► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 27 avril 2011

SM Town à Paris!!

smtown

Hé oui qui l'eut cru? Après une année 2010 riche en émotions en vivant la rencontre avec Ayu puis en assistant à deux dates de concerts, voilà que cette année c'est la Corée qui arrive! Une annonce inattendue mais réelle: La SM Entertainment, grosse maison de disque coréenne, arrive en France pour un concert unique exceptionnel avec pas moins de 5 groupes! Et quels groupes! Tout d'abord les SHINee! Mes petits (jeunes) chouchous découverts en 2009 avec Ring Ding Dong puis avec la bombe Lucifer et autres chansons magnifiques de leur dernier album. Ensuite arrivent les f(x), un groupe assez récent mais avec des chansons plutôt cool du genre La Tcha Ta ou encore Nu Abo! Les Super Junior sont aussi attendus. Un groupe que je connais moins si ce n'est leur gros tube Bonamana! Après c'est du lourd avec les Girl's Génération et leurs bombes du style Genie, Run Devil Run, pour terminer avec mes préférés, avec les Dieux de l'Est: les Dong Bang Shin Ki! Etant à deux ils vont surement nous chanter leurs nouveaux tubes tels que Keep your head down ou Maximum! Non franchement c'est quasi le rêve!!! Tout ceci est prévu le 10 juin prochain! Un weekend qui s'annonce fou en compagnie de mes amies que j'ai hâte de revoir: Ma Cousine du Sud Lucie, Clo', Fanny et Nanissette!! Sans compter que sur place, je vais revoir du monde! Ça s'annonce bombesque!

Posté par CeReSu à 22:16 - - Commentaires [3]

mardi 26 avril 2011

In my Mailbox (3)

003

Aujourd'hui, jour de reprise, pas moins de 3 colis m'attendaient sagement à mon retour! Deux japonais bien sur (le CD de Namie Amuro qui sort demain au Japon (haha) et mon fameux DVD de l'Arena Tour) et un colis spécial livres! J'ai donc reçu la suite de Inside Out (Enfermée) que j'avais lu en français, Outside In et Voices of Dragons qui est un livre unique! Deux livres qui me faisaient de l'oeil depuis longtemps et les voilà enfin! Je compte commencer par Outside In, je ne tiens plus de savoir la suite! Par contre, City of Fallen Angels se fait vachement désirer après 21 jours d'attente.....

lundi 25 avril 2011

Delirium

41xHvAvL_EL

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue... Peu à peu, elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes.

"Je t'aime. Souviens toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça."

Delirium est le deuxième roman qui m'a fait pleurer à chaudes larmes. C'est le genre de livre qui me retourne dans tous les sens, qui laisse sa marque. Au moment où j'écris ces lignes je ne sais toujours pas comment vous expliquer dans quel état je suis. Je crois que pour comprendre, il faut lire ce livre. Un livre dystopique fort émotionnellement. Une histoire qui se passe dans les rues de Portland, aux USA, sans doutes quelques années plus tard. Des USA dont l'histoire a été refaite où la Socitété contrôle tout grâce à ses Régulateurs et leurs raids inattendus, grâce au Protocole. Lena a 17 ans et elle attend avec impatience le jour de son Protocole. Pourquoi? Parce qu'elle sera sauvée, imunisée, elle sera une Invulnérable, elle sera heureuse et surtout, elle ne sera pas comme sa mère, malade d'amour. Dans le monde de Lena, l'amour est la pire des maladies. Ceux qui résistent vivent dans la Nature bien cachés de tous. Les autres vivent la peur au ventre et attendent d'être sauvés pour de bon grâce au Protocole. Mais un jour Lena rencontre Alex, un Invalide, autrement dit, un résistant. Avec lui elle découvrira le sens du mot aimer, la signification du mot amour et de tout ce qu'il implique. Petit à petit, elle se rendra compte que son monde ne rime à rien, qu'elle n'est pas libre mais prisonnière de sa société. Que tout n'est que mensonge, que tout est...vide. Car le Protocole vous enlève vos sentiments, il vous permet de vivre dans l'indifférence, jour après jour, comme si vous regardiez le monde à travers une fenêtre invisible, comme si vous dormiez sans vous apercevoir de la réalité. Alors que Lena attendait son Protocole avec impatience, son sentiment se transforme en peur: le Protocole signera la fin de son histoire avec Alex, de son amitié avec Hana...et il en est hors de question. Le roman devient alors oppressant, stressant, étouffant, mais aussi terriblement vrai, touchant, émouvant, magnifique. On suit la rébellion de Lena et d'Alex jusqu'à la fin, l'estomac tout retourné se demandant comment ils vont y arriver. Les dernières pages m'ont faites pleurer, tellement, tellement....indescriptibles, difficiles aussi. J'en viens à me demander comment je vais tenir jusqu'en février 2012 lors de la sortie de Pandemonium. J'en viens à me demander quel genre d'espoir garder pour la suite tant la fin vous laisse sans mots. Sincèrement, je ne suis pas sure que mon avis reflète ce que je ressens, mais je ne dirai qu'une chose: hormis peut être les longues descriptions et les dialogues qui se font attendre par moment, Delirium est écrit d'une main de maitre, transpirant émotion et sentiment. Surtout, si ce n'est pas encore fait, plongez dessus.

