► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 23 juillet 2014

Résistance [Night School #4]

résistance

 

  • Nom: Résistance [Night School #4] de C.J Daugherty
  • Lu en: français (395 pages)
  • Sorti le: 12 juin 2014
  • VO: paru sous le même nom en juin 2014
  • Ma note

Cimmeria représentait bien plus qu'une simple école pour Allie. L'académie était en effet l'unique refuge où elle se sentait vraiment à l'abri. Mais les temps ont changé, l'illusion s'est brisée en mille morceaux... Allie pourra-t-elle résister aux attaques de plus en plus violentes portées tant par les ennemis de l'extérieur que de l'intérieur ? D'autant qu'une toute autre épreuve l'attend dans ce chaos : choisir enfin qui de Carter ou de Sylvain mérite son amour et sa confiance...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

La série Night School fait partie de mes favorites chez la Collection R. Le style de C.J Daugherty est tellement addictif qu’on ne peut que dévorer ses romans. Bien que ce 4ème tome soit un cran en-dessous des précédents, il n’a tout de même pas fait long feu.

D’emblée on est replongé au cœur de l’action. Nathaniel est plus que jamais prêt à en découdre et il n’hésitera pas sur les moyens. Après avoir fuit l’école pendant quelques mois - mais force est de constater que cette fuite n’a rien apporté - Allie est de retour à l’école. La tension est plus que jamais palpable et le peu d’élèves qui restent sont surveillés en permanence.

Cela gêne d’ailleurs Allie qui trouve cela exagéré. La jeune fille semble pourtant comprendre l’enjeu important mais se conduit comme une gamine. Dans Résistance, Allie est une girouette qui ne sait pas ce qu’elle veut. En particulier quand il s’agit de Sylvain et de Carter.

Il faut avouer que le roman est un peu longuet. Les ¾ de celui-ci n’apportent pas grand-chose à notre histoire. On attend juste que Nathaniel frappe. Là où ce sentiment de peur ou de stress fonctionnait bien dans les précédents tomes, ici, j’admets avoir été lassée. C’est beaucoup de préparation, de blabla aussi et on finit par un peu s’ennuyer. La grosse révélation de ce tome ne m’a même pas surprise d’ailleurs, j’avoue que je m’étais attendue à un peu plus d’éclats de la part de l’auteure mais non. Quant aux amours d’Allie, ils sont toujours assez exaspérants. Tantôt lui tantôt l’autre, il est très difficile de comprendre et de soutenir Allie. Surtout que ses choix ne paraissent pas fondés. Ils se font selon les diverses situations qui se présentent à elle, du coup, j’ai trouvé ses réactions pas toujours très crédibles.

Heureusement, comme je le disais, la plume de C.J est tellement agréable qu’elle nous fait malgré tout tourner les pages rapidement. La fin rattrape ce passage à vide du début, propulsant notre adrénaline. J’aurai aimé que cette ambiance soit présente des le début du roman. Mais Résistance, c’est avant tout un tome de transition qui nous prépare au tome ultime. La fin est frustrante au possible, je n’étais pas du tout contente. Quand les auteurs s’amusent avec des cliffhangers, ça vous met indéniablement dans tous vos états !

Malgré donc un avis un peu en demi-teinte sur ce 4ème tome de la saga, j’ai vraiment hâte d’avoir le 5ème et dernier livre. Je pense que l’auteure nous réserve alors toute l’action et toutes les réponses qu’il a manqué à Résistance. Vivement !