► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 29 janvier 2012

CATCHING FIRE [HUNGER GAMES #2]

41zlC0LiZcL

  • Nom: CATCHING FIRE (HUNGER GAMES #2) by Suzanne Collins
  • Lu en: anglais (474 pages) - Edition classic sortie en décembre 2011
  • VF: paru en mai 2010 sous le nom L'embrasement

A la fois symbole de la rébellion et marionnette d'une dictature sanglante, Katniss a le pouvoir entre ses mains... liées.
Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l'aube des Jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...

J'ai lu ce deuxième tome en prenant mon temps. Je dois avouer que je peine déjà à trouver les mots face à ce livre. CATCHING FIRE est vraiment tout aussi bien que le 1er livre. Il est tout aussi puissant, stressant, oppressant, éprouvant. Je me suis réellement attachée à Katniss et Peeta mais à aussi à tous les autres qu'on apprend à mieux connaître. Alors que nos deux gagnants pensaient rentrer chez eux et "oublier" les jeux, le Capitol en a décidé tout autrement et c'est avec surprise que les deux jeunes gens seront à nouveau catapultés dans l'arène. Une arène beaucoup plus vicieuse qui ne laissera aucun répit. Mais au coeur de celle-ci, une alliance, un travail de groupe exceptionnel. J'ai beaucoup aimé voir Katniss et Peeta faire équipe et de ce fait découvrir d'autres tributs. Alors que les jeux semblent se dérouler comme chaque année - à une exception près puisqu'il s'agit des 75èmes jeux et qu'ils regroupent les anciens gagnants - une rébellion se trame. L'enjeu est énorme. Du coup tout dans ce livre est décuplé. Un instant on a envie de sourire, un autre de pleurer, un autre encore de pousser des soupirs....Bref, les émotions sont mises à rude épreuve. On est complètement pris dans cet univers, avec ces personnages. Katniss est vraiment une héroïne très forte même si mentalement, on sent une fragilité qu'elle n'avait pas forcément dans les premiers jeux. Il faut dire qu'elle en a gros sur les épaules. Mais elle sait se battre. Quant à Peeta, je suis toujours sous son charme. Il a ce côté doux et rassurant même si ce n'est pas le meilleur combattant. Ils forment une équipe que j'apprécie beaucoup. La suite annonce beaucoup d'obstacles, la révolte est lancée et cette fois, il faudra à Panem tout son courage pour l'affronter....et moi aussi.


In my Mailbox (28)

003

Cette semaine, j'ai été sage! Je me suis achetée Paradise de Simone Elkeles! Une fois n'est pas coutume, j'ai craqué pour la version française! Aussitôt eu, aussitôt lu! Vous pouvez déjà lire ma chronique au sujet du livre sur le blog! Voilà voilà! Et vous, qu'avez vous eu?

Posté par CeReSu à 09:44 - - Commentaires [2]
Tags : ,
samedi 28 janvier 2012

Sherlock Holmes: Jeu d'ombres

POSTER-DEF-SHERLOCK-HOLMES-2

Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l'homme à l'esprit le plus affûté de son époque. Jusqu'au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d'une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène… Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral. Partout dans le monde, la presse s'enflamme : on apprend ainsi qu'en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu'en Chine un trafiquant d'opium est décédé, en apparence, d'une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu'aux Etats-Unis, un baron de l'acier vient de mourir…
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d'avance et semble tout près d'atteindre son objectif. S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais…

Sur Mirrorcle World, j'aime aussi parler cinéma en plus de la musique et des livres. Aujourd'hui, c'est avec plaisir que j'ai été voir Sherlock Holmes 2: Jeu d'ombres. En un mot: excellent. J'ai vraiment aimé ce film, et je crois que c'est surtout grâce à Robert aka Holmes. Cet acteur est tellement surprenant, plein de ressources! Son jeu d'acteur est juste parfait. Il apporte LA touche d'humour au film. Déjà que Holmes, bien qu'incroyablement intelligent, est déjanté, Downey lui apporte toute la crédibilité nécessaire. Quant à son acolyte Watson, il est tout aussi drôle à sa manière: naïf, serviable, courageux. L'intrigue est très bien menée et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Je dois dire que c'est rondement et finement bien ficelé tout ça. Sans parler des effets spéciaux. Alors là je tire mon chapeau! Des ralentis pendant les bagarres, je vous assure que ça donne une tout autre dimension à la scène. Le film est aussi très esthétique, avec ses décors convaincants et ses costumes. Non sincèrement c'est un film à voir qui est divertissant, drôle, stressant et totalement prenant!

