► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 9 février 2011

The Iron King [The Iron Fey #1] de Julie Kagawa

Julie_kagawa-theironking

  • Nom: The Iron King [The Iron Fey #1] de Julie Kagawa
  • Lu en: anglais 
  • Pages: 363 pages
  • Sorti le:  1er février 2010
  • Editeur: Harlequin TEEN
  • Niveau de compréhension VO: difficile
  • VF: paru sous le nom La princesse maudite en juin 2011

Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...

OMG!!!! Cette nouvelle saga m'a totalement conquise!! Le 1er tome, The Iron King est une pure merveille. Commencé il y a déjà un petit bout de temps, je m'y suis plongée dès que j'avais un moment. J'en avais entendu du bien, des éloges même et franchement: c'est un régal. L'ambiance générale est tellement bien écrite qu'on est quasiment transporté. D'emblée l''action s'installe, on  ne s'ennuie jamais. On se surprend même à se dire que les personnages n'ont aucun repis tant ils passent d'aventures en aventures. Concernant le lecteur, nos émotions sont mises à rude épreuve, passant du rire aux larmes, au stress, au soulagement pour finir on devient totalement amoureux de ce monde extraordinaire.


The Iron King, c'est une histoire féérique et complexe mais tellement bien imaginée. Le jour de ses 16 ans, Meghan vit une journée plus que pénible. Ayant subi une humiliation devant toute l'école, elle n'est pas au bout de ses peines quand elle rentre chez elle. Sa réalité change, et ses croyances aussi. L'imaginaire se mêle au réel et au début, c'est difficile à croire. Mais Meghan est prête à tout pour sauver son petit frère, en danger. Elle n'a pas d'autre choix que d'accepter que les fées existent bel et bien.

Avec son ami, Robbie, elle se lance dans la plus grande aventure de sa vie. C'est tellement palpitant qu'il est difficile de lâcher le livre. En effet, Julie Kagawa a un don pour décrire son univers, le rendant très imagé, coloré, incroyable. C'est tout un monde à part, avec ses coutumes et ses traditions, mais aussi ses nombreux dangers. Et ça, Meghan va vite le comprendre. D'autant plus que l'enjeu est très important, allant au delà des attentes. Et notre héroine va plonger la tête la première, dans ce pays qu'elle ne connaissait pas. 

Si elle est bien accompagnée par Puck, son meilleur ami, sa route va aussi croiser celle de Ash, le Prince d'hiver. Le jeune homme porte très bien son nom, car il reste très distant et insensible au départ. Pour autant, comme Meghan, j'ai eu le coup de coeur pour lui. Ash, c'est le personnage masculin qui fait rêver, tant par sa force, que son charisme mais aussi son amour, qu'on devine caché sous une énorme carapace. A eux trois, ils forment un trio hillarant mais surtout très attachant.

C'est un véritable coup de foudre que j'ai eu pour ce livre. Tout y est pour passer un moment extraordinaire! Le folklore magique, les personnages, les enjeux.... c'est juste incroyable. La plume de Julie Kagawa est également parfaite. Pour un premier tome, on peut dire que la barre est haute! La suite promet monts et merveilles.