► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 8 janvier 2013

5 jours par mois dans la peau d'un garçon

8589915

  • Nom: 5 jours par mois dans la peau d'un garçon de Lauren McLaughlin
  • Lu en: français (320 pages)
  • Sorti en: aout 2009 chez Pocket Jeunesse
  • VO: Cycler, sorti en aout 2008
  • Ma note:notation 5

Pas facile pour la douce et gentille Jill de cohabiter avec un garçon incontrôlable. Sans compter qu'elle ne doit parler à personne d'autre que Jack de son étrange condition. En effet, chaque mois, juste avant ses règles, Jill se transforme en Jack, qui prend alors la relève de sa vie durant cinq jours 100 % mec ! Seuls ses parents sont au courant et multiplient les stratagèmes les plus fous afin de cacher au monde l'existence de Jack.
Mais l'adolescent déchaîné a des envies de liberté, et il est bien déterminé à ne rater aucune expérience. Pour Jill, la course contre la montre et les hormones a commencé !

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre

Avec 5 jours dans la peau d'un garçon, je m'étais attendue à une lecture drôle et rafraîchissante. Malheureusement, ce roman m'a fait plus lever les yeux au ciel qu'autre chose. Je crois que ce livre n'était simplement pas fait pour moi! Pourtant l'idée de départ est assez intéressante et l'auteure aborde certains thèmes compliqués de l'adolescence comme la recherche de son identité ou encore son orientation sexuelle.

Jill est une ado banale, plutôt transparente mais qui se la joue pour se faire remarquer. Tout le contraire de Ramie, sa meilleure amie, hyper populaire. Elles passent leur temps à parler mec, surtout depuis que Jill s'est entichée de Tommy et qu'elle rêve de l'inviter au bal. Jusqu'ici, rien de bizarre sauf que Jill cache un lourd secret. En effet, 5 jours par mois, elle se transforme ni plus ni moins... en mec. Jack, son alter ego, n'a donc que 5 jours pour lui. Et croyez moi, la pauvre fille en souffre. Pour se convaincre que ce n'est pas si lourd à porter, Jill applique sans cesse son plan B histoire d'oublier Jack. De son côté, le garçon connaît tous les secrets de la jeune fille...

On embarque pour une histoire complètement tirée par les cheveux. D'un côté on a la banale Jill, obnubilée par Tommy et le bal et de l'autre on a Jack, un gros obsédé qui ne pense qu'au sexe et qui est abonné aux films et revues pornos. Les parents de Jill détestent Jack (pourtant c'est leur fils quoi xD) et lui interdisent de sortir. Le gars est donc enfermé durant ses 5 jours et devient complètement taré. Un beau jour, il va se rebeller et sortir... Bonjour les ennuis.

L'histoire se partage ensuite entre les aventures de chacun, et malgré quelques rebondissements/révélations, c'est franchement lourd. Je n'ai eu aucune sympathie ni pour Jill, ni pour Jack. Leurs traits sont beaucoup trop superficiels et caricaturaux. Je sais que les ados sont assez complexes dans leur comportement mais quand même! En plus, l'auteure ne ménage personne dans ses propos, parfois c'est un peu vulgaire. De fait, je ne conseillerai pas cette lecture aux plus jeunes.

La seule chose qui aurait mérité plus de profondeur est bien sur le thème de l'identité recherchée. La tolérance de soi, son acceptation etc... Ces thèmes sont juste effleurés. C'est dommage car c'est surement un des points forts du livre, tout comme la narration, partagée entre Jill et Jack, plutôt bien construite.

En conclusion, ce roman peut plaire pour son côté décalé et tiré par les cheveux, mais peut aussi vous paraître complètement superficiel. A lire par curiosité si l'envie vous dit.