The Iron Queen devient Le serment d'une Reine

le serment

Et voilà! Le troisième tome de ma saga vénérée The Iron Fey (Les Royaumes Invisibles) va sortir ce 1er mars aux éditions Darkiss. The Iron Queen paraitra sous le nom français "Le serment d'une Reine" et gardera cette magnifique cover originale! Je suis contente que Darkiss ait gardé les covers US car elles sont sublimes. En ce qui concerne le titre, il colle bien à l'ambiance de ce 3ème tome. Il ne restera plus qu'à voir le résumé! Pour ceux qui n'ont pas lu la saga, lancez vous et ne faites pas attention aux titres et aux résumés qui ne rendent pas toujours justice à la vraie histoire de Meghan et Ash. Retrouvez sur le blog mon avis sur les 4 tomes de la série! Direction le sommaire pour les y retrouver!

Edit: Voici le résumé accompagnant le livre. Encore une fois, je le trouve totalement faux. Déjà, il en dit trop mais de manière erronée, quel dommage! La priorité de Meg est bien de sauver le NeverNever, mais en équipe, et son but n'est pas de devenir Reine et encore moins de renoncer à la protection de son prince! Ces éléments sont bien présents dans l'histoire mais ils ne sont pas présentés comme ça, enfin vous verrez mais là encore une fois Darkiss se plante dans son résumé qui n'est pas du tout fidèle à celui de la VO.

Tuer le roi de Fer qui menace toute la Faerie. Devenir reine et rétablir la paix — voilà la mission de Meghan. Une mission où elle va risquer sa vie, mais surtout une mission déchirante. Car, pour avoir une chance de réussir, reconquérir ainsi sa liberté et ne plus jamais être une princesse maudite, Meghan devra respecter une condition : renoncer pour toujours à la protection du prince qu’elle aime, et mener seule la bataille…

jeudi 26 janvier 2012

Paradise

416IEfuXmfL

  • Nom: Paradise de Simone Elkeles
  • Lu en: français (320 pages) - Sorti en janvier 2012
  • VO: Leaving Paradise paru en 2007

Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l’a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu’il conduisait en état d’ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l'hôpital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s’éviter mais Paradise est une toute petite ville. C’est plus fort qu’eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C'est sans compter sur l’ex-petite amie de Caleb, qui n’a pas l’intention de laisser le garçon lui échapper...

Etant une fan de Simone Elkeles grâce à sa superbe série consacrée aux frères Fuentes, j'avais très hâte de découvrir Paradise. Une fois n'est pas coutume, c'est la version française qui me fait de l'oeil. Et qui dit VF dit lecture très rapide. Il faut dire que Paradise est un livre plutôt addictif. On a envie de tourner les pages pour savoir comment va se dérouler l'histoire. Comme toujours, l'auteure partage son récit entre ses deux héros, Caleb et Maggie ici. Leur vie a basculé le jour où Caleb a renversé Maggie.... Un an plus tard, le jeune homme est de retour à Paradise. Maggie le vit mal car elle boite et a dû abandonner pas mal de projets. Mais alors que Maggie faisait tout pour ne pas croiser Caleb, il en sera autrement et les deux jeunes gens seront amenés à se voir quotidiennement. S'en suit tout naturellement un rapprochement.... Avec Paradise, Simone Elkeles aborde encore une fois de manière subtile et juste la vie de tous les jours en mettant en avant dans son roman les apparences, les quand dira-t-on et les non dit. Maggie et Caleb ainsi que leurs familles souffrent de cet accident et chacun s'est enfermé dans son monde. Les sentiments des personnages sont forts car ils avancent malgré tout. Et par-dessus tout, il y a l'amour. C'est ce que j'aime vraiment dans les romans de Simone Elkeles. Elle a vraiment la plume magique pour nous conter ce genre d'histoire. Cela dit, je ne sais pas s'il en va de même pour la VO, mais le style de traduction m'a vraiment déplu. Alors que les sentiments décrits se veulent puissants, la manière de les transposer à l'écrit est plate. On passe d'une chose à l'autre, d'un jour à l'autre, d'un moment à l'autre. Ça aurait mérité plus de profondeur. J'ai trouvé que le charme d'écriture d'Elkeles avait disparu ici. Ca m'a vraiment gênée et quelque part, je n'ai pas pu rentrer dans le récit comme je l'aurai voulu. Le style donné ici est, à mon goût, beaucoup trop orienté jeunesse. Et pourtant les sujets abordés ne sont pas des plus simples. Mais l'essentiel est que nous avons une belle histoire pleine de sentiments et d'émotions qui arrive, tout comme l'autre saga de l'auteure, à faire passer pas mal de messages.

