► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 19 novembre 2014

[Cinéma] MOCKINGJAY Part I

mockingjay film

  • Nom: MOCKINGJAY Part I [Hunger Games #3]
  • Sorti le: 19 novembre 2014
  • Avec: Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth

Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir.

 Et voilà, on approche tout doucement de la fin d'une aventure incroyable! Mockingjay signe définitivement un tournant dans la saga, se concentrant vraiment sur la révolte et ses enjeux politiques. Finis les jeux. On entre de plein fouet dans une autre atmosphère. Et même si je m'y attendais, j'ai tout de même trouvé cette première partie plutôt longue et lente.

Katniss est arrivée au district 13. Souffrant de traumatisme, la jeune fille a du mal à mesurer l'ampleur de ce qui l'entoure, d'autant plus qu'on attend d'elle d'être le symbole de la rébellion. Pas évident pour Katniss. Mais pour sauver Peeta, pris entre les griffes du Capitol, la jeune fille fait donc un compromis: devenir le geai moqueur en échange de la liberté des tributs vainqueurs: Peeta, Johanna et Annie. Commence alors une campagne de propagande....

Sur le scénario en lui-même, je n'ai pas grand chose à dire, dans mon souvenir de lecture, le film est assez fidèle au roman, excepté une chose: le côté psychologique n'est pas assez creusé. Katniss souffre énormément, elle a vécu l'un des pires traumatismes de sa vie et bien qu'on le devine, il n'est pas assez mis en avant, de même pour Finnick, trop en retrait. Cela dit, le jeu de Jennifer Lawrence reste impeccable, l'actrice donne tout pour nous faire passer les bonnes émotions. 

La mission de cette première partie est de nous montrer l'envers du décor avec un fil conducteur bien plus politique. Ainsi on rencontre de nouveaux personnages, comme la Présidente Alma Coin jouée par une Julianne Moore très convaincante. Elle a réussi à me faire détester le personnage tout autant que dans le roman. Gale prend un peu plus de place et je pense qu'on peut enfin comprendre ses motivations. Gale n'a plus les mêmes objectifs que Katniss, de fait, il ne peut la comprendre même s'il est là pour elle. C'est plus un soutien fraternel qu'autre chose. Quant à Peeta, il m'a beaucoup manqué dans cette partie mais chacune de ses apparitions m'ont complètement bouleversée. C'est assurément le personnage le plus intéressant ici tant sa transformation est à la fois impressionnante et terrifiante. Chapeau à Josh Hutcherson pour sa prestation.

Et si le film est donc assez lent, quelques scènes clés mettent de l'action, nous offrant ainsi un superbe spectacle visuel. L'adrénaline grimpe et on stresse. Ces passages sont assez courts mais totalement intenses. Et pour les accompagner, on retrouve avec énormément de plaisir la BO instrumentale des deux opus précédents. Un vrai régal qui nous donne un sentiment de familiarité. 

Avec objectivité, je pense qu'on aurait pu avoir tout le film en 3h, cela aurait donné plus de tension, de punch. Mais l'avantage ici est qu'on peut mieux comprendre les enjeux politiques. Je ne me fais pas de souci quant à la suite et fin de la saga, elle promet beaucoup d'action et d'émotion. En attendant, la première partie de Mockingjay est très bien présentée avec un casting toujours aussi brillant qui donne inévitablement un grand charisme au film.