► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 25 janvier 2010

Rencontre avec Ayumi Hamasaki à Londres

rencontre-ayu

Il y a 5 ans, lorsque j'ai eu ce coup de foudre pour Ayumi Hamasaki, j'étais bien loin de me douter que j'allais la rencontrer de cette manière. Sa venue à Londres fut pour moi une deuxième chance, l'ayant manquée à Paris en 2008. Un voyage, une expérience grandiose qui restera à jamais gravée dans mon coeur. Retour sur une épopée londonienne hors du commun...

Il y a une quinzaine de jours, lorsque 912rs avait annoncé la venue d'Ayumi à Londres, mon meilleur ami Rom et moi avions déjà pensé à partir à l'aventure si cela se confirmait. Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour qu'Ayumi confirme elle-même son voyage...Tout commence jeudi lorsqu'Ayu dévoile l'adresse de son studio d'enregistrement. Rom et moi pensons alors à faire un voyage "à l'arrache" le weekend. Après tout, Londres n'est qu'à 2h20 de Paris. Plus la journée avançait plus ce projet se concrétisait. Ce n'est finalement qu'en soirée qu'on a réellement décidé de partir: réservation des billets et de l'hôtel, préparation rapide des valises, nous partions vendredi et samedi à la rencontre d'Ayumi Hamasaki...

Je n'ai quasiment pas dormi et c'est stressée et angoissée que j'ai pris mon Thalys direction Paris rejoindre Rom. Nous étions relativement en avance et heureusement! Notre réservation des billets ayant échoués, nous avons du les reprendre juste avant l'embarquement...Ça commençait fort! Après être passé dans le terminus de l'Eurostar, échangé nos euros et pris nos billets de métro, nous étions prêts à embarquer. Durant le trajet, nous nous mettons déjà dans l'ambiance en regardant le Dome Tour 2001. Arrivés à 12h30, c'est avec une facilité déconcertante que nous arrivons à notre hôtel.

Surexcités, nous repartons direction le studio Metropolis. A 3 stations de métro de là, nous arrivons à bon port très facilement. Le temps n'est malheureusement pas avec nous, il pleut, il vente et il fait froid. Munis d'un plan (imprimé de google u_u) nous arrivons à nous diriger directement dans le bon sens. Un petit quart d'heure de marche plus tard, nous arrivons devant l'adresse indiquée...Mais! Ou est passé le grand bâtiment rouge qu'Ayu avait pris en photo? A ce moment on réalise qu'on s'est surement trompé de direction...On décide alors de repartir dans le sens inverse. Il faut savoir que King Street est une rue immensément longue....Après avoir atteint l'autre bout sans trouver ce fameux bâtiment, nous commençons à désespérer. Une analyse minutieuse de notre vieux plan nous indiquera qu'on se trouvait déjà à la bonne adresse à notre arrivée....Mon dieu qu'avons nous fait là? Le chemin inverse nous semblait interminable, la pluie battait l'air, mais c'était avec détermination que nous avons marché. Arrivés de nouveau au même endroit, nous avons perdu beaucoup de temps pour comprendre que le studio était en fait une propriété privée bien cachée dans une allée....Réalisant qu'on était bien devant ce qu'on cherchait, le soulagement nous a alors envahit! Nous étions devant le bâtiment où Ayu se cachait!

Sur place, il n'y avait quasiment personne hormis un autre fan londonien qui attendait là depuis des heures. L'euphorie arrivée, on s'imaginait alors voir sortir Ayu à tout moment. Malheureusement nous avons vite déchanté. Il faut souligner que le personnel du studio a été vraiment antipathique. Après une grosse demi heure d'attente, on nous a d'abord demandé d'attendre à l'entrée de l'allée pour ensuite nous annoncer qu'Ayumi était partie. Sur le moment nous ne savions que penser. Plus tard nous avons appris que le personnel nous avait tout simplement menti....

Rentrés bredouille à notre hôtel, nous avions décidé d'y rester afin de se reposer pour le lendemain jusqu'à ce que je consulte les news sur différents sites....Et là, surprise! Ayu avait posté l'adresse de son hôtel qui se situait non loin du nôtre dans le centre de Londres (plus précisément à Oxford Street)! Après un petit moment d'hésitation, on décide de partir en repérage. Après tout il n'était que 18h. Arrivés sur place une demi heure plus tard c'est avec ahurissement que nous découvrons la rue la plus célèbre du centre de Londres....

