► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 1 avril 2013

Parallon

16217550

  • Nom: Parallon
  • Lu en: français (488 pages)
  • Sorti en: janvier 2013 chez Collection R
  • VO: paru sous le nom de Fever en avril 2012
  • Ma notenotation 4

L'amour fou existe, il n'est pas de ce monde.
Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du 21e siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir...
152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l'arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.
2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu'un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais. Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n'est pas de celles qu'on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel... Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Parallon est un livre étrange. D'emblée je dois avouer ne pas savoir comment mettre des mots sur mon ressenti tant j'ai trouvé ce livre bizarre. Objectivement, j'ai trouvé l'histoire vraiment farfelue, n'ayant ni queue ni tête. Et puis, force est de constater que le résumé n'est pas vraiment la bonne image du livre. Je m'attendais à une romance passionnante et finalement, on passe à côté. C'est assez paradoxal car c'est tout de même le sujet principal du livre. Mais l'auteure le contourne. Du coup, le livre peut paraitre assez long par moment.

L'idée de base est pourtant très bonne. On découvre alors deux protagonistes, l'un vivant en 152 après JC et l'autre en 2012. Sethos Leontis est un grand gladiateur. Très connu, il a aussi beaucoup de succès auprès des femmes. Mais une seule a capturé son coeur. Lors d'un combat, Seth est blessé et est emmené par la riche famille Natalis. Durant des semaines, on suit alors sa convalescence. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu.

Eva est une jeune fille brillante. Elle adore l'informatique et surtout les sciences. Cas social, elle ne s'intègre nul part et sa famille ne l'apprécie pas beaucoup. Elle décide alors d'intégrer Sainte Magdalen, une école privée pour surdoués. Très vite, elle y trouvera sa place. Après tout, c'est l'endroit rêvé pour les études! Après une expérience au labo, Eva tombe malade.

Les personnages restent banals mais sont sympathiques. Seth n'a pas su me séduire malgré le charisme qui semble le caractériser d'après l'auteure. Quant à Eva, j'ai bien aimé son côté passionné pour les sciences et l'informatique mais je l'ai trouvée trop effacée. Elle manque clairement de caractère (surtout face à une garce comme Ruby) et j'ai eu envie de la secouer plusieurs fois.

Le résumé nous avait prévenu: Eva et Seth sont reliés. Je pensais alors que leur rencontre se ferait assez tôt. Mais non, les 3/4 du roman sont consacrés aux activités séparées des deux héros. Seth passe son temps à se morfondre tandis qu'Eva tente de suivre sa scolarité. Il faudra attendre la 3ème partie pour les voir réunis...d'une bien étrange manière. Car oui, leur union n'a pas de sens. L'auteure a inventé là un monde improbable, sans aucune logique. C'est farfelu, impossible et ça m'a fait lever les yeux au ciel. Je n'ai pas compris où elle venait en venir.

Cela dit, le livre se lit plutôt vite et j'ai plutôt accroché à l'univers de suite après avoir arrêté de le comprendre. Je l'ai lu sans chercher plus loin entre les lignes. Profitez de la lecture telle qu'elle est, cela vaut mieux. Le point fort reste en tout cas l'alternance des deux mondes, avec un côté l'esprit romain, et de l'autre un esprit moderne et scientifique.

Article rédigé par CeReS à 16:30 - - Vos Avis [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Parallon

Nouveau commentaire