en pause

challenge-bann

Hello à tous! Ce soir, je me lance un petit challenge un peu particulier. Voilà, vous êtes peut être comme moi, mais je suis une lectrice un peu spéciale. En effet, il m'arrive souvent de lire plusieurs livres en même temps. Et de ce fait, certains se retrouvent en pause, pendant +- une longue période. L'année 2015 se termine bientôt et je peux déjà dire que j'ai réussi mon challenge goodreads d'avoir lu 60 livres. Mais je suis un peu fâchée avec moi même car quelques livres se sont retrouvés en pause! 

Mon challenge est donc de lire ces ces livres répartis sur le mois de décembre et janvier. L'idéal aurait été uniquement décembre mais je me connais, j'ai aussi pas mal de nouveautés sous le coude et des lectures prioritaires donc il faut être réaliste! Je me dis que sur 2 mois, c'est bien faisable et j'aurai réduit mon "retard" personnel.

Parmi ces livres, il faut dire que je me suis souvent arrêtée à la moitié, ça devrait donc aller plus vite. Certains me tiennent à coeur, je vais donc vous partager la liste de ceux que j'espère bien terminer! 

ensnared IceLikeFire_EpicReads a court of brèche wicked jla defiance

  • Splintered T3- Ensnared de A.G Howard: Une série particulière centrée sur l'univers de Alice au pays des merveilles. J'ai toujours eu un peu de mal face au vocabulaire plus riche de la VO mais je me suis dit qu'il était temps. Après tout, Ensnared est sorti en janvier! Et puis Alice est mise à l'honneur pour le moment puisque cet univers fête ses 150 ans! 
  • Snow like Ashes T2 - Ice like Fire de Sara Raasch: Gros coup de coeur pour le 1er, celui est un peu plus centré sur les conflits politiques et offre un rythme bien plus lent ce qui a freiné ma progression. Allez, je m'y mets sérieusement parce que cet univers reste tout de même grandiose!!! 
  • A court of thorns and roses de Sarah J. Maas: Une réécriture de la Belle & la Bête à la sauce féerique, tout pour me plaire! Mais à la moitié je m'ennuyais un peu. Du coup, il parait que la suite est mieux, il faut donc que je la lise, la curiosité reste trop grande! 
  • La Brèche Flor'Ella de Erika Cazaux: Je n'avais pas le coeur à la romance ces derniers mois, aussi je n'étais pas prête pour cette lecture. Mais avec la fin d'année, on a tous envie de douceur et surtout d'amour! Hâte de lui donner une seconde chance! 
  • Wicked de Jennifer L. Armentrout: Pour les mêmes raisons, le côté NA m'a freiné, JLA se concentrant fort sur la romance au détriment du reste, aussi je pense que j'étais blasée lol. Mais j'adore cette auteure donc j'ai bien envie de tenter à nouveau
  • Defiance de CJ Redwine: Une dystopie que j'ai mis de côté sans vraiment aucune raison si ce n'est un univers plus sombre. Mais j'ai le tome 2 dans la PAL alors j'ai aussi très envie de découvrir la suite de cette série! 

Voilà! Le challenge est ouvert! Ces 6 livres méritent d'être lus, sans aucun doute! Il va falloir que je réapprenne à me concentrer sur un livre à la fois, n'est ce pas? Un petit récap' serait faitd'ici janvier pour voir si j'y suis bien arrivée! 

Posté par CeReSu à 21:22 - - Commentaires [2]
Tags : , ,
mercredi 25 novembre 2015

Ma raison de vivre [Breathing #1] de Rebecca Donovan

ma-raison-de-vivre-9782266246101

 

  • Nom: Ma raison de vivre [Breathing #1] de Rebecca Donovan
  • Lu en: français
  • Pages: 534 pages
  • Sorti le: 5 mars 2015
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom Reason to breathe en juin 2012 