Des visiteurs par millier étaient présents et profitaient des joies du shopping. Un peu perdus, nous avons malheureusement pris la mauvaise direction. Marchant très vite dans un bain de foule impressionnant nous étions en réalité à l'opposé de l'hôtel. Tombant au hasard sur un plan du quartier, nous nous sommes rendus compte de notre bêtise...L'hôtel se situait vraiment au Nord d'Oxford Street. Marchant d'un pas rapide et déterminé, nous y sommes finalement parvenus vers 19h15. L'hôtel, imposant, est légèrement reculé du reste du quartier et est de ce fait relativement calme. C'est épuisés mais heureux que nous nous installons sur la petite place juste en face de l'hôtel pour attendre Ayumi.

 A ce moment là nous n'étions que deux mais rapidement, un fan polonais, cronopl (membre AHS) nous a rejoints. Le froid commençait à se faire sentir, nous étions trempés jusqu'aux os mais nous n'avions qu'une chose en tête: espérer voir Ayumi. Une petite heure plus tard, deux autres fans ont complété le groupe: Laura et Gigi (membre AHS) arrivaient tout droit de Barcelone! C'est avec plaisir que nous avons discuté tous ensemble dans un anglais plus ou moins correct (lol). L'ambiance était bon enfant, chacun était surexcité à l'idée de peut être apercevoir notre chanteuse préférée!

Mais plus le temps passait plus la fatigue se faisait ressentir. Rom et moi arrivions vraiment au bout de nos limites. Il était déjà 22h15 et rien n'avait bougé. Exténués et d'un commun accord, nous avons décidé de rentrer à l'hôtel. Nous avions convenu avec Laura et Gigi de se retrouver le lendemain à 6h00 du matin.

Levés à 5h00 du matin, c'est avec beaucoup d'entrain (bien que les courbatures se faisaient un malin plaisir de me faire souffrir à chaque pas xD) que nous rejoignons l'hôtel vers 6h30. Laura et Gigi étaient déjà là. De très bonne humeur, elles nous annoncent qu'Ayumi est arrivée à l'hôtel juste 3/4 d'heure après notre départ....Abasourdis, nous étions à la fois dégoutés mais heureux pour elles. Il ne nous restait plus qu'à espérer que la chance soit avec nous le samedi! A partir de ce moment, l'attente fut vraiment très difficile. Le froid, le vent (plus présent que jamais!), la fatigue, le fait de n'avoir rien mangé ni bu, tout ce faisait ressentir. Pour se réchauffer, nous avions mis des chansons d'Ayu que l'on fredonnait tous ensemble. Vers 8h00 d'autres fans sont arrivés dont une compatriote francophone, Lily, nous étions 3 à représenter la communauté francophone d'Ayu! Mais rien ne bougeait encore.

Vers 9h30 les choses ont commencé à s'animer. En effet, le staff d'Ayumi était en effervescence et prêt à partir. L'excitation fut immédiate dans notre petit groupe composés à ce moment d'une petite vingtaine de fans. Malheureusement cet engouement est vite retombé. Le staff était déjà revenu à l'hôtel une demi heure plus tard. La peur de ne pas voir Ayu m'envahit alors à ce moment précis. Me sentant très mal, nous avons vite été chercher de quoi se réchauffer pour tenir le coup (ne plus rien manger pendant deux jours c'est dur...). Il m'en fallait peu pour me remettre sur pieds et c'est motivée que je repris l'attente dans le froid en compagnie des autres fans. Quand par miracle, vers 11h30, le staff complet d'Ayu ressort! Tout était prêt pour laisser penser qu'ils allaient partir. C'est à ce moment que nous avons vu Stan arriver. Le bonheur! Si Stan est dehors c'est qu'Ayumi va forcément suivre! Nous avons alors décidé de former une ligne bien disciplinée devant l'hôtel pour qu'Ayu nous remarque. En attendant son arrivée, tout le monde chantonnait de bon cœur et d'excitation.

L'attente à ce moment là est la plus insupportable. Se dire qu'Ayumi va sortir d'un moment à l'autre est incroyable. Nous voyant aussi motivés, beaucoup de passants ou de clients de l'hôtel s'arrêtaient pour nous demander qui nous attendions tous. Les réactions sont assez comiques à voir, certains nous souhaitent bonne chance et sont plus curieux, d'autres repartent aussi vite en rigolant. Soulignons aussi l'échange sympathique avec un des photographes officiel d'Ayu. Venu attendre à côté de Rom et de moi, il m'a gentillement demandé de lui montrer le photobook que j'avais amené. Il a ensuite regardé celui de Lily. On en a profité pour lui dire qu'on attendait Ayu depuis 6h...
Mais pas le temps d'en dire plus, à ce moment là il nous crie qu' Ayumi arrive....et effectivement, elle descendait les marches de l'hôtel. Je ne peux décrire ce que j'ai ressenti à ce moment là mais celle que j'admire avec passion était entrain de traverser la petite rue, enjouée et très souriante, pour venir à notre rencontre.