Posté par CeReSu à 18:01 - - Commentaires [3]
Tags : ,

dimanche 22 janvier 2012

[JPOP] Koda Kumi - JAPONESQUE

japonesque-03

  • Nom: JAPONESQUE (10ème album)
  • Artiste: Koda Kumi 
  • Genre: pop/dance/rock/ballade 
  • Sorti le: 22 janvier 2012
  • Pays: Japon 

JAPONESQUE, le 10ème album de Koda Kumi, signe son retour sur le devant de la scène. Après 2 albums en demi teinte l'année dernière (Déjàvu) et l'année précédente encore (Universe), j'avais perdu quelque peu mon intérêt pour Kumi. Mais avec ses derniers singles, elle a réussi a capté de nouveau mon attention. Avec JAPONESQUE, Kumi nous montre toute l'étendue de son talent. Cet album est selon moi le plus travaillé depuis Kingdom en 2008. Il est riche et varié, se partageant entre le pop/rock, pop/électro, ballades....Il y en a pour tous les gouts. Kumi propose ici un album à son image.

Commençons par cette introduction ~ JAPONESQUE magnifique. Elle définit parfaitement l'ambiance que veut donner l'album avec ses airs traditionnels. Elle me donne carrément des frissons! L'album continue avec So Nice. Kumi mise ici sur une interprétation sexy et sensuelle, le tout sur une instrumentale orientale. C'est aussi l'occasion de retrouver Mr Blistah qui avait déjà collaboré avec Kuu sur la chanson Candy. Duo dans tous les cas très réussi!

Boom Boom Boys fait partie de ces chansons pop/rock que j'adore chez Kumi. Elle est très efficace, notamment au niveau des refrains totalement addictifs! J'apprécie également le chant de Kumi un brin déjanté! Parfait! Dans un registre r'n'b, Slow est très agréable. Kumi propose encore une fois un duo, cette fois avec Omarion. Les deux voix se complètent assez bien et le rythme est très sympathique!

 

ESCALATE est ma chanson préférée de l'opus. Pop/électro, elle me donne carrément envie de danser. Le plus réside dans les couplets avec une interprétation parfaite. Le tout est très addictif même si ça peut paraitre un peu brouillon. Je n'ai pas encore parlé des pistes singles mais avec Love Me Back c'est chose faite. Le dernier single de la chanteuse, avec encore une fois une chanson entraînante qui vous donne envie de bouger. J'aime particulièrement la rythmique et l'instrumentale. Quant à Kuu, elle joue toujours de ses charmes à travers sa voix!

On continue sur cette bonne lancée avec la très surprenante No Mans Land. Dans un registre pop/rock, je trouve cette chanson vraiment superbe. Les couplets sont entraînants (voire drôles pour le premier), tandis que les refrains surfent sur une vague un peu plus mélancolique. Mention spéciale au pont musicale tout à fait particulier. Enfin Lay Down fait également partie de mes préférées. La chanson se situe dans un registre pop/électro et est pas mal surprenante. J'adore tout particulièrement les couplets où Kumi nous offre une interprétation en accord avec l'ambiance de sa chanson. Même si les refrains sont un peu répétitifs, le tout est, encore une fois, efficace. L'album propose bien d'autres chansons (19 au total) mais celles-ci sont mes préférées. La chanteuse a vraiment bien bossé. Son album est diversifié, travaillé, entraînant, le tout à la sauce Koda Kumi.