Posté par CeReSu à 20:43 - - Commentaires [4]
Tags : , ,
samedi 23 avril 2011

Version 23 - Rock'n'Roll Circus

 Arena_MW

Welcome into my world! Plus précisément bienvenue sur la nouvelle version du blog, la 23ème nommée Rock'n'Roll Circus! Vous l'avez sans doute remarquer, surtout ceux qui me connaissent bien, que la sortie du DVD de l'Arena Tour d'Ayumi m'a completement enthousiasmée. Et pour cause, ça me ramène bien entendu quelques mois en arrière. Quand je vois ce concert je n'arrive toujours pas à me dire que je l'ai vu! Alors vu mon engouement j'ai décidé de mettre Ayu à l'honneur! Ca faisait longtemps d'ailleurs qu'on ne l'avait pas vue par ici. J'ai choisi une des superbes photos du pamphlet de l'Arena pour l'occasion. Retour du rose et du gris également! Comme quoi, je finis toujours par revenir vers Ayu, elle reste la number one!

Et puis, voilà THE moment, durant le MC du 25 juillet. Pour ceux qui passent par ici et qui ne connaissent pas, durant ses concerts, Ayumi prend le temps de papoter durant un gros 1/4 d'heure avec son équipe et le public. Comme c'était le dernier jour de tournée, Yo-chan son guitariste est venu faire la promo du nouveau poster (que j'ai dans ma chambre ♥). Par la même occasion il lui propose que le public fasse la ola! Et c'est parti! Et hop qui apparait dans le public? Moi ^_- avec ma bannière! Certes, on ne voit pas bien (en photo?), mais j'y suis et c'est un détail qui prouve que j'ai vecu ce moment magique. Encore une fois, c'est un rêve de réalisé, Ayu is the best!

Rebelle - Birth Marked

Birth_Marked_Rebelle

Dans le monde où vit Gaia, il y a ceux qui habitent dans l'Enclave, derrière les murs du Bastion, et ceux, pauvres, comme elle, qui vivent à l'extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l'Enclave un quota de trois bébés, qu'elle marque d'un étrange dessin à l'encre. Jusqu'au jour où ses parents sont brutalement emprisonnés. Gaia comprend alors que le Bastion en a après le ruban que son père lui a légué et sur lequel est brodé un mystérieux code. Le temps est venu pour la jeune fille de choisir : continuer à servir l'Enclave ou y pénétrer pour tenter de percer les secrets du ruban. Au péril de sa vie.