Lycéenne parfaite, athlète accomplie aux notes maximales, Emma n’a pourtant qu’une amie, Sara, et ne sort jamais. Personne ne la connaît vraiment.
C’est ce mystère qui attire immédiatement Evan, tout juste arrivé de San Francisco. En quelques jours, il va bouleverser le quotidien bien huilé de la jeune fille, et devenir sa raison de vivre. Mais il ignore qu’en tentant coûte que coûte d’entrer dans sa vie, il la menace directement. En effet, Emma vit chez son oncle et sa tante qui la maltraitent quotidiennement, parfois jusqu’au sang. Et si elle fait profil bas, c’est avant tout pour que personne ne remarque ses nombreux bleus…

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Je suis heureuse d'avoir donné une seconde chance à ce roman. Je l'ai, en effet, depuis 3 ans dans ma PAL, en VO. A l'époque, je pense que ce n'était pas le bon moment pour moi de le lire. J'ai commencé mais je peinais, jusqu'à le mettre en pause. Toutes ces années sont passées et quand le roman est sorti en VF, mon intérêt s'est réveillé. Après lecture, je peux vous dire que j'ai adoré.

Ma raison de vivre se lit très vite malgré ses 534 pages. Je m'attendais à ce que cette lecture m'accompagne quelques jours et pourtant, je l'ai lu en 2 après midi. Impossible de le lâcher! Cette redécouverte en français m'a vraiment mieux convenue. Je me suis plongée tout entière dans ce récit poignant, touchant mais aussi extrêmement révoltant.

Ce n'est pas un secret, Emma se fait battre par sa tante. Rien que de l'écrire, j'éprouve un profond dégoût. Ce sentiment m'a d'ailleurs souvent habitée. Comment peut on faire une chose pareille? Heureusement, ces passages abominables n'étaient aussi nombreux que je m'y attendais. Cela dit, quand ils arrivent, on fait comme Emma, on retient sa respiration, on serre les poings, on souffre. Je n'ai jamais hai un personnage à ce point. Mais dans l'horreur, j'en ai aussi voulu à Emma. J'avais de plus en plus de mal à comprendre ses motivations. Certes, elle fait preuve d'altruisme mais il y a des limites. De là à mentir, à nier, à même à la protéger, elle, c'était au dessus de mes forces. Sara et Evan ont d'ailleurs gagné mon admiration car à leur place, je n'aurai pas été aussi patiente si une de mes amies vivait ce calvaire.

Parlons-en de Sara et Evan. Je les ai adorés. Ils apportent tellement de choses à l'histoire! D'abord Sara qui est une amie fantastique. On sent qu'elle est prête à craquer et agir pour protéger son amie, pour autant, elle respecte les décisions d'Emma. Sara est d'un soutien sans failles, qui permet à Emma d'expérimenter une vie d'adolescente plus ou moins normale. Et si Sara incarne la figure de l'amitié à la perfection, Evan apporte de l'amour. Ce personnage est tout aussi incroyable! Petit à petit, il entre dans la vie et le coeur d'Emma. Leur connexion est vraiment belle et ce gars là, il mérite tout le respect du monde. Protecteur, amoureux, il est aussi en colère contre ce que vit Emma. L'impuissance nous fait parfois commettre des erreurs. Mais l'honnêteté nous fait gagner l'amour. C'est beau.

Aussi, ce roman est partagé. Entre l'horreur derrière les murs de la maison et l'amitié en dehors, on passe par une myriade d'émotions. J'ai été soulagée que la souffrance ne prenne pas le pas sur le reste. Les moments au lycée apportent la légèreté dont on a besoin. Ça en devient presque banal jusqu'à ce qu'elle nous rappelle, ainsi qu'à Emma, que ce n'est pas comme ça que les choses se déroulent. 