 

samedi 21 janvier 2012

Version 35 ~ Catching Fire

MW HG

Et oui, Mirrorcle World suit le mouvement! Hunger Games, c'est le phénomène du moment. Avec la sortie du film bientôt, les photos pleuvent, les informations filtrent, les soundtracks se dévoilent...Bref, un total engouement. J'ai moi même découvert le 1er tome la semaine dernière et j'ai été conquise par le monde mis en place par l'auteur, et plus particulièrement par ses héros, Katniss et Peeta. J'avais donc très envie de mettre cette saga en spotlight sur le blog! Pour cette nouvelle version, j'ai choisi le tout dernier poster promotionnel du film, avec Katniss. Je trouve cette photo sublime, montrant toute la force de notre héroïne! Pour le fond du header, j'ai mis aussi le symbole du Capitol. Je trouvais qu'il était tout indiqué puisqu'il existe un lien étroit entre Katniss et le Capitol. Les couleurs changent un peu mais la structure reste la même qu'auparavant. J'ai juste retravaillé tous les boutons des partenaires et des réseaux sociaux! N'hésitez pas à laisser votre avis dans les commentaires!

vendredi 20 janvier 2012

Bloodrose [Nightshade #3]

51zsbjF4TZL

  • Nom: Bloodrose (Nightshade #3) by Andréa Cremer
  • Lu en: anglais (406 pages) - Sorti en janvier 2012
  • VF: Sortie sous le nom "Le combat des Alphas" en février 2013

The Ultimate Sacrifice.  Calla has always welcomed war. But now that the final battle is upon her, there’s more at stake than fighting. There’s saving Ren, even if it incurs Shay’s wrath. There’s keeping Ansel safe, even if he’s been branded a traitor. There’s proving herself as the pack’s alpha, facing unnamable horrors, and ridding the world of the Keepers’ magic once and for all. And then there’s deciding what to do when the war ends. If Calla makes it out alive, that is.

Je n'ai pas vraiment de mots pour décrire ce 3ème et dernier tome de la série Nightshade. Quand je repense au premier, je me dis que Calla et ses amis ont parcouru bien du chemin et qu'Andréa Cremer a su tenir notre intérêt tout le long de sa série. Pour tout vous dire, Bloodrose m'a vraiment choquée. J'avais lu par-ci par là, quelques avis disant que ce tome était surprenant. Et bien oui il l'est. Si la première partie suit le 2ème tome, mettant en place les stratégies face à la guerre qui attendent les Chercheurs et les Gardiens. La tension est donc tout le temps présente, on se sent oppressé et stressé. Calla, plus dans le doute que jamais, arrivera à s'imposer en tant qu'alpha et à diriger son équipe. Son évolution est spectaculaire, elle arrive à se poser les bonnes questions et à prendre les bonnes décisions. Quant aux Chercheurs, ils apportent toujours la touche de légerté au roman, ce fut un plaisir de les retrouver. Le triangle amoureux est mis vraiment en avant dans ce tome et on sent que de ce côté, Calla a vraiment du mal à faire la part des choses. Mais elle mettra ses sentiments de côté pour se consacrer à la dure tâche qu'est de retrouver l'arme qu'utilisera le Scion contre les ennemis. La deuxième partie du livre est plus sombre, beaucoup plus stressante car Calla et ses amis sont faces à la guerre. Tout se précipite, tout s'accélère et la guerre fait rage. Ici, pas moyen de vous parler de l'histoire sans vous spoiler. Je vais donc juste vous dire mon ressenti: j'ai pleuré, pleuré, à chaudes larmes. Je ne m'attendais absolument pas à ça. Je me suis même dit: "mais ce n'est pas possible!!" On a pas le temps de se remettre de ses émotions qu'on est confronté à la fin du livre. Une fin, une conclusion totalement surprenante et, comme déjà dit, inattendue. Le monde créé par Andréa Cremer est vraiment unique. Cette série vaut la peine d'être lue. Quand je vois l'évolution des personnages, de l'histoire, je me dis "wow". L'auteure a su vraiment exploiter toutes les ressources possibles pour sa série et elle a su écrire son histoire d'une main de maitre. Une chose est sure, cette conclusion à Nightshade ne vous laissera pas indifférent.

