► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 29 août 2012

Glitch

9782221127186

  • Nom: Glitch de Heather Anastasiu
  • Lu en: français (369 pages) - Sorti en septembre 2012
  • VO: paru sous le même nom en aout 2012
  • Ma note:notation 5

Dans une société souterraine ou toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu'elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place. L'amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ? Il y a deux siècles de cela, l'humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d'éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte. Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d'identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d'incontrôlables pouvoirs télékinésiques... Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d'autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l'omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d'être désactivés, voire pire...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.


Discipline d'abord, Discipline toujours. Dans le monde de Zoel, tout est gris et discipliné, mesuré, calculé. Vivant sous terre dans un réseau de couloirs plus crasseaux les uns que les autres, Zoel fait partie de la Communauté qui a survécu. La Surface de la Terre a été intoxiquée et il est impossible d'y vivre. Ce sont les émotions des humains qui ont déclanché cette guerre, aussi dans le monde de Zoel, aucune émotion n'existe. Chaque sujet suit un rythme programmé par les Supérieurs. Métro, boulot, dodo, chacun évolue sans attaches. Sauf quand il y a des bugges. Car oui, chaque sujet est équipé de cartes mémoires, de ports USB. Chacun de leur mouvement est surveillé et quand une anomalie est repérée, on se doit de la signaler. Le sujet en question va alors en réparation et revient comme neuf.

Sauf que dans cette Communauté lisse, il y a les glitcheurs. Ces personnes sont dotées d'un don extraordinaire et peuvent se détacher du Lien. Ils peuvent alors voir le monde tel qu'il l'est: en couleurs, avec ses odeurs, ses bruits et toutes sa palette d'émotions. Zoel glitche. Mais ça devient de plus en plus difficile pour elle de garder son masque d'impassibilité. Si on la repère, elle pourra se faire désactiver et ça, elle veut l'éviter à tout prix. Sauf que son don se manifeste aux moments les plus importuns et les Régulateurs commencent à s'y intéresser...

Le monde dystopique créé par Heather Anastasiu ne révolutionne rien dans le genre mais il m'a beaucoup plu. Ce que j'ai trouvé très original, c'est cet aspect technique et futuriste: des êtres humains dotés d'une puce qui les plonge dans une léthargie et qui permet aux Supérieurs de régner en maitre. Ce qu'ils n'avaient pas prévus en revanche, ce sont ces glitchs qui viennent compromettre l'image lisse et parfaite de leur société. Tout ce monde est très intéressant et j'ai aimé en apprendre davantage sur le mode de fonctionnement de cette société. Discipline d'abord, Discipline toujours. Malheureusement, tout se précipite et on s'emmêle. L'auteure se perd dans sa course à force de vouloir nous donner trop d'infos d'un coup et tout va vite.

Et si on se perd un peu en chemin quant aux explications rapides, les personnages m'ont déçue. Enfin disons le clairement, le triangle amoureux m'a déçue ou plutôt exaspérée. Car Glitch ce n'est pas qu'une histoire de dystopie c'est avant tout de la romance. Et c'est le genre de romance qui me fait sauter au plafond. Un des protagonistes masculins est tout simplement exécrable, insupportable et intolérable. Véritable obsédé sexuel, à chaque fois qu'il voit notre héroine, il peine à se contenir et à lui sauter dessus. Son but est de la posséder de gré ou de force. Ce personnage très malsain a fini par me sortir par les yeux. Avoir des tensions sexuelles dans un livre YA n'est pas nouveau mais il y a la manière d'écrire et là c'était franchement abusé. Le plus " drôle" est que Zoe est aussi énervante que ce personnage. Ne connaissant pas l'amour, elle sait d'emblée qu'elle ne peut pas répondre aux avances de son ami. Mais tout dans son attitude prouve le contraire. Aussi elle n'hésite pas à se rabaisser et à s'excuser face au comportement de son ami. Pathétique! Quelle image l'auteure veut-elle donner? Heureusement, l'autre personnage masculin relève grandement le niveau: il est intelligent, beau, au service des autres, doux et tendre. Voilà quelqu'un d'attachant! Grâce à lui, Zoe pourra s'ouvrir aux émotions du monde ....

Si ma note est si dure c'est en partie à cause de cet aspect du roman. Il y a énormément d'incohérences dans les sentiments des personnages. Comment Zoe connaît-elle la peur mais n'arrive pas à identifier l'amour ou la haine? Comment l'auteure explique-t-elle que ses personnages maîtrisent telle ou telle émotion et pas les autres? Du coup, Zoe agit comme une girouette. Sans compter sur sa peur et ses angoisses qui font qu'elle se lamente tout le temps et se rabaisse alors que les choses sont hors de sa portée. Tout ce brouhaha sentimental m'a vraiment exaspérée. Heureusement, la dernière partie du livre monte en adrénaline et rebondissements intéressants. Zoe se réveille et agit et ça j'ai apprécié.

Vous l'aurez compris, je suis mitigée quant à ce livre. Le monde dystopique est intéressant et d'une certaine manière original mais l'auteure s'égare dans sa romance qui en devient grotesque et loufoque. Le roman perd alors en saveur même si le rythme ne faiblit pas, il lui manque vraiment quelque chose pour qu'on puisse le qualifier de bon livre. Je pense être exigeante mais dans ce registre il faut pouvoir se démarquer. Néanmoins, le livre se lit très vite et plaira surement aux inconditionnels du genre!

Article rédigé par CeReS à 20:01 - - Vos Avis [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Glitch

    Ce n'est pas pas rapport au livre (dsl) mais je voulais savoir quel logiciel tu utilisais pour faire tes bannières, si ça ne dérange pas bien sûr ^^
    Merci d'avance

    Posté par F.J, mercredi 29 août 2012 à 20:12 | | Répondre
  • Coucou, pour répondre à ta question, je travaille avec photoshop CS5 et une tablette graphique

    Posté par CeReS, mercredi 29 août 2012 à 20:23 | | Répondre
  • Merci

    Merci bcp d'avoir répondu ^^

    Posté par F.J, jeudi 30 août 2012 à 11:21 | | Répondre
  • Ce n'est pas le premier avis de ce genre que je lis et du coup, je suis un peu moins impatiente de le lire... même si le côté dystopique a l'air très intéressant !

    Posté par l0raah_, samedi 1 septembre 2012 à 21:53 | | Répondre
Nouveau commentaire