Rebecca Donovan a une plume divine qui fait que la lecture devient vite addictive. Beaucoup d'émotions découlent de cette histoire et quand on arrive aux toutes dernières pages, c'est avec le coeur brisé. Une fin insoutenable qui nous donne juste envie de lire la suite, pour se rassurer. Et espérer. 

lundi 23 novembre 2015

Evasion musicale

i_love_music_by_johnny8901-d501nbu

Vous le savez, j'apprécie beaucoup vous partager des critiques d'albums sur le blog. Cela dit, je dois avouer que récemment j'en ai écoutés plusieurs et qu'au lieu d'écrire la critique complète de chaque opus, j'allais vous proposer un melting pot de ce que j'écoute. En résumé, découvrez mes chansons coups de coeur de ces nombreux nouvels albums. Il y a de tout, alors régalez vous!

  • Ellie Goulding: DELIRIUM (UK)

ellie goulding

Sûrement mon album préféré parmi tous ceux que je vais aborder! DELIRIUM est sorti ce 6 novembre et c'est une très belle surprise! J'écoute très facilement tout l'album mais il est vrai que certains titres ont retenu bien plus mon attention! Je pense notamment à Codes qui est ma chanson favorite. J'adore les paroles, le message est on ne peut plus clair! Quant à la mélodie, elle est juste parfaite, avec un refrain facile à retenir. Aftertaste m'a fait frissonner grâce à son instrumentale et en particulier son introduction. Une valeur sure de l'album pour moi! Keep on Dancin' m'a également convaincue. Encore une fois, je trouve que l'atmosphère de la chanson est particulière, son instrumentale étant originale. Don't need nobody est également très accrocheuse, j'ai aimé des ma première écoute! Army ne fait pas exception. Elle est certes plus classique par rapport aux dernières chansons entendues de la chanteuse mais l'efficacité reste de mise. La voix de Ellie est tout simplement magnifique et maîtrisée, que ce soit sur ces chansons précisément ou sur l'album complet! Dans un style très pop dance, DELIRIUM est très agréable à écouter. 

  • Brown Eyed Girls: BASIC (KOR)

beg basic

Une excellente surprise qu'offrent les Brown Eyed Girls! Un groupe que je suis maintenant depuis 7 ans! Avec BASIC, sorti également le 6 novembre, elles signent un retour gagnant, très orienté pop dance. A l'instar de Delirium, ce nouvel album s'écoute avec une grande fluidité. Très agréable, on est pris dans son ambiance apaisante, mais aussi fort dansante. Comment ne pas mentionner Brave New World, la chanson titre? J'ai eu un gros coup de coeur pour cette piste, très rétro finalement mais dotée de refrains entêtants. Dans un registre assez proche mais plus orienté pop acidulée, il y a Warm Hole. Ne vous fiez pas à son clip décalé ou sa dynamique, car la chanson cache des paroles plutôt osées! Le reste de l'album s'inscrit dans cette ambiance chaleureuse et douce. Vous pouvez l'écouter en streaming, il passe tout seul! 

  • Namie Amuro: _genic (JAP)

namie amuro genic

Namie Amuro a rythmé tout mon été et bien que j'avais prévu d'en faire une critique détaillée, je me suis dit que ce n'était pas plus mal de l'intégrer ici. Après tout, si j'aime l'album _genic, sorti le 10 juin dernier, quelques pistes tournent en boucle. Namie a surfé sur la vague pop rétro très en vogue du moment. Avec des paroles toujours en anglais pour la plupart, c'est toujours un régal pour nous occidentaux! Celle qui m'a fait danser c'est bien sur Stranger, piste EDM parfaite pour vous déhancher! Je me lasse absolument pas de cette chanson. A sa suite, j'adore tout particulièrement Fly et Every Woman, toutes deux dans des registres plus différents. Comment ne pas mentionner Golden Touch et son clip hyper original? Une chanson que j'ai appris à vraiment apprécier! De même, j'écoute rarement les ballades mais Anything m'avait conquise et je me suis fortement identifiée aux paroles! Enfin, Namie revient avec un nouveau single dans quelques jours et j'ai eu le coup de coeur pour Black Make Up que je trouve vraiment entraînante! 

