► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 8 mai 2013

La 5e Vague

21095_471611796252913_543264785_n

  • Nom: La 5e Vague de Rick Yancey
  • Lu en: français (608 pages)
  • Sorti en: mai 2013 chez la Collection R
  • VO: paru en mai 2013 sous le nom "The 5th Wave"
  • Ma notenotation 1

1ère Vague : Extinction des feux.
2è Vague : Déferlante.
3è Vague : Pandémie.
4è Vague : Silence.

À l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper...
Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Oh misère. Veuillez m'excuser mais il faut que je le dise - et ce ne sera pas très poli - mais, comme dirait Cassie: Putain de merde!!!!! C'est quoi ce livre?? J'ai tellement de choses à dire que mes pensées tourbillonnent toutes en même temps. La 5e Vague est une bombe. Non, une déferlante.  Immense. Tellement, qu'en m'engloutissant sur son passage, elle m'a retourné dans tous les sens. 

Courage. Volonté. Espoir. Abandon. Désespoir. Avancer. Tirer. Rêver. Tout casser. Pleurer. Crier. Rire. Penser. Oublier. Tant de mots qui qualifie l'immensité de ce livre. Un livre dont je ne pourrai vraiment vous parler. Pourquoi? Parce qu'il est complexe. Et vous parler de l'histoire viendrait à vous révéler trop de choses. Parce que tout est emmêlé. Parce qu'on lit, et qu'on ne sait pas où on va. Qui sont les Autres? Quel est leur but ultime? Pourquoi l'humanité? Que faire? Se cacher? Se regrouper? Fuir? Rester seul? Comment, dans ce vaste monde, l'être humain va-t-il défier les forces dont il ignore tout? Sommes-nous réellement un cafard rampant sur Terre jusqu'à ce qu'une force plus grande que nous nous écrase? C'est tout un mystère. 

La 5e Vague ne conte pas que l'histoire d'une invasion extra-terrestre. Non, cette histoire vous oblige à aller au plus profond de vous. Vous vous posez dix mille questions, vous avez peur, vous vous demandez comme vous réagiriez. Vous tournez les pages, avides de savoir. Vous avez la boule au ventre parce que cette histoire, et bien, elle vous prend carrément aux tripes. Et croyez moi, les 600 pages, on ne les voit pas.

Car dans ce chaos monstrueux, on suit plusieurs personnages. Cassie, Zombie, Evan, Sammy, Ringer et les autres. Des personnages comme ça, on en croise pas dans tous les livres. Avec une psychologie développée juste comme il faut, ces héros m'ont fait traverser beaucoup de choses. Chacun raconte son vécu, chacun construit cette histoire hors du commun. Vous vous rendez compte qu'ils sont tous liés mais vous ne savez pas comment. Qui sont les ennemis? Qui est le plus fiable? Au fur et à mesure que vous avancez, chacun ouvre une part de lui même et vous ne pouvez que vous attacher à ce petit monde. Oh misère, je leur tire mon chapeau. L'espoir, oui l'espoir ne les a jamais lâchés.

Et alors que vous éprouvez une myriade d'émotion, essentiellement de l'adrénaline, de la peur, de la confusion, contre toute attente, vous riez et parfois aux éclats. Parce que certains passages décrivent l'ironie de la situation et nos héros retrouvent un peu de leur naiveté. Alors vous relâchez la pression et riez de plus belle. Il faut dire que c'est foutrement bien écrit ce livre. Pas de chichis, on va droit au but. Et pour parler deux minutes comme eux, les personnages ne s'emmerdent pas avec la politesse. Hé, qui les a foutus dans ce merdier? Vous imaginez alors leurs réactions? Elles sont sans détour. Ce langage cru fait partie inévitablement du livre et lui confère encore plus de crédibilité. Qui ne jurerait pas dans une telle situation? 

Bref, il est réellement difficile de mettre des mots sur un livre d'une telle ampleur. Un livre intense, pas seulement une histoire d'extraterreste, mais une histoire qui a envie d'aller chercher vos émotions au plus profond de vous, et qui vous marque, inévitablement.

lecture-commune

Ce livre fait partie d'une lecture commune avec Jordan, de Wandering-World, retrouvez sa chronique des maintenant!

