► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 5 août 2014

Apollyon [Covenant #4]

apollyon

 

  • Nom: Apollyon [Covenant #4] de Jennifer L. Armentrout
  • Lu en: anglais (343 pages)
  • Sorti le: 4 avril 2013
  • VF: pas d'infos pour le moment
  • Ma note

Alex a toujours craint deux choses: se perdre elle-même lors de son Eveil et être sous l'emprise de l'Elixir. Mais l'amour a toujours été plus fort que le destin, et Aiden Saint Delphi est prêt à faire la guerre aux dieux et Alex elle-même pour la ramener à la raison. Les dieux ont tué par milliers et pourraient détruire des villes entières dans leur quête pour empêcher Seth de prendre le pouvoir d'Alex et de devenir le Tueur de Dieux tout puissant. Mais la rupture de la connexion d'Alex à Seth n'est pas le seul problème...

Traduction personnelle du résumé.

Depuis que j'ai lu Pure début juillet, j'enchaîne les tomes de la série. Il faut dire que Deity avait tellement été explosif lui aussi! Je me suis même jetée sur la novella Elixir - qui nous prépare à Apollyon - du point de vue d'Aiden. Un vrai régal qui a fait que je n'ai pas résisté. A l'image de Pure, Apollyon est pour moi un nouveau tome de transition, qui nous amène tout doucement vers Sentinel, le dernier tome de la saga.

Apollyon reprend là où Elixir se termine. Moi qui ne suis pas trop branchée novella, je dois dire que celle-ci est tout de même importante car on comprend bien mieux le comportement horrifiant d'Alex. La jeune fille s'est éveillée et n'est plus elle-même. Sans trop en dévoiler, les 50 premières pages ont été difficiles, Alex pensant pour Seth, par Seth et comme Seth. Alors pour ceux, comme moi, qui ne sont pas fan de l'autre Apollyon, dur dur!! Heureusement, au plus profond d'elle-même, Alex, la vraie, est toujours là et c'est Aiden qui va encore une fois l'aider.

Je suis amoureuse de Aiden! Si si, je vous jure. Autant, au début de la saga il était du genre discret, inaccessible, autant ici, il a pris sa place. C'est un vrai bonheur! J'adore la force de ce personnage, son amour pour Alex est si intense! Il ferait tout pour la protéger même s'il faut employer les grands moyens. Ces deux là se complètent à merveille et ça se ressent. Leur relation est magnifique et j'aime qu'ils avancent comme une équipe... we're together in this, Alex... to the end... comme dirait Aiden *soupirs*.

Vous l'avez compris, Apollyon est extrêmement centré sur nos deux héros. Les personnages secondaires ne sont toutefois pas loin et on ne peut que les aimer, eux aussi. Jennifer Armentrout a le don de doser ses romans, entre les moments où les sentiments prennent le pas et ceux où l'action est insoutenable, on est servis.

Pour autant, je lui ai trouvé quelques petites longueurs. La quête de Alex et Aiden met du temps à se mettre en place et elle passe relativement vite. On sait, évidemment, que la suite ne sera pas aussi simple et on est abasourdi quand on arrive aux dernières pages. Franchement, comment les qualifier autrement que violentes? Dans ces moments là, on ne lâche plus le roman tant on est choqué.

Et on a beau se dire qu'on enchaine pas avec le dernier tome qu'on a justement sous la main, c'est quasiment impossible! La fin d'Apollyon déclare aux personnages une guerre sans merci et on a d'autre choix que de plonger sur Sentinel, qui promet d'être lui aussi, épique.