► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 22 mars 2012

Evernight

9795671

  • Nom: Evernight by Claudia Gray
  • Lu en: français (320 pages) - Sorti en février 2011
  • VO: paru sous le même nom en 2009

Depuis son arrivée à Evernight Academy, Bianca n'a qu'une envie: fuir. Dans cette école prestigieuse aux allures de manoir gothique, où les élèves sont tous parfaits et prétentieux, Bianca n'est pas à sa place. Pire, elle se sent en danger. Un jour, elle rencontre Lucas. Lui non plus ne correspond pas aux critères d'Evernight. Il est différent, indépendant, et malgré ses airs provocants sa présence la rassure. Rapidement un lien indéfectible se tisse entre eux. Mais la menace persiste. Ici tout n'est qu'apparence et, un à un, des secrets se dévoilent. Lucas serait-il un vampire ?

Un grand merci à Pocket Jeunesse

Ayant beaucoup apprécié le one shot de Claudia Gray, Fateful, j'avais vraiment envie de découvrir sa série principale Evernight. Que dire? J'ai passé un bon moment de lecture, le point fort du livre est qu'il se lit très facilement. Quand à l'histoire, je reste néanmoins assez perplexe. Si le fond est très intéressant - on aurait pu croire à du déjà-vu avec des vampires dans une académie - la forme m'a plutôt gênée. J'ai trouvé le style beaucoup trop simple. Tout est dévoilé assez platement, avouons-le, et sans profondeur. J'ai eu, de ce fait, du mal à me plonger reéellement dans l'histoire et surtout à m'attacher aux personnages. Bianca est très contradictoire, d'abord elle apparait un peu cruche, puis elle s'affirme puis elle agit égoistement. Car oui, je ne l'ai pas comprise. Quand on dit que l'amour rend aveugle, c'est bien le cas ici! Quant à Lucas, je n'ai pas pu l'apprécier, finalement il a été assez dur de le cerner et je l'ai trouvé trop lisse. Par contre, bizarrement, Balthazar m'a beaucoup plu, il semble être un personnage posé avec beaucoup d'expérience, j'espère qu'on le verra bien plus par la suite. L'intrigue se révèle intéressante mais tout est exposé trop vite. Le premier retournement de situation m'a finalement bien surprise et avec du recul il tombait sous le sens. C'est vrai qu'avec le résumé, je m'attendais à autre chose. Le 2ème retournement de situation m'a fait le même effet si pas plus. Malheureusement, une fois la situation expliquée, l'effet du surprise passe assez vite et on se retrouve à la fin du livre. J'ai trouvé la relation de Bianca et de Lucas assez "malsaine", disons que pour un premier tome, ils n'y vont pas à moitié. Leur amour, se voulant fort et sincère, ne m'a pas convaincu car je l'ai trouvé beaucoup trop rapide. Néanmoins, si je n'ai pas été séduite par ce premier tome, je suis très curieuse de lire la suite, après tout nous avons eu tellement de révélations que j'ai hâte de voir comment l'intrigue va évoluer! En tout cas si vous cherchez une lecture sympathique qui se lit très facilement, n'hésitez pas à lire Evernight!


Posté par CeReSu à 18:07 - - Commentaires [5]
Tags : ,