Avec Rebelle - Birth Marked, je me suis replongée dans le monde de la dystopie. Après Matched qui commence tout doux, Inside Out qui tire sur le côté science fiction, Birth Marked est un peu plus réaliste (pour situer, cela se passe en 2403 et les gens ont dû réapprendre à vivre autrement depuis que les ressources naturelles se sont épuisées 300 ans plus tôt) et surtout très dur. Je n'ai d'ailleurs pas encore trouvé les mots pour ce livre oppressant, boulversant, stressant. Dans Rebelle, le sujet principal est le bébé et sa génétique. Chaque mois, Gaia et sa mère, sage-femmes, donne les 3 premiers bébés nés à L'Enclave, la ville derrière le mur, là ou personne ne manque de rien, ou il fait bon vivre...en apparance. Car quand les parents de Gaia sont arrêtés un soir, la jeune fille n'hésite pas une seconde et s'introduit dans la ville. A partir de là, on va beaucoup souffrir avec Gaia, comprenant que l'Enclave est dure et cruelle, qu'elle n'hésite pas à éliminer ceux qui osent désobéir aux règles. La quête de Gaia pour sauver ses parents sera difficile émotionnellement. Heureusement dans ce monde froid survient Léon un jeune garde qui fera tout pour l'aider. Leur relation est spéciale mais sincère et tellement belle. Elle s'installe vraiment progressivement et chaque apparition de Léon donne de l'espoir.  La fin nous laisse avec Gaia qui commence un nouveau long prériple, plein de questions en suspens et un coeur totalement retourné. J'attends la suite avec impatience car Gaia et Léon sont des personnages forts et courageux et cela promet nombres de rebondissements.


jeudi 21 avril 2011

It's Rock'n'Roll Circus

14

Ma vue de la scène, le 25 juillet. Yoyogi, Japan. Voir mes fancams.

Je n'ai pas encore reçu mon DVD de l'Arena Tour 2010 d'Ayumi et je l'attends avec envie et impatience d'autant plus que le concert a quasi filtré sur youtube. Alors j'ai craqué. Bien que le concert n'ait aucuns secrets pour moi, car je m'en rappelle de bout en bout, j'ai voulu voir certaines performances. Quand j'ai découvert THE introduction et Microphone, j'ai pleuré. Parce que j'avais gardé en tête ma vision du show, celle vue du 2ème gradin côté gauche de la scène. Je me rappelerai toujours ce lever de rideau et notre excitation, à Rom et à moi. Me dire que j'ai vu ce concert en vrai, au Japon, à Tokyo, entourée de 13 000 japonais, chantant avec eux dans l'assemblée, et de revoir ça sur DVD, en détail, mon petit coeur s'en est affolé d'exitation. Parce que ce concert est et sera sentimental à mes yeux, me rappelant que mon rêve de visiter le Japon et de voir Ayu sur scène s'est réalisé. Et même si je n'ai pas osé tout regarder, pour avoir du plaisir à le voir sur grand écran (je crois que là je vais encore plus pleurer), ce que j'ai vu est totalement représentatif de ce que j'ai pu ressentir dans la salle. Tous les détails me sont revenus en tête, toutes les sensations vecues aussi. Ainsi, j'avais pleuré à chaudes larmes sur  BALLAD qui offre un sublime tableau visuel ainsi que sur Count Down ma chanson favorite qui m'avait scotchée en live de part sa puissance. Je suis heureuse de voir qu'à travers les performances DVD, ça me fait toujours le même effet. Sans parler de don't look back et INSPIRE deux moments que j'avais adoré et qui sont toujours aussi féériques, de Sexy Little Things et son côté kawaii, de Lady Dynamite et de ses effets visuels bluffants, de Until that day et sa nouvelle chorégraphie...bref, tout est là, tout est comme je m'en souviens. Je compte en faire une critique détaillée pour le site même si j'avais déjà écrit mon live report complet sur le concert (envie de le lire?). Je vais garder le reste quand j'aurai le DVD et il me tarde sincèrement de l'avoir entre les mains (et de voir si on voit ma bannière dans le public dans les bonus du 25 juillet aha) car c'est juste là, un must see!

lundi 18 avril 2011

The Iron Witch

6930002

Freak. That's what her classmates call seventeen-year-old Donna Underwood. When she was seven, a horrific fey attack killed her father and drove her mother mad. Donna's own nearly fatal injuries from the assault were fixed by magic—the iron tattoos branding her hands and arms. The child of alchemists, Donna feels cursed by the magical heritage that destroyed her parents and any chance she had for a normal life. The only thing that keeps her sane and grounded is her relationship with her best friend, Navin Sharma.

