► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 10 décembre 2011

[Manga] Ayashi no Ceres de Yuu Watase

ayashi-no-ceres-4

  • Nom: Ayashi no Ceres de Yuu Watase
  • Lu en: français
  • Années de publication: 2000 et 2002
  • Editeur: Tonkam
  • Genres: action, fantasy, romance
  • VO: paru sous le nom Ayashi no Seresu  妖しのセレス
  • Série en 14 tomes

La légende veut qu'il y ait bien longtemps une tennyo (une créature céleste) se soit fait voler ses vêtements alors qu'elle se baignait à une source. Ne pouvant plus rentrer chez elle, elle finit par épouser un pêcheur, sans savoir que c'était en fait lui le voleur. Jusqu'au jour où elle apprit la vérité de la bouche de ses enfants, et c'est alors qu'elle décida de... cette légende n'existe pas seulement au Japon, mais dans la plupart des pays, et personne n'en connait la fin. La veille de son seizième anniversaire, Aya Mikagé fait une chute accidentelle du haut d'un pont. À sa grande surprise, au lieu de s'écraser dans le vide, elle flotte doucement jusqu'au sol. Peu après, un garçon mystérieux lui porte secours alors qu'elle manque de se faire écraser par une voiture. Cet anniversaire est décidément marqué du sceau du destin... en effet, la jeune fille et son frère jumeau Aki se rendent à cette occasion dans la résidence de leur grand-père. Là elle revoit le garçon mystérieux qui l'avait sauvé, elle découvre qu'il s'appelle Toya et qu'il travaille pour son cousin Kagami. Mais en guise de cadeau d'anniversaire, Aya subit un étrange test devant toute la famille Mikagé rassemblée. Ce test révèle que Aya possède dans ses veines du sang de nymphe céleste : les Mikagé se voient obligés d'exécuter Aya. Elle est sauvée in extremis par Yuhi, le beau-frère d'une fille qui possède elle aussi du sang de nymphe nommée Suzumi.

114149306

Je me rends compte que je ne vous ai jamais parlé des mangas, or ce sont mes tous premiers amours!  Ce sont les mangas qui m'ont ouvert la porte vers la culture asiatique il y a de ça 10 ans. Aujourd'hui, je tiens à vous présenter mon manga phare. Je n'ai jamais réussi à lui trouver d'égal tant ce manga est magnifique: Ayashi no Ceres de Yuu Watase. Manga écrit en 14 tomes publié chez Tonkam, Ayashi no Ceres conte l'histoire d'Aya et Aki, jumeaux, dont la vie va basculer le jour de leur 16ème anniversaire. 

En effet, ils apprennent qu'ils sont la réincarnation de Ceres et du fondateur. Ce dernier ayant volé la robe de plume à Ceres, elle n'hésite pas, à chaque réincarnation, à essayer de l'éliminer. Si Aki est donc estimé auprès de sa famille, celle-ci voit en Aya une grande menace qu'il faut éliminer: si Ceres libère ses pouvoirs, la famille Mikagé est en danger. 

Le manga nous conduit alors vers une fabuleuse aventure, à travers mythes et légendes célestes. Aya et Ceres deviennent les héroines du manga et avec elles, nous allons rencontrer une panoplie de personnages. Parmi eux, Toya. Ce mec est juste une bombe!! J'ai toujours aimé ce personnage froid et distant mais qui au fur et à mesure, ouvre son coeur. Il est assez mystérieux, mais quand on connait son véritable rôle, on a le coeur serré pour ce jeune homme fort qui n'aura pas été épargné.

Ayashi No Ceres 13

Aya est une héroine extrêmement courageuse et brave, je l'ai de suite appréciée! Il faut dire qu'elle subit beaucoup de choses, mais elle n'abandonne jamais. Quant à Ceres, s'il faut s'en méfier au départ, elle deviendra l'alliée d'Aya et de ses amis. Il s'agit de mon personnage préféré (d'où, pour la parenthèse, ce pseudo que j'utilise sur internet depuis que j'ai découvert ce manga). Elle est tellement charismatique! Même si elle est aveuglée par la haine, Ceres arrive à prendre du recul et à montrer sa vraie valeur. J'ai toujours été fan de ses pouvoirs!

Que serait un shojo sans une histoire d'amour? Bien qu'un triangle amoureux peut être considéré, Aya a tôt fait de donner son coeur à Toya. Les deux jeunes gens m'auront fait rêvé malgré les difficultés qu'ils rencontrent. C'est une histoire qui se forge au fur et à mesure et qui n'en est que crédible. Aya et Toya sont magnifiques, ensemble.

Ayashi no Ceres est digne d'un roman YA mêlant amour, amitié, trahison, intrigue, mythologie, supernaturel.... Un cocktail explosif qui nous tient en haleine durant les 14 tomes. Il y a une excellente progression aussi bien dans l'intrigue qu'au niveau des personnages qui sont obligés de grandir assez vite, vu leur contexte. Enfin, que serait ce manga sans son graphisme à tomber par terre? Yuu Watase a vraiment un style reconnaissable entre tous mais il y a toujours un petit quelque chose d'unique à chacune de ses séries. 

A noter que le manga existe aussi en anime de 24 épisodes qui sont assez fidèles à la version papier. J'avais tout autant adoré et j'avais été charmée par la qualité de l'image, mais surtout celle de la musique, parfaite. 


En bref, un manga qui m'aura marquée pour toujours, auquel je n'ai jamais trouvé d'égal. Ayashi no Ceres est le meilleur manga que j'ai jamais lu, il combine tous les ingrédients pour être parfaits. Un petit bijou dans son genre et à jamais collector.