La suite n'est qu'une succession de joie et de bonheur. Tout ce passe relativement vite. A peine traversés, Stan crie qu'on ne peut pas prendre de photos. Je suis malheureusement mal placée et je commence à paniquer. Et si je la loupais? Sans réfléchir plus longtemps, j'ai vite été me placer devant Ayu. A ce moment Gigi faisait signer son album. J'en ai profité pour glisser mon photobook de (miss)understood. Ayu l'a pris et Gigi m'a laissé la place. Ce fut un moment intense. Ayumi se tenait là, à deux centimètres de moi entrain de signer mon photobook. Dans la précipitation, elle faillit se planter et elle me lança un regard en faisant un "oooooh" dans le sens "oups, encore un peu je me trompe!" Me le rendant, je lui dis un vague "thank you" et je me recule pour laisser place aux autres.

J'en ai profité pour réaliser mes vidéos. Je pensais en rester là mais il s'est avéré que le groupe s'était élargi. Je me tenais exactement en face d'Ayumi. La contemplant, j'ai remarqué qu'elle n'avait presque plus rien à signer. Ne réfléchissant pas, j'ai sorti mon photobook de GUILTY et je lui ai tendu. Non seulement Ayu était toute proche de moi, je n'avais pas un autographe, mais deux! Les autres fans ont imités mon geste et ont pu avoir plusieurs autographes également...

Durant ce moment, j'ai pu admirer Ayumi. Ce petit bout de femme perchée sur ses talons était telle que je me le suis toujours imaginée. Sa présence dégage un charisme impressionnant de sorte qu'il est impossible de lui adresser un mot, j'en étais bouche bée. Sa générosité, sa patience, sa gentillesse, sa timidité font d'elle une artiste à part entière, une femme extraordinaire. Perdue dans ma contemplation, Stan a annoncé que la séance étai finie. Toujours à la même place, je restais à la fixer jusqu'à ce qu'elle se retourne pour nous crier un "Bye Bye"....tout en plongeant son regard dans le mien. A ce moment là, toute l'émotion m'a submergée. Ayumi Hamasaki me regardant droit dans les yeux, sourire aux lèvres en faisant signe de la main, c'était incroyable, inexplicable, magique. La pression était telle que je n'ai pas pu retenir mes larmes de bonheur.

Le groupe s'est relativement dispersé assez vite. Certains fans, comme moi, pleuraient à chaudes larmes. L'émotion présente était vraiment intense. Surréaliste. Notre rêve de voir Ayumi venait de se réaliser, de la plus belle manière qui soit.....
Le temps pour nous de nous remettre de ce qu'on venait de vivre, bien au chaud, Rom et moi devions déjà reprendre le chemin du retour. C'est exténué et heureux que nous avons fait le chemin inverse jusque Paris, des souvenirs, des fous rire, des embuches plein la tête, mais totalement sur un petit nuage. Nous étions dans notre bulle et fier d'appartenir à la communauté des fans d'Ayumi Hamasaki.

A l'heure où j'écris ces lignes, je ne réalise toujours pas ce que je viens de vivre. Et pourtant, l'émotion me submerge, intense. Il y a 5 ans j'étais fan d'Ayumi, aujourd'hui, je l'admire encore plus, avec passion. Ayumi fait inévitablement partie de ma vie et cette expérience restera toujours un moment fort et important gravé dans mon coeur. Je voulais dire en particulier (même s'il le sait déjà), un énorme merci à mon meilleur ami Rom sans qui ce voyage n'aurait pas eu lieu. Merci d'avoir partagé ce moment avec moi, nos galères, mais aussi cette rencontre fabuleuse. Merci aussi à tous les fans et à toute la communauté qui suit chaque jour notre chanteuse préférée. A Ayumi, Merci.

  • Galerie de photos

19470_1322261889979_1841895_n 19470_1322266930105_2658877_n 19470_1322261929980_6698927_n

 

  • La vidéo du jour


samedi 2 janvier 2010

2010!

bonne_ann_e

Happy New Year!

Enfin la voilà! L'année 2010! Un décennie de passée à vitesse grand V. Minuit sonné, j'ai éprouvé un soulagement hors norme. Je suis heureuse qu'une nouvelle année commence. En espérant qu'elle apportera joie, bonheur et santé. Que je  puise continuer ma douce remontée entourée de ma famille et de mes amis. Qu'elle soit riche en rencontres aussi et que je partage encore plein de bons moments avec tout ceux que j'adore! Bref, que ce soit vraiment bien. En tout cas, je ferai tout pour! Bonne Année 2010 à vous tous qui passez par là!

Posté par CeReSu à 12:26 - - Commentaires [3]