When the darkest outcasts of Faerie—the vicious wood elves—abduct Navin, Donna finally has to accept her role in the centuries old war between the humans and the fey. Assisted by Xan, a gorgeous half-fey dropout with secrets of his own, Donna races to save her friend—even if it means betraying everything her parents and the alchemist community fought to the death to protect.

J'ai longtemps hésité à acheter ce livre à cause des avis plutôt mitigés à son sujet. Malgré tout, je me suis lancée et j'en suis ravie. Certes les avis avaient raison sur un point: le roman ne propose rien de nouveau, rien de vraiment original. Donna, 17 ans vit recluse de la société. Ayant été attaquée par un "Hurleur", tout droit sorti du monde des fées, Donna doit maintenant vivre avec des tatouages sur les avants bras et les mains, faits de fer. Ce fer coule en elle et lui donne une force incroyable. Mais à cause de ça, Donna ne voit plus personne exepté son meilleur ami, Navin (oui alors sur ce point je n'arrêtais pas de penser au Disney "la Princesse et la Grenouille", puisque le Prince a le même nom xD). Au cours d'une soirée - unique puisque Donna ne sort jamais - elle rencontre Xan, le beau gosse. Très vite ces deux là se lieront d'amitié et bien plus car partageant le même mode de vie: lui est un être mi humain mi fée. Suite à leur rencontre, l'intrigue prend son envol et on est embarqué au coeur du monde des Alchimistes, cette société secrète dont Donna et sa tante font partie (mais dont elle ne connait quasi rien). Très vite, nos 3 amis sont confrontés à une invasion d'elfes qui finissent par enlever Navin. Tout s'enchaine très rapidement, trop même. Sachant que toute l'histoire se déroule sur 4/5 jours, les personnages se livrent avec un peu de trop facilité. La quête de Xan et Donna est simple et même si on stresse avec eux, tout est assez prévisible. La fin m'a laissée sur ma faim, car elle aussi est beaucoup trop floue, trop....facile. Peut être ai-je l'habitude des cliffhanger, alors je suis un peu déçue. Mais je suppose que la suite laisse présager des rebondissements. Je dirai même que c'est obligé! Vu le titre du 2ème tome, quelque chose me dit que la reine des elfes - qui s'est littérallement laissée avoir ici - va se venger de s'être laissé berner (je n'en dirai pas plus pour ceux qui veulent le lire). Je suppose aussi qu'on en apprendra plus sur l'alchimie car ce thème reste intéressant et j'ai hâte de voir les pouvoirs de Donna plus en profondeur. Bref ce 1er tome est un peu trop "simpliste" mais il met les choses en place et promet de bonnes choses pour la suite. C'est une lecture fluide et agréable. Malgré que ça soit prévisible, il n'y a pas de pauses et on ne s'ennuie pas. Si Navin reste un peu effacé, Xan et Donna sont des personnages comme je les aime, forts et courageux, j'ai tout de même hâte de suivre leur aventure!

samedi 16 avril 2011

In my Mailbox (2)

011

Ces derniers jours j'ai été plutôt sage! Voici que ce j'ai acheté en matière de livre: tout d'abord Numéro 4 de Pittacus Lore Ayant vu le film, j'ai envie d'en savoir plus sur cet univers. Et comme le film va relativement vite (lire ma chronique du film), passant sous silence une grande partie de l'histoire de la planète Lorien, rien de tel que de se plonger dans la lecture! J'ai aussi acheté Elixir d'Hilary Duff dont vous pouvez déjà lire ma chronique! Enfin j'ai reçu hier The Iron Witch de Karen Mahoney! Un livre où on retrouve l'univers des fées mélangé à la science. Chronique à venir! En effet j'ai un planning lecture un peu bizarre! Je compte lire The Iron Witch ce weekend pour espérer enchainer avec City of Fallen Angels début de semaine, s'il arrive dans ma boite aux lettres bien sur (il méritera sa photo à lui tout seul). Enfin je vais aussi me replonger dans la saga The Iron Fey tout le long du mois de mai. J'ai déjà relu le début de The Iron King hier mais je vais le garder pour la semaine prochaine. Avec ma rentrée, mon temps de lecture sera probablement plus limité, parfait donc pour redécouvrir une magnifique saga! Ainsi, je pourrai enchainer avec Summer's Crossing début juin. Bien entendu, entre temps je n'exclus pas d'autres lectures, probablement VF (plus facile à lire après une journée de travail!). Voilà Voilà fini de disserter ;)

vendredi 15 avril 2011

Hey Mr Taxi! Run Devil Run!

normal_468591b00341054d75ce891bbdb

Mr Taxi Taxi Taxi, I'm going quickly quicly quickly,

At this speed no one can catch me,

Hey! can you even follow me?