Article rédigé par CeReS à 21:48 - - Vos Avis [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur La 5e Vague

    Wow ! C'est que ça donne envie, tout ça A l'image du livre, ton avis est une belle déferlante :p J'espère que je pourrai me procurer tous ces collections R qui me font envie depuis des semaines pour les vacances x)
    Bisous bisous ^^

    PS : Very nice design, comme d'habitude ^^ Je crois que je ne te l'ai pas encore dit :p

    Posté par Mandy, mercredi 8 mai 2013 à 22:52 | | Répondre
    • De tous ceux sortis récemment chez la Collection R (avec Phaenix T2 <3), c'est celui-ci qui vaut vraiment le coup. J'arrête pas d'y penser tellement c'est puissant. Vraiment, lis le!

      Ps: merci, ravie que ça te plaise :p

      Posté par CeReSu, mercredi 8 mai 2013 à 23:00 | | Répondre
  • Je veuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux ce livre
    Le 16 je vais me jeter dessus :3

    Posté par Cécile Livre-ess, vendredi 10 mai 2013 à 18:41 | | Répondre
    • Oh oui vas-y, fonce!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Posté par CeReSu, vendredi 10 mai 2013 à 23:04 | | Répondre
  • Difficile de réussir à mettre des mots sur La 5è vague. Sans mauvais jeu de mots, ce livre m'a littéralement engloutie avec lui. J'ai été en apnée pendant toute ma lecture avec le sentiment de suffoquer. J'avais peur pour tous les personnages, je ne savais plus qui ou quoi croire et je devenais parano à la moindre phrase suspecte. La 5è vague est une bombe et ce pour plusieurs raisons. D'abord pour son univers dystopique, à mi-chemin entre Les âmes vagabondes et The walking dead, comme l'annonce en effet les commentaires, tout en restant unique et inclassable. La 5e vague c'est une atmosphère terriblement prenante mais lourde et pesante, oppressante tout en sachant nous faire sourire avec quelques réflexions des jeunes héros. Héros qui sont incroyables face aux évènements qu'ils vivent: forts, courageux, déterminés et intelligents alors que ce sont encore tous des enfants. Ils ont malheureusement été forcés par l'arrivée des Autres et les Vagues successives de malheur qui les ont touchés à s'endurcir et à apprendre à n'avoir confiance qu'en eux-même. Ils auraient toutes les raisons de baisser les bras mais ça n'est pas le cas et en tant que lecteur on a le ventre noué à l'idée de ce qui les attend. Le roman commence sur l'histoire de Cassie et c'est à elle que je me suis le plus attachée. Elle est débrouillarde, forte et déterminée et ne se laisse pas berner facilement. Mais au fur et à mesure j'ai aussi appris à aimer Ben, Sam, Evan et les autres.

    Une question m'a poursuivie tout au long de ma lecture: et si ce n'était pas les Hommes qui causaient leur propre perte comme on le lit souvent en dystopie mais bel et bien des "étrangers" qui débarqueront un beau jour sans prévenir pour nous exterminer ? Rick Yancey bâtit une thèse solide et crédible à ce propos avec La 5è vague mais qui fait froid dans le dos.

    Si je devais un petit point négatif, ce serait la coïncidence un peu trop improbable que Ben ait survécu et se retrouve en présence du frère de Cassie.

    Il reste énormément de questions à l'issue de ce premier tome et la barre est très haute mais l'auteur maitrise son récit d'une main de maître. La suite promet une nouvelle immersion au coeur de cette Terre envahie par des êtres qui ont semble-t-il jurés d'éliminer les humains en distillant peur, paranoïa et des vagues successives et imprévisibles de catastrophes. Qui croire ? Que veulent les Autres ? Qui est réellement ce qu'il prétend ? Que sera la prochaine vague ? Et quelle issue nous réserve cette trilogie ? Voilà quelques unes des innombrables questions qui restent en suspens jusqu'au second tome dans quelques mois. Est-il utile de préciser que j'ai hâte ?

    En tout cas ta chronique rend justice au livre !

    Posté par Mathilde, mercredi 30 avril 2014 à 13:54 | | Répondre
Nouveau commentaire