► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 22 juillet 2014

Love, in english [Lie #1]

love in english

  • Nom: Love, in english [Lie #1] de Karina Halle
  • Lu en: anglais (456pages)
  • Sorti le: 20 avril 2014
  • Niveau de compréhension: facile (idéal pour commencer la VO)
  • VF: non prévue pour le moment

Il a trente huit ans. J'en ai vingt-trois. Il parle espagnol. Je parle anglais. Il habite en Espagne. Je vis au Canada. Il ne porte que des costumes chers. Je suis couverte de tatouages. Il est marié et a une petite fille de cinq ans. Je suis célibataire et ne me lie jamais avec qui ou quoi que ce soit. Jusqu'à aujourd'hui. Car dire qu'on ne choisit pas de qui on tombe amoureux, c'est une p....n de vérité. 

Traduction du résumé par Les Chroniques d'Evenusia.

Des que j’avais lu le résumé, j’ai su que je devais lire ce roman. Et que vous dire ? Des les premières pages il m’a complètement emportée avec lui. J’éprouve d’ailleurs quelques difficultés à mettre des mots sur ce que j’ai ressenti durant ma lecture. Karina Halle m’a bluffée, son style poétique m’a conquise. L’histoire de Vera et Mateo m’ a touché à un point inimaginable.

Ce n’est pourtant pas une histoire facile, des le départ on sait que l’attraction entre Vera, cette jeune canadienne de 23 ans et Mateo, ce business man espagnol de 38 ans, aussi évidente soit elle, n’est pas la bienvenue. Et pour cause, Mateo est un homme marié et père d’une petite fille de 5 ans. Mais cet échange linguistique au fin fond de la campagne espagnole, avec le même groupe 24h/24 7j/7, ça vous change. Des liens forts se créent et personne en dehors de ce groupe ne peut comprendre ça. Et quand bien même Vera et Mateo luttent contre cet amour naissant durant tout l’échange, ils ne parviennent pas à étouffer leurs sentiments.

Commence alors une histoire d’amour hors du commun, hors du temps, un choc de deux cultures mais un amour passionné, aussi brillant que les étoiles. J’ai adoré la plume poétique de l’auteure qui ne cesse de comparer cet amour aux étoiles, c’était tellement magnifique. Et terriblement difficile aussi car on ressent tout un tas de choses : la découverte de l’amour, la séparation, les retrouvailles, la construction d’une nouvelle vie mais les responsabilités et les conséquences qui vous écrasent le cœur et qui font tout valser.

C’est un roman où il ne se passe rien et tout à la fois. Tout est une question d’émotions, de sentiments, de vérités, d’acceptation, de sacrifices, d’amour. Mateo est un homme qui m’a complètement charmée, non seulement parce que, forcément, il est beau mais il est aussi réfléchi, mature, intelligent et altruiste. Quant à Vera, je me suis de suite identifiée à certains aspects de sa personnalité, c’est une jeune femme qui pense qu’elle ne mérite pas le bonheur ou d’être aimée, alors à sa manière, elle se rebelle. Et puis quand l’amour est là, elle y croit sans y croire comme si ça ne lui était pas permis.Véra et Mateo s’aiment profondément mais ont cette conscience, ce besoin de ne faire du mal à personne autour d’eux et ça m’a profondément touché. Je n’ai pu qu’aimer ces personnages, comprenant tout ce qu’ils pouvaient ressentir.

Ce roman, bien qu’il traite de l’adultère, est écrit brillamment, avec intelligence. Karina Halle ne néglige aucun aspect de son histoire, nous offre tout aussi bien des moments d’amour intense mais aussi de grandes remises en questions, le bien fondé des choix qu’on fait, les conséquences qui en découlent.  Son style, sublime, les cultures, mélangées, font de Love in english un roman unique et captivant qui vous embarque dans son univers éblouissant.