  • Selena Gomez: REVIVAL (US)

selena gomez

Je ne m'en cache pas, j'aime beaucoup les chansons de Selena Gomez, aussi j'attendais son nouvel album avec impatience, sorti le 9 octobre. Au final, j'ai adoré tout l'album qui s'écoute de bout en bout très facilement!!! Je retiendrai surtout l'incroyable Good for you que j'adore. Ce titre a une ambiance si particulière et magnifique! J'aime également beaucoup Me & The Rythm, très agréable. Pour le reste j'ai pas mal apprécié aussi Sober et Hands to myself. Mention spéciale à la ballade Camouflage qui m'a aussi convaincue. Enfin, Survivors m'a également beaucoup plu. Je citerai bien toutes les chansons au final, tant c'est plaisant! 

  • Divers (US, KOR, JAP)

demi lovato taeyeon

Par ailleurs, j'ai aussi écouté le nouvel album de Demi Lovato par curiosité. Sa chanson Cool for the summer m'avait relativement bien plu, idéale en effet pour se mettre de bonne humeur et fêter l'été. Mais c'est pour la chanson éponyme Confident que j'ai eu l'énorme coup de coeur!! La voix de Demi est non seulement grandiose mais cette instrumentale m'a conquise! Retour du côté asiatique avec le premier album solo de Taeyeon, sorti le 5 octobre dernier. La chanson titre, I, m'avait donné beaucoup de frissons, mettant en valeur la belle voix de la chanteuse! 

boa show luo

BoA signe également son retour avec un nouveau single japonais le 16 décembre prochain! Lookbook est une excellente surprise, il n'y a pas à dire, la chanteuse coréenne excelle dans ce registre! Je termine ce tour d'horizon avec l'artiste Show Luo et son nouvel album Reality Show, sorti ce 20 novembre. J'ai tout de suite adoré sa chanson titre Let Go au clip évocateur. Une chanson aux rythmes dansants comme je les aime! Par ailleurs, j'ai aussi eu le coup de coeur pour Silent Runaway et pourtant, il s'agit d'une ballade. Mais la richesse de l'instrumentale et le chant posé comme il faut de Show Luo m'auront vraiment convaincue.

dimanche 22 novembre 2015

In My Mailbox (134)

in-my-mailbox

Hello à tous! Cette semaine je vous propose enfin un nouvel IMM! Et pas des moindres! Je me suis rendue compte que le dernier datait de mi-octobre, aussi, depuis j'ai accumulé pas moins de 16 livres! L'occasion donc de faire une belle vidéo pour vous présenter tout ça! Je remercie très chaleureusement mes partenaires pour l'envoi de ces livres, ainsi que mes amies blogueuses pour les cadeaux surprises qui m'ont beaucoup émue! Je vous souhaite un bon visionnage!


jeudi 19 novembre 2015

F.A.Q (1) Moi, Mon parcours & Mes rêves

FAQ_Mirrorcle_World

Je remercie toutes les personnes qui ont pris le temps de me poser des questions pour réaliser cette FAQ. Etant donné qu'il y a plusieurs sujets à aborder, j'ai décidé de commencer par une vidéo introductive, plus centrée sur moi-même, afin de mieux me connaitre. J'aborde donc mon parcours scolaire, mon parcours professionnel, ainsi que des anecdotes me concernant, notamment mes rêves que j'ai réalisés ou que j'espère réaliser! J'espère que cela vous plaira,  je vous souhaite un bon visionnage! 

La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass

histoires_secretes

 

  • Nom: La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 180 pages
  • Sorti le: 21 octobre 2015
  • Editeur: Collection R 
  • VO: paru sous le nom The Queen & The Favorite en mars 2015

Ce hors-série exceptionnel vous invite à remonter le temps : des années avant America, une jeune femme de caste inférieure est déjà venue au Palais dans l'espoir de conquérir la main du Prince. Découvrez dans « La Reine » comment Amberly, une fille ordinaire, est devenue souveraine d'Illeá.
La nouvelle exclusive « La Préférée » vous révèle les coulisses de l'histoire de Marlee : si America a longtemps hésité entre Aspen et Maxon, sa meilleure amie, elle, a su immédiatement ce qu'elle voulait... ou plutôt qui elle voulait. Quitte à tomber en disgrâce.
En bonus, Kiera Cass revient sur ce qu'il est advenu des autres candidates de l'Élite, et sur bien d'autres choses encore...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'aime bien l'univers de La Sélection. C'est un peu une lecture doudou, qui reste mignonne, avec des personnages attachants. Ces deux nouvelles me rendaient curieuse, en particulier celle consacrée à Amberly, la reine. Dans cette nouvelle, on fait la connaissance de la jeune femme lors de sa participation à la Sélection.