Et parce que j'ai fait cette lecture commune avec Jordan du blog Wandering-World, vous pouvez lire sa chronique sur son blog.

dimanche 15 janvier 2012

In my Mailbox (27)

001001

Cette semaine, retour de IMM! Alors la VO est toujours de mise, comme à mon habitude! Cette semaine, j'ai reçu le 3ème et dernier tome de la trilogie Nightshade: Bloodrose d'Andréa Cremer! Ayant aimé le 1er tome, je me suis jetée sur CATCHING FIRE et MOCKINGJAY, les tomes 2 et 3 de la trilogie THE HUNGER GAMES de Suzanne Collins. Bien qu'ils soient sortis en VF, j'ai préféré cette nouvelle édition classique anglaise parue tout récemment! Enfin j'ai reçu aussi, en cadeau de Laeti, Angela de Julia M. Tean, une jeune auteure française qui se lance dans l'écriture! J'ai aussi acheté mon premier roman chick-lit, Stiletto Blues à Hollywood de Lauren Weisberger.

mardi 10 janvier 2012

THE HUNGER GAMES

41F2xf8EThL

  • Nom: The Hunger Games by Suzanne Collins
  • Lu en: anglais (458 pages) - Edition Classic sortie en décembre 2011
  • VF: paru en septembre 2009 sous le même nom

Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Hunger Games. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras... Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.
Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix. Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature.

Je viens à peine de refermer le livre et j'en ai encore des frissons. Mes pensées sont assez confuses car ce livre est juste incroyable. Je voulais le lire depuis un moment, ne trouvant pas vraiment le temps avec ma Pile A Lire. Mais avec l'approche du film, j'en ai fait une lecture prioritaire et je ne regrette pas. C'est un livre qui vous prend aux tripes dès les premières pages. Il transpire d'émotions, il est dur, il est exceptionnel, il est difficile à décrire. The Hunger Games ne s'adresse pas, selon moi, qu'aux jeunes adultes mais à tout le monde. C'est un livre très fort qui nous plonge dans le monde dystopique le plus détraqué que j'ai pu lire. Comment les jeux peuvent-ils exister? Je ne saurai comment écrire mon ressenti face à cette société, disons le, horrible. Le livre nous laisse totalement perplexe et on se dit qu'on espère que jamais ne sera inventé ce genre de chose. J'ai vraiment été frappée par le mode de vie de Panem. Les Districts, tous presque pauvres, vivant la plupart dans la peur des Jeux. Puis le Capitol, cette immense ville riche vivant dans un luxe à en faire pâlir plus d'un. La différence est saisissante et donne la nausée. Quelles genres de personnes sont-ils pour jouir d'un jeu où 24 ados vont s'entretuer? Le spectacle. Rien que ça. Le show pour montrer qu'ils règnent en maitre. Le plus répugnant est la préparation aux jeux: les tributes se voient offrir tout le luxe qu'ils souhaitent pour oublier le sort qui les attend. Le pire est que ces pauvres jeunes doivent prétendre apprécier cette notoriété et montrer leur engouement. Pour moi c'est l'aspect du livre le plus déroutant.... Après les jeux. Cette partie du livre a été très intense avec des scènes très difficiles et parfois gores. On est absolument pas épargnés. Durant les jeux, l'auteure nous apprend la survie. Oui la survie, la défense sous toutes ses couleurs. Que vivre dans le luxe n'apporte pas grand chose si on ne peut pas se débrouiller seul en forêt. Manger. Camper. Chasser. Des choses qui ont l'air insignifiantes mais qui prennent une ampleur monstre et qui demandent beaucoup, beaucoup de connaissances. Et sur ce point j'ai été bluffée par l'héroine Katniss. The Girl who was on Fire. Wow. Le fait que l'histoire soit racontée de son point de vue augmente notre malaise. C'est comme si on y était. C'est une des héroines les plus fortes et braves que j'ai jamais rencontrée! Quelles que soient les épreuves, physiques ou morales, Katniss n'a jamais baissé les bras et est allée jusqu'au bout d'elle même. On ne peut que l'admirer. Les autres personnages ne sont pas oubliés, actuellement j'apprécie beaucoup Peeta même s'il reste encore un peu mystérieux. Je sais qu'il sera au centre de l'attention avec un certain Gale dans le tome 2! Pour le reste, je peine à trouver les mots juste pour ce livre qui m'a embarquée et qui, en le refermant, me laisse là, secouée par quelques frissons.