► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 10 mai 2014

Uninvited [Uninvited #1]

uninvited

 

  • Nom: Uninvited [Uninvited #1] de Sophie Jordan
  • Lu en: anglais (372 pages)
  • Sorti le: 28 janvier 2014
  • VF: non prévue pour l'instant
  • Ma note

Lorsque les tests de Davy Hamilton reviennent positifs concernant le Syndrome à Tendance Meurtrière -alias le gène tueur-elle perd tout. Son petit ami la plaque, ses parents ont peur d'elle, et elle peut oublier son avenir brillant à la Juilliard School. Davy ne se sent pourtant pas différente, mais les gènes ne mentent pas. Un jour, elle va tuer quelqu'un.

Voilà un livre révoltant. C'est le premier mot qui me vient à l'esprit. Je félicite Sophie Jordan pour avoir réussi le pari d'écrire un livre aussi juste. J'avais découvert l'auteure avec sa trilogie Firelight et j'ai été séduite par ce nouveau roman, très différent de sa première saga young adult. Bien qu'en apparence classique, Uninvited fait inévitablement réfléchir.

L'histoire? Elle est très simple. Davy, 17 ans, vit une vie paisible. Brillante, Davy excelle en musique: piano, guitare, flûte, la jeune fille maîtrise aussi bien une panoplie d'instruments que le chant. Promise à un bel avenir à la Julliard, Davy a aussi une meilleure amie et un petit copain avec qui cela semble sérieux. Mais un beau jour, elle apprend qu'elle est porteuse du STM, autrement dit le Syndrome à Tendance Meurtrière. Et c'est tout son monde qui s'écroule.

Et c'est là que l'auteure nous démontre toute la force de son roman. Parce que Davy n'est plus rien. Un jour elle nourrit des rêves d'avenir, de carrière; un autre, elle est considérée comme dangereuse, comme une paria qu'on doit éliminer. Comme ça, sur un simple test ADN. Tout ce que vous êtes n'existe plus, il n'y a plus que le gêne meutrier qui vous définit. Et c'est vraiment révoltant. On suit alors Davy dans "l'après". Sa nouvelle vie. Ses nouveaux droits. Ses obligations. Mais aussi son désespoir. Ses amis qui la traitent de criminelle alors qu'un jour auparavant faisaient la fête avec elle. Ces mêmes amis qui la dénoncent! Son petit copain aussi con que profiteur. Ses parents effrayés, impuissants et complètement passifs. Davy est seule. Enfin, c'est ce qu'elle croit car sa rencontre avec d'autres porteurs va tout changer...

Il est très difficile de décrire ce qu'on ressent face à la justesse des sentiments présents ici. Le traitement qu'on réserve aux porteurs du gêne est pire qu'affligeant. Le regard que portent les gens est affolant. Le lavage de cerveau des médias est effrayant. La passivité des proches est atroce. Bref, c'est un livre très dur où subsiste peu d'espoir mais qui est très réaliste. Comment réagir si vous appreniez que votre meilleur(e) ami(e) était porteur d'un gêne dangereux? Malgré votre bonne volonté et votre amitié sincère, ne vous laisseriez-vous pas avoir par la peur? Par cette propagande? Sûrement que si. Et c'est ça qui est flippant!

Le roman est découpé en deux parties: la première nous familiarise avec l'univers, on se fait à l'idée, comme Davy, que rien n'est plus pareil quand on est porteur du gêne. On ressent ce que ça fait d'être de l'autre côté. Cette partie du livre est assez lente et longue, mais les sentiments priment donc ça passe bien. La seconde partie est plus violente et nous confronte vraiment à la réalité d'être un porteur. Chacun pour soi. Ou la violence est présente, sans limites. Ou les plus forts gagnent. Les plus faibles exclus, voire éliminés. Si cette seconde partie est plus dynamique, elle est aussi plus sombre et plus déprimante. Notre héroine étant confrontée à des horreurs. Elle est alors difficile à supporter - même si on la comprend - j'ai eu du mal. A force de ressasser ses pensées, le récit s'est quelque peu alourdi. Je pense que l'auteure a voulu en faire un peu trop dans cette partie. Cela dit, elle reste intéressante car on apprend à mieux connaitre nos personnages, leurs relations évoluent à petits pas, pour finalement nous laisser sur une fin très ouverte qui promet un second - et dernier - tome très différent de celui-ci! 

Un livre à lire donc, certes un peu lent, mais qui reste très bien construit. J'ai beaucoup apprécié le fait que ce roman fasse réfléchir sur nos comportements et nos croyances, en particulier dans une société comme celle d'aujourd'hui.

Article rédigé par CeReS à 08:54 - - Vos Avis [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Uninvited [Uninvited #1]

    Tu me donnes bien envie !

    Posté par Mathilde, samedi 10 mai 2014 à 14:27 | | Répondre
  • Je suis contente qu'il t'ait plu

    Posté par Mallou14, samedi 24 mai 2014 à 13:05 | | Répondre
Nouveau commentaire