C'est probablement le plus intéressant car on découvre un peu la vie à cette époque et surtout on se rend compte comment le roi Clarkson s'est peu à peu forgé ce caractère froid et distant. Clarkson est un jeune prince qui tente de garder la tête haute malgré le déchirement permanent de ses parents. Le jeune homme montre peu ses sentiments et n'inspire aucune sympathie. De même que la Sélection qui se révèle tendue et ennuyeuse, la faute à la Reine Abby, exécrable.  Dans ce méli-mélo, Amberly semble néanmoins sure d'une chose: elle aime Clarkson de tout son coeur. Son amour est aveuglant, c'est très beau. Heureusement que le Prince s'en rend compte assez rapidement. Cela étant dit, je n'ai pas compris ce qu'elle lui trouvait, tant ce personnage est distant. 

La Préférée met en vedette Marlee, au temps de la Sélection d'America. Rien de bien neuf sous le soleil, Kiera Cass ayant choisi le moment de haute trahison pour revenir sur ce personnage. On revit donc la punition sur la place publique du point de vue de la jeune femme ainsi que ses maigres souvenirs sur sa rencontre avec Carter. Pour le coup j'ai trouvé que c'était très superficiel même si ces deux là sont attachants et surtout....très amoureux! La suite n'est pas très surprenante, elle apporte juste quelques détails sur la vie du couple jusqu'au couronnement de Maxon et l'abolition des castes. 

Ce receuil de nouvelles est pour moi un plus pour les fans de la série, et permet de compléter ainsi sa collection. La nouvelle consacrée à la reine reste le point fort, car elle apporte une nouvelle perspective à cet univers. Pour le reste, cela reste très sympathique mais pas non plus indispensable.

mercredi 18 novembre 2015

November 9 de Colleen Hoover

n9cover

 

  • Nom: November 9 de Colleen Hoover
  • Lu en: anglais
  • Pages: 310 pages
  • Sorti le: 10 novembre 2015
  • Editeur: Atria books
  • Niveau de compréhension VO: facile 
  • VF: aucune information pour le moment

This is a love story between a guy (me) and a girl (Fallon). 
I think. 
Can it even be considered a love story if it doesn’t end with love? 
Mysteries end when the mystery is solved. 
Biographies end when the life story has been told. 
Love stories should end with love, right? 
Maybe I’m wrong, then. Maybe this isn’t a love story. If you ask me…I’d say this might even be considered a tragedy. 
Whatever it is—however it ends—I promised I would tell it. So without further ado.
Once upon a time…I met a girl. 
THE girl.
 

Les romans de Colleen Hoover, je les lis les yeux fermés. J'ai aimé chaque lecture et je m'attendais de nouveau à tomber amoureuse avec cette nouvelle histoire. Et bien que j'ai trouvé ce livre très bon, j'en ressors un peu déçue, choquée même. Colleen Hoover va plus loin avec November 9 et j'avoue que c'est avec un certain soulagement que j'ai terminé ma lecture.

Le début me plaisait pourtant énormément. On fait la connaissance de Ben et Fallon. Très vite, on se rend compte que la date du 9 novembre va être déterminante pour ce roman. C'est en effet en ce jour que Ben rencontre Fallon. La jeune femme de 18 ans est sur le point de déménager à New York pour démarrer une nouvelle vie, après son terrible accident. Alors qu'elle pensait passer son dernier jour à faire sa valise, c'est avec ce mystérieux Ben qu'elle restera jusqu'à son départ.

