► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 3 janvier 2011

Version 19 - Gods are Return

MW_DBSK


Et oui, Les Dong Bang Shin Ki - ou Dieux de l'Est - sont de retour!!! Après 3 ans d'absence de la scène musicale coréenne, le groupe revient enfin avec leur 5ème album! Maintenant à 2 (au lieu de 5), j'attendais au tournant Yunho et Max. Et je dois avouer que le retour est tout simplement comme je l'imaginais! Dans la lignée du fabuleux MIROTIC (dernier album du groupe), Keep your head down est à l'image des DBSK: puissante, addictive, dansante. En plus d'une chanson et d'un clip parfaitement maitrisés, les photos promos étaient totalement réussies. Et rien que pour tout ça, j'avais envie de les mettre en avant pour la 1ère fois sur le blog! Cette 19ème version commence ainsi cette nouvelle année 2011! J'espère que vous aimerez cette ambiance masculine aux couleurs foncées sur panorama de nuit tokyoite autant que moi!


do it again

59817289

Envie de voir l'ouverture du concert? Regardez ici Last Angel & Duty!

Comme chaque début d’année, j’attends avec impatience de voir le concert du 31 décembre donné par Ayumi, le traditionnel Coutdown Live! Cette année, je dois bien avouer que je suis ravie. Tout d’abord, parlons scène, qui présente la particularité d’être centrale et donc ronde! Une nouveauté dans les concerts d’Ayu qui fait du bien! Durant tout le show, cette scène aura été divinement bien exploitée. Et même si côté mise en scène, c’est un petit peu plus simple, les jeux de lumières et autres écrans circulaires viennent sublimer le tout. De ce côté, c’est vraiment un sans faute!! Niveau vocal, c’est nettement mieux que l’année dernière. Bien qu’Ayu souffre encore cruellement de justesse sur ses anciens titres (comme Endless Sorrow, Dearest, CAROLS), elle démontre tout de même la maitrise d’autres (Duty, Free & Esay, Trauma, Fligh High) nous étonne sur quelques uns (mention spéciale à Marionette qu’on avait jamais entendu en live, sans oublier les prestations de feu de Bold & Delicious et Mirrorcle World) et excelle sur ses nouveaux titres (Love Songs et la session acoustique de Virgin road et MOON m’a donné des frissons!). Le reste est quelque peu en dent de scie (je pense à Dream On, Thank U, Last Angel, Is this LOVE?) mais globalement pour un live comme celui-ci ça reste vraiment bon. Je passerai sous silence les divers looks, il n’y a pas à dire, Ayu a eu raison de mettre une perruque courte les ¾ du concert, c’est-ce qui lui allait le mieux! L’ambiance était à son paroxysme, Ayu était heureuse et motivée d’être là et ça se ressent. La fin du concert est tout à fait particulière cette année. En effet, Ayu salue le public sur Thank U et ne crie pas son traditionnel « agitato gozaimashita » sans micro. Non à la place, elle termine sur le thème de do it again, en référence au titre du concert. Et c’est tout doucement que le rideau se ferme laissant pour seul mot: again…