Rien de tel pour commencer le weekend que de le faire en chanson! Voilà un moment que je n'avais pas été addict à une chanson! Petit coup de coeur pour le single japonais des Girl's Generation: Mr Taxi/Run Devil Run. Si nous connaissons Run Devil Run depuis 1 an avec sa sortie coréenne (envie de voir le clip coréen?), sa version japonaise passe vraiment très bien! En général je n'aime pas trop les chansons japonaises qui proviennent d'une version coréenne mais ici c'est toujours aussi addicitf! Le clip a changé pour l'occasion ainsi que les paroles, ce qui donne un petit vent de renouveau même si ça reste dans la même ambiance (voir le clip?). Parlons enfin de Mr Taxi, le premier titre inédit des SNSD au Japon! Et pour une première, je le trouve super réussi! J'aime beaucoup le rythme, très addictif, frais et dansant de la chanson. Quant aux paroles, avec Mr Taxi (écoutez la chanson!) on s'imagine derrière le volant de sa voiture, libre comme l'air. Non vraiment un single tout à fait agréable qui donne du punch! Ces filles ont vraiment un beau potentiel! A découvrir (les vidéos sont sous titrées français et anglais)!

jeudi 14 avril 2011

Falling Under

51pT5xHlRUL

Theia Alderson has always led a sheltered life in the small California town of Serendipity Falls. But when a devastatingly handsome boy appears in the halls of her school, Theia knows she's seen Haden before- not around town, but in her dreams.
As the Haden of both the night and the day beckons her closer one moment and pushes her away the next, the only thing Theia knows for sure is that the incredible pull she feels towards him is stronger than her fear.
And when she discovers what Haden truly is, Theia's not sure if she wants to resist him, even if the cost is her soul.

Tout d'abord, merci à Elise pour avoir su me convaincre à travers sa chronique, de lire ce livre. C'est inévitablement une très belle découverte! Je ne vais pas parler de l'histoire elle même donc ma chronique sera assez courte, car les spoilers seraient trop nombreux. L'histoire est mystérieuse, avec une atmosphère très particulière. Durant la 1ère moitié du roman, on ne sait pas dans quel univers on s'embarque. On suit Théia une jeune héroine qui se révèle fragile et timide vivant sous les règles strictes de son père: pas de sorties, et surtout, ne pas parler aux garçons. Mais Théia rencontre Haden, ce bad boy (qui n'en est pas un personnellement il m'a fait craquer) qui s'imisse dans ses rêves. A travers ceux-ci Théia se retrouve plongée dans le monde mystérieux et dangereux d'Haden. Haden se montre charmeur et gentil....tout son contraire quand il arrive à l'école de Théia! Mais les jeunes gens continueront à se voir dans les rêves et finalement, ils se rapprocheront dans la réalité. L'histoire connait un moment creux, au milieu du livre jusqu'à ce qu'on découvre qui est Haden. Les personnages grandissent, Théia devient beaucoup plus déterminée. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce genre d'univers. Car après cette révélation, l'intrigue prend une toute autre tournure, plus sombre, plus inquiétante. Je me suis sentie aspirée par le livre et je tournais les pages encore et encore pour savoir comment tout cela allait évoluer. D'autant plus qu'à un moment, c'est Haden qui prend la narration en "je", ce qui est très plaisant! La fin nous laisse en suspens, et il nous faut attendre la suite, en janvier 2012! Encore un petit coup de coeur littéraire, je n'ai qu'une chose à dire: lisez le, son univers vous surprendra!

Posté par CeReSu à 09:15 - - Commentaires [2]
Tags : ,