Entre les deux, on sent une connexion immédiate. Insta-love comme diraient eux-mêmes les personnages, bien qu'ils détestent cette expression. Ben et Fallon développent une attraction si évidente qu'elle fait mal, surtout quand la demoiselle part à l'autre bout du pays. Pour ne pas perdre tout contact, Ben lui propose de se voir chaque année, à la date du 9 novembre, sans toutefois interagir tout le long de l'année. 

Colleen Hoover nous embarque dans une histoire originale, qui se déroule sur plusieurs années, toujours à la même date. On voit les personnages grandir, évoluer. On apprend aussi à les connaître. La première partie du roman est magnifique. J'ai tellement aimé la connexion de Ben et Fallon, qui se comprennent sans dire un mot et pourtant, ils ne se voient qu'un jour sur l'année. Plus on progresse, plus les événements deviennent lourds. Ben traverse des moments difficiles, tandis que Fallon tente de retrouver une vie normale après son accident. Et puis tout change à nouveau...

Je vous avoue que la seconde partie du livre m'a choquée. Il y a un premier retournement de situation qui m'a beaucoup émue. Dans la douleur, l'amour est plus fort, mais pour combien de temps? S'en suit une révélation qui m'a laissée sans voix. Je me suis sentie trahie. Oui rien que ça! J'ai perdu confiance en l'un des personnages. C'était pour moi tellement inconcevable! Peut être qu'à ce moment, j'ai pensé que l'auteure avait été trop loin. 

De fait ma vision d'un des deux protagonistes a changé. Je n'arrivais plus à m'y attacher. Mais ce n'était pas le pire, après tout. Car Colleen Hoover ne nous épargne pas. Ce qui suit est bouleversant, difficile, intense, dur. Dans le contexte actuel, j'avais encore plus la gorge nouée, l'estomac tout retourné. Je n'avais qu'une envie, finir le livre. J'avais un besoin énorme de légèreté, ou qu'on me prenne aussi dans les bras. 

Les révélations sont pour le moins choquantes, je le répète. A la fin, on ressent à nouveau une certaine sympathie, mais le mal est fait. Je trouve d'ailleurs que Colleen Hoover résout très vite son roman. Jouant peut être trop dans l'émotion, dans la dureté, cette fois. La toute fin reste quand même très belle et nous réconcilie un peu avec ce fameux personnage. Mais j'ai un goût d'inachevé, et le coeur lourd. Cette histoire d'amour m'a éprouvée.

Pour autant, je dois reconnaître que ce roman est très bon. L'auteure a toujours une plume fabuleuse, cette manière d'écrire qui fait que, quand on commence, on ne peut pas s'arrêter. Et puis dans la dureté de ses pages, il y a un joli clin d'oeil, une belle surprise, qui m'a fait sourire. Pour terminer, je ne m'étais sans doute pas préparée à cette histoire.  Beaucoup d'émotions sont contenues à travers les pages. On pleure, on rit, on aime, on déteste, on admire, on est choqué. November 9 est un roman qui ne laissera aucun lecteur indifférent. 

lundi 16 novembre 2015

Zodiaque de Romina Russell

zodiaque

 

  • Nom: Zodiaque de Romina Russell
  • Lu en: français
  • Pages: 478 pages
  • Sorti le: 22 octobre 2015
  • Editeur: Michel Lafon
  • VO: sorti sous le nom Zodiac en décembre 2014

Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour l’imprévu, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l’impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. 
Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d’Hysan, l’excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l’origine treize… et, dans l’ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.
SEULES LES ETOILES DETIENNENT LA VERITE.

Un grand merci à Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

J'avais très hâte de lire Zodiaque depuis sa sortie en anglais l'année dernière. La couverture m'avait beaucoup plu, de même que le résumé. Lorsque j'ai eu l'occasion de le lire en français grâce à Michel Lafon, j'ai sauté de joie. Bien entendu, je ne vous cache pas une petite appréhension, suite à quelques avis mitigés. Mais ce sentiment fut vite balayé: dès les premières pages, j'ai su que j'allais adorer ce roman.

Ce qui en fait son point fort, c'est tout simplement le monde imaginé par Romina Russell: il est juste incroyable, grandiose, sensationnel! J'ai toujours été fascinée par les galaxies, les planètes, les signes astrologiques, tout ce qui défini notre univers. Et l'auteure a réussi un pari fou de construire autour de cette mythologie un monde crédible, qui tient la route et qui nous emmène au delà des étoiles! 

Il sera d'ailleurs difficile de vous expliquer le fonctionnement de chaque Maison, qui porte donc un nom issu du Zodiaque. Chaque maison a des compétences particulières, et les habitants ont des caractéristiques bien différentes. Rhoma, notre héroïne, provient de la maison Cancer. Altruiste, la jeune femme est née pour penser avant tout au bien des gens qu'elle aime et celui de sa planète. En dernière année de lycée, Rhoma se révèle aussi douée pour déchiffrer l'Ephéméride, qui prédit le futur du Zodiaque. Depuis peu, Rhoma a d'horribles visions, mais personne ne semble la prendre au sérieux jusqu'à ce que le pire se produise...

Pris de court, les survivants n'ont d'autres choix que de nommer notre jeune héroïne comme Mère sacrée, en d'autres termes, la représentante de la Maison Cancer. Rhoma, qui ne connaît strictement rien à ce rôle, l'apprendra bien à ses dépends. Commence pour elle une sacrée aventure au travers du Zodiaque pour mettre en garde chaque Maison. Il semblerait en effet que les catastrophes soient orchestrées par quelqu'un agissant dans l'ombre...

C'est une sacrée aventure qu'on vit en tant que lecteur. J'ai adoré voyager dans le Zodiaque avec Rhoma. Si la jeune fille m'a souvent tapée sur les nerfs à cause de son immaturité, elle montre cependant une sacrée dose de courage. Escortée par deux jeunes gens: Hysan de la Balance et Mathias aussi du Cancer, Rhoma va avoir du fil à retordre émotionnellement parlant.

C'est sûrement pour moi le point noir du roman, celui qui fait que je n'ai pas eu le coup de coeur. Vous le savez, je déteste les triangles amoureux. Et bien qu'il ne prenne pas toute la place ici, le triangle est bien présent et l'auteure en joue beaucoup. Tantôt Rhoma n'a d'yeux que pour Hysan, tantôt elle culpabilise en pensant à Mathias qui ne la laisse pas de marbre... Ce petit jeu est assez lassant, surtout qu'on ne sait toujours pas vers qui son coeur se tourne pour de bon. Quant à moi, j'ai eu une large préférence pour Hysan qui est intelligent mais aussi bien plus expressif, inventif. Mathias m'a paru bien plus froid et distant, sans doute à cause de son devoir envers Rhoma. Cela dit, je n'ai pas trop ressenti de sympathie pour lui.

Sincèrement, ce que j'ai adoré c'est l'intrigue, l'identité de chaque Maison. On en visite quelques unes assez rapidement mais ce fut vraiment génial de découvrir l'univers de chaque planète. Je vous avoue avoir souri de toutes mes dents, lorsque la Maison Gémeaux a été décrite comme étant le berceau de l'imagination. Que puis-je dire? J'approuve totalement! Je suis sure que le second tome nous fera encore bien voyager! 

Romina Russell a une très belle plume. Malgré son univers complexe, elle arrive à expliquer les choses de manières claires et fluides. Et bien qu'on ingurgite pas mal d'infos en peu de temps, tout m'est apparu très facile à suivre. Je me suis sentie concernée par cette histoire, embarquée dans cette mythologie incroyable. Ce livre fut une superbe découverte pour moi. Je n'ai qu'une envie, c'est de vous pousser à le lire. Au delà d'un triangle amoureux, il y a une intrigue bien pensée, et incroyablement fascinante. On ne s'ennuie pas une seconde tant on découvre des choses. Le voyage fantastique par excellence et un young adult qui se démarque pour son originalité! 

lecture-commune

Zodiaque a fait l'objet d'une lecture commune avec Mathieu du blog The Shadow Books! Découvrez sans tarder son avis sur le roman! Ainsi que celui de Momoko du blog Mo comme Mordue! Voici son avis.

vendredi 13 novembre 2015

The Revolution of Ivy [The book of Ivy #2] de Amy Engel

the revolution of ivy

 

  • Nom: The Revolution of Ivy [The Book of Ivy #2] de Amy Engel
  • Lu en: français
  • Pages: 322 pages
  • Sorti le: 5 novembre 2015
  • Editeur: Lumen 
  • VO: sorti sous le même nom le même jour 

Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d'un coup d'État, et le chaos ne tarde pas à régner. C'est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s'est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d'une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu'elle compte faire : se venger ou... faire la révolution ?

Quelle ne fut pas ma joie de gagner ce livre au concours Lumen! Aussitôt reçu, aussitôt lu. The Revolution of Ivy se lit d'une traite. Un cran en dessous de son prédécesseur, j'ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture. Ce second et dernier tome clôture très bien le dyptique.

A la fin de The book of Ivy, la jeune femme se retrouve de l'autre côté de la barrière. Un moment insoutenable mais qui débouche sur une partie de l'intrigue plutôt prévisible: la survie et l'adaptation d'Ivy à cette nouvelle vie. Le début est des lors un peu lent. Ivy, seule, tente de rester debout dans un monde hostile. Mais c'est sans compter sur la faim qui la tenaille et le danger qui l'entoure. Après une très mauvaise rencontre, Ivy tombe sur deux petits nouveaux, qui feront partie de ce second tome.

Grâce à Ash et Caleb, Ivy se reconstruit peu à peu. Ces deux personnages sont assez attachants quoi qu'un poil clichés. Leur personnalité reste en surface mais ils dégagent assez de présence pour qu'on les apprécie. Pendant un temps, Ivy va évoluer avec le duo avant d'intégrer la vie au Camp. Jusqu'à ce que Bishop ne fasse sa réapparition et que les événements s'enchainent...

Retrouver Bishop fut une véritable bulle de tendresse et d'amour. J'aime beaucoup ce personnage. Il fait complètement rêver. C'est rare un héros masculin dans son genre. Bishop est droit, respectueux mais surtout doux envers les autres. Il irradie d'amour et ça se ressent à des kilomètres. Ivy a énormément de chance! Et il lui en a fallu du temps pour enfin l'admettre et l'accepter. Dans ce tome, la jeune fille ne fait pas toujours les bons choix. Elle veut s'endurcir et se montre parfois détestable. Je ne l'ai pas toujours approuvée surtout en ce qui concerne Bishop. Heureusement, elle se rend vite compte que ce gars là, il est unique et qu'il est  tout ce qui compte. Petit à petit Ivy ouvre son coeur et ose penser à un avenir avec sa nouvelle famille. 

Ce tome met encore une fois en avant les liens familiaux. Nous définissent-ils? Doit on agir selon eux? Pas vraiment. Se libérer d'un passé, construire un futur, choisir celui qu'on aime et ceux qu'on considère comme sa famille malgré l'inexistance de liens de sang, c'est le gros message de The Revolution of Ivy. A travers les révélations et rebondissements, on comprend que ce sont nos choix à nous, qui nous définissent.

Malgré une intrigue plus lente, et un peu prévisible, ce dernier tome conclut très bien la série à mes yeux. Amy Engel ne s'encombre de pas de détails superflus et va à l'essentiel. Bien qu'une certaine superficialité existe dans les événements, les sentiments et les émotions sont fortement présents. Que demander de plus? Tout y est pour en faire un dyptique vraiment à découvrir. 

lecture-commune

The Revolution of Ivy a fait l'objet d'une lecture commune avec Mathieu du blog The Shadow Books! Découvrez sans tarder son avis sur le roman!